Life Sciences Université Paris-Saclay
276.8K views | +24 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

De nouvelles molécules pour lutter contre la toxine de Shiga

De nouvelles molécules pour lutter contre la toxine de Shiga | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les toxines de Shiga produites par certaines bactéries (Shigella dysenteriae et quelques souches d’E. coli) peuvent conduire à des intoxications alimentaires, notamment chez les jeunes enfants, débouchant parfois sur des diarrhées sanglantes et le syndrome hémolytique et urémique pour les cas les plus graves. Retro-1, un composé de la famille des benzodiazépines, a montré une efficacité (EC50 : 6 µM) contre cette toxine dans des tests cellulaires.

 

Dans une publication qui vient de paraître dans le Journal of Medicinal Chemistry, les chercheurs des équipes SIMOS et SCBM du Département Médicaments et Technologies pour la Santé (DMTS, CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette, membre du LabEx LERMIT) ont voulu améliorer l’activité initiale par une étude de la relation structure-activité (SAR) et ont obtenu de nouvelles benzodiazépinones beaucoup plus actives parmi lesquelles (S)-Retro-1.1 qui présente une EC50 de 90 nM dans les tests de protection cellulaire. Ces composés ciblent le transport intracellulaire de la toxine en empêchant son accès à l’appareil de Golgi nécessaire à la libération de sa sous-unité toxique dans le cytoplasme des cellules.

 

La prochaine étape de ce travail va consister à valider leur efficacité dans un modèle animal d’intoxination aux toxines de Shiga.

 

Contact : jean-christophe.cintrat@cea.fr ou daniel.gillet@cea.fr

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : L’informatique et la bioinformatique forgent BATLab : un système centralisé de gestion de données !

FOCUS PLATEFORME : L’informatique et la bioinformatique forgent BATLab : un système centralisé de gestion de données ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Depuis 2012, le département IDMIT (CEA, Institut de biologie François Jacob) encore «  IMETI/SIV » à ce moment-là s’efforce de mettre en place un système de gestion connecté et sécurisé de ses données de laboratoire. La plateforme informatique et bioinformatique (IBI) et son équipe lance alors le projet BATLab. Déposé à l’Agence de Protection des Programmes, le logiciel web intègre alors petit à petit des fonctionnalités de LIMS pour la gestion des projets, autorisations, équipements et autres résultats d’expériences.

 

Pour des raisons d’optimisation et d’interopérabilité entre les différents modules, la planification, le recensement et la recherche des prélèvements et échantillons devient vite incontournable : BATLab fait dès lors office de centre de ressources biologiques au sein du département, avec des centaines de nouvelles entrées chaque jour étiquetés par code-barres.

 

Enfin, pour le pilotage de ses animaleries uniques en Europe, il dispose de plusieurs modules dédiés à la gestion des différentes zones ainsi qu’à la planification des interventions et observations cliniques, le tout développé dans un le cadre ISO9001 d’IDMIT et orienté AAALAC. Aujourd’hui, il est le centre névralgique des données et de la gestion du département ; la sécurité et la flexibilité de son utilisation font qu’il est déployé sur différents sites partenaires, intra et extra CEA, notamment, au CIPHE (Centre d’immunophénomique) de Marseille, et différents autres sites en cours de déploiement.

 

Contact: Brice Targat (brice.targat@cea.fr)

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

IDMIT / Plateforme informatique et bioinformatique (IBI). Au sein du département IDMIT de l'Institut François Jacob, l'équipe IBI développe et maintient depuis 2012 un logiciel de gestion de données de laboratoire (LIMS) nommé BATLab. Grâce à sa situation et aux interactions quotidiennes avec les acteurs de l'immunologie, il est devenu la clé de voute de l'organisation d'IDMIT. Les nombreux projets de nos différents laboratoires y sont planifiés des mois à l'avance pour gérer et optimiser le calendrier de nos plateformes, tout en gardant une grande flexibilité pour s'adapter aux besoins de dernière minute, dont le récent COVID-19. La gestion de nos animaleries primates (A1, A2, A3, A3 aéro) y est également essentielle, et la préoccupation du bien-être animal (AAALAC) est omniprésente. Notre activité repose également sur une gestion critique de notre centre de ressources biologiques (CRB) et nos stocks de réactifs, anticorps, médicaments, (...) ou autre pathogènes. Les Micro-Organismes et Toxines (MOT) et les études s'y rapportant y sont par ailleurs gérés avec une attention particulière qui a pleinement satisfait l'ANSM. Les résultats d'expérience des différentes plateformes (cytométrie, multiplex, charges virales, nfs …) y sont hébergés et visualisés – comme le reste des informations du LIMS – à l'aide du logiciel de visualisation de données Tableau Software. En fin de pipeline, BATLab gère finalement certains aspects de facturation et d'unités d'œuvre, dont les couts d'hébergement des animaux pour les différents projets.

 

A propos d’IDMIT. IDMIT (Infectious Disease Models and Innovative Therapies) est une infrastructure nationale en biologie et santé (INBS) dédiée aux recherches précliniques sur les maladies infectieuses humaines. Ses fondateurs institutionnels sont le CEA, l’Institut Pasteur, l’INSERM mais aussi l’ANRS (Agence nationale de Recherche sur le SIDA et les Hépatites Virales) et l’Université Paris-Saclay. Localisée sur le centre CEA de Fontenay-aux-Roses, IDMIT offre aujourd’hui à la communauté scientifique nationale et internationale une infrastructure unique en Europe, une expertise scientifique, différents modèles d’infections virales humaines - notamment chez le primate non-humain (PNH) - pour l’étude de l’infection par le VIH, le SARS-Cov2, les virus de la grippe, du chikungunya, de la dengue, de la fièvre jaune, et également par les agents du paludisme, de la coqueluche, et des chlamydioses. Ses objectifs ? i) d’étudier la pathogénèse des maladies infectieuses humaines dans des modèles in vivo, ii) caractériser les réponses immunes innées et adaptatives aux infections, iii) étudier les interactions hôtes-pathogènes et enfin, iv) développer des modèles précliniques pour évaluer l’efficacité de nouvelles stratégies préventives et thérapeutiques, notamment chez le PNH.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Caractérisation de l’interaction entre les protéines N et P du Métapneumovirus humain, cible potentielle pour le développement d’inhibiteurs

Caractérisation de l’interaction entre les protéines N et P du Métapneumovirus humain, cible potentielle pour le développement d’inhibiteurs | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Métapneumovirus humain (hMPV) est responsable d’infections respiratoires aigües (pneumonies) en particulier chez les enfants de moins de 5 ans, mais également chez les personnes âgées et immunodéprimées. Il n’existe toutefois ni vaccin ni traitement spécifique pour lutter contre ces infections. Une meilleure compréhension du cycle viral reste par conséquent nécessaire, notamment afin d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.

 

La polymérase virale L, responsable de la réplication et la transcription du génome viral, est une cible privilégiée. Outre les sites catalytiques de la L, qui font l’objet d’un développement intensif de stratégies antivirales, l’activité de la L dépend de nombreuses interactions protéine-protéine qui représentent autant de nouvelles cibles potentielles. Le génome viral est en effet encapsidé de manière constitutive par la nucléoprotéine virale N. Ce complexe N-ARN, ou nucléocapside (NC), sert de matrice pour la réplication et la transcription virales. La reconnaissance par L de cette matrice nécessite la présence de la phosphoprotéine P, co-facteur de L, capable d’interagir de manière concomitante avec L et N.

 

Une étude publiée dans le Journal of Virology par les chercheurs de l’unité Virologie et Immunologie Moléculaires - VIM (INRAE/UVSQ/UPSaclay, Jouy-en-Josas) visait à caractériser l’interaction NC-P du hMPV, et plus spécifiquement à cartographier les résidus de P et N impliqués dans cette interaction. Les données obtenues ont permis d’établir un modèle d’interaction mettant en évidence la fixation des résidus C-terminaux de P en surface de N au niveau d’une poche bien définie. Cette interaction, de faible affinité et hautement spécifique du virus, représente une cible d’intérêt pour le développement d’antiviraux.

 

Ces données ouvrent la voie à la recherche d’inhibiteurs, par des approches de drug design.

 

Contact : marie.galloux@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un médicament hypocholestérolémiant améliore la réponse tumorale aux chimiothérapies

Un médicament hypocholestérolémiant améliore la réponse tumorale aux chimiothérapies | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’ostéosarcome est la forme la plus répandue de tumeur maligne solide de l’os, avec une forte incidence à l’adolescence. La prise en charge thérapeutique comprend des chimiothérapies néo-adjuvante et adjuvantes post-chirurgicales (résection tumorale). Malgré des combinaisons multimodales, deux patients sur cinq ne seront pas guéris. Le taux de survie global à 5 ans stagne en effet à 60-70% depuis 4 décades. Les mécanismes de chimiorésistance ne sont pas clairement établis à ce jour et il y a un besoin urgent de nouvelles stratégies thérapeutiques.

 

Les statines sont couramment utilisées en clinique dans les maladies cardiovasculaires en contexte d’hypercholestérolémie. Ces composés inhibent l’activité de la 3-hydroxy-3-methylglutaryl-coenzyme-A reductase (HMGCR), une enzyme limitante clé de la voie de néosynthèse du cholestérol. En prévenant la conversion de l’HMG-coenzyme A en acide mévalonique, les statines préviennent également la synthèse de métabolites intermédiaires tels que les résidus isoprénoïdes geranylgeranyl pyrophosphate et farnesyl pyrophosphate. Ces résidus lipidiques peuvent être transférés sur des protéines cibles (modification post-traductionnelle appelée prénylation) ce qui facilite leur interaction avec la membrane cellulaire. Une altération du contenu en résidus lipidiques a des effets pléiotropique sur des fonctions essentielles comme la prolifération, différenciation ou survie cellulaires mais aussi la morphologie ou motilité cellulaire. De nombreuses études montrent que la voie du mévalonate est up-régulée dans les tumeurs solides et hématologiques.

 

Dans une étude parue dans Cancers, des chercheurs de Gustave Roussy (UMR-S 981 Inserm/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) ont évalué le bénéfice potentiel des statines comme adjuvant aux chimiothérapies. Ils ont montré que la simvastatine synergise avec les chimiothérapies conventionnelles en termes de viabilité cellulaire (combination index 0.35-0.65), et favorise les dommages à l’ADN par le cisplatine, l’accumulation de la doxorubicine ou de l’étoposide dans le noyau, ou la déstabilisation des microtubules par la vincristine. La simvastatine renforce également l’effet inhibiteur des chimiothérapies sur la migration et l’invasion cellulaire in vitro, et sur la croissance tumorale et la dissémination métastatique dans un modèle préclinique murin.

 

D’un point de vue mécanistique, les chercheurs ont détecté une modulation des propriétés de la membrane plasmique, en lien avec les effets hypocholestérolémiants des statines. Le contenu en cholestérol de la bicouche lipidique est en effet un facteur essentiel à la fluidité et la perméabilité de la membrane. En diminuant le contenu en cholestérol, la simvastatine contribue à augmenter la fluidité de la membrane et ainsi la diffusion active ou passive des médicaments et donc leur accumulation dans la cellule.

 

La combinaison de la simvastatine aux chimiothérapies conventionnelles pourrait aider à surmonter certains mécanismes de résistance impliquant l’efflux des drogues ou l’activation de récepteurs membranaires. Ces résultats suggèrent que les agents hypocholestérolémiants comme les statines représentent une option raisonnable et prometteuse de thérapie adjuvante pour l’ostéosarcome ou d’autres types de cancers, et nécessite de plus amples investigation en clinique.

 

Contact : olivia.fromigue@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Apports à l’oncologie des mathématiques et de l’informatique

Apports à l’oncologie des mathématiques et de l’informatique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'Inserm et Aviesan soutiennent des projets de recherche en oncologie associant des chercheuses et des chercheurs en biologie-santé, mathématique, statistique ou informatique.

 

Date limite de candidature : 6 janvier 2022.
En savoir plus

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une nouvelle vision des bactéries halophiles et halotolérantes dans le fromage en combinant des approches culturales, génomiques et métagénomiques

Une nouvelle vision des bactéries halophiles et halotolérantes dans le fromage en combinant des approches culturales, génomiques et métagénomiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les fromages sont des aliments transformés parmi les plus anciens. Ils sont produits par une fermentation lactique du lait, suivie d’un affinage après salage pendant lequel croissent des bactéries, levures et moisissures qui jouent un rôle clé dans le développement de ces produits. En particulier, il existe un groupe de bactéries qui ne se développent qu'en présence de sel, « les halophiles » et qui sont encore mal caractérisés. Pour combler le manque de connaissance sur ce groupe, des chercheurs de l’équipe « Food Microbial Ecology » de Micalis (INRAE/UPSaclay/AgroParisTech, Jouy-en-Josas) a combiné des approches culturales, génomiques et métagénomiques sur des fromages artisanaux dans une étude récemment publiée dans l’International Journal of Food Microbiology.

 

Les auteurs ont isolé et caractérisé une grande diversité d'espèces halophiles à partir de croûtes de fromage, dont dix nouvelles espèces potentielles, confirmant le manque de connaissance jusqu’à présent de ce groupe de bactéries. Par la suite, l'étude a évalué la représentativité de ces bactéries dans plus de 70 croûtes de différents types de fromages. Il en ressort que de nombreuses espèces halophiles de genres peu étudiés comme Halomonas, Pseudoalteromonas et Psychrobacter dominent les écosystèmes des fromages à pâte molle et à croûte lavée, comme l'Epoisses, le Livarot, et sont fréquentes et abondantes dans de nombreux autres types de fromages. La caractérisation de ces souches permettra de mener des études fonctionnelles et de faire progresser la compréhension des écosystèmes alimentaires qui sont souvent structurés par l'ajout de sel.

 

Contact : caroline.kothe@inrae.fr ou pierre.renault.2@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Double rôle de EZH2 sur la différenciation mégacaryocytaire

Double rôle de EZH2 sur la différenciation mégacaryocytaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

EZH2 (Enhancer of Zeste 2), une des deux sous-unités catalytiques du complexe répressif Polycomb 2, est fréquemment muté dans les hémopathies myéloïdes, notamment dans les néoplasmes myéloprolifératifs (NMP), principalement la myélofibrose (MF), maladie dans laquelle le mégacaryocyte joue un rôle pathogénique important.

 

Dans une étude récemment publiée dans Blood, le groupe de William Vainchenker (UMR-S 1287 Inserm/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) a utilisé l’approche d’ARN interférence combinée à des inhibiteurs du site catalytique pour comprendre le rôle de EZH2 sur la mégacaryopoïèse humaine. In vitro un double effet de l’inhibition de EZH2 a été observé : l’accélération de l’engagement vers la différenciation mégacaryocytaire lors des stades précoces et l’inhibition de la prolifération, la polyploïdisation et la formation de proplaquettes aux stades tardifs. Un effet similaire a été observé sur les progéniteurs hématopoïétiques mutés JAK2V617F de patients. Ces résultats ont été confirmés in vivo dans un modèle de souris Jak2V617F. L’étude transcriptomique a montré que le défaut de formation de proplaquettes était associé à la dérégulation du cytosquelette d’actine et celui de polyploïdisation à l’inhibition de l’expression des gènes impliquées dans la réplication et la réparation de l’ADN suite à la dé-répression de deux CDKi, CDKN1A et CDKN2D, CDKN1A étant directement régulée par EZH2.

 

L’ensemble de ce travail montre que EZH2 joue un rôle important dans le contrôle de l’effet de la thrombopoïétine sur l’engagement MK et qu’en fin de différenciation, il régule la polyploïdisation et la plaquettogenèse. Les mutations perte de fonction de EZH2 détectées dans les NMP peuvent expliquer en partie certains défauts de maturation MK observées dans la MF, tels que les défauts de polyploïdisation et de production plaquettaire.

 

Contact : hana.raslova@gustaveroussy.fr ou william.vainchenker@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Symposium dédié au microbiote intestinal par la FHU PaCeMM

Symposium dédié au microbiote intestinal par la FHU PaCeMM | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le lundi 13 décembre, la Fédération Hospitalo-Universitaire Paris Center for Microbiome Médicine organise un symposium dédié au microbiote intestinal. Cet évènement ouvert à tous aura lieu sur Zoom de 18h à 19h. En présence de Philippe Gérard, directeur de recherche de l'équipe Amipem de l'Institut Micalis (Inrae/UPSaclay, Jouy-en-Josas) et Mathias Lavie-Richard, directeur de recherche au sein de l'équipe ProbiHôte (Micalis, Jouy-en-Josas).

 

Inscription obligatoire à l'adresse mail : pacemm.sat@aphp.fr.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheuse - Tania Tibiletti, chercheuse au CEA en bioénergétique

Portrait Jeune Chercheuse - Tania Tibiletti, chercheuse au CEA en bioénergétique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Tania Tibiletti est chercheuse à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule - I2BC (UMR 9198 CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) au sein du Département B3S (Biophysique, Biochimie et Biologie Structurale) depuis décembre 2019. Elle est biochimiste et ses intérêts et son expertise sont la photosynthèse et les métalloprotéines.

 

Tania Tibiletti a effectué sa thèse en chimie à l’Université de Umeå (Suède) de 2008 à 2012. Durant sa thèse elle a obtenu une bourse pour effectuer un stage à Berkeley (USA) dans l’équipe de K. Niyogi. Ses travaux ont porté sur la caractérisation fonctionnelle de complexes protéine-pigments les Light-harvesting-Like (LiL) proteins dans des cyanobactéries et cryptophytes. Par l’utilisation de diverses techniques -omiques, elle a montré que ces protéines sont extrêmement importantes pour l’homéostasie d’une cellule de cyanobactérie grâce à leur fonction de photoprotection.

 

Après sa thèse, Tania Tibiletti a effectué un premier stage postdoctoral à l’Université d’Aix-Marseille. Son travail a porté sur le remodelage et la régulation de l’appareil photosynthétique lors d’éclairements variables avec une attention particulière sur PsbS, une protéine impliquée dans la protection de l’appareil photosynthétique contre les stress lumineux.

 

De 2016 à 2018, elle a démarré un deuxième stage postdoctoral sur la ligne de lumière infrarouge et Terahertz AILES au Synchrotron SOLEIL dans le cadre d’un contrat ANR rassemblant la ligne AILES, le laboratoire des Interactions Protéine Métal à l’Université Aix-Marseille et l’équipe de A. Boussac au B3S. Le projet de recherche portait sur l’étude de la photolyse de l’eau par l’enzyme Photosystème II étudié par spectroscopie infrarouge lointain et par spectroscopie de résonance paramagnétique électronique (RPE). Au cours de ce travail elle a développé les aspects mécaniques et optiques d’un montage permettant une étude dans l’infrarouge lointain du complexe Mn4CaO5 du Photosystème II.

 

De 2018 à 2019, Tania Tibiletti a effectué un stage dans le groupe de Winfried Leibl au CEA Saclay. Au cours de cette période elle a étudié les mécanismes de réduction photo-catalytique du dioxygène au niveau de la laccase, une enzyme à cuivre.

 

Dans la continuité de son parcours professionnel, Tania Tibiletti s’intéresse maintenant à une meilleure compréhension du processus photosynthétique et de ses mécanismes de régulation en utilisant principalement la spectroscopie RPE. Elle étudie également un nouveau cytochrome de type-c possiblement impliqué dans le métabolisme du soufre dans la cyanobactérie.

 

“A person who never made a mistake never tried anything new.” Albert Einstein

 

Contact: tania.tibiletti@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L’IRT SystemX veut accélérer l’usage du numérique au service de la santé

L’IRT SystemX veut accélérer l’usage du numérique au service de la santé | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Contribuer à la transformation numérique du secteur de la santé, voici le nouvel objectif que s’est fixé l’IRT SystemX. Institut de recherche technologique (IRT) dont l'Université Paris-Saclay est membre fondateur, expert en analyse, modélisation, simulation et aide à la décision pour les systèmes complexes, la mission de SystemX est double : piloter, développer et accélérer des projets de transformation numérique et créer des ponts entre tous les acteurs, académiques, industriels et institutionnels.

 

La transformation numérique va impacter tous les secteurs de l’industrie et des services. Historiquement centré sur la Mobilité et le Transport autonome, sur l’Industrie du futur, sur la Défense et la Sécurité et sur l’Environnement et le Développement durable, SystemX s’ouvre désormais à d’autres secteurs, et notamment à celui de la santé.

 

Les projets de R&D de SystemX dans ce domaine vont permettre de relever en particulier trois défis :

 

  • Comment le numérique peut faciliter et améliorer la prise en charge et le suivi des patients (échanges entre les patients et les soignants, médecine en continue, auto-monitoring, m-santé, etc.) ?
  • Comment les technologies numériques vont révolutionner les pratiques des soignants (modèles prédictifs, traitements de données hétérogènes, confidentialité et protection des données, parcours de soin, médecine 5P, etc.) ?
  • Comment le big data et les outils numériques peuvent-ils soutenir les centres régulateurs de soins et le secteur assurantiel (régulation médicale, CRM santé, open data, médecine participative, épidémiologie, couverture des risques et des comportements, etc.) ?

 

Pour relever ces défis, SystemX peut s’appuyer sur ses forces :

 

  • Son fonctionnement en écosystème : l’institut rassemble et mutualise les savoirs et savoir-faire d’une grande diversité de partenaires : chercheurs, ingénieurs, entrepreneurs, académiques, grands groupes, PME et start-up.
  • Sa capacité à capitaliser sur une approche à la fois multidisciplinaire et inter-filières.
  • Ses domaines de compétences scientifiques et technologiques qui sont facilement applicables aux enjeux relatifs au domaine de la santé, en particulier la science des données et l’IA, l’interaction homme-machine, l’aide à la décision, les systèmes multi-agents, la sécurité numérique et la blockchain, et l’IoT et les réseaux du futur.

 

SystemX a déjà mené des premiers travaux avec des acteurs de l’innovation sur ce thème. A titre d’exemple, l’institut a collaboré avec Faurecia sur la détection des paramètres biométriques des occupants d’un véhicule par des approches Deep Learning (cf page 18 du premier numéro des cahiers de la transformation numérique dont la version web est accessible ICI)

 

Pour en savoir plus : contact@irt-systemx.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Programme d’Investissements d’Avenir (PIA4) - Île-de-France

Programme d’Investissements d’Avenir (PIA4) - Île-de-France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans le cadre du 4ème Programme des investissements d’avenir, l'État et la Région Île-de-France se mobilisent pour soutenir l'innovation des entreprises franciliennes et le développement des filières régionales stratégiques pour l'emploi et la croissance dans le cadre d’un pilotage commun en fonction de priorités présentées notamment dans le cadre de son Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) et de son Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SRESRI). Pour ce faire, la Région apporte son soutien, à parité avec l’État, aux partenaires régionaux engagés dans cette action, afin de favoriser leur croissance et leur compétitivité à partir des appels à projets suivants :

 

  • Innov'up Leader PIA : une aide au financement R&D pour les projets d'innovation les plus ambitieux des PME et ETI franciliennes.
  • SESAME filières PIA : un soutien à la structuration de filières régionales stratégiques par le financement de dépenses de production ou des infrastructures partagées de recherche-développement, de tests ou d’essais porté en priorité par des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.
  • Grands lieux d'innovation Leader PIA : un soutien à l'émergence et au développement de lieux d'innovation d'envergure ou d'intérêt régionaux.

 

Trouvez l’appel à projet qui correspond à vos besoins :

 
Innov'up Leader PIA Projets individuels de 75k€ à 500k€ d'aides
SESAME Filières PIA Jusqu'à 2 500 k€ de financement
Grands Lieux d’Innovation LEADER PIA jusqu'à 2 000 k€ de financement
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Assemblée Générale de la Graduate School - Métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur - lundi 13 décembre 2021

Assemblée Générale de la Graduate School - Métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur - lundi 13 décembre 2021 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it
La Graduate School MRES (Métiers de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) a le plaisir de vous inviter à son Assemblée Générale le lundi 13 décembre 2021, de 14h00 à 16h00, à l’ENS Paris-Saclay4 avenue des Sciences, 91190 Gif-sur-Yvette (l’amphithéâtre où se tiendra l’AG sera indiqué dans le hall d’entrée, un lien zoom est également disponible ci-dessous pour suivre l’AG à distance).
 
Cette assemblée vous permettra de découvrir les actions de la GS MRES, mais aussi de discuter avec nous de vos attentes et des contributions que vous avez envie d’apporter
 
Nous espérons avoir le plaisir de vous retrouver nombreux, si possible en présentiel, alors n’hésitez pas à relayer ce message.
 
À très bientôt !
Le comité de direction de la GS MRES
 
 
Agenda
Le programme proposé est le suivant :
  • Accueil par Pierre-Paul Zalio, Président de l’ENS Paris-Saclay (établissement coordinateur de la GS MRES)
  • Introduction d’Estelle Iacona, 1re Vice-Présidente de l’Université Paris-Saclay (en charge de la coordination des GS)
  • Présentation générale de la Graduate School
  • Projet SFRI (Structuration de la Formation par la Recherche dans les Initiatives d’excellence)
  • Participation à la stratégie recherche de l'Université
  • Actions de formation
  • Un congrès juniors Paris-Saclay en 2022
  • Autres actions de la GS en 2022
 
Participation à distance 
Pour ceux qui ne pourront pas être présents, l’AG sera également accessible via ce LIEN.
 
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Yolanda Prezado, Lauréate du Prix du Dr et de Mme Peyré de l'Académie des Sciences

Yolanda Prezado, Lauréate du Prix du Dr et de Mme Peyré de l'Académie des Sciences | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le prix est décerné à Yolanda Prezado, physicienne médicale, directrice de recherche CNRS au sein du Laboratoire signalisation, radiobiologie et cancer (UMR 3347 CNRS/UMR-S 1021 INSERM/Institut Curie/UPSaclay, Orsay) et responsable de l’équipe de recherche "Nouvelles approches en radiothérapie".


Ses travaux portent sur l’avancement de la radiothérapie. Elle est la conceptrice d’une nouvelle technique de radiothérapie, la radiothérapie par mini-faisceaux de protons (pMBRT). Cette technique est très prometteuse pour le traitement des tumeurs radioresistantes et de mauvais pronostique, tels que les gliomes d’haut grade. La pMBRT a montré dans des études précliniques une augmentation très importante de l’indice thérapeutique pour des tumeurs cérébrales. Des essais cliniques sont en préparation.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des Plantes et des Hommes, un programme de visites scolaires dans les laboratoires du réseau SPS

Des Plantes et des Hommes, un programme de visites scolaires dans les laboratoires du réseau SPS | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Nous sommes heureux de vous annoncer que notre programme Des Plantes et des Hommes a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l'année 2021-2022, dans le cadre de son appel à projet La Science pour tous. Ce financement complète les contributions du réseau Sciences des Plantes de Saclay (SPS) et du Centre INRAE Île-de-France Versailles-Grignon.

 

Avec ce programme, nous élargissons l'accueil de groupes scolaires (classes de collège [3e] et de lycée) dans les laboratoires du réseau SPS répartis sur plusieurs sites. En une demi-journée, chaque classe participe à un atelier interactif et ludique qui retrace le fil de la domestication et de la sélection des espèces végétales, jusqu'aux dernières innovations en biotechnologies végétales. Ensuite, les élèves rencontrent une chercheuse ou un chercheur avec qui ils visitent un laboratoire et discutent des métiers de la recherche. Cet échange est aussi l'occasion pour eux de vivre la démarche scientifique grâce à un exemple tiré des travaux de leur hôte.

 

Nous recueillons dès maintenant les demandes formulées par les enseignants des trois académies franciliennes (Créteil, Paris, Versailles) intéressés par l'organisation d'une visite d'une de leurs classes dans un laboratoire SPS. N'hésitez pas à relayer cette invitation !

 

Très cordialement,

Pierre Hilson, Marie-Jeanne Sellier et Océane Durand
pour le groupe de travail Plantes et Société du réseau SPS

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des nouvelles approches d’isotopes stables pour une évaluation peu invasive de la biodisponibilité des protéines alimentaires chez l’Homme

Des nouvelles approches d’isotopes stables pour une évaluation peu invasive de la biodisponibilité des protéines alimentaires chez l’Homme | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La nouvelle métrique d’évaluation de la qualité des protéines alimentaires préconisée par la FAO requiert une détermination de la digestibilité iléale des acides aminés. La méthode conventionnelle consiste à recueillir les digestats dans l’iléon, très invasive chez l’Homme sain car elle nécessite la pose de sondes intestinales. Lorsque cette méthode est couplée au marquage intrinsèque des protéines alimentaires par des isotopes stables (15N le plus souvent), elle permet d’obtenir des données précises de la digestibilité. Eprouvée depuis 3 décennies, son caractère invasif limite cependant l’établissement de données sur des protéines variées, classiques et nouvelles, dans divers aliments, et dans différentes populations notamment vulnérables.

 

Des méthodes alternatives ont récemment été développées. La méthode du double traceur isotopique consiste à donner dans un repas deux protéines marquées différemment, la protéine à tester marquée au 2H et une protéine de digestibilité connue marquée au 13C. L’absorption des acides aminés est déterminée en comparant leurs enrichissements isotopiques respectifs dans le repas test et dans le sang. Une autre méthode totalement non invasive consiste à mesurer dans l’air expiré le 13C issu de l’oxydation d’un acide aminé dit indicateur, administré par voie orale dans des repas à teneurs variables en l’acide aminé limitant de la protéine d’intérêt. Ces nouvelles méthodes sont complexes mais permettent de répondre à la nécessité d’obtenir des données à large échelle, dans un contexte de recherche de sources alternatives aux sources protéiques animales.

 

Dans une revue parue dans Advances in Nutrition, Claire Gaudichon et ses collaborateurs de l’UMR Physiologie de la Nutrition et du Comportement Alimentaire - PNCA (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Paris) présentent les principes, avantages et inconvénients de ces nouvelles méthodes et colligent les données de biodisponibilité d’acides aminés de nombreuses sources de protéines obtenues chez l’Homme par ces méthodes.

 

La revue a été co-écrite dans le cadre du Laboratoire International Associé INRAE-AgroParisTech-St. John's Research Institute (Bangalore).

 

Légende Figure : Principe de la méthode du double-traceur. La protéine test (bleue) est marquée au 2H (ou à défaut au 15N). La protéine de référence (rouge) est de digestibilité connue et marquée au 13C. Pour chaque acide aminé, le ratio 2H/13C est mesuré dans le repas et le sang, ce qui donne un indice d’absorption de la protéine test par rapport à la protéine de référence. La digestibilité des acides aminés de la protéine de référence permet au final de calculer ceux de la protéine test.

 

Contact : claire.gaudichon@agroparistech.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Microbiote oculaire : pas que les infections

Microbiote oculaire : pas que les infections | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une revue parue dans Survey of Ophtalmology, Marc Labetoulle du Service d’ophtalmologie de l’Hôpital Bicêtre (AP-HP/UPSaclay) et de l’IDMIT (CEA-Jacob/UPSaclay, Fontenay-aux-Roses) fait le point sur les connaissances actuelles sur le microbiote oculaire et son rôle en physiopathologie.

 

Le microbiote oculaire est assez distant dans sa composition de celui des autres muqueuses, et on peut même parler des microbiotes oculaires, car la composition est différente selon qu’on s’intéresse au bord des paupières ou à la conjonctive.

 

Comme pour les autres organes où vit une flore commensale, de nombreuses données expérimentales et cliniques confirment que le microbiote présent sur la surface de l’œil et de ses annexes, en particulier les paupières, participe à l’homéostasie de la surface oculaire dans les conditions normales. A l’inverse, certaines modifications participent au développement de pathologies oculaires non-infectieuses. Par exemple, le microbiote oculaire est modifié chez les patients atteintes d’inflammation auto-immune comme le Syndrome de Sjogren ou de blépharites liées à la rosacée. Des études récentes sur le trachome montrent que les complications oculaires tardives (fibrose conjonctivale par exemple) de ce dernier sont d’autant plus sévères que le microbiote oculaire contient certaines espèces bactériennes (non-chlamydiennes) qui augmentent l’intensité de la réaction inflammatoire.

 

Cette nouvelle thématique de la recherche en ophtalmologie rejoint celle déjà explorée pour d’autres organes, à savoir les mécanismes par lesquelles les flores commensales, normales ou pathologiques, peuvent influer sur l’état de santé, local ou systémique.

 

Contact : marc.labetoulle@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Vers une thérapie contre le neuropaludisme ?

Vers une thérapie contre le neuropaludisme ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le neuropaludisme est une maladie neuroinflammatoire causée par le parasite Plasmodium falciparum. L’équipe du Dr Sylviane Pied au Centre d’Infection et d’Immunité de Lille (Inserm U1019-CNRS UMR9017) en collaboration avec celle du Dr Stanislas Tomavo (I2BC, CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) ont identifié un mécanisme original expliquant la maladie.

 

Les chercheurs ont montré que le transfert de microvésicules parasitaires aux astrocytes se fait par un mécanisme d’autophagie non conventionnelle et provoque le dysfonctionnement de ces cellules. Les astrocytes sont bien connus pour leur rôle dans l’intégrité de la barrière hémato-encéphalique. En utilisant un modèle préclinique et à l’aide de drogues pharmacologiques, les chercheurs ont réussi à inhiber l’entrée des microvésicules parasitaires dans les astrocytes.

 

Ainsi, la fonction des astrocytes est restaurée au cours de l’infection conduisant à une protection contre le neuropaludisme. Cette découverte majeure pourrait avoir des applications chez l’homme. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Autophagy.

 

Figure Légende : La vésicule membranaire GFP-Plasmodium (verte) contenant de l'ADN parasitaire (bleu) est enfermée à l'intérieur d'un LAPosome marqué par LC3-II (rouge) entraînant sa dégradation dans l'astrocyte.

 

Contact : stanislas.tomavo@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La réponse vaccinale anti-SARS-CoV-2 est-elle diminuée par les traitements aux inhibiteurs de JAK ?

La réponse vaccinale anti-SARS-CoV-2 est-elle diminuée par les traitements aux inhibiteurs de JAK ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La réponse immunitaire vaccinale peut être fortement diminuée par certains traitements de fond prescrits aux patients atteints de maladies auto-immunes et inflammatoires. Par exemple, le traitement par rituximab est associé à une diminution de la réponse vaccinale anti-SARS-Cov-2. Cependant, à ce jour, peu de données sont disponibles concernant les traitements plus récents tels que les inhibiteurs de JAK.

 

Dans une étude publiée dans Lancet Rheumatology, une équipe de l’UMR-S 1184 – ImVA (Inserm/CEA/UPSaclay, Le Kremlin-Bicêtre) a évalué la réponse vaccinale anti-SARS-Cov-2 chez des patients, issus du registre de la société française de rhumatologie MAJIK-SFR, atteints de polyarthrite rhumatoïde ou de rhumatisme psoriasique sous traitement par inhibiteurs de JAK (baricitinib, tofacitinib ou upadacitinib) au moment de la vaccination. Pour cela, ils ont comparé les caractéristiques des patients ayant une sérologie anti-SARS-Cov-2 positive (« répondeurs ») et négative (« non-répondeurs ») afin d'identifier les facteurs associés à la non réponse.

 

Les auteurs ont montré que le taux de séroconversion après vaccination anti-SARS-CoV-2 reste élevé chez les patients traités par inhibiteurs de JAK (88,5%). Cependant, ils ont observé une absence de réponse immunitaire post-vaccinale plus fréquente chez les patients âgés de 65 ans et plus, et/ou sous upadacitinib (~25%). En comparaison, le traitement par baricitinib ou tofacitinib n’affectait pas la réponse vaccinale. Aucun autre paramètre (e.g. utilisation concomitante de méthotrexate ou corticostéroïdes, dose d’inhibiteurs de JAK, activité de la maladie, type de vaccin) n’était associé à une non-réponse.

 

Ces résultats suggèrent que, chez ces patients (65 ans et plus, et/ou sous upadacitinib), une évaluation sérologique devrait être considérée pour guider la décision clinique (3ème dose de vaccin, rappel plus précoce et/ou vaccination de l’entourage).

 

Contact : raphaele.seror@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le syndrome métabolique et risque de cancer gastro-intestinal dans la cohorte UK Biobank

Le syndrome métabolique et risque de cancer gastro-intestinal dans la cohorte UK Biobank | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le syndrome métabolique (MetS), défini par la présence de plusieurs anomalies métaboliques associées, pourrait influencer la survenue du cancer gastro-intestinal. Cependant, les études épidémiologiques précédentes sur le sujet étaient limitées par le manque de données sérologiques pour la meilleure classification du MetS, et aucune étude n’a évalué à ce jour l'interaction du MetS avec la variabilité génétique du risque de ce cancer, définie par le score de risque polygénique.

 

Une étude parue dans Clinical Gastroenterology and Hepatology et réalisée au sein de l’équipe Exposome et Hérédité du Centre d’Epidémiologie et Santé Publique – CESP (UMR-S 1018 Inserm/UVSQ/UPSaclay, Villejuif), a porté sur la relation entre le MetS et le risque de cancer gastro-intestinal, incluant le cancer colorectal, du pancréas, de l’estomac, des voies biliaires intrahépatiques, les adénocarcinomes et les carcinomes épidermoïde de l'œsophage, et le carcinome hépatocellulaire, chez 366 016 participants issus de la cohorte UK Biobank. Le statut MetS a été déterminé à l’inclusion et réévalué chez 15 152 participants disposant des informations sur le statut métabolique après un suivi médian de 4,3 ans.

 

La présence de MetS à l’inclusion était associée à un risque plus élevé de cancer gastro-intestinal (Hazard Ratio=1,21 ; Intervalle de confiance à 95%=1,13-1,29 ; 4288 cas incidents). Plus particulièrement, le syndrome métabolique était associé à une augmentation du risque de cancer colorectal, du pancréas (chez les femmes), de carcinome hépatocellulaire et de l’adénocarcinome de l'œsophage (chez les hommes). Les associations pour le cancer colorectal et celui du pancréas ne différaient pas selon la catégorie du score de risque polygénique (faible, moyenne ou haut risque), et environ 80% des participants atteints de MetS à l’inclusion avaient conservé leur statut lors de la nouvelle évaluation.

 

Les résultats de ce travail soulignent l'importance de maintenir une bonne santé métabolique pour réduire le fardeau des cancers gastro-intestinaux, indépendamment de la prédisposition génétique. De plus, la mise en place des interventions de santé publique plus strictes peuvent être nécessaires pour réduire la prévalence du syndrome métabolique à long terme.

 

Légende Figure : Association entre le risque de cancer gastro-intestinaux et le syndrome métabolique (MetS) et ses composants.

 

Contact : joseph.rothwell@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Synthèses d’oxazino[4,3-a]indoles et leurs applications biologiques

Synthèses d’oxazino[4,3-a]indoles et leurs applications biologiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les chercheurs de BioCIS (UMR 8076 CNRS/UPSaclay, Châtenay-Malabry) ont montré très récemment que le noyau oxazino[4,3-a]indole, où un noyau indolique est fusionné à un noyau morpholinique, pouvait être à l’origine de composés très cytotoxiques potentiellement utilisables en thérapie anti-tumorale. Dans une revue publiée dans European Journal of Medicinal Chemistry, ils répertorient les principales voies d’accès à ce noyau tricyclique décrites dans la littérature ainsi que les propriétés des oxazinoindoles préparés.

 

La présence de l’atome d’oxygène dans cette structure tricyclique rend son accès plus aisé que celui de son homologue carboné pyridoindole et des méthodologies de synthèse éco-compatibles sont désormais souhaitables.

 

Compte tenu de ses nombreuses applications en chimie médicinale en tant que composé bioactif type « indole contraint », son utilité reconnue devrait inciter la communauté scientifique à inclure ce motif dans d’autres structures d’intérêt biologique.

 

Contact : olivier.provot@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Alimentation pro-inflammatoire et risque de cancers différenciés de la thyroïde

Alimentation pro-inflammatoire et risque de cancers différenciés de la thyroïde | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les cancers différenciés de la thyroïde (CDT) sont les cancers endocriniens les plus fréquents. L’incidence de ce cancer augmente dans le monde entier depuis les années 1980. Une partie de cette augmentation a été attribuée à des changements dans les pratiques de dépistage. Cependant, plusieurs arguments sont également en faveur d'un rôle des facteurs environnementaux et liés au mode de vie tels que les facteurs alimentaires.

 

Le rôle de l'inflammation chronique dans la cancérogenèse est de plus en plus reconnu. Alors que cette association est très bien décrite pour certains types de cancer, la relation entre inflammation et le risque de cancer de la thyroïde a été peu étudiée.

 

Dans une étude publiée dans l’European Journal of Nutrition, réalisée au sein de l’équipe Exposome et Hérédité du Centre d’Epidémiologie et Santé Publique – CESP (UMR-S 1018 Inserm/UVSQ/UPSaclay, Villejuif), des chercheurs ont montré, à l’aide d’un score, qu’une alimentation pro-inflammatoire était associée à un risque plus élevé de cancers différenciés de la thyroïde dans deux études cas-témoins françaises (CATHY et YOUNG-THYR). Cette association était plus forte chez les femmes ayant un niveau d’éducation plus faible, chez les fumeuses, et chez les femmes ayant un IMC plus élevé.

 

Ces résultats aideront à mieux comprendre le rôle de l'inflammation induite par l'alimentation dans l'étiologie du cancer différencié de la thyroïde.

 

Contact : lucie.lecuyer@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Hyper-archée : Thermococcus kodakarensis, une archée hyperthermophile est hyper-resistante au stress topologique

Hyper-archée : Thermococcus kodakarensis, une archée hyperthermophile est hyper-resistante au stress topologique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’ADN, la molécule porteuse de l’information génétique, est une double hélice formée par l’association de deux brins complémentaires. L’accès à l’information génétique nécessite l’ouverture des deux brins et génère une déformation de l’axe de l’ADN que l’on nomme surenroulement. Selon le sens de la déformation de l’axe, le surenroulement peut être positif donnant une molécule d’ADN plus stable, ou négatif auquel cas la séparation des deux brins d’ADN est favorisée. Le surenroulement de l’ADN est strictement contrôlé au sein des bactéries par les topoisomérases, des enzymes qui ont la capacité de relâcher ou de créer du surenroulement. Ainsi chez E. coli, deux topoisomérases, la gyrase et la Topoisomérase I agissent de concert pour réguler le niveau de surenroulement global sur le chromosome autour d’une valeur physiologique. Une variation de seulement 10% de ce niveau de surenroulement est létal pour cette bactérie.

 

Dans un article paru dans Nucleic Acids Research, les chercheurs de l’I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) montre de manière surprenante que chez une archée, Thermococcus kodakarensis, il est possible de modifier le niveau initial de surenroulement de l’ordre de 500 % en exprimant une gyrase bactérienne ! Cette archée est un organisme hyperthermophile avec une température optimale de croissance de 85°C et son ADN est surenroulé positivement. Cette modification majeure du surenroulement provoque une dérégulation massive de l’expression des gènes chez T. kodakarensis mais n’a pas d’effet sur sa croissance.

 

Ces travaux suggèrent, contrairement à ce qui est connu chez les bactéries, que les archées possèdent des mécanismes encore méconnus leur permettant de résister efficacement au stress topologique.

 

Contact : tamara.basta@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un candidat médicament pour soigner l'hypertension artérielle pulmonaire

Un candidat médicament pour soigner l'hypertension artérielle pulmonaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des scientifiques du laboratoire Hypertension pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique (UMR-S 999 Inserm/UPSaclay, Le Plessis-Robinson) et du laboratoire Biomolécules : conception, isolement, synthèse - BioCIS (CNRS/UPSaclay, Châtenay-Malabry), en collaboration avec le Service de pharmacologie et d’immunoanalyse - SPI ( DMTS CEA-Joliot/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), développent un nouveau traitement curatif de l'hypertension artérielle pulmonaire. Une start-up est en cours de création pour mener le candidat médicament jusqu'aux études cliniques de phases I et II.
illustration

L'hypertension artérielle pulmonaire est une maladie vasculaire pulmonaire rare, jusqu'ici incurable. Cette pathologie résulte d'une prolifération incontrôlée des cellules vasculaires pulmonaires (processus appelé remodelage vasculaire), qui obstruent les petites artères pulmonaires. Les seuls traitements disponibles à ce jour sont des vasodilatateurs, qui peuvent seulement prolonger l'espérance de vie des patients.

Au laboratoire Hypertension pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique, une équipe menée par Sylvia Cohen-Kaminsky, directrice de recherche au CNRS, a mis en évidence le rôle inattendu du récepteur NMDA (NMDAR), essentiellement connu pour son rôle dans le système nerveux central, dans le mécanisme de remodelage vasculaire pulmonaire. L'hypothèse a alors été faite qu’inhiber l'activité de NMDAR pourrait enrayer le développement d'une hypertension artérielle pulmonaire. Pour cela, l’équipe menée par Mouad Alami, directeur de recherche CNRS et directeur du laboratoire Biomolécules : conception, isolement, synthèse - BioCIS, a conçu et synthétisé de nouvelles molécules actives capables de bloquer le NMDAR périphérique et ne passant pas la barrière hémato-encéphalique afin d’éviter des effets indésirables au niveau central.

Ce projet a bénéficié de soutiens du LabEx LERMIT dès la phase d’amorçage, puis successivement de l'ANR (projet Nuts : NMDAR Unexpected TargetS) et de l'université Paris-Saclay en prématuration. Accompagné en maturation technologique par la SATT Paris-Saclay, le projet NUTS-Mat a permis de qualifier un candidat médicament avec un bon profil de sécurité, présentant des propriétés anti-remodelage, et validé dans des essais précliniques in vivo d’efficacité et de survie. Ce programme pluridisciplinaire a intégré un 3e partenaire d’expertise complémentaire, chargé des études de pharmacocinétique et de stabilité métabolique des molécules candidates : Alain Pruvost, chercheur CEA au SPI. L’équipe projet est lauréate du concours d’innovation i-Lab 2021 et nominée pour le prix Galien 2021.

« Pour notre candidat-médicament, nous avons réalisé les études jusqu'au stade préclinique, et nous préparons la création d'une start-up qui aura pour tâche de mener le projet jusqu'aux études cliniques de phases I et II », indique Sylvia Cohen-Kaminsky.

L'équipe pluridisciplinaire se focalise sur ce projet, protégé par trois brevets, mais a déjà ouvert la voie à d'autres applications thérapeutiques. En effet, dans le cadre d'un projet de prématuration de l'université Paris-Saclay, les chercheurs ont montré que les propriétés anti-angiogéniques de ces molécules, qui bloquent la croissance des vaisseaux sanguins, permettent d'envisager de les utiliser dans le traitement de certains cancers.

 

Contacts : sylvia.cohen-kaminsky@universite-paris-saclay.fr ou mouad.alami@universite-paris-saclay ou alain.pruvost@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Hackathon D4Gen - appel à projets (phase#1)

Hackathon D4Gen - appel à projets (phase#1) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Genopole lance avec ses partenaires (UEVE, ENSIIE, TSP) le premier hackathon « digital4Genomics » afin de structurer des communautés interdisciplinaires autour de la « génomique numérique ».

 

Cet hackathon rassemblera du 11 au 13 février 2022 des chercheurs, enseignants et étudiants du territoire sud-francilien sur un large champ de disciplines (IA, blockchains, droit des données…) pour faire émerger des innovations, qui pourront se déployer avec le soutien du futur Institut de Génomique Numérique.

 

Les projets sont à déposer AVANT LE 03 JANVIER 2022 sur la plateforme agorize via ce lien.

 

Votre contact : natacha.vitrat@genopole.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Carsten Janke, Lauréat 2021 du grand prix Charles-Léopold Mayer de l'Académie des Sciences

Carsten Janke, Lauréat 2021 du grand prix Charles-Léopold Mayer de l'Académie des Sciences | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le grand prix Charles-Léopold Mayer 2021 est décerné à Carsten Janke, biologiste et biochimiste, directeur de recherche CNRS au Laboratoire Intégrité du génome, ARN et cancer (UMR 3348 CNRS/Institut Curie/UPSaclay, Orsay) et responsable de l’équipe "Régulation de la dynamique des microtubules par code tubuline".

Ses travaux de recherche portent sur la modulation du cytosquelette microtubulaire par des modifications biochimiques, dites post-traductionnelles. En identifiant une grande partie des enzymes responsables de ces modifications, et étudiant leur fonctions sur les échelles moléculaire, cellulaire, et d’organisme, il a découvert leur importance dans l’homéostasie, et leur implication dans une multitude des maladies, notamment dans la neurodégénérescence. Il est reconnu mondialement pour ces découvertes pionnières et son leadership dans le domaine.

L'Académie lui a rendu hommage à l'occasion de la cérémonie de remise des prix sous la Coupole de l'Institut de France, le 23 novembre 2021.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Colloque ÎSÉE - Une seule santé à l'échelle des territoires - Mercredi 15 décembre 2021

Colloque ÎSÉE - Une seule santé à l'échelle des territoires - Mercredi 15 décembre 2021 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le mot d’ordre « Une seule santé » cherche, d’une part, à améliorer les connaissances sur les relations entre la santé animale, la santé humaine et l’état des socio-écosystèmes et d’autre part, présente la mise en œuvre d’actions destinées à transformer le domaine de la santé publique traditionnellement centré sur la santé des populations.

 

Au-delà de l’incitation à dépasser une gestion cloisonnée des politiques publiques, au niveau local et tout particulièrement en Île-de-France, comment œuvrer pour « Une seule santé » ?

 

Des acteurs du monde de l’écologie, des sciences sociales, de la santé humaine et animale, des collectivités et représentants de la société civile seront rassemblés pour présenter des initiatives territoriales inspirantes et échanger sur leur reproductibilité.

 

Le réseau ÎSÉE est piloté par l’Observatoire régional de santé (ORS) Île-de-France, département de L’Institut Paris Région. Son ambition est de créer les conditions pour intensifier et diversifier les collaborations entre acteurs franciliens de la santé environnementale.

 

Ce colloque est organisé par le réseau ÎSÉE en partenariat avec VetAgro Sup, le Dim1health, l’UMR Sadapt (Inrae/UPSaclay) et Ekopolis.

 

Programme disponible ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Appel à Posters - Nouvelles technologies et développement durable - Colloque ESSI 2021

Appel à Posters - Nouvelles technologies et développement durable - Colloque ESSI 2021 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

À l'occasion de son colloque annuel, ESSI invite les étudiants, masters, doctorants et post-doctorants, à présenter leurs travaux de recherche sous la forme d’un poster

 

Prix ESSI

Pour les étudiants des établissements membres d'ESSI, un prix d’une valeur de 1000€ sera décerné au meilleur poster et attribué sous la forme d’une bourse permettant de soutenir la participation du lauréat à un congrès international.

 

Modalités

L'appel à posters est ouvert aux étudiants, Masters, Doctorants et Post-doctorants.
Les propositions de posters sont à envoyer à : isaline.augusto@evry-sc-innovfr

 

Date limite de soumission : Vendredi 3 décembre 2021

 

Consulter l'appel à posters

No comment yet.