MED-Amin network
9.5K views | +0 today
Follow
MED-Amin network
(Mediterranean Agricultural Information Network) Fostering cooperation and experience sharing among the national information systems on agricultural (cereals) markets in the Mediterranean. The network of 13 countries is coordinated by CIHEAM, and more specifically by its Mediterranean Agronomic Institute (MAI) of Montpellier.
Curated by CIHEAM News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Etat de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde (FAO)

Etat de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde (FAO) | MED-Amin network | Scoop.it

FAO, 2019 - Le rapport sur L’État de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde rend compte de l’état et de la gestion de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde en s’appuyant,
aux fins de cette évaluation, sur les informations contenues dans 91 rapports nationaux (auxquels ont
contribué plus de 1 300 personnes) et 27 rapports émanant d’organismes internationaux, ainsi que sur les apports fournis par plus de 175 auteurs ou relecteurs.

Le rapport met en avant:
• les multiples contributions que la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture apporte à la sécurité alimentaire et à la nutrition;
• les principaux facteurs de changement qui influent sur la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture;
• l’état et l’évolution des divers éléments de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture;
• la situation en ce qui concerne la gestion de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture;
• la situation en ce qui concerne les politiques, les institutions et les capacités qui contribuent à une
utilisation durable et à la conservation de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture;
• les besoins en matière de gestion de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture et les défis
à relever.

CIHEAM Newss insight:

http://www.fao.org/3/CA3129EN/CA3129EN.pdf

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Set-up of Public Procurement Programs in School Canteens to Valorize Agrobiodiversity of Cereals

The project CERERE2020 funded by the Horizon 2020 Program is dedicated to promote the diversity in organic and low input food systems in particular for cereals/grains.

Here is an example of Practice Abstract of an initiative carried out in Italy that foster the use of local and diverse cereal varieties in the school canteen diet.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Decline in climate resilience of European wheat

Decline in climate resilience of European wheat | MED-Amin network | Scoop.it

Published in issue on 2 January 2019 on National Academy of Sciences - Food security under climate change depends on the yield performance of staple food crops. We found a decline in the climate resilience of European wheat in most countries during the last 5 to 15 y, depending on the country. The yield responses of all the cultivars to different weather events were relatively similar within northern and central Europe, within southern European countries, and specifically regarding durum wheat. We also found serious Europe-wide gaps in wheat resilience, especially regarding yield performance under abundant rain. Climate resilience is currently not receiving the attention it deserves by breeders, seed and wheat traders, and farmers. Consequently, the results provide insights into the required learning tools, economic incentives, and role of public actors.

According to the authors, the causes of this decline in climate resilience of wheat are to be found in the economic incentives of breeders, which favor the maximization of potential yield to the detriment of robustness to hazards. Far from opposing, these two dimensions should, for them, be complementary, and agricultural policy and seed regulations have a role to play to ensure the necessary incentives in this area.

CIHEAM Newss insight:
PNAS January 2, 2019 116 (1) 123-128; published ahead of print December 24, 2018 https://doi.org/10.1073/pnas.1804387115
No comment yet.
Rescooped by CIHEAM News from Maghreb - Proche et Moyen Orient
Scoop.it!

Protecting the World’s Largest Rice Collection 

Protecting the World’s Largest Rice Collection  | MED-Amin network | Scoop.it

Two organizations, Crop Trust and The International Rice Research Institute, announce funding in perpetuity of the world’s largest rice collection.


Via Système de veille
No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Culture du blé et changement climatique, les variétés sahariennes sont la solution

Culture du blé et changement climatique, les variétés sahariennes sont la solution | MED-Amin network | Scoop.it

WikiAgri, 25/02/2019 - Isolées, les caractéristiques des variétés sahariennes pourraient être transposées dans les variétés cultivées dans les grands bassins céréaliers de l’hémisphère nord pour les rendre plus résistantes au changement climatique.

Les populations de blé oasiennes (terme préféré à celui de variété car leurs critères ne sont pas spécifiquement définis) possèdent déjà les caractéristiques, dont les prochaines variétés de céréales cultivées dans les grands bassins céréaliers devront être dotées, pour que les agriculteurs des grands bassins de l’hémisphère nord poursuivent leurs cultures avec l’assurance d’obtenir de bons rendements. De nos jours, les conditions climatiques de plus en plus rudes, caractérisées entre autres par des pics de chaleur et des déficits hydriques importants, génèrent des baisses de production en quantité et en qualité.

Les céréales oasiennes cultivées depuis 5 000 ans résultent de sélections inter et intra-spécifiques, opérées entre populations d’origines différentes (inde, Moyen-Orient, etc.). Or comme « l’échange de semences avec d’autres régions du monde est resté limité jusqu’au siècle dernier, les populations de blé sahariennes ayant subi de fortes pressions de sélection naturelle liée aux contraintes particulières des oasis (chocs thermiques, sécheresse et salinité) ont alors développé une tolérance notable à ces stress abiotiques », écrivent Alain P. Bonjean, Philippe Monneveux et Maria Zaharieva, contributeurs de la 25e édition du Déméter (1). Autrement dit, la nature a sélectionné en quelques sortes ses propres modifications génétiques pour disposer de plantes résistantes à des conditions extrêmes !

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

L’agriculture commerciale présente un risque pour le système alimentaire mondial

L’agriculture commerciale présente un risque pour le système alimentaire mondial | MED-Amin network | Scoop.it

Ecofin Hebdo, 25/01/2019 - Environ 50% des calories d’origine végétale présente dans l’alimentation humaine, proviennent de trois céréales: le riz, le blé, et le maïs. A elle trois, ces cultures occupent 583 millions d’hectares, soit 5 830 000 kilomètres carrés. Ceci représente environ la superficie combinée de l’Algérie, la République démocratique du Congo, et l’Ethiopie.

Selon une étude du World Economic Forum, le cas de ces céréales est symptomatique des dérives de l’agriculture commerciale. En effet, sur environ 30 000 espèces végétales comestibles, seulement 170 le sont à une échelle commerciale.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Europe’s wheat not bred to withstand climate change

Europe’s wheat not bred to withstand climate change | MED-Amin network | Scoop.it

By Arvin Donley (World Grain), 27/12/2018 — A group of European researchers have found that current breeding programs and cultivar selection practices in Europe do not provide the needed resilience to climate change. The authors state in a paper recently published in PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) that the response diversity of wheat on farmers’ fields in most European countries has worsened in the past 5 to 15 years, depending on the country. Researchers predict that greater variability and extremeness of local weather conditions will lead to...

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

L’Union Européenne autorise la vente des semences paysannes !

L’Union Européenne autorise la vente des semences paysannes ! | MED-Amin network | Scoop.it

Après des années de combat, les paysans et partisans du bio obtiennent enfin satisfaction. Désormais, les agriculteurs pourront céder leurs graines sans être des hors-la-loi.

Jusqu’alors, seules les semences répertoriées par un catalogue officiel pouvaient être légalement commercialisées. Or, comme le souligne Le Figaro, « la majorité de ces semences appartenait à des multinationales comme Monsanto. » Résultat : une uniformisation des fruits et légumes, une standardisation de notre alimentation et un appauvrissement de la biodiversité.

Désormais, chaque paysan redeviendra libre de développer ses propres variétés et de les mettre sur le marché, comme cela s’était toujours pratiqué depuis les origines de l'agriculture.

No comment yet.