Life Sciences Université Paris-Saclay
596.1K views | +1.8K today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
May 23, 9:33 AM
Scoop.it!

Le glutathion : régulateur clé du métabolisme et de la défense des plantes

Le glutathion : régulateur clé du métabolisme et de la défense des plantes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Peu de petites molécules possèdent une plus grande diversité fonctionnelle que le glutathion. Connu depuis longue date pour ses rôles antioxydants et détoxifiants chez la quasi-totalité des organismes, ce tripeptide soufré intervient également dans bien d’autres processus chez les plantes, tels que la nutrition et la synthèse de molécules de défense, notamment contre les organismes pathogènes ou encore les métaux lourds (voir Figure). 

 

Dans un article de synthèse paru dans Journal of Experimental Botany, Graham Noctor et Mathias Cohen, de l’Institute of Plant Sciences Paris-Saclay - IPS2 (CNRS/INRAE/UEVE/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), et leurs co-auteurs ont tenté de réaliser un bilan intégré de nos dernières connaissances de la biologie du glutathion chez les plantes, organismes sessiles contraints de faire face à de multiples agresseurs et stress pouvant significativement affecter leurs croissance et rendement.  

 

L’article est issu d’une collaboration entre l’équipe CCARS de l’IPS2 et des chercheurs du VIB-UGent Center for Plant Systems Biology, Belgique. C’est dans ce cadre international que le co-premier auteur, Mathias Cohen, réalise une thèse en co-encadrement dont la partie française est financée par une bourse de l’ADI, UP-Saclay.

 

L’article discute entre autres de la biosynthèse, du transport, et de la dégradation du glutathion, ainsi que les mécanismes par lesquels cette molécule, sous ses différentes formes, peut intervenir dans la régulation de la fonction protéique et de l’expression génique. Il inclut une méta-analyse approfondie, effectuée par M. Cohen, de l’expression des gènes associés au glutathion lors des réponses aux stress biotiques.

 

Globalement, l’article souligne l’importance du glutathion dans de multiples processus chez les plantes, notamment lors des interactions de ces dernières avec d’autres organismes, et discute des perspectives pour les recherches futures dans ce domaine.

 

Contact : graham.noctor@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 6:31 PM
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : Les grandes évolutions de la cryo-microscopie électronique, avec Biostruct@UPSAY et le GIS IBiSA

FOCUS PLATEFORME : Les grandes évolutions de la cryo-microscopie électronique, avec Biostruct@UPSAY et le GIS IBiSA | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les grandes évolutions de la cryo-microscopie électronique. En l’espace d’une décennie, cette méthode d’observation ultraprécise n’a eu de cesse d’être perfectionnée. Co-responsable de la plateforme Biostruct@UPSAY, Stéphane Bressanelli explique le bénéfice de ces améliorations dans le domaine de la biologie structurale. Lire l’article.

 

IBiSA est dans le Microscopoly ! A l’occasion de ses 20 ans, le réseau technologique de microscopie photonique de fluorescence multidimensionnelle (RTmfm) lance la version microscopie du Monopoly ! IBiSA se trouve sur le plateau, aux côtés de nombreuses plateformes labellisées.

 

L’empreinte carbone, c’est aussi une affaire de plateformes. Les plateformes sont-elles obligées de réaliser un bilan carbone ? Que faut-il prendre en compte ? Tête-à-tête avec Floriant Bellvert, ingénieur sur la plateforme MetaToul et intervenant sur les ateliers de formation IBiSA axés empreinte environnementale de la recherche. Lire l'article.

 

Quels outils pour la gestion de projets sur les plateformes ? La gestion de projets est facilitée par une multitude de logiciels. Comment choisir et adapter les outils aux plateformes ? Exemples de solutions originales présentées par des ingénieurs de plateformes au cours des ateliers de formation IBiSA. Lire l'article.

 

Vous souhaitez recevoir la newsletter publiée par IBiSA chaque trimestre ? Inscrivez-vous !

 

A propos d’IBISA. Le GIS IBiSA coordonne la politique nationale de labellisation et de soutien aux infrastructures de biologie, santé et agronomie. Placé sous la tutelle de 8 partenaires, il est l’unique instrument de financement commun à l’ensemble des établissements de recherche en sciences du vivant. Grâce à deux appels d’offres dédiés, les plateformes et centres de ressources biologiques (CRB) peuvent candidater à la labellisation IBiSA et accéder à des financements conséquents pour des investissements jugés nécessaires à leurs missions. Le GIS conditionne son soutien à une ouverture large à la communauté scientifique. Il encourage également la création de structures de pilotage, concertation et coopération, l'animation de réseaux thématiques et les démarches qualité.

 

Vous souhaitez découvrir le potentiel de Paris-Saclay en termes de plateformes ? L’interface Plug In Labs Université Paris-Saclay recense et rend visible plus de 200 plateformes dans le domaine des sciences de la vie - des plateaux techniques, des plateformes technologiques, des infrastructures d’expérimentation, mais aussi des collections - en d’autres termes, des espaces de laboratoires dotés d’équipements, souvent uniques, ou de banques de ressources, associés à un fort potentiel humain, les opérant et les maintenant au meilleur niveau technologique.

 

A propos de Plug In Labs Université Paris-Saclay. Plug In Labs Université Paris-Saclay ou PILUPS pour les intimes, est le portail numérique unique retenu par l’Université Paris-Saclay pour la mise en valeur et promotions des compétences, expertises et technologies des laboratoires et plateformes technologiques de son territoire. Piloté par l’Université Paris-Saclay et la SATT Paris-Saclay, financé par l’IDEX et le Fonds national de valorisation, PILUPS est accessible à tous depuis 2017, partenaires académiques comme entreprises, en particulier les PME. Un seul site web : https://www.pluginlabs-universiteparissaclay.fr. Et une seule adresse mail : pluginlabs@universite-paris-saclay.fr.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Today, 12:09 PM
Scoop.it!

JO 2024 : Paris-Saclay au coeur de la lutte antidopage

JO 2024 : Paris-Saclay au coeur de la lutte antidopage | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le laboratoire antidopage Français installé à Orsay dans le territoire de Paris-Saclay va jouer un rôle clé dans la lutte contre le dopage durant les Jeux olympiques de Paris. Il a fait peau neuve pour l'occasion.

 

Seul labo en France à être agréé par l'Agence mondiale antidopage (AMA), le laboratoire antidopage d'Orsay, s'apprête à recevoir les milliers de prélèvements des sportifs recueillis par Paris 2024 pour les JO. Sa mission : fiabiliser les résultats des épreuves olympiques, en vérifiant l'absence de substances prohibées dans le sang et les urines des champions. « La lutte contre le dopage est un aspect vital de la réussite des JO. Nous avons tout mis en oeuvre pour être prêts dans les délais et réaliser l'équipement le plus performant », indique Dominique Laurent, présidente de l'Agence française de lutte contre le dopage jusqu'en juillet 2023. Cette dernière a géré notamment l'ensemble du processus d'installation du laboratoire dans ses nouveaux locaux d'Orsay.

 

Lire la suite de l’article dans Les Echos

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 9:36 AM
Scoop.it!

Des peptides antimicrobiens façonnent la biogéographie du microbiote intestinal chez les insectes

Des peptides antimicrobiens façonnent la biogéographie du microbiote intestinal chez les insectes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le microbiote n'est généralement pas dispersé de manière homogène dans l'intestin de l'animal, mais structuré spatialement dans des micro-environnements. Le microbiote de l'intestin de la punaise des haricots Riptortus pedestris présente une séparation nette entre l'intestin moyen antérieur et postérieur, avec une communauté bactérienne multi-espèces dans la région antérieure et une population spécifique et mono-espèce de symbiotes du genre bactérien Caballeronia dans la région postérieure. Ce microbiote est bénéfique et stimule le développement, la reproduction et l'immunité de l'insecte.

 

Dans un travail collaboratif publié dans PNAS, des chercheurs de deux équipes de l'I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), de la plateforme de séquençage à haut débit de l’I2BC, de la plateforme de microscopie électronique à balayage de MICALIS et d'une équipe de l'AIST (Sapporo, Japon), ont découvert que cet insecte déploie dans l'intestin moyen un arsenal de plusieurs centaines de peptides antimicrobiens. Ces peptides ont une activité antimicrobienne contre diverses bactéries, mais les symbiotes de l'intestin moyen postérieur ont une résistance élevée, tandis que des mutants de ces symbiotes dans des gènes de résistance à ces peptides ont une capacité réduite à coloniser l'intestin moyen postérieur. Les peptides créent donc un environnement sélectif limitant le type de bactéries du microbiote de l'intestin moyen antérieur qui ont une chance de s'établir dans l'intestin moyen postérieur.

 

Cette découverte met en évidence un mécanisme qui contribue à la construction d'une niche exclusive pour les symbiotes intestinaux bénéfiques.

 

Contact : peter.mergaert@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 10:00 AM
Scoop.it!

Les variations temporelles de la communauté virale de la surface du fromage décryptée grâce à l’étude des métaviromes

Les variations temporelles de la communauté virale de la surface du fromage décryptée grâce à l’étude des métaviromes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le fromage est un écosystème microbien dynamique qui se construit par le développement successif de bactéries lactiques, de levures, de champignons filamenteux et de bactéries d’affinage. De récentes études ont également révélé qu’une communauté virale représente une part non négligeable du microbiome du fromage. Celle-ci est essentiellement composée de bactériophages, aussi appelés phages, qui sont des virus bactériens. Cependant, sa composition, ses variations temporelles ainsi que les associations phages-bactéries dans cet écosystème restent encore largement méconnues.

 

Grâce à l’utilisation combinée d’approches de métagénomique virale et de métagénétique, des scientifiques des unités de l’UMR SayFood (Paris-Saclay Food and Bioproduct Engineering, INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Palaiseau) et de l’Institut MICALIS (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont choisi d’étudier les variations temporelles des communautés virales et bactériennes d’un fromage français. Deux échelles de temps ont été abordées grâce à des prélèvements réalisés au cours d’un cycle d’affinage à différentes étapes de maturation, et de fromages prêts à consommer couvrant plusieurs années de production.

 

Les résultats, publiés dans mSystems, indiquent l’existence d’une transition dans la structure de la communauté virale durant l’affinage, avec une succession des phages de Lactococcus largement dominants en début d’affinage, et des phages de bactéries d’affinage telles que Brevibacterium, Glutamicibacter, Pseudoalteromonas, et Vibrio qui les remplacent progressivement. Bien que des variations aient également été observées dans les viromes de fromages provenant de différentes années de production, l’immense majorité des phages dominants semble persister à long terme dans l’environnement de production.

 

Une meilleure connaissance de l’écologie microbienne du fromage, notamment par la prise en compte de la dynamique des populations virales, permettra une meilleure maîtrise de leur production.

 

Contact : eric.dugat-bony@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 11:36 AM
Scoop.it!

Mapping global critical soil moisture threshold of plant water stress

Mapping global critical soil moisture threshold of plant water stress | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Using systematic satellite observations of land surface temperature and SM during soil dry-downs, a new study published in Nature Communications by the Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement - LSCE (CEA/CNRS/UVSQ/UPSaclay) and IGSNRR uncovered the spatially-explicit global distribution of the critical SM threshold of plant water stress and its drivers.

 

The critical soil moisture threshold (θcrit) of plant water stress is defined as the soil moisture (SM) level at which evapotranspiration becomes SM limited in that environment. Lab and field experiments have found diverse values for θcrit, but the global distribution of θcrit is not known, due to a lack of global observations. Even less is known about the mechanisms that control the variation of θcrit between regions. Earth system models have adopted parametric representations of soil moisture–evaporation relationships to describe the linkage between the water and energy cycles and predict future climate. However, due to difficulties in observing evapotranspiration globally, these relationships assume different functional forms across models which contribute to divergences and uncertainty in climate, drought and carbon sink projections. Dr. Zheng Fu, Dr. Philippe Ciais at LSCE, and other colleagues tackles this issue in their new paper in Nature Communications.

 

Using systematic satellite observations of land surface temperature and SM during soil dry-downs, they find that the global average θcrit is 0.19 m3/m3, with a large gradient ranging from 0.12 m3/m3 in arid ecosystems to 0.26 m3/m3 in humid ecosystems. Compared to our observation-based map, θcrit simulated by Earth System Models is underestimated in wet areas and overestimated in dry areas, and models show an erroneous spatially uniform pattern. The global observed pattern of θcrit reflects plant adaptation to soil available water and atmospheric demand. Using explainable machine learning, we show that aridity index, leaf area and soil texture are the most influential drivers. Moreover, we show that the annual fraction of days with water stress, when SM stays below θcrit, has increased in the past four decades. These results have important implications for understanding the inception of water stress in models and identifying SM tipping points.

 

Figure Legend: Global distribution of critical soil moisture threshold.

 

Contact : fuzheng@igsnrr.ac.cn

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 11:56 AM
Scoop.it!

Régulation de gènes soumis à l’empreinte : Importance d’un long ARN non-codant et des niveaux de méthylation de l’ADN sur un site de fixation de CTCF

Régulation de gènes soumis à l’empreinte : Importance d’un long ARN non-codant et des niveaux de méthylation de l’ADN sur un site de fixation de CTCF | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le domaine soumis à l’empreinte Dlk1-Dio3 comprend les gènes Dlk1 et Rtl1 qui sont exclusivement exprimés depuis le chromosome paternel, ainsi qu’un polycistron exprimé depuis l’allèle maternel qui est ensuite maturé en le long ARN non-codant Meg3 et de nombres petits ARN non-codants. Dans le cadre d’un travail collaboratif entre l'IGMM (groupe de R. Feil ; Montpellier) et l’équipe Dynamique de la Chromatine de Daan Noordermeer à l’I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), les chercheurs ont étudié le rôle précis de l’ARN Meg3 et de son promoteur dans le contrôle de l'expression de Dlk1 et Rtl1.

 

En utilisant des cellules mutantes présentant une terminaison prématurée de la transcription ou une délétion partielle du polycistron, ils ont montré que le long ARN non-codant Meg3, mais pas les autres ARN non-codants produits par le polycistron, contrôle l’expression de Dlk1 en cis. L'expression de ce polycistron, depuis l’allèle maternel, est contrôlée par la région différentiellement méthylée de Meg3 (Meg3-DMR) qui est non méthylée sur l'allèle maternel et y agit comme promoteur actif. En outre, la Meg3-DMR comprend un site de liaison connu pour la protéine architecturale CTCF, qui se lie uniquement à l'allèle maternel non méthylé.

 

Les chercheurs de cette étude ont montré que l’allèle maternel Dlk1-Dio3 est organisé en sous-domaines d'association topologique (sub-TADs) qui sont articulés par la liaison allélique de CTCF à la Meg3-DMR maternelle. Ils ont également découvert que les niveaux de méthylation de la Meg3-DMR sont instructifs pour la liaison de CTCF et dictent une organisation en sous-TAD différente sur les deux allèles parentaux, ce qui facilite en retour la répression de Dlk1 sur l'allèle maternel.

 

Dans l'ensemble, ce travail publié dans Nucleic Acids Research, a révélé que le long ARN non codant Meg3, exprimé depuis l’allèle maternel, réprime Dlk1 en cis, et que les faibles niveaux de méthylation de la Meg3-DMR maternelle permettent une structuration spécifique en sous-TADs qui contribue aussi à réprimer Dlk1."

 

Légende Figure : Le long ARN non-codant Meg3, mais pas les autres ARN non-codants produits par le polycistron, contrôle la répression du gène Dlk1 sur l'allèle maternel. L'hypométhylation de la Meg3-DMR permet la fixation de CTCF à cette DMR, induisant ainsi un sous-TAD qui contribue également à la répression de Dlk1 en cis.

 

Contact : benoit.moindrot@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 6:12 PM
Scoop.it!

Augmentation massive du coût économique mondial des moustiques envahissants et des maladies qu'ils transmettent

Augmentation massive du coût économique mondial des moustiques envahissants et des maladies qu'ils transmettent | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une étude internationale parue dans Science of The Total Environment coordonnée par des scientifiques de l’IRD, du CNRS et du MNHN, dont Anne-Charlotte Vaissière et Franck Courchamp du Laboratoire Écologie, Systématique et Évolution -ESE (CNRS/UPSaclay/AgroParisTech, Gif-sur-Yvette), révèle l’augmentation massive du coût économique mondial des moustiques envahissants Aedes aegypti et Aedes albopictus, vecteurs de la dengue, du chikugunya et du virus Zika au cours des dernières décennies.

 

Entre 1975 et 2020, le total des coûts recencés s’élève à 94,7 milliards de dollars. Bien que sous-estimés car encore rarement chiffrés et déclarés dans de nombreux pays, les coûts liés aux pertes et dommages induits par ces moustiques et les maladies qu’ils transmettent ont littéralement explosé depuis le début des années 2000, alors que les investissements dédiés à la gestion et à la prévention de ces maladies restent stables, ne représentant qu’une fraction des coûts totaux. Les bénéfices attendus de la mise en place de stratégies de prévention efficaces et durables sont colossaux.

 

Contact : franck.courchamp@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 5:27 AM
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur - Adrien Izzet, physicien de la matière molle

Portrait Jeune Chercheur - Adrien Izzet, physicien de la matière molle | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Adrien Izzet est physicien de la matière molle, en particulier des milieux divisés. Depuis septembre 2023, il est chargé de recherche INRAE au sein de l’UMR SayFood (Paris-Saclay Food and Bioproduct Engineering, INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Palaiseau), sur le campus de l’Université Paris Saclay.

 

Dans ses recherches, Adrien adopte une approche multi-échelles sur des systèmes expérimentaux modèles pour étudier les mécanismes physico-chimiques qui relient les interactions inter-particules au comportement macroscopique de ces systèmes que sont la matière en grains, les émulsions, et les suspensions denses. Quel phénomène provoque le déclenchement d’une avalanche de sable, ou à l’inverse, l’arrêt de l’écoulement ? Quelles sont les énergies d’adhésion induites par les protéines responsables de la cohésion des tissus épithéliaux ? Comment un gradient de potentiel chimique peut-il induire le mouvement d’une micro-gouttelette ? Quel est le rôle du solvent dans la rhéologie des suspensions denses ? Comment évoluent les contacts, et quel est l’effet de la nature des interactions microscopiques entre les particules, sur le comportement macroscopique du système ? Quels sont les liens entre formulation du bol alimentaire, comportement rhéologique et texture lors du processus oral ?

 

Adrien est ancien élève de l’ENS Paris-Saclay (anciennement ENS Cachan). Il a suivi le double cursus “Mécatronique” (sciences de l’ingénieur et physique appliquée-EEA), ce qui lui donne un profil orienté vers l’instrumentation et la conception de systèmes expérimentaux complexes et innovants. Durant sa scolarité à l’ENS, il est reçu à l’agrégation puis fait son master à l’École Polytechnique en mécanique des fluides. L’interdisciplinarité de son cursus, entre physique et ingénierie, entre mécanique du solide et mécanique des fluides, le conduit à faire sa thèse sur la dualité du comportement de milieux granulaires, entre fluides et solides. Ce travail de doctorat s’effectue à l’Université Pierre-et-Marie-Curie (PSL, Paris Sciences et Lettres), au laboratoire de Physique et Mécanique des Milieux Hétérogènes de l’ESPCI (École Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de la Ville de Paris).

 

Après sa thèse, il s’est aussi intéressé à une autre catégorie de grains, mous cette fois : des gouttes, immergées dans un fluide portant. C’est durant cette expérience de 4 ans au Center for Soft Matter Research de la New York University qu’il aborde pour la première fois des problématiques de physico-chimie des colloïdes et de biophysique. Il intègre par la suite le Centre de Chimie Biologie Innovation de l’ESPCI, au sein de l’équipe Matériaux Innovants pour l’Énergie pour se concentrer sur la rhéologie des suspensions denses (grains solides immergés dans un fluide) et l’effet des ultrasons sur de tels systèmes en écoulement, par rhéologie et microscopique à force atomique à diapason. Dans le même temps, il collabore avec l’équipe de rhéophysique du laboratoire Navier (Université Gustave Eiffel), pour étudier le vieillissement des contacts dans des ciments modèles à l’aide de pinces optiques.

 

Au sein de l’équipe IHAC de SayFood, Adrien continue ses recherches sur les milieux divisés en démarrant une activité centrée autour de la science des aliments et notamment sur le processus oral afin de comprendre les mécanismes microscopiques à l’œuvre dans la perception de la texture en bouche.

 

« Le vrai point d'honneur n'est pas d'être toujours dans le vrai. Il est d'oser, de proposer des idées neuves, et ensuite de les vérifier. » - Pierre-Gilles de Gennes

 

Contact : adrien.izzet@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:00 PM
Scoop.it!

Noëlla Grossi - Université Paris Saclay - Finale nationale MT180 2024

Noëlla Grossi - Université Paris-Saclay - Institut des cellules Souches pour le Traitement et l’Etude des maladies Monogéniques (Université Paris Saclay, Inserm), finaliste nationale de Ma Thèse en 180 secondes (MT180) 2024.

"Identification de mécanismes de compensation impliqués dans la physiopathologie de la myopathie des ceintures de type R2"

 

Voir la vidéo

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
June 22, 5:54 AM
Scoop.it!

RAPPEL ! Séminaire exceptionnel de Robert E. Campbell à l'ENS Paris Saclay le mardi 9 juillet 2024

RAPPEL ! Séminaire exceptionnel de Robert E. Campbell à l'ENS Paris Saclay le mardi 9 juillet 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'OI BioProbe invite Robert E. Campbell à donner un séminaire exceptionnel à l'ENS Paris Saclay le mardi 9 juillet amphi 1Z14.

 

Abstract:

 

The ever-broadening selection of high performance fluorescent protein (FP)-based biosensors is revolutionizing our ability to spy on the otherwise invisible world of intracellular signalling and metabolism.

 

In this seminar I will describe our most recent efforts to use protein engineering to make a new generation of genetically encoded biosensors, and chemigenetic biosensors augmented with synthetic molecules, with improved properties and an expanded range of potential applications. Key to this effort is our reliance on the use of directed protein evolution to iteratively and reliably improve the properties of biosensors.

 

These biosensors include ones for inorganic ions such as Ca2+, K+, and Na+, and metabolites such as lactate, pyruvate, and citrate. By creating biosensors with different colors and specificities, we are opening up new opportunities for researchers to use multiplexed imaging to investigate the spatiotemporal interplay of neural activity and neural metabolism in model organisms.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:59 PM
Scoop.it!

BioCIS, acteur majeur de la recherche en chimie médicinale, fête ses 30 ans

BioCIS, acteur majeur de la recherche en chimie médicinale, fête ses 30 ans | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le 17 juin 2024, le laboratoire Biomolécules : conception, isolement, synthèse – BioCIS (CNRS/UPSaclay, Orsay) a fêté ses 30 ans. A cette occasion, Mouad Alami, directeur de recherche au CNRS et directeur du laboratoire, et Bruno Figadère, directeur de recherche au CNRS, nous racontent la saga d’une recherche interdisciplinaire d’excellence en synthèse organique et chimie médicinale. Des anti-infectieux et anticancéreux à la dégradation des molécules thérapeutiques, récit d’une épopée en chimie de la santé.

 

Lire la suite de l'Actu CNRS

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:11 PM
Scoop.it!

La mort du camembert ?? 🧀 Va Savoir #09

Le pays autoproclamé des fromages devra-t-il bientôt dire adieu à certains de ses fleurons nationaux ? Camemberts, bries, roqueforts... Les fromages sont le fruit d'une domestication millénaire, comme celles du chien ou du cheval : celle des moisissures et autres champignons. Et en les domestiquant, nous les avons petit à petit choisi les souches qui nous donnaient les fromages les plus goûteux et appétissants. Mais sommes-nous allés trop loin, jusqu'à risquer de ne plus pouvoir en produire ? À travers les fromages, c'est toute une histoire de l'évolution qui se dévoile...

 

Avec la participation de Jeanne Ropars et Tatiana Giraud du Laboratoire Écologie, Systématique et Évolution -ESE (CNRS/UPSaclay/AgroParisTech, Gif-sur-Yvette).

 

Voir la vidéo

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:52 AM
Scoop.it!

Atelier de microscopie confocale 2024 - 7-11 octobre 2024 - Gif sur Yvette

Atelier de microscopie confocale 2024 - 7-11 octobre 2024 - Gif sur Yvette | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Atelier de Microscopie Confocale 2024

Du 7 au 11 octobre 2024

À Gif-sur-Yvette

 

Comme tous les ans, l’atelier de microscopie confocale est de retour ! N’hésitez pas à consulter le programme et la fiche d'enseignement ICI. Cette formation est gérée par CNRS Formation Entreprise.

 

Date limite d'inscription: 20 septembre 2024

OBJECTIFS:

  • Acquérir et renforcer les bases théoriques de la microscopie photonique
  • Approfondir et maîtriser l'utilisation pratique d'un microscope plein champ et confocal
  • Intégrer les principes et possibilités des nouvelles applications et développements en microscopie photonique
  • Comprendre les complémentarités des techniques de la microscopie conventionnelle à la super-résolution

 

PUBLICS:

  • Chercheurs, ingénieurs, techniciens
  • Prérequis : une expérience en microscopie photonique est essentielle.

 

Contact: romain.lebars@i2bc.paris-saclay.fr

 

Programme et pré-inscription en ligne en suivant ce lien !

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Today, 12:22 PM
Scoop.it!

Stress, fatigue, récupération : comment enchaîner les courses aux JO 2024 ?

Stress, fatigue, récupération : comment enchaîner les courses aux JO 2024 ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Lire l’article dans The Conversation par François Chiron, Doctorant en Sciences du sport et du mouvement humain , Université Paris-Saclay, au Laboratoire de biologie de l’exercice pour la performance et la santé (LBEPS) (UPSacay/UEVE/IRBA, Evry).

 

Contact : francois.chiron@athle.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 8:52 AM
Scoop.it!

Sopa : un pipeline général d’analyse de données de "spatial-omics"

Sopa : un pipeline général d’analyse de données de "spatial-omics" | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans Nature Communications, les chercheurs du laboratoire Mathématiques et Informatique pour la Complexité et les Systèmes - MICS (CentraleSupélec/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) ont développé un outil d’analyse pour les données de spatial-omics. Ce type de donnée consiste à mesurer l’expression d’ARN ou de protéines des cellules d’une tumeur ainsi que leur localisation dans la tumeur. Ceci permet d’étudier la structure, l’évolution, et l’organisation d’une tumeur, permettant ainsi de mieux comprendre certains mécanismes biologiques complexes. Les données de spatial-omics sont donc novatrices et extrêmement prometteuses, mais leur complexité impose l’utilisation de nouveau outils sophistiqués.

 

C’est en ce sens que l’outil développé au sein du laboratoire MICS, Sopa, a été développé. Afin de faciliter l’accès à ces données au plus grand nombre, Sopa est conçu pour être compatible avec toutes les machines de spatial-omics basées sur des images, alors que la plupart des outils étaient auparavant limités à une ou plusieurs machines. En outre, Sopa utilise très peu de mémoire vive, ce qui est crucial pour l’analyse de données pouvant atteindre 1 To par patient. Pour maximiser son impact, l’outil offre également une visualisation interactive des données et une intégration avec d’autres outils de la communauté. Cela facilite l’accès aux données et leur utilisation par un large public.

 

Contact : quentin.blampey@centralesupelec.fr ou paul-henry.cournede@centralesupelec.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 9:46 AM
Scoop.it!

Étude de la qualité de l’alimentation de la mère pendant la grossesse en lien avec la multimorbidité allergique et respiratoire des enfants

Étude de la qualité de l’alimentation de la mère pendant la grossesse en lien avec la multimorbidité allergique et respiratoire des enfants | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans Scientific Reports, des chercheurs de l’équipe d’Epidémiologie Respiratoire Intégrative du Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations – CESP (UMR-S 1018 Inserm/UVSQ/UPSaclay, Villejuif) ont étudié la qualité de l’alimentation de la mère pendant la grossesse en lien avec les maladies allergiques et respiratoires de 9679 enfants suivis jusqu’à 5,5 ans dans la cohorte de naissance Elfe.

 

Les maladies allergiques et respiratoires (asthme, eczéma, allergie alimentaire, rhinite allergique…) sont fréquentes chez les enfants, mais également concomitantes. Ces maladies ont ainsi été étudiées sous forme de profils de multimorbidité allergique et respiratoire, construits avec des approches de clustering (analyse en classes latentes) à partir des symptômes des enfants jusqu’à 5,5 ans. Cinq profils d’enfants ont été identifiés : « asymptomatiques », « sifflements précoces sans asthme », « asthme seul », « allergies sans asthme », et « multi-allergique ».

 

La qualité de l’alimentation maternelle a été évaluée à l’aide de deux scores alimentaires (un mesurant l’adhérence aux recommandations du programme national nutrition santé - PNNS, l’autre l’adéquation de l’apport en nutriments), et 11 groupes d’aliments.

 

Les analyses ont montré que la qualité de l’alimentation de la mère pendant la grossesse était peu associée aux profils de multimorbidité allergique et respiratoire des enfants. Une consommation de légumineuses d’au moins 2 fois par mois pendant la grossesse était associée à un moindre risque de sifflements précoces sans asthme, et une consommation modérée de poisson (2 fois par semaine) à un moindre risque d’allergies sans asthme chez les enfants.

 

Contact : rosalie.delvert@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 11:25 AM
Scoop.it!

Les vésicules extracellulaires : des transporteurs indispensables dans la pathogénicité de Campylobacter jejuni ?

Les vésicules extracellulaires : des transporteurs indispensables dans la pathogénicité de Campylobacter jejuni ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Campylobacter, une bactérie à Gram négatif microaérophile, mobile et spiralée, est la 1ère cause de gastro-entérite bactérienne d'origine alimentaire dans le monde (majoritairement C. jejuni et C. coli). Même si la majorité des infections à C. jejuni n’entrainent pas de complications, cet agent pathogène est le principal agent infectieux identifié dans le syndrome de Guillain-Barré. A l’heure actuelle, le processus infectieux de C. jejuni est encore peu connu et de récentes études pointent le rôle des vésicules extracellulaires dans ce processus pathogène.

 

Dans une revue publiée dans Microbes & Infection, des chercheurs de l’Équipe MicrobAdapt de l’Institut MICALIS (Inrae/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) reviennent sur l’importance de vésicules extracellulaires dans la pathogénicité de C. jejuni. Les études retenues par cette revue systématique révèlent que les vésicules extracellulaires sécrétées par C. jejuni renferment de nombreux facteurs de virulence impliqués dans diverses étapes du processus pathogène. En effet, des analyses protéomiques ont permis d’identifier dans le cargo des vésicules des protéases, des protéines flagellaires, des protéines de résistance aux antibiotiques (pompes à efflux), mais également les toxines Cdt responsables de la mort des cellules épithéliales intestinales (par dommages à l’ADN).

 

Ces données suggèrent que les vésicules extracellulaires jouent un rôle majeur dans l’infection à C. jejuni en permettant la sécrétion rapide, ciblée et spécifique de facteurs de virulence dans l’environnement de la cellule hôte. Les chercheurs soulignent l'importance de poursuivre les recherches dans ce domaine pour mieux comprendre les mécanismes impliqués.

 

Contact : jeanne.villemagne@gmail.com ou jasmina.vidic@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 18, 11:44 AM
Scoop.it!

A propos de l’utilisation de la fluorescence intrinsèque de l’ADN pour la détection de son endommagement

A propos de l’utilisation de la fluorescence intrinsèque de l’ADN pour la détection de son endommagement | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’utilisation des sondes fluorescentes est un moyen très répandu pour détecter l’endommagement de l’ADN. Il a été également proposé d’utiliser la fluorescence intrinsèque des composés formés par photo-dimérisation des nucléobases afin d’évaluer l’efficacité de lampes spermicides. Dans une revue/perspective parue dans ACS Omega, Dimitra Markovitsi, de l’Institut de Chimie Physique - ICP (CNRS/UPSaclay, Orsay), explique que cela n’est pas aussi simple au vu des études fondamentales sur les processus photo-induits dans l’ADN.

 

Il est aujourd’hui bien établi que, en plus des photo-dimères formés dans un état électroniquement excité, le rayonnement UV absorbé par l’ADN provoque aussi sa photoïonisation avec des rendements quantiques qui varient avec la longueur d’onde d’irradiation, mais qui restent toujours supérieurs à ceux des réactions de photo-dimérisation. Parmi les nombreuses lésions finales, certaines sont bien caractérisées alors que d’autres restent inconnues, certaines sont fluorescentes alors que d’autres passent inaperçues si l’on enregistre la fluorescence ; le résultat dépend fortement aussi bien de la longueur d’onde d’irradiation que de celle de l’excitation. En revanche, l’émission de nucléobases non endommagées, qui apparaît à des longueurs plus courtes que 330 nm, mérite d’être explorée dans ce but. Malgré son faible rendement quantique, on arrive aujourd’hui à la mesurer aisément. Son intensité diminue à cause de disparition de nucléobases qui réagissent.

 

Ainsi donc la fluorescence intrinsèque de l’ADN pourrait fournir des informations précieuses, non seulement pour des dommages induits par le rayonnement UV, mais aussi par d’autres agents thérapeutiques ou sanitaires.

 

Contact : dimitra.markovitsi@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 19, 4:52 AM
Scoop.it!

Un pas de plus pour une chimie plus durable : des méthodes bioinformatiques innovantes pour la recherche de biocatalyseurs au sein de la biodiversité

Un pas de plus pour une chimie plus durable : des méthodes bioinformatiques innovantes pour la recherche de biocatalyseurs au sein de la biodiversité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans Nature Communications, des scientifiques du laboratoire UMR 8030 Génomique Métabolique (Genoscope, CEA/CNRS/UEVE/UPSaclay, Évry) présentent leurs résultats qui s’inscrivent dans la thématique de la chimie durable. En effet, pour participer à la mutation de notre industrie vers une chimie plus respectueuse de l’environnement, une grande diversité d'enzymes est nécessaire pour déployer la biocatalyse (= chimie catalysée par des enzymes) à un grand nombre de transformations chimiques.

 

Les auteurs décrivent ici une démarche intégrée, combinant des expertises en bioinformatique, chemoinformatique et chimie biocatalysée, qui a permis d'obtenir, au sein de la biodiversité, une vue d'ensemble d'une famille d'enzymes appelées amines déshydrogénases (AmDHs). Ces enzymes catalysent l'amination réductrice de cétones pour former des amines (optiquement pures si chirales), une fonction clé retrouvée dans un grand nombre de composés, dont des actifs pharmaceutiques. Pour ce faire, des milliards de séquences protéiques, rapatriées de banques de données issues de grandes campagnes de génomique environnementale, ont été criblées afin d'identifier un large panel de séquences codant des enzymes AmDHs. Après une classification basée sur des analyses structurales et phylogénétiques, des enzymes d’intérêts ont ensuite été sélectionnées et testées en laboratoire pour connaitre leurs activités et leur potentiel d’applications en chimie.

 

Ce travail a été financé par l’ANR au sein des projets MODAMDH (ANR-19-CE07-0007) et ALADIN (ANR-21-ESRE-0021).

 

Voir aussi la vidéo réalisée par le CEA

 

Contact : carine.vergne@genoscope.cns.fr ou vallenet@genoscope.cns.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:38 PM
Scoop.it!

Carsten Janke : Déchiffrer le "code tubuline"

Carsten Janke : Déchiffrer le "code tubuline" | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Carsten Janke est chercheur au laboratoire Intégrité du génome, ARN et cancer (GIRC – Univ. Paris-Saclay/CNRS/Institut Curie) et responsable de l’équipe Régulation de la dynamique des microtubules par code tubuline. Avec elle, il tente de comprendre le rôle des modifications post-traductionnelles des microtubules, de longues molécules qui constituent le squelette des cellules eucaryotes. Alors que la communauté scientifique soupçonne les modifications de ces protéines de contenir de l’information sous forme de « code », le parcours du chercheur montre comment faire sienne une question des plus fascinantes de la science moderne.

 

Lire la suite du portrait

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:35 PM
Scoop.it!

Ordre national du mérite : six personnalités liées à l’Université Paris-Saclay distinguées

Ordre national du mérite : six personnalités liées à l’Université Paris-Saclay distinguées | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Cette année, 104 personnalités issues du monde de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, dont 56 femmes, ont été distinguées de l’ordre national du mérite par deux décrets parus au Journal officiel du 8 juin. Une directrice de recherche liée à l’Université Paris-Saclay a été promue au grade d’officier, ainsi que cinq scientifiques nommés au grade de chevalier.

 

Au grade d’officier :

 

Au grade de chevalier :

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 20, 3:59 PM
Scoop.it!

L’équipe de Juan Pelta passe un nouveau cap sur la voie du diagnostic de précision par nanopore

L’équipe de Juan Pelta passe un nouveau cap sur la voie du diagnostic de précision par nanopore | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une équipe de chercheurs évryens et du site de Cergy du laboratoire Lambe, démontre que le nanopore naturel d’aérolysine peut identifier des molécules quasiment identiques, miroirs l’une de l’autre, les « énantiomères » peptidiques. Ces changements de conformation sont souvent responsables de maladies ou au contraire de propriétés thérapeutiques. Avec 3 publications en à peine deux ans, l’équipe devient un des groupes leaders au monde sur la détection des biomarqueurs peptidiques, un enjeu majeur pour le diagnostic médical.

 

En savoir plus

 

Contact : juan.pelta@univ-evry.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
June 20, 3:53 PM
Scoop.it!

RAPPEL ! Conférence Thérapies Innovantes et Combinatoires - 2 juillet 2024 à Evry

RAPPEL ! Conférence Thérapies Innovantes et Combinatoires - 2 juillet 2024 à Evry | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Optimiser les thérapies innovantes pour mieux les associer : Ciblage thérapeutique et stratégies combinatoires

 

L'innovation thérapeutique vit un tournant dans son développement technologique et clinique. Des outils biologiques et cellulaires émergent, potentiellement transposables à de nombreuses pathologies, qu'elles soient innées ou acquises, aiguës ou chroniques.

 

La conférence visera à explorer les moyens d'optimiser les thérapies innovantes en améliorant leur adressage et en optimisant leur ciblage en vue de spécifier leurs effets et de faciliter la mise en œuvre d'approches combinatoires efficaces.

 

Quand ? Mardi 2 juillet 2024 à partir de 10:00

Où ? Université d'Evry Paris-Saclay, Bâtiment IBGBI, 23, Boulevard de France, 91000 Évry-Courcouronnes

 

Inscrivez-vous !

 

Au programme :

  • Session 1- Technologies innovantes d'encapsulation et de transport
  • Session 2 - Technologies de ciblage thérapeutique
  • Session 3- Stratégies combinatoires d'optimisation thérapeutique
  • Discussion et lancement du groupe de travail - Pourquoi et comment mettre en place des thérapies combinatoires : enjeux réglementaires, techniques et scientifiques ?

Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 5:38 AM
Scoop.it!

Petit déjeuner de l'écosystème PSCC – 9 juillet 2024 avec Daniel Garcia West

Petit déjeuner de l'écosystème PSCC – 9 juillet 2024 avec Daniel Garcia West | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

The next "Ecosystem Breakfast" of the PSCC will take place on Tuesday, July 9th, on site & online.

On this occasion, we will be delighted to welcome Daniel Garcia West from Merck Life Sciences, who will explain how to determine if your assay is fit for purpose. He will also highlight a case study where a ‘fit for purpose’ assay is used to screen for biomarkers in cancer. 

 

Don't miss this opportunity to meet an expert from Merck Life Sciences, who will address the following topic " When choosing the right immunoassay for the right application."

To register, please follow this link

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
June 22, 4:46 PM
Scoop.it!

Lancement de l’Institut Hospitalo-Universitaire Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant

Lancement de l’Institut Hospitalo-Universitaire Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Ce jeudi 20 juin marque une étape cruciale dans la réponse aux enjeux de santé et d’éducation de l’enfant avec le lancement officiel de l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant en présence d’Etienne Pot, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement et d’Adrien Taquet, ancien secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, à l’hôpital Robert-Debré AP-HP, de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) en lien avec l’Agence de l’innovation en Santé (AIS) et des représentants des fondateurs de l’IHU que sont l’AP-HP, l’Université Paris Cité, l’Inserm, le CEA et l’Institut Pasteur.

 

Annoncé lors des Assises de la santé mentale en 2021, l’Institut Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant (ICE) est le seul IHU dédié au développement cognitif et aux vulnérabilités de l’enfant en France.

 

Aujourd’hui, les familles sont confrontées à un phénomène sans précédent où un enfant sur cinq est en difficulté scolaire, où un enfant sur six a un trouble neuro développemental et où un enfant sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté. L’IHU Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant (ICE), pionnier, entend relever les défis médicaux et de la recherche au service de la santé, de l’éducation de l’enfant et de son bien-être. Son objectif est ainsi de découvrir de nouveaux traitements, des stratégies préventives et d’accompagnement ainsi que des techniques inédites d’apprentissage.

 

En 2027, un nouveau bâtiment dans l’enceinte de l’hôpital Robert-Debré, dont le financement est assuré par l’Etat à hauteur de 40 millions d’euros, abritera des unités de soins, des plateformes de recherche et des espaces de start-ups. Il permettra de susciter l’innovation, aux côtés des représentants des enfants et des familles, ainsi que des partenaires économiques.

 

Le lancement officiel de l’IHU Robert-Debré du Cerveau de l’Enfant a été introduit par Etienne Pot, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement qui a notamment souligné que « ce nouvel IHU est une initiative remarquable qui doit permettre de créer un écosystème innovant sur les troubles du neuro-développement en intégrant les chercheurs, les médecins, les enfants, les familles, les acteurs économiques de l’innovation et en faisant le lien avec l’école ». S’en est ensuite suivie une matinée riche d’échanges entre les membres fondateurs, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) en lien avec l’Agence d’Innovation en Santé (AIS), les équipes scientifiques et des partenaires.

 

Accueillis par la Dr Ghislaine Dehaene, directrice de l’IHU, les 90 participants ont pu assister à une table-ronde rassemblant les fondateurs de l’IHU que sont l’AP-HP, l’Université Paris Cité, l’Inserm, le CEA et l’Institut Pasteur et découvrir des programmes scientifiques innovants pour les années à venir de l’IHU.

 

Cet IHU bénéficiera du concours financier de l’Etat à hauteur de 20 millions d’euros sur dix ans. Des partenaires privés que l’IHU remercie se sont d’ores et déjà mobilisés pour compléter ces financements. Il est dirigé collégialement par la Dr Ghislaine Dehaene (CNRS/CEA/Inserm/Université Paris-Saclay), directrice, Marianne Perreau Saussine, directrice exécutive, les Professeurs Richard Delorme (Institut Pasteur/Université Paris Cité), directeur médical et Thomas Bourgeron (Institut Pasteur/Université Paris Cité), directeur scientifique translationnel et Stéphane Auvin (Inserm/Université Paris Cité), directeur scientifique pré-clinique.

 

La mise en œuvre de cet IHU sur dix ans s’articulera autour de priorités de santé publique que sont l’identification des mécanismes de vulnérabilité du neurodéveloppement, la compréhension de la diversité du développement cognitif, poursuivant l’objectif d’améliorer le soin et la trajectoire du développement de chaque enfant.

 

Pour rappel, l’IHU fait partie des 12 nouveaux programmes d’excellence labellisés IHU en 2023 pour accélérer la recherche et l’innovation en santé dans le cadre du plan « France 2030 ».

 

Une journée scientifique de lancement grand public est prévue le vendredi 22 novembre 2024 à l’hôpital Robert-Debré, dans le prolongement de la journée internationale de l’enfance.

 

Vous pouvez consulter le site internet de l’IHU pour plus d’informations

No comment yet.