Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes
319 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Akila, une Antigone de notre temps

Akila, une Antigone de notre temps | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Marine Bachelot Nguyen puise dans le mythe antique pour interroger la pratique contemporaine de la laïcité et remonter aux racines de la violence et du terrorisme. Un sujet hautement inflammable, au vu du contexte actuel, qu’elle traite avec l’intelligence de ceux qui questionnent et non qui assènent. Il est de ces spectacles qui, parfois, se […]
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Une histoire du monde

Pour être étrange le titre du spectacle signé par Marine Bachelot Nguyen, Circulations Capitales, n’en est pas moins parfaitement explicite. Sans doute suffit-il tout simplement de le prendre au pied de la lettre : il est effectivement question de circulation, de trajets d’une Capitale (avec un C majuscule) à l’autre dans cette proposition théâtrale.
(...) Marine Bachelot Nguyen a eu l’excellente idée de vouloir réunir une petite équipe de trois personnes (elle-même comprise), trois comédiens pour évoquer leurs parcours singuliers d’une capitale à l’autre.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

«  la Place du chien  », de  Marine Bachelot Nguyen, La Paillette à Rennes  –

«  la Place du chien  », de  Marine Bachelot Nguyen, La Paillette à Rennes  – | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Des Toutous et des hommes 
Par Olivier Pansieri
La Paillette accueille pour deux soirs une fable sur les paradoxes de notre société aussi gâteuse avec les bêtes que féroce envers les exclus. Une …
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

L'Africain ne voyage pas, il fuit

L'Africain ne voyage pas, il fuit | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Après trois représentations à Lorient en début de semaine, la compagnie Lumière d'août s'est installée à Brest pour deux jours. Jeudi soir, 19 h 30. Le public ? une cinquantaine de personnes, emmitouflé dans des couvertures rouges, prend place sur les tabourets installés dans la cour de l'école Pen-ar-Stréat. « Mgoulsda yamb depuis Ouaga » a été créé, il y a un an, dans une école du Burkina Faso.
Les deux comédiens, Aristide Tarnagda et Charline Grand, rappellent, en français et en mooré, les questions politiques et historiques qui associent la France et le Burkina, et plus largement l'Occident et l'Afrique : esclavage, colonialisme, ingérence... Des extraits de discours politiques français sont diffusés à l'assistance. Le choc des cultures est profond.


No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

LOCB : Un blockhaus comme théâtre

LOCB : Un blockhaus comme théâtre | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Alexandre Koutchevsky est un spécialiste de la création théâtrale en extérieur… En Normandie, avec la Comédie de Caen, il a choisi les blockhaus du mur de l’Atlantique.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Blockhaus Une pièce de théâtre, les pieds dans le sable

Blockhaus évoque la mémoire de la seconde Guerre Mondiale. Sa représentation aura lieu en plein air, sur la plage de Cleut Rouz à Mousterlin (Finistère). Pour l’auteur, l’expérience du théâtre en extérieur est essentielle. « Le théâtre naît dehors, explique Alexandre Koutchevsky. Il naît en lien avec le ciel, les arbres, les collines, la mer, le vent, les cris des animaux. »

No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Récit de la Vallée de la Vilaine

Récit de la Vallée de la Vilaine | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Alexis prend la mesure de la vallée de la Vilaine
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Rennes : Torch Song de Nicolas Richard va enflammer Le Triangle

Rennes : Torch Song de Nicolas Richard va enflammer Le Triangle | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Torch song #2 c'est un vibrant hommage aux outsiders de la musique, une nouvelle performance pleine d’humour  de Nicolas Richard qui va enflammer Le Triang
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Le Théâtre du Cercle ne tourne pas en rond

Le Théâtre du Cercle ne tourne pas en rond | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

POPS. Mis en lecture au théâtre du Rond-Point à Paris, le texte mêlant science et théâtre évoque la question de « la joie dans un monde pollué ».

 

 

No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

La Place du chien

La Place du chien | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
La Place du chien, sit -com canin et post-colonial, texte et mise en scène de Marine Bachelot.   Ça commence vraiment comme une sitcom: une fille rencontre un mec dans une soirée, ils s’éclatent ensemble sur la piste de danse, s’embrassent contre une voiture, finissent la nuit dans les 20 m2  de la fille… Aïe ! Elle a un  labrador et le courant ne passe pas du tout  avec le musicien congolais. Normalement, on rit. Répliques rapides, situations express, lieu unique : essentiellement, le lit. Mais assez vite, on sent que ça se complique, et de façon très intéressante : sans insister, l’auteur suggère que l’extraordinaire liberté de Karine déconcerte et attire Sylvain. Et que le choc des cultures,  oublié dans le désir, revient dans le tabou et ses dégoûts. Reste que ce chien si choyé, quand même… La jeune auteure fait monter l’affaire, parfois de façon abrupte, mais ça marche. Et la construction de sa pièce apparaît [...]
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Pops texte et mise en scène d’Alexis Fichet

Pops texte et mise en scène d’Alexis Fichet | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Pops ! texte et mise en lecture d’Alexis Fichet   La lecture de Pops ! inaugure « la Piste d’envol », une formule proposée par le comité de lecture du théâtre du Rond-Point. Il s’agit de donner leur chance à des pièces inédites et de provoquer des rencontres entre des textes et des compagnies désireuses de les porter à la scène. Alexis Fichet, membre du collectif rennais Lumière d’août*, regroupant, depuis dix ans, six jeunes auteurs et metteurs en scène, présente ici son travail, dans l’optique de trouver des producteurs. La pièce commence par une chanson, « Pops ! Bientôt on va tous manger du crabe !», dit le refrain, mais du crabe bourré de polluants organiques persistants (les fameux et dangereux POPS) … Par cet air entraînant, se termine le spectacle que trois actrices viennent de jouer, et que nous ne verrons pas. Pendant qu’on démonte le décor, le conseiller d’une fondation, supposé financer le projet, [...]
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Théâtre-paysage. Des usages du blockhaus

Théâtre-paysage. Des usages du blockhaus | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Alexandre Koutchevsky, auteur et metteur en scène, a choisi le blockhaus de Cleut Rouz, à Mousterlin, pour décor et sujet de « Blockhaus », une...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Foisonnement collectif - Critiques - mouvement.net

Foisonnement collectif - Critiques - mouvement.net | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
« Par et pour le texte » : à Rennes, les six « amis » de Lumière d'août multiplient les allers-retours entre écriture et expérience théâtrale.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Shifumi Plage, ensemble c'est mieux au Théâtre 14

Shifumi Plage, ensemble c'est mieux au Théâtre 14 | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

La pièce est indiquée à partir de 7 ans et effectivement c’est un strike.

D’Harry Potter à Angèle, le walk of fame des cours de Cp-CE1 se déploie devant nous, dans le corps et l’imaginaire de ce trio formidable et qui n’a jamais, mais jamais peur du ridicule ! Donc c’est le weekend ou les vacances, comme vous voulez.


Eux trois sont bretons et sont à la plage, à Saint Malo et jouent au célèbre pierre/feuille/ciseau mais selon des règles qui leur son bien propres.

Ici, ce sont des personnages qui se font face, ça donne par exemple (gestuelle à l’appui) : Dark Vador contre Catwoman ( combat de titans !).

No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Marine Bachelot Nguyen : de Saïgon à Rennes

TV5 Monde

Après « Les Ombres et les Lèvres», un spectacle qui parlait du mouvement LGBT au Vietnam et de la question de l’homosexualité dans ce pays d’Asie du Sud-Est, l’auteure et metteure en scène franco-vietnamienne Marine Bachelot Nguyen a entamé, à l’initiative de l’Institut français de Hô-Chi-Minh -Ville, deux résidences sur place en 2018 pour présenter, dès 2018-2019, en France et au Vietnam, une pièce évolutive, « Circulations Capitales », où, avec deux interprètes franco-vietnamiens, elle part à la recherche de leurs mémoires familiales en lien avec la grande Histoire, et notamment les blessures du colonialisme.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

« La place du chien » de Marine Bachelot Nguyen, une écriture mordante

« La place du chien » de Marine Bachelot Nguyen, une écriture mordante | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Lansman Éditeur présente la dernière pièce de Marine Bachelot Nguyen, « La place du chien ». L’auteure et metteure en scène pose la question de la place des uns et des autres dans la société, à travers un trio qui pourrait faire penser à une comédie de boulevard. Mais ne nous trompons pas, l'angle métaphorique des questions, particulièrement sensibles aujourd'hui, est vite posé.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Plus fort que Koh-Lanta : Mythos

Plus fort que Koh-Lanta : Mythos | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it


Par Olivier Pansieri
Dans la pampa

Déjà, le lieu est aux fraises. Route de l’aéroport, Théâtre de l’Aire Libre, ça promet ! Comme d’habitude, j’y suis une heure en avance. Rien, pas un rat. On est dimanche, donc pas un chat à qui demander. Mon petit doigt me remémore un panneau, capté en roulant, indiquant le sibyllin : Ça s’écrit T-C-H, qui serait donc « hors les murs ». Bon sang, mais c’est bien sûr ! me souffle l’esprit fertile de Lise Facchin, une chère consœur des Trois Coups, habituée d’Aurillac et de ses facéties. Que ferait-elle, elle ?

No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Blockhaus : le théâtre-paysage d’Alexandre Koutchevsky s’invite à Merville-Franceville, près de Caen – actu.fr

Blockhaus : le théâtre-paysage d’Alexandre Koutchevsky s’invite à Merville-Franceville, près de Caen – actu.fr | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Du 14 au 16 juin 2018, la Comédie de Caen (Calvados) vous invite à prendre le large, pour découvrir la pièce « Blockhaus », sur le site de la Redoute, à Merville-Franceville.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Marine Bachelot-Nguyen

Marine Bachelot-Nguyen | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Marine Bachelot-Nguyen vient de Bretagne (en France). Oui, mais avant ? Avant
quoi ? Ben, tu vois ce que je veux dire... Non, j
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

"Mgoulsda yamb depuis Ouaga"

L’OBSERVATEUR PAALGA N° 9351 DU JEUDI 27 AVRIL 2017

"Mgoulsda yaam depuis Ouaga" débute dans le noir d’une cour d’école de Ouagadougou. On devine des ombres qui s’avan-cent, on entend des mots et len tement les deux comédiens émergent à la lumière. Ce mouvement de sortie de la nuit vers la lumière résume bien ce spectacle. Il s’agit, en effet, pour les deux personnages de sortir de la nuit de l’histoire coloniale pour aller à la lumière de l’amitié et de la réconciliation. Charline et Aristide échangent sur l’Afrique, sur l’Europe qui se barricade ainsi que sur la problématique de la langue française en Afrique. Chacun se fraye un chemin à travers les ronces et les épines de son histoire personnelle et politique pour aller vers l’autre.

Aristide évoque son pays, la rencontre avec l’Occident, la difficulté de voyager du Sud vers le Nord et surtout la problématique de la langue française en Afrique ; en d’autres termes, ce texte réactualise l’antienne de Léon Laleau qui se demandait comment apprivoiser avec des mots de France ce cœur qui (lui) est venu du Sénégal.

Pour Charline, enfant de médecin de la colonie, elle porte sur ces frêles épaules cet héritage sanglant et veut d’une nouvelle rencontre sans armes et sans larmes. C’est vrai que l’on est un peu gêné aux entournures par cette repentance larmoyante, cette contrition sans réserve. Paradoxalement, ce texte écrit à deux est celui où le dramaturge Aristide Tarnagda se découvre le mieux. Il puise des éléments de sa vie de jeune créateur africain ainsi que dans son cheminement intellectuel pour nourrir cette pièce. C’est de l’autofiction qui ne se contente pas de regarder le nombril mais s’élargit au questionnement sur le monde.

Ce texte est aussi un tissu d’intertextualité où Aimé Césaire et James Baldwin sont présents. Faut-il y voir le besoin pour le dramaturge burkinabè de s’inscrire de plus en plus dans le questionnement de l’identité et de la rencontre, à l’exemple de ces deux écrivains ? De passer à un théâtre plus politique qui puise clairement dans la Grande Histoire ? Certainement. Car après la pièce Sankara ou la patience des morts et ce texte-là, la descente du dramaturge dans l’arène politique est actée. Avec les armes miraculeuses du théâtre.

Ce texte est aussi un nouvel esperanto où le mooré et le français s’entremêlent pour dire la nécessaire prise en compte des langues africaines dans la création. Siddiki Yougbaré, qui est un grand dramaturge en langue mooré, s’est chargé de la traduction et celle-ci est brillante ; elle joue beaucoup sur les paro- nymies pour montrer la musicalité et la polysémie de cette langue.

Et la mise en scène transparente et quasi invisible d’Alexandre Koutchevsky a permis au texte de se déployer amplement dans cette cour d’école et de toucher un public peu habitué au théâtre. Là, la représentation est ouverte à l’imprévu à tout moment. Comme cet enfant qui monte sur scène pour saluer Charline. Un imprévu qui dissout la scène dans la vie et abolit le théâtre pour l’intégrer dans le réel. Qu’un enfant burkinabè aille saisir la main de la Française Charline, n’est-ce pas la promesse d’une relation apaisée ?

Saïdou Alceny Barry
---------------------
Théâtre / Mgoulsda yamb depuis Ouaga
C’est une pièce de théâtre écrite à quatre mains par Aristide Tarnagda et Alexandre Koutchevsky et portée par deux voix, celles de Charline Grand et d’Aristide Tarnagda. Cette pièce, jouée à Ouaga le 30 mars 2017, met en scène la rencontre d’un Burkinabè et d’une Française, chacun ambassadeur de son continent et lesté de son histoire.
Lumière d'août's insight:
Share your insight
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Un voyage au Vietnam au coeur du mouvement gay

Un voyage au Vietnam au coeur du mouvement gay | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Deuil, exploration militante... Marine Bachelot Nguyen, auteure rennaise, présente Les Ombres et les lèvres, une pièce née d'un voyage intime dans le pays de
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

De Springfield à Athènes : tous dans le même (Goldman) sachs! - Alter1fo

De Springfield à Athènes : tous dans le même (Goldman) sachs! - Alter1fo | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
La pièce de théâtre «Homère Homer» mélange habilement le sérieux et l'humour, la tragédie grecque et la famille Simpsons pour nous expliquer la crise des subprimes, crise sans frontière, sans foi, ni loi : de Springfield à Athènes. A découvrir au Triangle à Rennes, le 11 octobre.
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

LA VIGNETTE : Marine Bachelot - Arts & Spectacles - France Culture

LA VIGNETTE : Marine Bachelot - Arts & Spectacles - France Culture | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
No comment yet.