L'Africain ne voyage pas, il fuit | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Après trois représentations à Lorient en début de semaine, la compagnie Lumière d'août s'est installée à Brest pour deux jours. Jeudi soir, 19 h 30. Le public ? une cinquantaine de personnes, emmitouflé dans des couvertures rouges, prend place sur les tabourets installés dans la cour de l'école Pen-ar-Stréat. « Mgoulsda yamb depuis Ouaga » a été créé, il y a un an, dans une école du Burkina Faso.
Les deux comédiens, Aristide Tarnagda et Charline Grand, rappellent, en français et en mooré, les questions politiques et historiques qui associent la France et le Burkina, et plus largement l'Occident et l'Afrique : esclavage, colonialisme, ingérence... Des extraits de discours politiques français sont diffusés à l'assistance. Le choc des cultures est profond.