Quelle stratégie agricole après le Plan Maroc Vert ? | MED-Amin network | Scoop.it

Par AgriMaroc, 23/10/2018

Elle sera axée sur l’émergence d’une classe moyenne rurale. Un noyau dur de jeunes agriculteurs autour de 1 million d’hectares.

A moins de deux ans de l’échéance, le Plan Maroc Vert devrait entamer une nouvelle orientation. Celle de l’équilibre socio-économique dans le monde rural. Tout particulièrement en direction de la jeunesse. L’objectif est de juguler la problématique de l’emploi et d’améliorer le revenu des agriculteurs pour capitaliser sur les acquis.

L’occasion du bilan annuel des filières agricoles a été saisie par le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, pour  inviter les différents acteurs à mener une réflexion sur le futur du secteur agricole. Avec à la clé des propositions concrètes. Se référant au dernier discours du Roi devant le Parlement, Akhannouch explique «qu’il s’agit de consolider les acquis et de créer de nouvelles activités génératrices d’emplois et de revenus. En particulier, en faveur des jeunes ruraux, pour contribuer à l’émergence d’une classe moyenne agricole.

A cet effet, 1 million d’hectares de terres agricoles sera mobilisé, principalement au profit de jeunes agriculteurs. Et d’ores et déjà, «les services du ministère sont appelés à identifier ces terres, les types de cultures à y pratiquer ainsi que les mécanismes de financement et d’accompagnement des projets», annonce le ministre.