Life Sciences Université Paris-Saclay
487.0K views | +168 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Appel à projets MESSIDORE 2023

Appel à projets MESSIDORE 2023 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’objectif principal de cet Appel à projets, opéré par l’IReSP, est de soutenir financièrement des projets associant des équipes de recherche (dont au moins une sous tutelle Inserm) et des offreurs de soin sur les 2 axes suivants : 

 

Axe 1 - Essais cliniques innovants - Essais en soins primaires - Dispositifs médicaux

 

Pour répondre aux nouvelles contraintes de la recherche clinique mais aussi tirer profit de nouveaux travaux théoriques, cet axe vise notamment à soutenir le développement d’essais cliniques innovants reposant sur des méthodologies nouvelles, et non pas des essais cliniques conventionnels, sauf concernant les dispositifs médicaux.

Sont attendus entre autres :

  • des essais s’appuyant sur des registres (registry-nested trials) ;
  • des essais s’appuyant sur des bases de données existantes, par exemple issues d’essais cliniques randomisés, ou nichés dans le SNDS (système national des données de santé) ;
  • des « essais plateformes »
  • des essais de médecine personnalisée ;
  • des essais en soins primaires

 

Cet axe soutiendra également des travaux de recherche appliquée et d’évaluation portant sur les stades précoces de développement de dispositifs médicaux. C’est-à-dire à des projets de recherche dont le niveau de maturité technologique, (TRL), est compris entre les niveaux 1 et 6 b (inclus), y compris des dispositifs utilisant des techniques d’intelligence artificielle

 

Axe 2 - Études utilisant des données de santé ou reposant sur l’exploitation de biobanques

 

Cet axe vise à soutenir des projets s’appuyant sur des bases de données ou des collections biologiques existantes, en particulier s’ils associent plusieurs bases de données ou collections biologiques et favorisent leur harmonisation et/ou le partage des données, concernent les enjeux liés à la reproductibilité des résultats scientifiques, et/ou permettent la structuration et la pérennisation des bases de données et collections biologiques.

 

Le développement d’outils et de méthodologies de traitements de données multimodales (données « omiques », données d’imagerie…), ainsi que d’outils innovants favorisant le partage et la réutilisation de données seront soutenus.

 

Les 15 projets financés par le premier appel à projets Messidore  (2022) pour près de 10 millions d’euros !

 

Date butoir 15 septembre 2023, midi 

 

Texte de l’AAP

 

Documents du dossier de candidature à venir sur https://eva3-accueil.inserm.fr/sites/eva/appels-a-projets/Pages/MESSIDORE.aspx

 

L’ensemble des documents devra être soumis avant la date limite indiquée et aux formats demandés, sur la plateforme EVA 3.

Cette page vous permettra d’accéder à la plateforme de dépôt via votre compte EVA3 si déjà existant, Guide  pour créer un compte sur la plateforme EVA3 (uniquement si vous n’en possédez pas déjà un).

 

Pour toute information à caractère scientifique et administratif, veuillez contacter :

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : IJPB / Observatoire du Végétal : 6 plateformes au service du végétal, mais pas que !

FOCUS PLATEFORME : IJPB / Observatoire du Végétal : 6 plateformes au service du végétal, mais pas que ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'Observatoire du Végétal (OV) est un ensemble unique de ressources dédiées au phénotypage multi-niveaux des plantes. Il est adossé à l’Institut Jean-Pierre Bourgin (IJPB, UMR 1318, INRAE-AgroParisTech-Université Paris-Saclay) et au réseau Saclay Plant Sciences (SPS). Ces infrastructures labellisées IBiSA sont situées sur le Centre INRAe de Versailles.

 

L’objectif de l’OV est de mettre en place une analyse intégrée et à haut débit des plantes, alliant phénotypage macroscopique, biochimique, cytologique, chimique, métabolique. Il s’appuie à ce titre sur 6 composantes / plateformes : Biochimie (resp. Hakim MIREAU, Alexandre de St GERMAIN), Chimie / Métabolisme (resp. Grégory MOUILLE), Culture de plantes (resp. Hervé VAUCHERET), Cytologie / Imagerie (resp. Bertrand DUBREUCQ), Phenoscope (resp. Olivier LOUDET) et le CRB Arabidopsis (resp. Christine CAMILLERI, Christine HORLOW).

 

Ce cluster, dédié au phénotypage des plantes, permet de réaliser une caractérisation à des niveaux d’analyse multiples d’échantillons végétaux produits in situ.

 

Contacts : Christian Meyer (christian.meyer@inrae.fr)

IJPB / OV : cliquer ICI

 

Les plateformes de IJPB / Observatoire du Végétal prennent régulièrement RDV avec vous au travers de FOCUS PLATEFORME. Profitez de cette brève pour découvrir à nouveau un éclairage sur leurs expertises, leurs équipements et leurs offres de collaborations ou de prestations !

 

  1. IJPB / Observatoire du végétal - Plateforme de Biochimie
    FOCUS PLATEFORME : Quand la biochimie se joint à la synthèse organique pour préserver la culture du chanvre industriel !
  2. IJPB / Observatoire du végétal - Plateforme Chimie-Métabolisme
    FOCUS PLATEFORME : L'analyse des métabolites spécialisés des plantes : un outil pour l'étude des interactions plantes/microorganismes, une spécificité de la plateforme Chimie-Métabolisme-Métabolome de l'Observatoire du Végétal
  3. IJPB / Observatoire du végétal - Plateforme de culture de plantes
    FOCUS PLATEFORME : La culture sous tous les climats : une spécificité de la plateforme Observatoire du Végétal - Culture de Plantes à l'INRAE de Versailles !
  4. IJPB / Observatoire du végétal - Plateforme de Cytologie et Imagerie Végétale
    FOCUS PLATEFORME : La microdissection assistée par laser, un apport « tranchant » dans l'analyse à très petite échelle des transcriptomes végétaux !
    FOCUS PLATEFORME : AAP SESAME 2021 - Vers de nouveaux fronts de science avec un microscope à super résolution à technologie STED dès 2022 !
  5. IJPB / Observatoire du végétal – Phenoscope
    FOCUS PLATEFORME : Changement d'échelle avec le développement d'un nouveau robot de phénotypage des plantes de type 'PHENOSCOPE'... en taille XL !
  6. IJPB / Observatoire du végétal - Centre de ressources biologiques Arabidopsis
    FOCUS PLATEFORME : Le Centre de Ressources Biologiques (CRB) Arabidopsis de l’Observatoire du Végétal à l’INRAE de Versailles : des ressources génétiques uniques
No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Les Journées Scientifiques de la GS Biosphera - 12 & 13 octobre 2023

RAPPEL ! Les Journées Scientifiques de la GS Biosphera - 12 & 13 octobre 2023 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School Biosphera est heureuse de vous inviter à participer à sa

2ème édition des Journées Scientifiques

Jeudi 12 octobre (11h à 19h30) et vendredi 13 octobre (9h à 16h30)

Campus Agro Paris-Saclay - 22, place de l'Agronomie - 91120 Palaiseau

(accès parking possible)

 

Lien d'inscription : ICI

Clôture des inscriptions : lundi 2 octobre !

 

BREAKING NEWS !

Lors de la Conférence du Jeudi 12 octobre à 17h45, nous aurons l'honneur d'accueillir Sílvia Helena Galvão de Miranda, professeur à l'ESALQ (Escola Superior de Agricultura Luiz de Queiroz) - Université de São Paulo. Silvia Helena a développé ses compétences en économie, axée sur la sécurité alimentaire, l'agro-industrie et le commerce international. En regard avec la présentation du Campus de la Transition, Silvia Helena partagera avec nous ce qu'est la tansition écologique pour un pays comme le Brésil.

 

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Standardiser l’architecture des cellules cancéreuses pour étudier leurs propriétés mécaniques et morphologiques

Standardiser l’architecture des cellules cancéreuses pour étudier leurs propriétés mécaniques et morphologiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude parue dans ACS Applied Materials and Interfaces, les scientifiques du laboratoire LAMBE (UMR 8587 CNRS/UEVE/Cergy Paris Université, Evry) ont étudié les propriétés morphologiques et mécaniques de cellules cancéreuses dont l’architecture est imposée par des micropatrons adhésifs. Les propriétés mécaniques des cellules vivantes reflètent leur état physiologique et pathologique. En particulier, les cellules cancéreuses subissent des modifications de leur cytosquelette qui les rendent généralement plus molles que les cellules saines, une propriété qui pourrait être utilisée comme outil de diagnostic. Cependant, cela constitue un défi car les cellules sont des structures complexes affichant un large éventail de morphologies lorsqu’elles sont cultivées dans des boîtes de culture 2D standard.

 

Dans cette étude, les auteurs ont utilisé des micropatrons adhésifs pour imposer la géométrie cellulaire et standardiser ainsi la mécanique et la morphologie des cellules cancéreuses, qu’ils mesurent en réalisant des cartographies mécaniques et formant des nanotubes membranaires par microscopie à force atomique (AFM). Ils montrent que micropatterner les cellules cancéreuses entraîne des changements morphologiques et mécaniques distincts pour différentes lignées cellulaires. Les micropatrons ne réduisent pas systématiquement la variabilité du module élastique des cellules. Ces effets émergent d’un taux d’étalement cellulaire variable associé à des différences dans l’organisation du cytosquelette, fournissant ainsi des informations détaillées sur la relation structure-mécanique des cellules cancéreuses cultivées sur des micropatrons.

 

La combinaison de l'AFM avec des micropatrons révèle de nouveaux observables mécaniques et morphologiques applicables aux cellules cancéreuses et éventuellement à d'autres types de cellules.

 

Contact : clement.campillo@univ-evry.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Impact de l’inflammation chronique dans le remodelage de la paroi vasculaire dans l’hypertension artérielle pulmonaire

Impact de l’inflammation chronique dans le remodelage de la paroi vasculaire dans l’hypertension artérielle pulmonaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie cardiopulmonaire sévère et incurable qui conduit à l’insuffisance cardiaque et au décès, dont le diagnostic est souvent tardif en raison de symptômes non spécifiques. L’HTAP se caractérise par une accumulation pathologique des cellules de la paroi vasculaire des artères pulmonaires distales, en particulier les cellules musculaires lisses (CML-AP), et par une inflammation chronique. Ce phénomène obstructif et progressif, appelé remodelage vasculaire pulmonaire, n’est pas spécifiquement ciblé par les thérapies actuelles.

 

L’unité UMR-S 999 (INSERM/UPSaclay, Le Plessis Robinson et Le Kremlin-Bicêtre) a précédemment montré, à travers les travaux du Dr. Alice Huertas, l’importance de la voie de la leptine dans l’HTAP et son potentiel comme cible thérapeutique (Huertas et al., 2015). En effet, Alice Huertas a mis en évidence le rôle de cette hormone cytokinique dans le remodelage vasculaire pulmonaire, à travers la surexpression de son récepteur dans les CML-AP des patients HTAP, responsable d’une hyperprolifération cellulaire et d’une inflammation aberrante.

 

En poursuivant cette thématique, Etienne-Marie Jutant identifie, dans une étude publiée dans The Journal of Heart and Lung Transplantation, la déubiquitinase ubiquitin specific peptidase 8 (USP8) comme cible thérapeutique innovante, en montrant son rôle dans la régulation de l’expression membranaire du récepteur de la leptine. Par des études in situ, in vitro et in vivo, ce travail démontre que l’inhibition d’USP8 entraine une amélioration hémodynamique et diminue simultanément la prolifération cellulaire et l’inflammation. En atténuant les deux principaux mécanismes sous-jacents au remodelage vasculaire pulmonaire, l’inhibition d’USP8 s’attaque au cœur-même de la physiopathologie de l’HTAP.

 

Cibler USP8 et la voie de la leptine représente donc une stratégie thérapeutique innovante et pertinente dans l'HTAP.

 

Contact : alice.huertas@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La césarienne perturbe la barrière intestinale du nouveau-né

La césarienne perturbe la barrière intestinale du nouveau-né | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La césarienne est l’une des chirurgies les plus courantes dans le monde, pouvant sauver mères et enfants. Mais elle n’est pas sans conséquences. Elle perturbe le développement du microbiote intestinal du nouveau-né. S’en suivent des réactions en cascade, aboutissant à une prédisposition à l’inflammation intestinale excessive à l’âge adulte. Alors que la naissance par voie naturelle est un moment clé dans la transmission du microbiote de la mère à l’enfant, la césarienne perturbe ce transfert. Il a récemment été montré que ces perturbations altèrent le développement du système immunitaire. Cela prédispose l’enfant aux perturbations comme l’allergie, l’obésité et l’inflammation intestinale.

 

Dans une étude publie dans Microbiome, les scientifiques de l’institut Micalis (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont essayé de déchiffrer le rôle des perturbations précoces sur la barrière intestinale et ses liens avec les risques d’inflammation intestinale plus tard au cours de la vie. Les travaux s’appuient sur l’étude des souris nées par césarienne.

 

Après analyse, les auteurs de l’étude ont constaté que ces souriceaux avaient un microbiote très diversifié les premiers jours de vie. Ceci provoque une stimulation excessive de l’intestin, qui induit une modification de la structure de la muqueuse et une réaction inflammatoire. Plus précisément, ce sont les cellules productrices de mucus qui sont perturbés. Le mucus est une substance visqueuse et constitue l’un des premiers moyens de défense du corps au niveau de l’intestin. En cherchant un remède, les chercheurs ont supplémenté les souriceaux avec des lactobacilles et cette supplémentation a permis d’inverser la sensibilité a l’inflammation.

 

Légende Figure : Photos représentatives des colons et iléons de souris nées par voie basse (VD) ou césarienne (CSD) colorés au bleu d’alcian.

 

Contact : rebeca.martin-rosique@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Mécanisme de séparation des domaines fonctionnels dans les génomes mammifères

Mécanisme de séparation des domaines fonctionnels dans les génomes mammifères | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les grands génomes, comme celui de l’Homme, qui contiennent une grande quantité d’informations génétiques, sont subdivisés en domaines fonctionnels. Ces derniers permettent de délimiter ou encadrer des mécanismes biologiques tels que la régulation des gènes et la réparation de l'ADN.

 

Dans une étude publiée dans la revue Nature Communications, dirigée par Daan Noordermeer de l’équipe Dynamique de la Chromatine à l'I2BC (CEA/CNRS/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), les scientifiques montrent que, dans les cellules des souris, la structure de ces domaines est renforcée par le regroupement de plusieurs sites de liaison, où se fixe une protéine pour réguler l’activité des gènes, qui s’appelle CTCF. Pour les scientifiques, ce regroupement explique comment cette protéine exerce son rôle dans la régulation des gènes et suggère que cela peut aider contrer les risques des mutations.

 

Légende Figure : A. Analyse Nano-C d’une frontière entre deux TAD, qui consiste en un regroupement de sites de liaison de CTCF. Les 2 TAD, comme identifié pour la technologie génomique Hi-C, sont indiqués en haut (bleu et jaune). La technologie Nano-C permet d’identifier et caractériser des centaines de boucles ADN qui émanent soit d’une zone en amont du regroupement des sites de liaison de CTCF (en haut), soit au sein du regroupement (en bas). Les boucles qui sont bloquées à la frontière sont indiquées en bleu, les boucles qui traversent la frontière sont indiquées en jaune. La liaison de CTCF dans les deux TAD est indiquée en bas. Une fraction des boucles d'ADN traverse toujours la frontière, mais cette proportion augmente lorsque le nombre de sites CTCF exerçant leur activité de blocage est moindre. B. Modèle de feu tricolore illustrant la contribution additive de plusieurs sites CTCF pour bloquer les boucles de chromatine. Les sites CTCF individuels mettent en œuvre un blocage temporel des boucles. Ce blocage est amélioré par le regroupement de plusieurs sites.

 

Lire la suite dans l’Actu CNRS

 

Contact : daan.noordermeer@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Lancement de The Hive - Paris Saclay Cancer Cluster - 19 octobre 2023

Lancement de The Hive - Paris Saclay Cancer Cluster - 19 octobre 2023 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Evènement de lancement de notre premier immeuble en France, The HIVE - Paris Saclay Cancer Cluster, qui se tiendra le jeudi 19 octobre 2023 sur le site du projet.

 

Kadans Science Partner est heureux de bâtir et opérer un immeuble inédit de laboratoires et bureaux dédié aux entreprises et organisations innovantes qui accélèrent la recherche en oncologie et immunothérapie, en plein cœur du Biocluster porté par le Paris Saclay Cancer Cluster, à Villejuif.

 

Nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre présence avant le 9 octobre en cliquant sur le lien suivant : S'inscrire

Programme:

 

11h30 : Accueil des invités et cocktail
12h00 – 12h45 : Prise de parole des 5 intervenants suivants :

  • Pierre Garzon – Marie de Villejuif
  • Michel Leprêtre – Président de l’établissement public territorial Grand Orly Seine Bièvre
  • Fabrice Barlesi – Directeur général de Gustave Roussy
  • Lise Alter – Directrice de l’AIS
  • Germain Aunidas – Directeur global du développement d’AXA IM
  • Elsa Ferrard – Directrice Kadans France

12h45 – 14h00 : Moment d’échanges et reprise du cocktail

 

Lieu de rendez-vous : sur le site du projet : 116, rue Edouard Vaillant à Villejuif

Pour des questions d’organisation, nous vous saurions gré de bien vouloir nous indiquer par quel moyen de transport vous prévoyez de vous y rendre, en cliquant sur le lien ci-après: Moyen de transport

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SAVE THE DATE! Assemblée générale annuelle de l'OI BioProbe - 8 novembre 2023 à 13h

SAVE THE DATE! Assemblée générale annuelle de l'OI BioProbe - 8 novembre 2023 à 13h | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it
L'assemblée générale annuelle de l'OI BioProbe aura lieu le 8 novembre 2023 de 13h à 14h30 en visio.
 
Cet evenement virtuel sera l'occasion de présenter un bilan des actions de l'OI en 2022-23 mais aussi de présenter les actions prévues en 2024.
 
Venez nombreux pour échanger en ligne !

 

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

AAP BioProbe « au fil de l'eau » - Financement de formation pour les Techniciens - Assistant Ingénieurs - Ingénieurs des plateformes

AAP BioProbe « au fil de l'eau » - Financement de formation pour les Techniciens - Assistant Ingénieurs - Ingénieurs des plateformes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'Objet Interdisciplinaire BioProbe (OI BioProbe) une initiative interdisciplinaire de l’Université Paris-Saclay qui a pour objectif de promouvoir des projets innovants en chimie et en physique pour l’étude de processus biologiques en milieu complexe en vue d’applications pour le diagnostic et l’imagerie. Une des missions de BioProbe est de dynamiser la recherche fondamentale interdisciplinaire en valorisant les méthodes innovantes de détection, d'analyse et d'imagerie pour l'exploration quantitative au niveau moléculaire des processus du vivant.

 

Les personnels support sont essentiels pour mener les activités scientifiques de BioProbe notamment via les nombreuses plateformes utilisées par les équipes et en particulier celles d’imagerie. BioProbe propose de contribuer au financement d’une action de formation pour ces personnes pour un montant maximal de 3000€ par personne. Ce financement est ouvert de manière permanente et évalué au fil de l’eau.

 

Informations et candidatures

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Jean-Luc Martinot, interviewé par Le Figaro : « Santé mentale : repérer plus précocement les adolescents à risque »

Jean-Luc Martinot, interviewé par Le Figaro : « Santé mentale : repérer plus précocement les adolescents à risque » | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Entretien dans Le Figaro avec Jean-Luc Martinot, directeur de l’équipe de recherche Trajectoires Développementales & Psychiatrie - U1299 (Inserm/ENS Paris-Saclay/UPSaclay/CNRS, Centre Borelli, Digiteo Labs, Gif-sur-Yvette). Pédopsychiatre, le Pr Jean-Luc Martinot a mené des travaux montrant que la dépression et l’anxiété entraînaient chez les adolescents des modifications cérébrales avant même l’apparition de symptômes. Il plaide pour une prise en charge précoce des adolescents les plus vulnérables.

 

Lire l’entretien dans Le Figaro du 24 septembre 2023

 

Contact : jean-luc.martinot@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Julien Nicolas, lauréat du Prix des Innovateurs Île-de-France

Julien Nicolas, lauréat du Prix des Innovateurs Île-de-France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La région Île-de-France vient d’annoncer les trois lauréats 2023 du Prix des Innovateurs qui récompense chaque année des chercheurs et chercheuses de moins de 45 ans, et leurs équipes, pour la qualité de leurs travaux dans le domaine médical. Au total, les trois lauréats se partagent une enveloppe de 100.000 euros pour les aider à poursuivre leurs recherches.

 

Julien Nicolas, directeur de recherche CNRS à l’Institut Galien Paris-Saclay (IGPS - Univ. Paris-Saclay, CNRS, Orsay), Olivier Couture, directeur de recherche CNRS au sein du laboratoire d’imagerie biomédicale (CNRS, Inserm, Sorbonne Université) et Annarita Miccio, directrice de recherche Inserm à l’Institut Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris-Cité, Fondation des hôpitaux, Maire de Paris, AFM Téléthon), se sont démarqués par l’excellence scientifique de leurs travaux de recherche.

 

Julien Nicolas a été récompensé pour ses travaux dans le domaine du traitement du cancer, avec la mise au point d’une nouvelle méthodologie d’administration des chimiothérapies en sous-cutané basée sur des prodrogues polymères hydrophiles, permettant un protocole moins coûteux et moins contraignant pour les patientes et les patients.

 

 

Contact : julien.nicolas@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SAVE THE DATE ! SCF Chemical Biology Symposium 2024 à Orsay (bâtiment Henri Moissan) du 24 au 26 janvier 2024

SAVE THE DATE ! SCF Chemical Biology Symposium 2024 à Orsay (bâtiment Henri Moissan) du 24 au 26 janvier 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Division Chémobiologie : chimie et vivant de la Société Chimique de France est ravie d'annoncer la tenue du congrès « SCF Chemical Biology Symposium 2024 » qui aura lieu sur le campus de l'Université Paris Saclay dans le bâtiment Henri Moissan du 24 au 26 janvier 2024. Ce congrès rassemblera des orateurs, experts nationaux et internationaux dans le domaine de la Chémobiologie. Vous pourrez ainsi assister à 12 conférences plénières, incluant trois conférences d’industriels.

 

Afin de favoriser les échanges entre tous les acteurs de cette communauté, des créneaux pour des communications orales sont disponibles ainsi que des sessions posters.

 

N’hésitez pas à consulter le site internet du congrès, à vous inscrire et à soumettre votre abstract pour participer à cet événement (date limite pour des tarifs réduits : 15 octobre 2023).

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

IBISC : Le premier outil d’exploration du domaine émergent des ARN bifonctionnels

IBISC : Le premier outil d’exploration du domaine émergent des ARN bifonctionnels | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le laboratoire IBISC de l'Université d’Évry Paris-Saclay a développé le 1er outil d’identification des ARN bifonctionnels, récemment découverts pour leur rôle au cours du développement ou dans les cancers.

 

Le laboratoire IBISC a mis au point IRSOM2, le premier outil bio-informatique de prédiction des ARN bifonctionnels, une classe nouvellement découverte d’ARN qui cumulent une activité biologique propre et la capacité à être traduits en protéines fonctionnelles. Le modèle repose sur les réseaux de neurones et la méthode des cartes auto-organisatrices. Il identifie les ARN codants, non-codants et une 3e classe qui regroupe les ARN potentiellement bifonctionnels. Librement accessible et simple d’utilisation, IRSOM2 fournit aux biologistes des candidats à étudier et contribue ainsi aux progrès des connaissances dans le domaine naissant des ARN bifonctionnels.

 

 

Contact : fariza.tahi@univ-evry.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Etudier les cellules T résidentes mémoires pour améliorer l’immunothérapie des cancers

Etudier les cellules T résidentes mémoires pour améliorer l’immunothérapie des cancers | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une revue publiée dans Frontiers in Immunology, des chercheurs de l’UMR-S 1186 (Inserm/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) font le point sur les cellules T mémoires résidentes (TRM) dans la tumeur et leur rôle dans l’immunité anti-tumorale et la réponse aux immunothérapies anticancéreuses. Ces cellules sont retenues dans le tissu tumoral, au plus près des cellules cancéreuses, et exercent de multiples fonctions anti-tumorales in situ. Caractérisées par l’expression de molécules d’adhérence, les intégrines CD103 et/ou CD49a, les TRM ont le potentiel de résider dans la tumeur, sont enrichies en cellules spécifiques de l’antigène tumoral et sont capables d’exercer une activité cytotoxique vis-à-vis de la cible. Ces cellules sécrètent également des cytokines et chimiokines particulières, et interagissent avec d’autres composantes immunitaires du microenvironnement tumoral pour orchestrer une réponse anti-tumorale spécifique.

 

De manière intéressante, les travaux de chercheurs de l’UMR-S 1186 ont montré que la survie et la réponse aux inhibiteurs de PD-1 de patients atteints de cancer pulmonaire sont améliorées lorsque leurs tumeurs sont enrichies en TRM CD8+CD103+. Des études publiées par d’autres équipes ont démontré aussi que l’enrichissement des tumeurs en TRM CD8+CD103+ est associé à un bénéfice thérapeutique de vaccins anticancéreux et d’immunothérapies bloquants les points de contrôle immunitaire dans différents types de cancer.

 

Cette revue résume les caractéristiques phénotypiques et moléculaires des TRM anti-tumoraux ainsi que leurs propriétés fonctionnelles permettant de les considérer comme un biomarqueur prédictif approprié de réponse aux immunothérapies.

 

Légende Figure : Différenciation des cellules T résidentes mémoires dans la tumeur. Dans les ganglions lymphatiques, les cellules T CD8 naïves sont activées après contact avec les cellules présentatrice d’antigènes, notamment les cellules dendritiques (DC). Une sous-population de DC favorise la génération de lymphocytes T CD8 résidents mémoires (TRM) grâce à l’aide fournie par des lymphocytes T CD4 en sécrétant des cytokines particulières. Ces cellules T CD8+ activées migrent vers la tumeur où elles finissent leur différenciation en TRM. Dans le microenvironnement tumoral, différentes cellules participent au maintien et aux fonctions des TRM CD8+, notamment via la sécrétion de TGF-β. Les cellules TRM CD4+ sont également retenues dans le tissu tumoral où elles sécrètent des cytokines inflammatoires permettant d’optimiser la réponse immunitaire anti-tumorale in situ.

 

Contact : stephanie.corgnac@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Café Science le 5 octobre 2023 à 13h avec Bertrand David

Café Science le 5 octobre 2023 à 13h avec Bertrand David | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

~CAFE SCIENCE ~

COMPRENDRE ET RECONSTRUIRE LE VIVANT GRACE A L'INGENERIE TISSULAIRE

Bertrand David

Jeudi 5 octobre 2023 à partir de 13h

 

Le Centre de recherche de CentraleSupélec est très heureux d'accueillir Bertrand David, chercheur CNRS au sein du Laboratoire de Mécanique Paris-Saclay (Université Paris-Saclay / École normale supérieure Paris-Saclay / CentraleSupélec / CNRS).

 

L’ingénierie tissulaire vise à la conception de systèmes bio-artificiels d’une part et la création de tissus et d’organes fonctionnels d’autre part. Elle ouvre la voie à la médecine régénérative permettant la réparation ou le remplacement d’organes endommagés en s’affranchissant des contraintes du don d’organes et du rejet des greffes. L’ingénierie tissulaire est interdisciplinaire ; elle intègre les sciences de l’ingénierie et de la biologie à la médecine et à l’exercice clinique.

 

En cas de blessure traumatique entraînant une perte de substance osseuse importante, le processus naturel de guérison est altéré. Dans cette indication clinique, le « gold standard » chirurgical est l’autogreffe. Cependant, le stock osseux du patient est limité. Une alternative à ce traitement de référence est donc nécessaire. Ce café science nous montrera comment il est possible, en appliquant les principes de l’ingénierie tissulaire, de produire des substituts osseux ostéogènes, véritables alternatives à l’autogreffe, à partir de biomatériaux et de cellules souches grâce à une meilleure compréhension et par conséquent, une meilleure maîtrise de l’influence de la mécanique sur le vivant.

 

Organisés avec la Fondation CentraleSupélec, les cafés science nous offrent l'occasion de découvrir un sujet de recherche mené dans l'un des laboratoires de l'école.

 

Le concept : une présentation de ses travaux par un chercheur, auquel vous pourrez ensuite poser vos questions, puis échanger autour d'un café.

 

Vous pouvez participer à la conférence en présentiel ou en visio selon votre choix. 

  • En présentiel : CentraleSupélec, salle VI118, bâtiment Eiffel - 9 rue Joliot-Curie, 91190 Gif-sur-Yvette.
  • En visioconférence : Un lien teams sera transmis 48h avant l'événement.

 

Inscription obligatoire : Je m'inscris !

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des probiotiques de nouvelle génération pour améliorer la santé humaine

Des probiotiques de nouvelle génération pour améliorer la santé humaine | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Chez l'homme, de nombreuses maladies sont associées à des altérations du microbiote intestinal, à savoir des augmentations ou des diminutions de l'abondance de groupes bactériens. Dans une revue publiée dans FEMS Microbiology Reviews, les scientifiques de l’institut Micalis (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont pris comme exemple le genre Faecalibacterium, qui est la première bactérie commensale potentiellement bénéfique identifiée sur la base de données cliniques humaines en comparant les microbiotes de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI).

 

L’article passe en revue l'ensemble des connaissances actuelles sur le genre Faecalibacterium. Il est décrit d'abord en détail les mises à jour de la taxonomie de Faecalibacterium, qui a évolué d’un taxon mono-espèce en un taxon multi-espèces. Ensuite, les liens découverts entre l'abondance de Faecalibacterium et diverses maladies depuis la publication des premières études axées sur les MICI ont été explorés (Sokol et al, 2008). Ensuite, les stratégies actuellement disponibles pour moduler les niveaux de Faecalibacterium dans l'intestin ont été analysées. La première consiste à utiliser une souche de Faecalibacterium comme médicament et cela est la stratégie choisie par Exeliom Biosciences, la spin-off de l’INRAe et de l’INSERM créée en 2016 et financée en 2018. Les niveaux de Faecalibacterium dans le microbiote intestinal peuvent aussi être modulés par le biais de l’ingestion de produits (aliments fermentés et compléments alimentaires) contenant des bactéries probiotiques et/ou des prébiotiques qui sont des fibres uniquement digérées par nos bactéries intestinales.

 

En conclusion, les données épidémiologiques et expérimentales soutiennent fortement l'utilisation de Faecalibacterium comme probiotique de nouvelle génération (NGP) ou produit biothérapeutique vivant (LBP) chez l’Homme.

 

Légende Figure : Mécanismes d’action associés aux effets bénéfiques qui ont été attribués au genre Faecalibacterium.

 

Contact : philippe.langella@inrae.fr ou rebeca.martin-rosique@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Les bouffées d’ondes cérébrales dîtes « alpha » indiqueraient le temps épisodique

Les bouffées d’ondes cérébrales dîtes « alpha » indiqueraient le temps épisodique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans Journal of Neuroscience, l’équipe Cognition & Brain Dynamics de l’unité neuroimagerie cognitive - UNICOG (CEA/INSERM/CNRS/UPSaclay, NeuroSpin, Gif-sur-Yvette) montre comment les bouffées d’ondes alpha générées par le cerveau humain, pourraient tracer le passage du temps et contribuer au temps vécu.

 

La perception du temps est un aspect essentiel de la conscience. Chez l'humain, les rythmes cérébraux dits « alpha » (~10 Hz) sont des marqueurs de l'état de conscience et présentent des bouffées d'activité intermittentes. Il y a plus d'un siècle, l'idée que ces rythmes pourraient agir comme une horloge interne a été proposée. Cependant, cette hypothèse est incompatible avec la nature non stationnaire de ces rythmes cérébraux, qui se caractérisent par des bouffées oscillatoires irrégulières dans le temps. Ces nouvelles expériences révèlent que, sur une période donnée, la durée des bouffées d’ondes alpha indique de manière fiable l'estimation rétrospective de la durée vécue par l’individu. Fait remarquable, cette relation ne se vérifie que lorsque l'individu ne prête pas attention au temps et disparaît lorsqu'il y prête attention.

 

Ces observations suggèrent que, sur une échelle de quelques minutes, l'activité cérébrale alpha marque notre expérience temporelle, offrant ainsi un nouvel éclairage sur la manière dont notre cerveau gère son temps.

 

Contact : leila.azizi.p@gmail.com

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Dynamique du chromosome de Streptomyces : hasard et nécessité

Dynamique du chromosome de Streptomyces : hasard et nécessité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les Streptomyces sont des producteurs prolifiques de métabolites spécialisés ayant des applications en médecine et en agriculture. De façon remarquable, ces bactéries possèdent un grand chromosome linéaire qui est génétiquement compartimenté : les gènes du core génome sont regroupés dans la partie centrale, tandis que les extrémités sont peuplées de séquences peu conservés, incluant les clusters de gènes dirigeant la biosynthèse d'antibiotiques. Le génome est très instable et présente des taux d'évolution distincts le long du chromosome. La capture de la conformation du chromosome (3C) combinées aux approches de génomique comparative ont permis d'éclairer la compréhension de la dynamique du génome dans l'espace et dans le temps.

 

Une revue publiée dans Trends in Genetics par des chercheurs de l’I2BC (Equipe Conformation and segregation of the bacterial chromosome, CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) rapporte les résultats expérimentaux qui illustrent comment l'équilibre entre le hasard (variations aléatoires du génome) et la nécessité (modifications structurelles et fonctionnelles) a pu conduire à l'émergence de la structuration spatiale du chromosome de Streptomyces.

 

Contact : stephanie.bury-mone@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Institut Pascal Call for Proposal now open

Institut Pascal Call for Proposal now open | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Next deadline: 10th November 2023

 

More information

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Leem - Lancement de l’appel à projets 2023 : « Innover dans le parcours de santé »

Leem - Lancement de l’appel à projets 2023 : « Innover dans le parcours de santé » | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Cet appel à projets soutiendra des projets participant à l’émergence de solutions innovantes dans les parcours de santé et à leur appropriation par les bénéficiaires, notamment dans l’un des champs suivants :

 

  • Prise en compte des comportements et déterminants de santé,
  • Repérage et détection des populations et des situations à risque,
  • Actions visant à renforcer l’éducation thérapeutique et/ou l’adhésion des patients à leur traitement.

 

Une attention spécifique sera portée sur :

 

  • Les projets concernant les personnes en situation de vulnérabilité ;
  • Les projets mettant l’accent sur la participation des bénéficiaires et la prise en compte de leur environnement ;
  • L’articulation et la coordination entre les différentes composantes du parcours de santé (dispositif sanitaire, dispositif social, etc.).

 

Enveloppe globale 250 000 euros. Le financement de projet sur un an sera privilégié et ne pourra excéder 2 ans. Afin de garantir la soutenabilité financière du projet, les co-financements sont nécessaires

 

Date butoir : 3 novembre 2023

 

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur - Tài Pham, chercheur en épidémiologie et praticien hospitalier en médecine intensive - réanimation

Portrait Jeune Chercheur - Tài Pham, chercheur en épidémiologie et praticien hospitalier en médecine intensive - réanimation | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Tài Pham est chercheur dans l’équipe d’épidémiologie respiratoire intégrative de Rachel Nadif au sein du Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations - CESP (UMR-S 1018 INSERM/UVSQ/UPSaclay, Villejuif). Son poste de MCU-PH de l’Université Paris-Saclay lui confère une activité d’enseignant-chercheur cumulée à celle de médecin dans le service de Médecine Intensive-Réanimation de l’hôpital de Bicêtre, APHP (Pr Monnet).

 

En parallèle de son internat d’ anesthésie-réanimation associé à une spécialisation en réanimation médicale, Tài Pham a suivi une formation en épidémiologie et biostatistiques aboutissant à un Master 2 (Méthodologie et Statistiques en Recherche Biomédicale, Pr Falissard, Université Paris-Sud, 2011) et un Doctorat d’Université en Santé Publique (Epidémiologie et Sciences de l’Information Biomédicale, Ecole Doctorale Pierre Louis de Santé Publique, Université Paris Diderot) co-supervisés par le Pr Laurent Brochard (University of Toronto, Toronto, Ontario, Canada) et la Pr Sylvie Chevret (Université de Paris) sur le thème de l’utilisation des données observationnelles en réanimation.

 

A l’issue de son clinicat dans le service de réanimation du Pr Fartoukh à l’hôpital Tenon (2013-2015), il a effectué un post-doctorat de 2016 à 2019 dans le laboratoire du Pr Brochard (St Michael’ Hospital et University of Toronto, Toronto, Canada) sur les thèmes de la physiologie respiratoire, la ventilation artificielle et l’épidémiologie avec des études observationnelles sur de grandes cohortes internationales (LUNG SAFE et WEAN SAFE). Cette expérience canadienne lui a permis de tisser des liens solides avec de nombreux chercheurs formés dans les 5 continents et passés dans le laboratoire du Pr Brochard au même moment.

 

A son retour en France en 2019, Tài a intégré le service de Médecine Intensive - Réanimation (MIR) de l’hôpital Bicêtre d’abord en tant que Praticien Hospitalier Contractuel puis depuis 2021 en tant que MCU-PH. Il a été bien entendu très actif au cours de la pandémie COVID où le service de MIR s’est rapidement transformé pour passer de 15 à 25 lits de réanimation lourde prenant en charge les patients présentant les formes les plus graves de pneumonies COVID-19. Au cours de cette crise, il a été l’un des membres initiateurs d’une recherche prospective observationnelle nationale ayant inclus plus de 4000 patients de réanimation atteints de cette pathologie (étude COVID-ICU) et d’un programme multi-spécialité de suivi au long terme de tous les patients ayant survécu au COVID après une hospitalisation à Bicêtre (étude COMEBAC). Additionnellement à son activité clinique et celle de recherche, Tài Pham est impliqué dans l’équipe pédagogique de l’UFR de médecine de l’Université Paris-Saclay et enseigne au sein de différents modules ayant trait aux détresses vitales, la réanimation et l’analyse critique d’article. Il est aussi membre du comité de pilotage du programme d’aide aux étudiants en médecine de l’université Paris-Saclay (PAMPS).

 

Au-delà de la recherche en épidémiologie, il est impliqué dans des études de physiologie clinique hémodynamique et respiratoire, et d’un projet de détection et prise en charge du « syndrome post-réanimation » au sein du service de MIR de l’hôpital de Bicêtre et est co-auteur de plus de 100 articles indexés dans Pubmed. Son activité de recherche comprend une participation active à de nombreux réseau de recherche internationaux ayant trait à la ventilation artificielle, la circulation extra-corporelle, la physiologie respiratoire et le Toronto Center of Excellence in Mechanical Ventilation.

 

« Every generation imagines itself to be more intelligent than the one that went before it, and wiser than the one that comes after it » - Georges Orwell, 1984

 

Contact : tai.pham@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Agathe Ballu, lauréate 2023 de la Médaille d’Argent Dufrenoy de l’Académie d’Agriculture de France

Agathe Ballu, lauréate 2023 de la Médaille d’Argent Dufrenoy de l’Académie d’Agriculture de France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Chaque année, l’Académie d’agriculture de France (AAF) récompense des travaux majeurs et prometteurs. En 2023, ce sont six lauréates et lauréats issus de l’Université Paris-Saclay qui ont été primés lors d’une séance solennelle qui s’est déroulée mercredi 20 septembre 2023.

 

La médaille d’argent Dufrenoy récompense une thèse de grande qualité, dont l’analyse est réalisée par l’Académie d’agriculture de France et publiée sur son site.

 

La thèse primée d’Agathe Ballu, chargée d’enseignement et de recherche à AgroParisTech (Univ. Paris-Saclay) dans l’Unité BIOlogie et GEstion des Risques en agriculture - BIOGER (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Palaiseau), aborde des fondamentales et appliquées pertinentes sur l'évolution et la gestion de la résistance aux fongicides chez un agent phytopathogène cryptogamique d’importance économique par une approche d’évolution expérimentale.

 

Contact : agathe.ballu@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Matthieu Reymond, lauréat 2023 du Prix Limagrain de l’Académie d’Agriculture de France

Matthieu Reymond, lauréat 2023 du Prix Limagrain de l’Académie d’Agriculture de France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Chaque année, l’Académie d’agriculture de France (AAF) récompense des travaux majeurs et prometteurs. En 2023, ce sont six lauréates et lauréats issus de l’Université Paris-Saclay qui ont été primés lors d’une séance solennelle qui s’est déroulée mercredi 20 septembre 2023.

 

Le prix LIMAGRAIN, comportant l’attribution d’une somme de 1600€, est décerné par l’Académie d’Agriculture de France et par des membres du groupe Limagrain. Il vise à récompenser un parcours de chercheuses ou chercheurs français, dont l'essentiel des travaux s’est fait au service de l'agriculture française, dont les travaux s'inscrivent dans des disciplines au service de l'activité de semencier, de l’intelligence artificielle, de la sélection, de la qualité des semences, ou encore leur production.

 

Cette année, le prix récompense Matthieu Reymond, directeur de recherche INRAE à l’Institut Jean-Pierre Bourgin (Univ. Paris-Saclay, INRAE, AgroParisTech), pour ses travaux sur le contrôle génétique de la qualité de la biomasse du maïs en interactions avec la réponse aux stress environnementaux.

 

Contact : matthieu.reymond@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Salam Abbara, lauréate du prix de thèse « Politiques et interventions en santé publique »

Salam Abbara, lauréate du prix de thèse « Politiques et interventions en santé publique » | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Mercredi 20 septembre 2023 au Ministère de la Santé et de la Prévention, la Direction générale de la Santé a distingué quatre jeunes chercheurs à l’occasion de la 1ère édition de son prix de thèse « Politiques et interventions en santé publique ».

 

Ce prix de thèse est le premier et le seul en France à distinguer spécifiquement les travaux de jeunes chercheurs en santé publique. Il récompense les auteurs de thèses dont les résultats sont particulièrement éclairants ou prometteurs pour la mise en place de politiques publiques innovantes et l’évaluation des politiques publiques.

 

Avec plus de 80 thèses déposées suite à l’appel à candidatures diffusé en novembre 2022 cette première édition est un succès.

 

Présidé par le Dr Grégory Emery, Directeur général de la Santé, le jury est composé de 12 membres désignés au sein de la DGS, des agences sanitaires ou des organismes de recherche sous tutelle du ministère de la Santé et de la Prévention, ainsi que des personnalités scientifiques françaises dans le champ de la santé publique.

 

Le 3ème prix a été attribué à Salam Abbara pour sa thèse obtenue à l’université Paris-Saclay (Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Population – CESP UMR-S 1018 INSERM/UVSQ/UPSaclay, Villejuif) sur la résistance dans les infections bactériennes : apport de l’entrepôt de données de santé de l’AP-HP.

 

En 2019, près de 5 millions de décès dans le Monde seraient associés à l’antibiorésistance, soit près de 9% des décès globaux. Malgré les données scientifiques disponibles, se nombreuses questions restent en suspens, pour mieux comprendre les conséquences de l’antibiorésistance sur la santé, et préciser les facteurs qui participent à l’apparition et à la diffusion de l’antibiorésistance. Répondre à ces questions complexes nécessite des données à la fois sur les bactéries résistantes aux antibiotiques, et sur les patients qui sont infectés par ces bactéries. La France dispose de nombreuses données de qualité de surveillance de l’antibiorésistance, mais qui se focalisent sur les bactéries, sans information sur les patients infectés. Une autre source de données intéressante sont les données hospitalières, qui contiennent à la fois des données sur des patients hospitalisés infectés par une bactérie, et sur les bactéries en cause et leurs résistances aux antibiotiques. L’objectif de cette thèse est ainsi d’évaluer l’apport des données hospitalières de l’Entrepôt de Données de santé de l’AP-HP pour l’étude des infections bactériennes résistantes aux antibiotiques.

 

Télécharger : Le manuscrit - Le résumé

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SABNP & Synsight : Intégrer informatique, biologie structurale et exploration in vivo pour découvrir de nouveaux médicaments

SABNP & Synsight : Intégrer informatique, biologie structurale et exploration in vivo pour découvrir de nouveaux médicaments | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Deux acteurs du biocluster, le laboratoire SABNP (Université d’Évry Paris-Saclay) et la startup Synsight, ont développé une approche intégrée de criblage de nouveaux médicaments qui s’appuie à la fois sur la modélisation informatique, l’analyse structurale des molécules biologiques et une technologie brevetée d’étude des interactions protéines-ARN au sein même de la cellule.

 

La démarche des scientifiques génopolitains cible des pistes thérapeutiques modulant ou inhibant ces interactions, prometteuses pour des cancers et diverses maladies, dont la découverte était jusque-là freinée par le manque de méthodes.

 

Dans un organisme vivant, la liaison entre protéines et molécules d’ARN, ARN messager codant pour d’autres protéines ou ARN non codant aux divers rôles biologiques, est un phénomène essentiel au fonctionnement de chaque cellule et de l’organisme tout entier. Le génome humain code par exemple pour plus de 1 000 protéines de cette nature. Les liaisons protéines-ARN régulent notamment l’expression de nos gènes. Elles sont parfois la cause de pathologies, par exemple de maladies neurodégénératives et de cancers.

 

Une classe méconnue de nouveaux médicaments

 

Cibler les interactions protéine-ARN est une voie prometteuse pour la découverte de nouveaux médicaments. Cette piste thérapeutique est jusqu’à présent largement sous-exploitée car elle se heurte à deux obstacles : d’une part le manque de modèles informatiques pour un criblage in silico de composés ciblant la poche moléculaire, siège de l’interaction, et d’autre part la difficulté de détecter expérimentalement, dans la cellule, ces interactions.

 

Le laboratoire SABNP, dirigé par David Pastré et sous tutelle de l’Université d’Évry Paris-Saclay, et la société Synsight, fondée par Cyril Bauvais, ont conçu une approche de criblage thérapeutique exploitant des données chimiques, structurales et cellulaires.

 

Lire la suite de l’Actu UEVE

 

Contact : david.pastre@univ-evry.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Les espèces invasives : une menace majeure sous-estimée

Les espèces invasives : une menace majeure sous-estimée | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les espèces exotiques envahissantes représentent une grave menace mondiale souvent méconnue et largement sous-estimée. Tel est le constat alarmant que viennent de dresser les experts internationaux de l'IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services) dans leur dernier rapport dont Franck Courchamp, directeur de recherche au Laboratoire Ecologie Systématique et Evolution - ESE (CNRS/AgroParisTech/UPSaclay, IDEEV, Gif-sur-Yvette) est l’un des co-auteurs.

 

 

Contact : franck.courchamp@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.