LIBAN: un eldorado perdu pour l'agriculture au Moyen-Orient ? | MED-Amin network | Scoop.it

Alors que l’implosion de l’économie libanaise et les conséquences de l’explosion du port de Beyrouth menacent de plonger des centaines de milliers de Libanais dans la famine, le secrétaire général du Hezbollah, qui d’ordinaire s’aventure peu dans les questions de politique économique, s’est exprimé dans le cadre d’une intervention télévisée en faveur d’un « jihad agricole ». Solution révolutionnaire s’il en est, celui-ci consisterait en une mobilisation générale pour cultiver les terres fertiles du pays afin de relancer l’activité économique et remédier à l’inflation galopante qui touche de plein fouet les produits alimentaires.