Les marchés agricoles doivent concilier filières locales et export | MED-Amin network | Scoop.it

Filières locales et marchés mondiaux : dans les années à venir, les filières agricoles françaises devront jouer sur ces deux tableaux, qui peuvent paraître antagonistes. La valorisation des différentes productions en dépend.

La valorisation des productions agricoles, un enjeu majeur pour les filières françaises dans les années à venir, s'est retrouvé au centre des débats du dernier colloque de la Fédération du commerce agricole et agroalimentaire (FC2A), fin 2018. Pour y répondre, les produits agricoles français « doivent monter en gamme » ont estimé plusieurs intervenants, notamment le député LREM Jean-Baptiste Moreau ou l'agriculteur Jean-Paul Kihm.

Et cela passe par la diversification des exploitations et le développement des circuits de proximité. Par exemple, des filières comme celle du "blé CRC" (créée en 1990, au départ pour l'alimentation des bébés, cette démarche est devenue une véritable filière en 2000 avec, en 2014, le lancement de la marque "le blé de nos campagnes, 100 % français, 100 % certifié, 100 % responsable") permettent de s'orienter vers « des marchés plus exigeants ».