Pour le riz, les enjeux sont immenses pour les prochaines années | MED-Amin network | Scoop.it

Mensuel de septembre 2018 de l'Académie d'Agriculture de France.

La hausse et la volatilité des prix du riz induites par une tension croissante sur l’offre marquent un changement structurel dans l’organisation des échanges mondiaux de riz ayant contribué aux émeutes de la faim de 2008.

Cette réorganisation des marchés mondiaux intervient dans un contexte de changement climatique qui selon l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) induira d’ici 2050 une augmentation des prix du riz d’environ 35%, alors que les rendements diminueront de 15 % (2), que le stock mondial n’est que de 3 mois, et qu’il conviendrait selon la FAO de produire 700 millions de tonnes de plus d’ici 2030, c’est-à-dire ni plus ni moins que de doubler la production actuelle !