MED-Amin network
9.5K views | +0 today
Follow
MED-Amin network
(Mediterranean Agricultural Information Network) Fostering cooperation and experience sharing among the national information systems on agricultural (cereals) markets in the Mediterranean. The network of 13 countries is coordinated by CIHEAM, and more specifically by its Mediterranean Agronomic Institute (MAI) of Montpellier.
Curated by CIHEAM News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Russian influence key in U.S. wheat area decline

Russian influence key in U.S. wheat area decline | MED-Amin network | Scoop.it

By Josh Sosland (World Grain), 02/01/2019 — In a Dec. 6 posting, Kansas Wheat indicated wheat acreage in the state will likely be down from 2018; in fact, planted area may be the smallest in 100 years. Wet weather during planting season has been identified as a culprit in keeping growers from their fields. But 2018 is hardly the first year rainy or snowy weather has interfered with wheat growers during planting season — many more influences have brought about wheat area atrophy in Kansas and across the United States.

One factor gaining attention has been the sluggish improvement in wheat yields versus those for corn and soybeans. The second reason comes from the emergence of Russia and Ukraine as major grain exporters. While the nations have been gaining prominence as exporters for many years, the transformative heights achieved over the past few bear note.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Hausse des céréales européennes et attente d'une baisse des exportations russes

Hausse des céréales européennes et attente d'une baisse des exportations russes | MED-Amin network | Scoop.it

AFP, 17/12/2018

Les cours des céréales étaient en hausse, lundi à la mi-journée, alors que les opérateurs prévoient une baisse des exportations russes et une détérioration des récoltes en Argentine.

La fermeté des cours origine mer Noire se propage sur l'ensemble des marchés, et les récentes pluies sur l'Argentine laissent craindre une dégradation qualitative des blés sur cette origine, qui deviendra notre principal compétiteur en début d'année 2019 sur la destination Maghreb notamment », indique le cabinet Agritel dans une note. Par ailleurs, à la Bourse de Chicago, de nouvelles rumeurs de baisse des exportations russes ont offert la semaine passée un soutien au blé américain, susceptible d'être rendu plus attractif si cette hypothèse se confirmait.

Vers 12h30 (11h30 GMT) sur le marché à terme européen Euronext, la tonne de blé était en hausse de 1 euro à 207,75 euros, et de 1,25 euro sur l'échéance de mai à 209 euros, avec un peu moins de 10 200 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs gagnait 1 euro à 176,50 euros sur l'échéance de janvier, et 1,75 euro sur celle de mars à 179,25 euros, pour 660 lots échangés.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

World wheat price rises on Russian concerns

World wheat price rises on Russian concerns | MED-Amin network | Scoop.it

by UkrAgroConsutl, 10/10/2018

Russia has played a key role in sending world wheat futures higher over the past couple of weeks.

Last week saw hefty gains in the US and to lesser extent in Europe as the trade became concerned about the potential for Russia to cut its export program, potentially through the use of hyper-strict phytosanitary requirements at port.

Peter McMeekin, consultant with Grain Brokers Australia, said Egypt had just purchased 180,000 tonnes of Russian wheat at its latest GASC tender at a price $US8 higher than the previous tender in mid-September. He said a rumoured Russian go-slow, based on supposed phytosanitary concerns, had caused concerns about delays at a number of key Russian grain export ports, but added over 650,000 tonnes of grain had been offered by Russian exporters over the December delivery window. More to read on the full article...

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

La production de blé russe devrait chuter, victime de  sècheresse

La production de blé russe devrait chuter, victime de  sècheresse | MED-Amin network | Scoop.it

Terre-net, 13 juin 2018

La production russe de blé pour 2018-2019 devrait chuter très nettement par rapport à un an plus tôt, a indiqué le ministère américain de l'Agriculture (USDA), dans son rapport mensuel de juin publié mardi.

es autorités américaines ont révisé à 68,5 millions de tonnes (Mt) la production d'épis russes, contre 72 Mt le mois précédent, une estimation plus que jamais scrutée de près, tant la Russie, redevenue ces dernières années le premier exportateur mondial de blé, donne le « la » des marchés. Les opérateurs ont d'ailleurs tout de suite réagi sur Euronext, faisant grimper le cours du blé de deux euros en fin de séance, tant sur les contrats de septembre à 183 euros, que de décembre à 186,75 euros. Ces prévisions, si elles se confirmaient, marqueraient un repli considérable par rapport à la dernière campagne record de 85 Mt, permettant aux concurrents des blés russes de retrouver un peu d'air à l'export. « Tout le monde était resté au-dessus de 70 Mt », a commenté Paul Gaffet, analyste chez ODA, pour qui « 68,5 Mt, c'est clairement en-dessous de ce qu'attendait le marché ».

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Le Maroc a supprimé les droits de douane pour le blé russe

Le Maroc a supprimé les droits de douane pour le blé russe | MED-Amin network | Scoop.it

AgriMaroc, 13/12/2018 - Les exportations de produits agricoles russes au Maroc ont été multipliées par 2,5 pour atteindre 86,5 millions de dollars, principalement en raison de la croissance des exportations de blé et d'huiles végétales.

Le ministre russe de l’Agriculture Dmitri Patrouchev, a déclaré en octobre dernier , aux journalistes que les échanges entre la Russie et le Maroc s’étaient élevés au cours de la première moitié de 2018 à 900 millions de dollars, soit 20% de plus que l’année dernière à la même période.

Selon Sputnik, l’ambassadeur russe à Rabat, Valerian Shouvaev, a annoncé un changement concernant la taxe sur les céréales importées au Maroc depuis la Russie.

«Nos amis marocains ont déjà abaissé la taxe sur les céréales à zéro pour nous […]. Bien sûr, c’est une bonne nouvelle parce que les exportations de céréales au Maroc sont l’une des principales exportations russes au Maroc. Cela nous donne davantage de possibilité d’augmenter le volume des livraisons et, en général, de développer nos échanges commerciaux», a souligné l’ambassadeur.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Egypt imported 10 million tonnes of wheat from nine countries since January 2018

Egypt imported 10 million tonnes of wheat from nine countries since January 2018 | MED-Amin network | Scoop.it

By Ahram online, 08/11/2018

A report by Egypt's Ministry of Agriculture says that Egypt has imported 10.1 million tonnes of wheat from nine countries in Eastern Europe and Asia since January.

One of the world's largest wheat importers, Egypt imported nearly 7.1 million tonnes from Russia, the report said. In second place came Ukraine at 100,000 tonnes. Cairo spends around $1.5 billion annually on wheat imports

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

La guerre des céréales

La guerre des céréales | MED-Amin network | Scoop.it

Une véritable guerre de céréales a éclaté dans le monde sur fond de stratégies politiques et défense des intérêts de tout un chacun. Bien placée sur la liste des clients importants, Alger a, elle aussi, été amenée à réexaminer sa politique d’importations et doit se décider à trancher rapidement dans une question cruciale : poursuivre son approvisionnement auprès des Français, ou pencher vers le blé tendre de Moscou ?

No comment yet.