Life Sciences Université Paris-Saclay
354.0K views | +114 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Nouvelle plateforme génopolitaine: NGS & Analyses génomiques d’I-Stem

Nouvelle plateforme génopolitaine: NGS & Analyses génomiques d’I-Stem | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Hébergée au sein de l’Institut I-Stem et récemment labellisée Genopole, la plateforme NGS & Analyses génomiques développe des outils d’analyses génomiques et bio-informatiques. Elle est ouverte aux collaborations académiques et enrichit ainsi l’offre mutualisée de séquençage du biocluster.
Début 2020, la plateforme a bénéficié du soutien de Genopole et de l’Université d’Evry Paris-Saclay pour s’équiper du séquenceur NextSeq 550 d’Illumina, qui multiplie par 4 sa capacité de séquençage. Un saut technologique qui répond aux besoins croissants des acteurs génopolitains en génomique pour la santé et participera à l’essor des biothérapies sur le biocluster.

 

Lire la suite ICI.

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : TechMab : une nouvelle plateforme sur le territoire Paris-Saclay, avec un mot-clé qui la caractérise : ANTICORPS !

FOCUS PLATEFORME : TechMab : une nouvelle plateforme sur le territoire Paris-Saclay, avec un mot-clé qui la caractérise : ANTICORPS ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Vous avez dit TechMab ? TechMab est en effet une plateforme relativement nouvelle sur le territoire Paris-Saclay. Créée courant 2020, labélisée IBiSA en 2021, cette plateforme originale est portée par le CEA / Institut des Sciences du Vivant Frédéric Joliot et plus particulièrement son département « médicaments et technologies pour la santé » (DMTS, UMR 0496, CEA/UPSaclay/INRAe, CEA Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette). Un mot-clé la caractérise : « anticorps », et les applications portées par TechMab pour ces macromolécules sont larges : anticorps pour le diagnostic, mais aussi anticorps pour la thérapie ! En savoir plus ?

 

L’été approche, mais TechMab fourmille de projets innovants ! Exemples choisis …

 

Initié en 2020, le projet franco-allemand PLANT associe principalement le Robert Koch Institute (RKI) de Berlin et les équipes du DMTS afin de développer des tests de diagnostic et des contremesures médicales vis-à-vis de toxines de plantes faisant partie de l’arsenal de la menace terroriste. Le projet s’appuie sur les plateaux techniques de TechMab pour générer de nouveaux anticorps, évaluer leur activité de liaison et leur propriétés neutralisantes, localiser leur épitope, faire l’ingénierie de leur séquence, les caractériser par spectrométrie de masse et évaluer la sensibilité des tests de diagnostic. Ce projet illustre parfaitement l’offre intégrée de TechMab.

 

Les agents infectieux sont également sous le coup des mandibules de TechMab. En effet, l’infection de SARS/COV2 perdurant, de nouveaux anticorps sont en développement aussi bien pour le diagnostic que pour le traitement des patients infectés. Dans ce cadre, le projet DIAGRAMIE, lauréat de l’AMI maladie infectieuse émergentes lancé par la BPI, a l’ambition de développer une filière de diagnostic au lit du patient pour des agents pathogènes. Ce projet est porté par la société NGBiotech et est une collaboration avec l’AP-HP (CHU Kremlin-Bicêtre).

 

Enfin, alors que les cigales chantent à tue-tête dans les pinèdes, les équipes TechMab localisées sur le site CEA de Marcoule (LI2D) s’intéressent à la récente infection par le Monkeypoxvirus et affutent leurs derniers anticorps pour la détection du virus et le diagnostic rapide de la variole du singe. La cuticule crisse en salle de culture pour évaluer l’immunogénicité des derniers anticorps thérapeutiques et bispécifiques de sociétés pharmaceutiques et de start-up.

 

La canicule s’emballe et c’est bientôt l’été mais les antennes des équipes TechMab sont à l’affut de nouveaux projets et les ocelles sont grandes ouvertes. N’hésitez pas à nous contacter !

 

Contact : bernard.maillere@cea.fr ; laurent.bellanger@cea.fr

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

TechMab. La plateforme TechMab, labélisée IBiSA en 2021, offre un ensemble unique et intégré de technologies dédiées au développement d'anticorps pour le diagnostic, la détection et la thérapie. Ces technologies s’appuient sur les expertises de 9 laboratoires de recherche associés à la plateforme, et comprennent : i) la génération, la caractérisation et l'ingénierie d’anticorps, ii) le marquage radioactif et la modification chimique d’anticorps, iii) l’étude de la biodistribution d’anticorps, iv) le développement de tests de détection et de diagnostic à partir d’anticorps, et v) l’évaluation préclinique de l’immunogénicité d’anticorps. De plus, les services fournis par la plateforme mettent en jeu l’expertise et les équipements de plusieurs plateaux techniques hébergés au sein du Département Médicaments et Technologies pour la Santé (CEA / Joliot), comme les plateaux de production d’anticorps (ProdIg, eZYMAB) et d’ingénierie moléculaire des anticorps (Yeast Display), le plateau de marquage isotopique (tritium, carbone-14) et le plateau d’imagerie ex vivo (beta-imagerie), le plateau d’évaluation préclinique de l’immunogénicité, et enfin SMART-MS, plateau spécialisé dans le développement et la validation de méthodes de bioanalyse quantitative par LC-MS/MS.

 

A propos de l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot : L’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot (CEA-Joliot) étudie les mécanismes du vivant pour, à la fois, produire des connaissances et répondre à des enjeux sociétaux au cœur de la stratégie du CEA : la santé et la médecine du futur, le numérique et la transition énergétique. Les travaux, fondamentaux ou appliqués, reposent sur des développements méthodologiques et technologiques. Les collaborateurs du CEA-Joliot sont pour moitié impliqués dans des unités mixtes de recherche (UMR), en partenariat avec le CNRS, l'INRAE, l’INRIA, l'Inserm, l’Université Paris-Saclay et l’Université de Paris. Le CEA-Joliot est implanté principalement sur le centre CEA-Paris-Saclay. Des équipes travaillent également à Orsay, Marcoule, Caen, Nice et Bordeaux.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Comment l’hélicase Pif1 déplie les G-quadruplexes

Comment l’hélicase Pif1 déplie les G-quadruplexes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les G-quadruplexes (G4) sont des structures particulières des simples brins d’acides nucléiques riches en Guanines (G). Quatre G peuvent s’arranger dans le même plan, formant une tétrade, et ces tétrades peuvent s’empiler les unes sur les autres, le tout  formant une structure très stable pouvant gêner les machineries de réplication, transcription ou traduction. Les hélicases sont des enzymes utilisant l’énergie de l’hydrolyse de l’ATP pour déplier et rendre accessible les structures des acides nucléiques. L’hélicase Pif1, conservée de la bactérie à l’Homme, a une activité spécifique de dépliement des G4.

 

Pour la première fois, dans une étude collaborative parue dans EMBO Reports et dirigée par Xu-Guang Xi (LBPA-Laboratoire de Biologie et Pharmacologie Appliquée, ENS Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette), la structure de l’hélicase Pif1 de la bactérie Thermus oshimai en complexe avec un G4 a été déterminée par cristallographique aux rayons X. La structure révèle un G4 parfaitement replié en interaction avec Pif1 et constitue l’étape précédant la réaction d’ouverture. La structure permet d’identifier précisément les acides aminés pouvant être impliqués dans le mécanisme réactionnel. La dynamique du dépliement du G4 a été suivie au cours du temps par fluorescence à l’échelle de la molécule unique (smFRET). Le lien entre la structure et la fonction a été établi par mutagenèse dirigée des acides aminés identifiés comme importants.

 

Ainsi en combinant des techniques de biologie structurale, de biochimie et de biophysique, un mécanisme détaillé du dépliement d’un G4 par l’hélicase Pif1 a pu être établi. Le rôle des G4 dans la régulation des fonctions cellulaires est de plus en plus mis en évidence. Ces travaux peuvent servir de base au développement de stratégies permettant de contrôler la formation des G4 dans la cellule.

 

Contact : stephane.rety@ens-lyon.fr ou xxi01@ens-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une mutation dans le génome viral permet une réplication du HIV-1 sans intégration

Une mutation dans le génome viral permet une réplication du HIV-1 sans intégration | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’intégration du génome linéaire viral des Rétrovirus issu de l’étape de transcription inverse, en particulier celui du VIH-1, permet la synthèse de nouvelles particules virales infectieuses. Cette étape, réalisée par une protéine virale nommée intégrase, est considérée comme essentielle au cycle de réplication. Dans une étude publiée dans Journal of Virology, Olivier Delelis (Equipe Biophotonique des Interactions Moléculaires, LBPA-Laboratoire de Biologie et Pharmacologie Appliquée, ENS Paris-Saclay, Gif sur Yvette) et ses collaborateurs montrent que les inhibiteurs dirigés contre l’intégrase sélectionnent un virus portant une mutation dans une région distincte du gène de l’intégrase, plus particulièrement dans une région impliquée dans le processus de transcription inverse.

 

Cette mutation a pour conséquence un changement drastique du mécanisme de transcription inverse. L’ADN issu de la transcription inverse n’est plus un ADN linéaire viral mais un ADN circulaire. Ce génome viral circulaire ne peut pas s’intégrer dans le génome cellulaire mais sert de support à la réplication du virus sans étape d’intégration.

 

Ce travail démontre pour la première fois, le rôle de l’ADN non intégré des Rétrovirus dans la réplication virale mais aussi son rôle dans l’échappement aux molécules anti-intégrase. Ce travail permet également d’expliquer l’apparition de telles mutations chez les patients traités aux anti-intégrase et échappant à ces molécules. Les chercheurs étudient actuellement le mécanisme de cet échappement au niveau moléculaire mais aussi au niveau clinique grâce à leurs collaborateurs.

 

Contact : delelis@ens-paris-saclay.fr ou clemence.richetta@ens-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Dynamique des effecteurs immunitaires associés à la protection contre une infection à HSV1

Dynamique des effecteurs immunitaires associés à la protection contre une infection à HSV1 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Après une primo-infection oro-faciale, le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV1) établit une infection latente à vie dans les neurones des ganglions du trijumeau (TG). Les réactivations virales, qui s’accompagnent d’une synthèse de particules infectieuses qui migrent des TG vers les tissus périphériques, entrainent le plus souvent des épisodes récurrents d’herpès labial. Mais elles peuvent également causer des kératites récidivantes (cause majeure de cécité infectieuse dans les pays industrialisés), et plus rarement des encéphalites. En outre, des données récentes suggèrent que des réactivations a minima dans le système nerveux central pourraient avoir un lien avec le développement de la maladie d'Alzheimer. Les antiviraux actuellement disponibles n’offrent malheureusement qu’une protection partielle contre les réactivations, et il n'existe actuellement aucun vaccin efficace contre HSV-1.

 

A l’aide d’un modèle murin qui reproduit la physiopathologie de l’infection humaine (inoculation dans la lèvre suivie d’une phase d’infection aiguë, puis établissement d’une infection latente dans les TG), Marc Labetoulle et ses collaborateurs du Center for Immunology of Viral, Auto-immune, Hematological and Bacterial Diseases  - IMVA-HB (UMR-S 1184 CEA/INSERM/UPSaclay, Fontenay-aux-Roses) ont récemment démontré qu‘une inoculation périphérique de souris avec une souche d’HSV-1 non-neurovirulente (incapable de réplication dans les neurones) prévient tous les signes de la phase aiguë de la maladie, et bloque toute réactivation virale lors d’une infection ultérieure par une souche pleinement virulente.

 

Leurs derniers travaux parus dans Scientific Reports ont caractérisé les mécanismes immunitaires locaux impliqués dans ce phénomène de protection. Leur objectif final étant d’identifier les modifications susceptibles d'être responsables de l'établissement d’une infection latente dépourvue de capacités de réactivation.

 

L'inoculation périphérique avec une souche non-neurovirulente de HSV-1 s’accompagne de la mise en place au site d’inoculation d’une immunosurveillance accrue, médiée par les cellules NK ainsi que d’un recrutement rapide d'infiltrats immunitaires riches en lymphocytes. Les chercheurs ont en outre démontré que cette infection latente « non réactivable », s’accompagnait d’une réponse immunitaire moins intense au niveau des TG, avec une diminution nette de l’infiltrat en lymphocytes T. Ces résultats démontrent que le challenge par la souche non-neurovirulente suscite une mobilisation précoce des réponses immunitaires lymphocytaires qui pourraient être responsables de l'établissement d’une infection latente non-réactivable. Ces mécanismes pourraient être exploités dans des stratégies vaccinales pour prévenir les différentes pathologies causées par HSV-1.

 

Contact : marc.labetoulle@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le Pr Fabrice André est élu Président de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO)

Le Pr Fabrice André est élu Président de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Professeur Fabrice André, Directeur de la recherche de Gustave Roussy, a été élu à la présidence de la Société Européenne d’Oncologie Médicale (ESMO) pour 2025 et 2026. Il prendra ses fonctions au sein du comité exécutif le 1er janvier 2023.

 

Principale organisation professionnelle en oncologie médicale, l’ESMO rassemble plus de 25 00 membres, professionnels de l’oncologie issus de plus de 160 pays.

 

« En tant que président de l’ESMO, j’appuierai le développement des nouvelles technologies moléculaires et digitales qui relèveront les défis futurs de la cancérologie pour améliorer la vie des personnes vivant avec un cancer. Je m’investirai aussi dans une stratégie plus collaborative basée sur la fertilisation des talents afin de trouver plus vite les réponses aux questions encore irrésolues en cancérologie » déclare le Pr Fabrice André.

 

Lire la suite de l’article ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Contribution des couches profondes du sol à la transpiration d'une forêt tempérée : implications pour la modélisation de la productivité

Contribution des couches profondes du sol à la transpiration d'une forêt tempérée : implications pour la modélisation de la productivité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La fréquence et l'intensité des sécheresses croissent avec le changement climatique. Dans une étude parue dans Science of the Total Environment, Nicolas Delpierre du laboratoire Ecologie Systématique et Evolution – ESE (CNRS/AgroParisTech/UPSaclay, Orsay) et ses collaborateurs ont quantifié la contribution des couches profondes du sol (jusqu'à 300 cm) à l'approvisionnement en eau d'une chênaie francilienne (forêt domaniale de Barbeau, 77) en période de sécheresse.

 

L'approvisionnement en eau profonde était essentiel pour maintenir la transpiration des arbres pendant la sécheresse, les couches inférieures à 150 cm contribuant jusqu'à 60% de l'eau transpirée en août 2018 (sécheresse intense), malgré leur très faible densité de racines fines. Nous avons de plus montré que les bases de données pédologiques utilisées pour paramétrer les modèles d'écosystème sous-estimaient largement la quantité d'eau extractible du sol par les arbres (Réserve Utile, RU), en raison d'une sous-estimation considérable de leur profondeur d'enracinement. La base de données établie pour la France donnait une estimation de 207 mm pour la RU de la forêt de Barbeau, alors que notre estimation était 1.9 fois plus élevée, atteignant 390 ± 17 mm. Cette sous-estimation de la RU se traduit par une surestimation considérable des stress hydriques dans la simulation du fonctionnement de la forêt, en climat actuel et climat futur.

 

Il est probable que la forte sous-estimation de la RU montrée sur ce site concerne un grand nombre de forêts. Ainsi, les chercheurs plaident pour une généralisation des mesures de la teneur en eau des sols profonds en forêt, afin d'améliorer l'estimation de la RU et la simulation du cycle du carbone forestier dans le contexte du changement climatique.

 

Contact : nicolas.delpierre@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Impact du paracétamol sur l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients atteints de cancer

Impact du paracétamol sur l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients atteints de cancer | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des études randomisées ont montré un effet délétère du paracétamol sur l'efficacité vaccinale. Une étude multicentrique coordonnée par Antoine Italiano (responsable du programme de médecine de précision en oncologie à Gustave Roussy, Villejuif), portant sur 3 cohortes indépendantes de patients atteints de cancer avancé et traités avec un inhibiteur de PD1/DPL1, avait pour objectif d'évaluer l'effet du paracétamol sur l'efficacité des inhibiteurs d'immune checkpoint t chez les patients atteints de cancer.

 

Les résultats publiés dans Annals of Oncology démontrent que l'exposition au paracétamol au début de l'immunothérapie est associée à un effet délétère en termes de survie sans progression et de survie globale. Des études précliniques montrent également que le paracétamol a un effet immunomodulateur en favorisant la composante Treg et entraîne une diminution des taux de rejets dans un modèle murin de cancer.

 

Contact : a.italiano@bordeaux.unicancer.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La modulation de l’activité antitumorale du 5-fluorouracile par l’acide folinique et la vitamine B6 en tandem

La modulation de l’activité antitumorale du 5-fluorouracile par l’acide folinique et la vitamine B6 en tandem | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’activité antitumorale du 5-fluorouracile (FUra), une fluoropyrimidine fréquemment utilisée pour le traitement de nombreux cancers, tels les carcinomes du côlon, de l’estomac, du pancréas et du sein, est augmentée par l’adjonction d’acide folinique. Cette interaction modulatrice est couramment utilisée en clinique et permet d’améliorer le pronostic de plusieurs maladies cancéreuses humaines. Or la puissance antitumorale de la modulation reste limitée.

 

David Machover et ses collaborateurs du département de cancérologie de l'hôpital Paul Brousse (Villejuif) sont parvenus, expérimentalement, à circonvenir cette limitation par l’apport de pyridoxal 5‘-phosphate (PLP), le cofacteur de la vitamine B6, dont la présence en quantité élevée permet d’accentuer l’interconversion des folates par l’augmentation de l’activité de la sérine hydroxy méthyl transférase (SHMT), dont l’activité naturelle est trop petite pour permettre de moduler le FUra de manière optimum dans les cellules cancéreuses.

 

Après avoir démontré l’action cytostatique synergique puissante du FUra combiné à l’acide folinique et au PLP en tandem dans plusieurs modèles de lignées cellulaires cancéreuses (Machover et al., 2018), les chercheurs ont réalisé deux études cliniques pilotes, la première parue dans Scientific Reports en 2021 chez des malades atteints de plusieurs types de carcinomes de l’appareil digestif, et la seconde qui vient de paraitre dans Scientific Reports chez des patientes atteintes de cancer du sein à des stades évolutifs avancés.

 

Les deux études cliniques, au cours desquelles les chercheurs ont utilisé la pyridoxine, un précurseur du PLP, ont permis d’obtenir une activité tumorale très élevée, induisant une réduction tumorale de haut degré, survenant très rapidement après le début du traitement. L’efficacité du traitement est illustrée par les histogrammes de la figure, obtenus chez les malades atteintes de cancers du sein.

 

Les résultats de ces études suggèrent que le ciblage d’une enzyme à PLP par adjonction de son propre cofacteur permet d’en augmenter l’activité, et ainsi accroître l’action cytostatique des fluoropyrimidines. Nous espérons que des essais cliniques viendront rapidement confirmer ces données.

 

Contact : david.machover1@orange.fr ou emma.goldschmidt@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Nanomédicaments pour le traitement de la douleur

Nanomédicaments pour le traitement de la douleur | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La douleur chronique représente une source majeure de dégradation de la qualité de vie chez les patients. Malgré sa prévalence importante, les traitements antalgiques et analgésiques demeurent peu nombreux et, à l’instar des morphiniques, possèdent une forte toxicité. La recherche d’alternatives à ces traitements est freinée par un manque de spécificité ou une pharmacocinétique défavorables.

 

Déjà appliquée avec succès en oncologie, la nanomédecine suscite également un fort intérêt dans le traitement de la douleur. Leurs propriétés spécifiques permettent d’augmenter l’efficacité et/ou diminuer la toxicité des traitements existants et pourraient être décisives dans l’élargissement de l’arsenal thérapeutique contre la douleur.

 

Dans une revue parue dans Advanced Drug Delivery Reviews, les chercheurs de l’Institut Galien Paris-Saclay (UMR 8612 CNRS/UPSaclay, Châtenay-Malabry) font le point sur le sujet.

 

Contact : alexandre.da-silva@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur – Guillaume Postic, Maître de Conférences en bioinformatique

Portrait Jeune Chercheur – Guillaume Postic, Maître de Conférences en bioinformatique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le parcours dans la recherche de Guillaume Postic a débuté en 2008, à l’Institut Pasteur, avec un stage de seconde année de Master, qui avait pour sujet l’étude d’ARN non codants dans les génomes minimaux des bactéries du genre Mycoplasma. Il a poursuivi cette thématique durant son doctorat à la Faculté de Médecine Necker, où il a étudié les ARN non codants de Francisella tularensis, une bactérie pathogène utilisée comme arme bactériologique.

 

En 2012, il a débuté un premier post-doctorat en bioinformatique, à l’Université Paris Diderot. Ses recherches portaient sur l’étude des structures moléculaires de protéines. Il a ainsi travaillé sur des fonctions objectives dédiées au problème difficile du repliement des protéines. Par ailleurs, il a développé une méthode de classification pour positionner les protéines transmembranaires dans la bicouche lipidique, ainsi qu’un algorithme de partitionnement hiérarchique des structures de protéines globulaires.

 

En 2017-2018, lors d’un deuxième post-doctorat à Sorbonne Université, Guillaume Postic a publié des travaux portant également sur les fonctions objectives et sur l’étude de la nature hiérarchique des structures protéiques.

 

Il a ensuite effectué un troisième et dernier post-doctorat (un an, suivi de deux ans en tant qu’attaché temporaire d'enseignement et de recherche) à l’Université de Paris. Il y a trouvé l’opportunité de poursuivre ses travaux sur les fonctions objectives en bioinformatique structurale des protéines. Il a aussi produit un pipeline de biologie intégrative, permettant de prédire les réseaux d’interactions entres protéines, à partir de différentes sources de données.

 

Depuis son recrutement comme Maître de Conférences au Département Informatique de l’Université d’Évry Paris-Saclay, il enseigne la programmation dans différents langages, ainsi que les statistiques et la bioinformatique. Il mène ses recherches au laboratoire Informatique, BioInformatique, Systèmes Complexes  - IBISC. Il s’agit essentiellement de développements en théorie de l’information et en apprentissage automatique pour comprendre le repliement tridimensionnel des structures d’ARN non codants. Sur ce sujet, il encadre actuellement un stagiaire de M2, qui est financé par la Graduate School Informatique et Sciences du Numérique de Paris-Saclay, puis co-encadrera un doctorant à la rentrée prochaine.

 

« A key idea behind the view I support is that beside the four currencies constituting our world (matter, energy, space and time) we must add a fifth one, information, taken as an authentic physical currency.  » -  Antoine Danchin

 

Contact : guillaume.postic@univ-evry.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Gilles Trystram est nommé directeur général de Genopole

Gilles Trystram est nommé directeur général de Genopole | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le 23 juin 2022, sur proposition de son président Stéphane Beaudet, l’Assemblée générale du GIP Genopole a désigné Gilles Trystram, directeur général, à l’unanimité. Sa venue est l’aboutissement d’un important travail partenarial avec l’université Paris-Saclay et les organismes académiques de recherche.

 

Chercheur et professeur à AgroParisTech, expert scientifique en Génie des procédés alimentaire et biotechnologique, Gilles Trystram, âgé de 63 ans, a dirigé pendant dix ans l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche AgroParisTech, dont il a porté le transfert sur le plateau de Saclay avant de quitter ses fonctions en novembre 2021.

 

Téléchargez le communiqué de presse

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Symposium Sport Santé et Cancer 2022 - 23 septembre 2022

Symposium Sport Santé et Cancer 2022 - 23 septembre 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans la perspective de l'accueil des Jeux Olympiques de Paris 2024 sur le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines, l'UVSQ souhaite promouvoir son implication scientifique sur le thème du sport santé. Elle organise cette année le Symposium sport, santé et cancer.

 

Vendredi 23 septembre 2022, de 8h à 13h30

UFR Simone Veil - santé

2 avenue de la source de la Bièvre
78180 Montigny le Bretonneux

 

En raison des conditions sanitaires, le symposium aura lieu vendredi 23 septembre 2022 en distanciel pour l'assistance afin de se dérouler dans des conditions optimales.

 

Depuis 2018, ces séminaires sont organisés sous forme de symposium avec la participation des professionnels de la santé et du sport, des sportifs de haut niveau. Cette année, l'édition se consacre tout particulièrement à la thématique du cancer. Ces séminaires s'inscrivent dans une logique à long terme jusqu'aux JO de 2024.

 

> Le programme
> L'affiche

 

Cet événement est parrainé par le Comité National olympique et sportif français, le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, le Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, le Ministère des Solidarités et de la Santé et Saint-Quentin-en-Yvelines.
Les partenaires sont l’UVSQ, SQY, l’école ASSAS Rééducation et santé ainsi que les Fédérations françaises de Golf, de karaté de Voile et de Tennis.

L'Institut Curie, la Cami et la Cpam sont associés à l'opus 2022.

La participation au Symposium se fera exclusivement en distanciel via la chaîne YouTube UVSQ, en direct : http://www.youtube.com/user/UVSQcommunication

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

International Symposium on Research Advances in Global Health SYMGLOH - 4 juillet 2022

International Symposium on Research Advances in Global Health SYMGLOH - 4 juillet 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

On the 4th of July 2022, we, the students of the International Master in Development of Drugs and Health Products ( D2HP ) of the Paris-Saclay University, will be hosting our 2nd International Symposium on Research Advances in Global Health (SYMGLOH). Our goal is to bring together people from different scientific communities in order to discuss with PhD, researchers, clinicians and students who will share their research and outreach projects.

 

The main topics are:

·        Innovation in drug targeting & Formulation

·        Business & Marketing of pharmaceutical products

·        Infectious disease & prevention

·        Physiopathology

 

Join us on this day! Participation is free, you just have to register using this link.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Risque de myocardite et péricardite liées aux vaccins COVID à ARN messager

Risque de myocardite et péricardite liées aux vaccins COVID à ARN messager | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Depuis avril 2021, des cas de myocardite et de péricardite ont été signalés après l’administration de vaccins Covid-19 à ARN messager (ARNm).

 

À partir des données nationales de séjours hospitaliers et d'administration de vaccins, Epi-Phare a réalisé une large étude épidémiologique d'associations entre ces deux inflammations cardiaques et l'exposition aux deux premières doses de vaccins à ARNm.

 

Une étude publiée dans Nature Communications et dirigée par Mahmoud Zureik (CESP, UMR-S 1018 INSERM/UVSQ/UPSaclay, UFR Simone Veil – Santé à l’UVSQ, et directeur d’Epi-Phare) retrouve un risque accru de myocardite et de péricardite dans la semaine suivant la vaccination contre le Covid-19 par les vaccins à ARNm, en particulier la deuxième dose du vaccin mRNA-1273 (Moderna), chez les hommes et les femmes âgés de 12 à 50 ans.

 

L’excès estimé de cas de myocardite dû à la vaccination est le plus important chez les hommes entre 18 et 24 ans, atteignant 4,7 [3,8-5,8] cas pour 100 000 deuxièmes doses de BNT162b2 (Pfizer–BioNTech) et 17 [13-23] cas pour 100 000 deuxièmes doses de mRNA-1273 (Moderna).

 

Les cas de myocardite et de péricardite suivant la vaccination n’apparaissent pas plus graves que ceux survenant en dehors de la vaccination.

 

Contact : stephane.le-vu@ansm.sante.fr ou mahmoud.zureik@ansm.sante.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Mortalité massive de poissons dans le barrage Béni-Haroun (Algérie) liée aux efflorescences de cyanobactéries toxiques

Mortalité massive de poissons dans le barrage Béni-Haroun (Algérie) liée aux efflorescences de cyanobactéries toxiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Depuis une dizaine d’années, des mortalités de poissons ainsi que des efflorescences de cyanobactéries toxiques sont signalées de façon récurrente dans diverses retenues d’eau en Algérie. Ces deux évènements ont suscité une mobilisation très importante de la population locale et des médias, mais aucun lien entre eux n’a été considéré. Par exemple, « mort mystérieuse de poissons dans les barrages de Béni Haroun et de Grouz (Wilaya de Mila) » titrait-on dans un article publié dans Le Temps d’Algérie le 24 juin 2013.

 

Dans une étude récente parue dans Environmental Science and Pollution Research, l’équipe PEPA du laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution - ESE (UMR 8079, CNRS/AgroParisTech/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), en collaboration avec le laboratoire Biologie et Environnement à l’Université de Constantine 1 (Algérie) et Biofluids and Biosystems Modeling Laboratory à l’Université Dalhousie (Canada), ont examiné les mortalités massives de poissons, en particulier des cyprinidés, observées dans le barrage Béni-Haroun (Algérie) en octobre 2017 et leurs liens éventuels avec le développement simultané de cyanobactéries toxiques durant cette période.

 

Les niveaux élevés des cyanotoxines de type microcystine (libre et liée) détectés dans le tissu viscéral (960,24 ng/g de masse sèche) et dans le tissu musculaire (461.37 ng/g de masse sèche) de carpes trouvées mortes et la lyse complète de leur hépatopancréas montrent bien l’implication de ces cyanotoxines dans la mortalité massive de poissons dans ce barrage.

 

Légende Figure : (a) Efflorescences de cyanobactéries dans le barrage Béni-Haroun (Algérie) associées à une mortalité de poissons en octobre 2017, (b) Lyse de l’hépatopancréas de poissons morts et (c) Taux en microcystines totales (libres et liées) dans les viscères et le muscle de la carpe commune (Cyprinus carpio).

 

Contact : noureddine.bouaicha@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des gènes de drosophile réputés « égoïstes » ne seraient-ils pas finalement coopérants ?

Des gènes de drosophile réputés « égoïstes » ne seraient-ils pas finalement coopérants ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

De nombreux gènes sont en conflit au sein des génomes, comme lorsqu’ils sont soumis à des processus sélectifs antagonistes. C’est le cas des systèmes « Sex-ratio » découverts chez la mouche Drosophila simulans. Dans l’un de ceux-ci, un gène situé sur le chromosome X, appelé distorteur de ségrégation, détourne à son avantage les lois de Mendel de transmission de l’information génétique chez les mâles, en empêchant les spermatozoïdes porteurs du chromosome Y de féconder, produisant principalement des femelles. Cela lui permet en théorie d’envahir très rapidement les populations de drosophile, mais les effets délétères associés peuvent l’en empêcher. D’autres gènes ailleurs dans le génome, appelés suppresseurs, sont sélectionnés pour rétablir une transmission normale et un sexe-ratio équilibré. Dans certaines populations naturelles de drosophile, ce distorteur augmente très rapidement en fréquence, de manière concomitante avec les suppresseurs. Une fois que les deux acteurs du système ont envahi les populations, on observe souvent un déclin du distorteur, probablement lié à ses effets délétères sur la valeur sélective des individus qui le portent.

 

Dans une étude publiée dans Chromosome Research, des chercheurs de l’Institut Diversité Ecologie et Evolution du Vivant - IDEEV (CNRS/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) ont réalisé des expériences d’évolution expérimentale à partir de populations entièrement suppressives sur une centaine de générations, afin de voir l’évolution de la fréquence du distorteur dans ce contexte. Dans certaines populations, les effets délétères semblent faibles voire inexistants, lui permettant de se maintenir autour de sa fréquence de départ.

 

Ces résultats appuient le fait que ce qu’on pensait être un conflit entre gènes pourrait être plutôt de la coopération : le distorteur a besoin des suppresseurs pour réduire ses effets délétères et envahir les populations, et les suppresseurs ont besoin du distorteur qui leur permet d’être sélectionnés pour rétablir un sexe-ratio équilibré.

 

Contact : pierre.gerard@agroparistech.fr ou heloise.bastide@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur - Guillaume Beauclair, Maître de Conférences en virologie

Portrait Jeune Chercheur - Guillaume Beauclair, Maître de Conférences en virologie | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Guillaume Beauclair est Maître de Conférences en Virologie à l’UFR de Pharmacie de l'Université Paris-Saclay depuis septembre 2020 et fait partie de l’équipe « Autophagie et immunité antivirale » de l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule – I2BC (Département de Virologie, Gif-sur-Yvette).

 

Virologue et scientifique de formation, il a obtenu son doctorat en Biothérapies et biotechnologies - Spécialité Virologie en 2013 (Université Paris 7- Diderot) dont le sujet portait sur le rôle d’une modification post-traductionnelle, la SUMOylation, dans le cycle réplicatif du VIH-1.

 

Il a continué d’étudier les relations hôte/virus en réalisant un post-doctorat au sein du MHH, à Hanovre en Allemagne, dans l'équipe du Pr T. F. Schulz. Sa thématique de recherche portait sur la fonction d’une thymidine/tyrosine kinase du virus du sarcome de Kaposi et l’évaluation de l’activité antivirale de petites molécules approuvées par la FDA.

 

De retour en France, Guillaume a rejoint le groupe de N. Jouvenet à l'Institut Pasteur à Paris. Son projet a principalement porté sur l'étude de la modulation de l’immunité innée suite à l'infection par des Flavivirus et notamment le rôle des granules de stress dans l'infection par le virus de la fièvre jaune. En parallèle, il a aussi été impliqué dans divers projets nécessitant des analyses bioinformatiques, ce qui lui a permis de diversifier ses compétences, de créer des outils et de réaliser plusieurs collaborations. Il a ainsi eu l’opportunité de travailler sur de nombreux virus au cours de sa carrière (virus de la Dengue, du Chikungunya, de la rougeole, de l'herpès simplex, du VIH) et leurs interactions avec différents hôtes (humain et moustique).

 

Guillaume a de plus été impliqué dans de nombreux enseignements en virologie, biologie moléculaire et bioinformatique.

 

Actuellement, il partage son temps entre enseignement, principalement en Virologie au sein de l'UFR de Pharmacie (étudiants en pharmacie, Master international D2HP…) et recherche. Ses nouveaux projets portent sur une meilleure compréhension des relations entre immunité innée, autophagie et virus et plus particulièrement le virus Epstein-Barr. A travers l’utilisation de microscopies à haute résolution et d’approches protéomiques, Guillaume étudie des nouvelles fonctions d'une protéine de l’EBV impliquée dans des cancers (lymphomes et carcinomes). En se focalisant sur la dynamique mitochondriale et la mitophagie, il cherche à mieux caractériser les mécanismes permettant à ce virus de contrecarrer les défenses de l’hôte et d’induire une résistance à l’apoptose.

 

« En essayant continuellement, on finit par réussir… Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche » - Les Shadocks

 

Contact : guillaume.beauclair@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L'Université de Paris-Saclay dévoile les dernières innovations de sa chaire Handicap

L'Université de Paris-Saclay dévoile les dernières innovations de sa chaire Handicap | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Après deux ans d'existence, la chaire « Handicap & Technologie » effectue un premier bilan en présentant ses dernières innovations. Parmi celles-ci figurent un fauteuil roulant doté de fonctionnalités anti-chute et un déambulateur équipé d'écrans tactiles.

 

Clément Favey, docteur en physiques appliquées et titulaire de la chaire « Handicap et Technologie de l'université Paris-Saclay, a révélé le 14 juin, date anniversaire des deux ans de la chaire, les principales innovations de son équipe. Parmi ces applications, développées pour favoriser l'autonomie et l'insertion des personnes en situation de handicap, figure notamment une « plage braille » connectée à une application sur smartphone, permettant aux personnes atteintes de surdité et de cécité de communiquer avec leur entourage. La chaire est également à l'origine d'un déambulateur équipé de capteurs tactiles, facilitant le quotidien de personnes avec des handicaps moteurs et visuels.

 

Lire la suite de l’article dans Les Echos ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un nouveau mécanisme du maintien de l’information épigénétique pendant la croissance végétale

Un nouveau mécanisme du maintien de l’information épigénétique pendant la croissance végétale | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La tri-méthylation de l'histone H3 lysine 27 (H3K27me3), marque et transmet l’état répressif de la chromatine à des milliers de gènes dans les génomes végétaux et animaux, pour inhiber leur expression dans les cellules où ils ne sont pas tenus d'être exprimés. Le maintien de la marque H3K27me3 est essentiel pour la stabilité des profils d'expression génique pendant la prolifération de la même lignée cellulaire. Le Polycomb Repressive Complex 2 (PRC2), qui dépose la marque H3K27me3 à la chromatine, est aussi un effecteur majeur dans le maintien de l’état répressif des gènes à travers la division cellulaire, donc est essentiel pour l'établissement et la propagation des identités cellulaires. Le mécanisme par lequel PRC2 maintient ou passe à de nouvelles cibles pour établir des domaines de chromatine répressifs marqués par H3K27me3 reste inconnu.

 

Dans un travail publié dans The Plant Cell, Dao-Xiu Zhou (IPS2) et collaborateurs ont identifié une protéine à structure super-enroulée, appelée PACP, qui s’associe à la fois à PRC2 et aux facteurs de transcription de la famille KNOX/BELL dans les cellules du méristème apical. La perte de fonction de PACP entraîne une expression différentielle des gènes similaire à celle observée dans des plantes défectives en PRC2, diminue le niveau global de H3K27me3 et réduit la fixation du PRC2 sur de cibles génomiques. PACP manifeste un profil de fixation génomique similaire à celui de PRC2, et le niveau de H3K27me3 est plus élevé dans les régions génomiques fortement liées par PACP et PRC2. Les chercheurs ont montré que la protéine PACP est nécessaire à la répression des gènes favorisant la différenciation cellulaire ciblés par une protéine KNOX1 dans le méristème apical.

 

Ces données indiquent que la protéine PACP est impliquée dans le recrutement ou la stabilisation de PRC2 aux gènes ciblés par les facteurs KNOX/BELL pour maintenir H3K27me3 et la répression génique dans les cellules indifférenciées du méristème. Ces résultats démasquent un nouveau mode par lequel PRC2 maintient H3K27me3 pendant la prolifération cellulaire et le mécanisme chromatinien par lequel les facteurs KNOX/BELL régulent le développement du méristème apical.

 

Contact : dao-xiu.zhou@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Association entre l’exposition alimentaire aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et le risque de mortalité dans la cohorte française E3N

Association entre l’exposition alimentaire aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et le risque de mortalité dans la cohorte française E3N | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

De nombreuses études épidémiologiques ont analysé les effets néfastes d’une exposition professionnelle aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Cependant, la population générale est aussi exposée aux HAP, majoritairement par le biais de l’alimentation. Dans une étude parue dans Science of The Total Environment, les chercheurs du CESP (Equipe Exposome et Hérédité, UMR-S 1018 INSERM/UVSQ/UPSaclay, Gustave Roussy, Villejuif) ont analysé l’association statistique entre l’exposition alimentaire aux HAP et le risque de mortalité chez 72513 femmes de la cohorte française E3N (Étude Épidémiologique auprès de femmes de la mutuelle générale de l'Éducation Nationale).

 

En 1993, les participantes ont complété un questionnaire de fréquence de consommation alimentaire. Les données de contamination des aliments ont été mises à disposition par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). L’exposition alimentaire aux HAP correspond à la somme de l’exposition alimentaire à quatre HAP (BaP, CHR, BaA, BbF). L’association entre l’exposition alimentaire aux HAP et la mortalité toute-cause, par cancer (tout cancer, du sein, du poumon ou colorectal), et par maladie cardiovasculaire (MCV) (toute MCV, AVC ou maladie coronarienne) a été étudiée à partir de modèles de Cox.

 

De 1993 à 2011, 4620 décès ont été reportés, dont 2726 par cancer et 584 par MCV. Aucune association statistiquement significative n’a été observée entre l’exposition alimentaire aux HAP et la mortalité toute-cause, par cancer et par MCV. Au contraire, une association positive entre l'exposition alimentaire aux HAP et le risque de mortalité par cancer du poumon a été mise en évidence. Cette association était plus importante chez les fumeuses, par rapport aux anciennes et aux non fumeuses.

 

Contact : chloe.marques@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Quel est l’impact d’un défaut de glycosylation sur le système de la protéine C et la barrière endothéliale ?

Quel est l’impact d’un défaut de glycosylation sur le système de la protéine C et la barrière endothéliale ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le déficit en phosphomannomutase 2 (PMM2-CDG), la forme la plus fréquente des maladies métaboliques touchant la glycosylation est caractérisée par des manifestations cliniques très variables pouvant inclure un retard psychomoteur prononcé, une neuropathie périphérique, une hypoplasie cérébelleuse, des épisodes ressemblant aux accidents vasculaires cérébraux, des thromboses et une rétinite pigmentaire. A ces troubles, sont souvent associés des anomalies de la coagulation, notamment un déficit en protéine C, un inhibiteur physiologique de la coagulation. Ainsi, dans une étude de la coagulation chez 35 patients (Pascreau et al., 2019), les chercheurs de l’unité Hémostase Inflammation Thrombose (UMR-S 1176 INSERM/UPSaclay, Le Kremlin-Bicêtre) avaient montré une augmentation de la génération de thrombine accentuée par ce déficit en protéine C, ce qui pourrait majorer le risque thrombotique chez ces patients.

 

En plus de ses propriétés anticoagulantes, la protéine C activée (PCa) est dotée de propriétés cytoprotectrices. Elle appartient à un système qui fait intervenir des protéines plasmatiques et des récepteurs présents à la surface des cellules endothéliales. L’ensemble des acteurs de ce système étant glycosylé, les chercheurs ont étudié l’impact d’un défaut de glycosylation sur ce système.

 

Dans leur étude récente publiée dans Thrombosis and Haemostasis, ils ont développé un modèle de cellules endothéliales (hCMEC/D3) dont le gène PMM2 a été inactivé et mis ainsi en évidence que le défaut de glycosylation induit par l’absence de PMM2 entraînait un défaut d’activation de la protéine C à la surface de ces cellules. Ils ont montré que ce défaut d’activation était lié à une moindre expression en surface des récepteurs impliqués dans cette activation (la thrombomoduline et le récepteur de la protéine C endothéliale).

 

L’inactivation de PMM2 est également associée à une altération de la barrière endothéliale, en partie due à une modification de la structure de la VE-cadhérine dans les jonctions adhérentes (Fig 1A). Bien que l'expression du récepteur PAR1 (impliqué dans les effets cytoprotecteurs de la PCa sur l'endothélium) ne soit pas affectée par l’inactivation de PMM2, la stimulation par la thrombine induit une hyperperméabilité des cellules endothéliales (Fig 1B). Toutefois, la PCa conserve ses effets protecteurs vis-à-vis de la barrière lorsque celle-ci est stimulée par la thrombine.

 

Ces résultats sont un point de départ pour l’amélioration de la compréhension du mécanisme physiopathologique des CDG.

 

Contact : delphine.borgel@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un thiol porteur de fluor-18 original pour le marquage de biomolécules utilisées en imagerie TEP

Un thiol porteur de fluor-18 original pour le marquage de biomolécules utilisées en imagerie TEP | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les radiochimistes de l'unité BioMaps (CEA/INSERM/CNRS/UPSaclay, Orsay) ont mis au point et automatisé la synthèse d'une 18F-fluoropyridine contenant une fonction thiol (-SH), permettant ainsi sa conjugaison à des biomolécules modèles en moins de 45 minutes. Un pas vers le radiomarquage rapide de molécules biologiques complexes, comme les protéines, pour l'imagerie TEP.

 

Lire la suite de l’Actu CEA-Joliot ICI et l’article paru dans EJNMMI Radiopharmacy and Chemistry.

 

Contact : mylene.richard@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Stéphane Bazot : Comprendre l’écologie du système plante-sol

Stéphane Bazot : Comprendre l’écologie du système plante-sol | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Stéphane Bazot est enseignant-chercheur au sein du laboratoire Écologie, systématique et évolution (ESE – Univ. Paris-Saclay, CNRS, AgroParisTech) et directeur-adjoint délégué à la Recherche au sein de la Graduate School Biosphera de l’Université Paris-Saclay. Spécialiste du fonctionnement carboné et azoté du système plante-sol, il s’est intéressé tout au long de sa carrière à des écosystèmes aussi variés que les prairies, les bassins d’orage viticoles, les forêts… et même les terrains de golf !

 

Lire la suite du portrait sur le site de UPSaclay ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

1er symposium satellite de la FENS - 8 juillet 2022

1er symposium satellite de la FENS - 8 juillet 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’équipe de Julien Bouvier (NeuroPSI) organise le 1er symposium satellite de la FENS, dédié aux jeunes chercheurs travaillant sur les circuits neuronaux moteurs.

le 08 juillet 2022 à l’Institut NeuroPSI

Treize jeunes chercheurs de nombreux laboratoires, y compris le nôtre, présenterons leurs recherches qui couvriront les types neuronaux de la moelle épinière, l’organisation des voies descendantes motrices et les bases neurales des comportements moteurs adaptatifs.

 

La participation est gratuite, mais l’inscription est obligatoire. Le nombre de participants sera limité par la capacité de l'amphithéâtre de NeuroPSI.

 

Contact : julien.bouvier@cnrs.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Présentation IHU PROMETHEUS - Mardi 5 juillet 2022 de 9h30 à 11h (en ligne)

RAPPEL ! Présentation IHU PROMETHEUS - Mardi 5 juillet 2022 de 9h30 à 11h (en ligne) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Présentation IHU PROMETHEUS

PRecisiOn MedicinE for healTHcare associatEd and commUnity acquired Sepsis

 

Pr Olivier Lambotte, Hôpital Bicêtre-UPSaclay, INSERM UMR-S 1084

Pr Djillali Annane, Hôpital Raymond-Poincaré-AP-HP, UVSQ, INSERM UMR-S 1173

  

Mardi 5 juillet 2022 de 9h30 à 11h, en ligne

 

La Graduate School "Health and Drug Sciences" (HeaDS) en partenariat avec l'Objet Interdisciplinaire "Health and Therapeutic Innovation" (HEALTHI) vous invite à participer à la présentation sur le futur projet IHU PRecisiOn MedicinE for healTHcare associatEd and commUnity acquired Sepsis -PROMETHEUS  le mardi 05 juillet de 9h30 à 11h, en ligne.

 

Nous vous invitons à remplir le formulaire d'inscription afin de vous inscrire pour participer à la présentation en ligne et recevoir le lien de connexion en ligne.

 

Contexte :

 

Le sepsis est la forme la plus sévère des infections et est une priorité de santé publique mondiale pour l’OMS en raison de sa forte incidence (50M de cas par an dans le monde ; >260000 cas en France) et mortalité (11M de décès par an 80000 en France). A part le traitement  et les traitements symptomatiques,  et malgré de plus de 30 ans de recherche académique et industrielle, le sepsis reste orphelin de traitement spécifique, excepté les corticoïdes dans les formes les plus graves.

 

Ambition :

 

Réduire de moitié d’ici à 2030 la morbi-mortalité du sepsis

 

Comment :

 

1) « revisitant » les concepts et les modèles via un programme de recherche fondamentale et translationnnelle multidisciplinaire unique au monde ;

2) en transformant les soins par le développement d’une plateforme diagnostique « au lit du patient » permettant un endotypage approfondi (200 tests en 2 h) et une modélisation des différentes formes cliniques de sepsis pour aboutir à terme aux « jumeaux numériques » ; et des thérapeutiques « sur mesure » ;

3) en développant des  stratégies thérapeutiques disruptives ciblant des facteurs de l’hôte ou du pathogène, incluant vaccins, petites molécules, anticorps monoclonaux, régulateurs du microbiotes ;

4) en s’appuyant sue la mise en place d’une cohorte d’enfants et d’adultes suivis sur 10 ans, unique au monde.

 

Impact :

 

1) pour la recherche : nouveaux concepts, nouveaux modèles, décloisonnement de la recherche, formations innovantes pour faire émerger les chercheurs de demain dans le domaine du sepsis ;

2) pour les soins : remplacement d’une approche « grossière » par groupe par une approche diagnostique et thérapeutique personnalisée, formations des professionnels de santé à la médecine de précision basée sur de nouveaux outils multi-biologiques, d’imagerie et numériques ;

3) pour l’économie : efficience des soins, forte valorisation industrielle des nouveaux outils d’endotypage et de monitoring, et des nouvelles cibles thérapeutiques ;

4) pour la société : allègement du poids que fait peser le sepsis sur la soutien, réduction de la mortalité et des séquelles, diminution du risque de perte d’autonomie.

 

Nous vous attendons nombreux !

No comment yet.