Le marché algérien échappe à la France: l'Argentine entre en jeux | MED-Amin network | Scoop.it

Par Khaled Bel (Observ'Algérie), 18/12/2018

La France perd le marché algérien. Cette conclusion faites par les spécialistes est tirées des nouvelles stratégies de l'Algérie visant à diversifier ses sources d’approvisionnement. Ainsi, le monopole des français sur plusieurs secteurs d’importations algériennes, notamment les céréales, relève du passé.

Si la Russie affiche sa volonté de déboulonner la France du marché algérien des céréales, l’Argentine entre en jeu grâce à ses avantages concurrentiels. En effet, l’Algérie a acheté une cargaison de 40 000 tonnes de blé argentin. L’Office algérien des Aliments du Bétail (ONAB) a lancé un appel d’offre visant un total de 80 000 tonnes de blé, réparti sur deux cargaisons, pour le mois de décembre.

La démarche de l’Algérie visant sortir de son dépendance vis-à-vis du fournisseur français est en marche. Des négociations avec les autorités russes ont été initiées par le ministère de l’Agriculture concernant l’importation de blé tendre russe.