Life Sciences Université Paris-Saclay
231.8K views | +160 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Le CNRS, signataire de la Déclaration de San Francisco

Le CNRS, signataire de la Déclaration de San Francisco | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le CNRS est signataire de la Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (San Francisco Declaration on Research Assessment - DORA). Initiée en 2013 par des scientifiques de l’American sociéty for cell biology (ASCB) et un groupe d'éditeurs de journaux scientifiques, elle met en cause l'usage croissant du classement bibliométrique (Journal Impact Factor) comme indice au service de l’évaluation de la recherche et des chercheurs.

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : ZeBraInspector : tous en ligne, inspection des troupes !

FOCUS PLATEFORME : ZeBraInspector : tous en ligne, inspection des troupes ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une image vaut mille mots. En biologie, les images générées par les outils d’acquisition modernes contiennent une quantité énorme d’informations : c’est ce que l’on appelle l’imagerie à haut contenu. Le traitement de ces données représente un défi considérable pour les chercheurs, de surcroît lorsque le nombre d’échantillons à analyser est très important. Il est donc indispensable de trouver des solutions informatiques pour parvenir à traiter le nombre croissant de données générées. Cet écueil de traitement de données d’images ne se pose pas uniquement chez les organismes de grande taille. Les organismes modèles de laboratoire, pourtant de petite taille – notamment le poisson-zèbre à TEFOR Paris-Saclay (UMS CNRS 2010 / UMS INRAE 1451 / Université Paris-Saclay) - génèrent eux aussi une quantité importante de données, en particulier lorsqu’ils sont imagés d’un tenant (organisme entier).

 

Un poisson qui vous veut du bien. Le poisson-zèbre s’est imposé comme un modèle vertébré de première importance. Plus de 80% des gènes associés à des maladies humaines trouvent leur équivalent chez ce modèle. Les champs d’application en recherche sont variés : neurosciences, toxicologie, biologie du développement, cardiologie, infectiologie, ou encore oncologie. Le développement du poisson-zèbre très rapide, et sa petite taille (quatre à cinq centimètres à l’âge adulte) sont compatibles avec une imagerie à haute résolution sur organe ou organisme entiers et en peu de temps.

 

Zebrafish + Brain + Inspector = ZBI. En collaboration avec l’ESIEE, CentraleSupélec et la société L’Oréal, TEFOR Core Facility (TCF) a développé ZeBraInspector (ZBI), un outil logiciel de visualisation et d’analyse d’images 3D de larves de poisson-zèbre. Grâce à un marqueur fluorescent des lipides, ce logiciel corrige automatiquement les écarts d’orientations entre les images et facilite ainsi la comparaison des détails morphologiques en parallèle sur plusieurs spécimens. Comme son nom l’indique, ZBI (ZeBraInspector) est particulièrement adapté aux recherches sur le cerveau du poisson-zèbre. Il offre également des algorithmes de calcul du volume de la matière blanche du cerveau, et permet une analyse statistique quantitative des différences de morphologie cérébrale entre les échantillons. En savoir plus ? S. Lempereur et al., BioRxiv 2020

 

Enfin, ZBI est … GRATUIT ! Téléchargez le via le lien ci-contre : https://tefor.net/portfolio/zebrainspector.

 

Contact : Jean-Stéphane Joly (jean-stephane.joly@cnrs.fr) et Pierre Affaticati (pierre.affaticati@cnrs.fr)

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

TEFOR Core Facility (TCF). TEFOR Core Facility (TCF) est au coeur de l’unité d’appui à la recherche TEFOR Paris-Saclay. L’espèce modèle principale d’intérêt du TCF est le poisson-zèbre (Danio rerio). Le TCF développe également des protocoles adaptés à d’autres organismes modèles aquatiques. Grâce à la complémentarité des équipes composant la plateforme, le TCF propose à la communauté scientifique des services intégrés : (1) L’équipe TPS-EDIT propose des prestations de création de modèles grâce à l’édition du génome via le système CRISPR-Cas9 (KO, KI) ; (2) L’équipe TPS-PHENO propose des prestations de phénotypage par imagerie 3D à haut débit et haute résolution sur des échantillons fluorescents ; (3) L’équipe TPS-INFO développe des outils permettant la visualisation, l’analyse, le traitement et l’archivage des données images obtenues par microscopie confocale 3D. Dans le cadre des actions de formations menées par la plateforme TEFOR Paris-Saclay, le TCF anime des formations aux techniques de clarification appliquées à l’imagerie 3D.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Concevoir des Nanomédicaments : une histoire passionnante de sérendipité et d’interdisciplinarité

Concevoir des Nanomédicaments : une histoire passionnante de sérendipité et d’interdisciplinarité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Journal of Controlled Release a publié un Magnum Opus, destiné principalement aux jeunes chercheurs, étudiants en Master, en thèse ou jeunes chercheurs de niveau post-doctoral. L’article, rédigé à l’invitation de l’éditeur, vise à transmettre un certain nombre de messages illustrés par les réussites ou les échecs scientifiques rencontrés par Patrick Couvreur, Professeur Emérite à l’Université Paris-Saclay (Institut Galien Paris-Saclay CNRS/UPSaclay, Faculté de Pharmacie, Châtenay-Malabry), au cours de sa carrière. Il y est montré que la sérendipité constitue la pierre angulaire de la recherche et que les chemins de la découverte et de l’innovation résultent souvent de recherches aux interfaces de domaines scientifiques a priori déconnectés les uns des autres.

 

Ainsi, dans les années 1970, les découvertes fondamentales en biologie cellulaire ont conduit à des avancées inattendues en pharmacie galénique avec l'émergence des nanotechnologies pour l'administration intracellulaire de molécules non diffusibles. Ainsi, il a été démontré que des nanocapsules de polyacrylamide chargées en fluorescéine, permettaient de délivrer cet agent fluorescent au sein des lysosomes cellulaires. Bien qu’il s’agissait d’une avancée fondamentale dans le domaine du « drug delivery », le manque de biodégradabilité de ce polymère rendait cette approche encore très éloignée d'une application thérapeutique. Les cyanoacrylates, une colle chirurgicale biodégradable, a inspiré l’auteur de l’article pour la conception des premières nanoparticules biodégradables à usage humain. Capables de transporter des composés à activité antitumorale, ces nanoparticules de polycyanoacrylate ont démontré une propriété inattendue : contourner la résistance multidrogue des cellules tumorales. Grâce à la création de la société Bioalliance, cette découverte a conduit au développement d'un nanomédicament ayant fait l’objet de d’essais cliniques de phase I, II et III pour le traitement de l'hépatocarcinome résistant.

 

Plus récemment, le couplage de médicaments au squalène, un lipide naturel et biocompatible, a représenté une découverte de rupture. En passant du paradigme de l’encapsulation « physique » à celui de l’encapsulation « chimique », de nombreux verrous technologiques ont pu être contournés. La capacité d’encapsulation a été décuplée puisque chaque molécule de squalène est capable de transporter au moins une molécule de médicament et la nature de la liaison chimique entre le squalène et le médicament permet la libération sélective de celui-ci au niveau de la cible biologique. Cette approche qui a bénéficié de deux projets ERC a permis la mise au point de nanomédicaments avec de larges applications pharmacologiques.

 

Contact : patrick.couvreur@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Nouveaux biomarqueurs pour différencier les souches non pathogènes des souches cliniques de Bacillus cereus

Nouveaux biomarqueurs pour différencier les souches non pathogènes des souches cliniques de Bacillus cereus | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Bacillus cereus est responsable d'intoxications alimentaires et d'infections cliniques sévères. La pathogénicité des souches varie de souches inoffensives à mortelles. Cependant, il n'existe actuellement aucun marqueur, seul ou en combinaison, capable de différencier les souches pathogènes des souches non pathogènes. L'objectif d’une étude collaborative entre les unités Micalis et MaIAGE (INRAE, Jouy-en-Josas) et l’ANSES parue dans Clinical Microbiology and Infection était d'identifier de nouveaux marqueurs génétiques afin de différencier les souches non pathogènes des souches cliniquement pertinentes de B. cereus. Une première série de 15 souches de B. cereus a été comparée par transcriptomique et une analyse par modèle de régression logistique a permis de définir une combinaison de sept gènes dont l'expression était associée à la pathogénicité des souches. La pertinence de ces marqueurs a ensuite été validée dans une collection de 95 souches de B. cereus avec un potentiel pathogène variable (toxi-infection, clinique et non pathogène).  Les chercheurs ont ainsi montré qu'une combinaison de 4 biomarqueurs était suffisante pour discerner avec précision les souches cliniques des souches inoffensives, avec une AUC de 0,955, une sensibilité de 0,9 et une spécificité de 0,86. Ces biomarqueurs n’avaient encore jamais été décrits et leur rôle dans la virulence de B. cereus reste à étudier. Ces résultats apportent de nouvelles connaissances et permettent de mieux comprendre le potentiel pathogène et la complexité des souches de B. cereus. Ils pourront fournir des outils pour une meilleure évaluation des risques associés à la contamination par B. cereus afin d'améliorer la sécurité alimentaire et la santé des patients.

 

Légende Figure : CombiROC analysis of clinical versus non-pathogenic strains. Left: Violin plot visualization of differentiation between clinical and non-pathogenic strains, with the best performing biomarker combination. Associated Pie chart with proportions of True/False (T/F) Positives (P) and Negatives (N) strains.

 

Contact : nalini.ramarao@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Caractérisation biochimique d’OXA-244 : un variant émergent de la carbapénèmase OXA-48

Caractérisation biochimique d’OXA-244 : un variant émergent de la carbapénèmase OXA-48 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La résistance aux antibiotiques augmente de plus en plus dans le monde entier limitant ainsi les options thérapeutiques. Les chercheurs à UMR-S 1184 (INSERM/CEA-Jacob/UPSaclay, Le Kremlin-Bicêtre) s’intéressent à la caractérisation d’enzymes qui lorsque produites par les bactéries induisent des résistances aux ß-lactamines.

 

Les entérobactéries productrices d'OXA-48, une enzyme conférant la résistance aux carbapénèmes, ont largement diffusé dans le monde avec un nombre croissant de variants identifiés. Parmi eux, OXA-244, un mutant R214G de OXA-48, est de plus en plus signalé, malgré des difficultés de détection. Les paramètres cinétiques à l'état d'équilibre d’OXA-244 ont été déterminés et comparés aux variants les plus proches. Les paramètres cinétiques de l'OXA-244 révèlent une activité enzymatique réduite par rapport à l'OXA-48, en particulier pour l'imipénème, l'ampicilline et la témocilline. L’hydrolyse des céphalosporines est cependant similaire. Des études de modélisation moléculaire réalisés à l'ICSN (CNRS, Gif-sur-Yvette) ont mis en évidence le rôle clé de l’acide aminé R214 dans OXA-48, établissant des ponts salins avec D159. Ces interactions ne sont pas possibles avec G214 dans OXA-244, expliquant l'affinité réduite de la témocilline pour cette enzyme. La mutation R214G dans OXA-244 est également susceptible d'induire des changements dans le réseau de molécule d’eau du site actif qui expliqueraient la diminution du taux d'hydrolyse des carbapénèmes. La mutation R214G présente dans OXA-244 entraîne une diminution de l’activité d'hydrolyse des carbapénèmes et de la témocilline. Ces dernières molécules étant présentes dans plusieurs milieux de dépistage utilisés pour la détection des CPE, il en résulte des difficultés de détection de OXA-244.

 

Ces travaux, initiés dans le cadre du LabEx LERMIT, ont été publiés dans le Journal of Antimicrobial Chemotherapy.

 

Légende Figure : In silico model of OXA-244 (A) and crystal structure of OXA-48 (B, PDB code 6P97) in cartoon representations, with the docking conformation of temocillin in stick representation. OXA-244, OXA-48 and temocillin are colored in gray, orange and green, respectively. Hydrogen bonds and ionic interactions are represented as springs.

 

 Contact : thierry.naas@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Saclay prête à conquérir la tech mondiale

Saclay prête à conquérir la tech mondiale | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Silicon Valley à la française émerge enfin au sud de Paris, concentrant 15 % de la recherche tricolore avec ses établissements d'excellence.

 

Lire la suite de l'article dans Challenges ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

TEDx Saclay - 24 JUIN - Retransmission en direct à Polytech Paris-Saclay

TEDx Saclay - 24 JUIN - Retransmission en direct à Polytech Paris-Saclay | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it
Venez assister le 24 juin à la 6ème édition des conférences TEDx Saclay retransmise en direct et gratuitement à Polytech Paris-Saclay ! Places limitées !!!!
 
TEDx Saclay 2021 s’articulera autour de 7 domaines autour du thème « Terre, notre vaisseau » : l’environnement, l’éducation, l’économie, l’agriculture, la démocratie, la santé et l’exploration.
Chacun de ces domaines est un écosystème à part entière, dans lequel plusieurs entités interagissent entre elles. Le bon fonctionnement de chaque écosystème dépend de l’équilibre des interactions.
 
Polytech Paris-Saclay aura le plaisir d’être centre de retransmission.
Pour avoir le privilège d’assister à cet évènement en direct depuis l’amphithéâtre de la Maison de l’Ingénieur, les pré inscriptions sont gratuites et obligatoires.
 
Au programme :
15 intervenants vont se relayer sur la scène de TEDx Saclay tout au long de la journée. Ils sont chercheurs, artistes, passionnés, chefs d'entreprises et vont partager inspiration, innovation et idées avant-gardistes.
- 5 conférenciers sélectionnés en juillet 2020 par le public, lors de la grande finale de l’appel à idées. Ils sont étudiants, artistes, chercheurs, entrepreneurs, ou encore passionnés par la thématique, et ont tous un lien avec le pôle d’innovation de Paris-Saclay.
- 7 autres conférenciers de renom se joindront à eux sur la scène, pour cette grande journée de partage d’idées (Cédric Villani, Sylvie Retailleau - Présidente de l'Université Paris-Saclay, Thierry Marx, Eglantine Éméyé, Gérard Mourou, Inès Leonarduzzi, Cécile Monteil)
- 3 lauréats du brainathon qui a eu lieu le 13 avril 2020. Cet événement a réuni sur une journée des entreprises et acteurs du territoire Paris-Saclay, pour réfléchir ensemble à des solutions innovantes dans les domaines de l’eau, la santé et la décarbonation.
 
Ce TEDx Saclay a également réussi l'exploit de rassembler 3 prix Nobel de physique qui échangeront au cours d'une table ronde et dont il sera possible de leur poser des question !
Gérard MOUROU et Donna STRICKLAND, lauréat du prix Nobel de physique 2018, Art McDONALD lauréat du prix Nobel de physique en 2015
 
Parmi les plus importants TEDx en France, au cœur du pôle d’excellence de Paris-Saclay, TEDx Saclay est à la pointe des sciences, des technologies et de l’innovation au service de la société.
TEDx Saclay a pour vocation de faire émerger des idées inspirantes et créer des connexions.
 
INSCRIPTION GRATUITE ET OBLIGATOIRE
 
Pour suivre la retransmission en direct de l'évènement depuis l'amphithéâtre de Polytech, inscrivez-vous au préalable via le google form suivant : https://forms.gle/t4HhLUTP4fqSEdF59
Attention places limitées aux 100 premiers inscrits.
 

Retrouvez l'intégralité du programme sur le site du TEDx Saclay

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Régulation différentielle des nanocolonnes glycinergiques et GABAergiques aux synapses inhibitrices

Régulation différentielle des nanocolonnes glycinergiques et GABAergiques aux synapses inhibitrices | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Plusieurs récepteurs de neurotransmetteurs sont distribués de manière hétérogène dans la membrane post-synaptique. Aux synapses excitatrices, les récepteurs AMPAR sont retenus dans des domaines sous-synaptiques (SSD) par la protéine d'échafaudage PSD-95. Les récepteurs sont ainsi alignés avec des éléments pré-synaptiques, créant une organisation trans-synaptique, les soi-disant nanocolonnes, qui sont considérées comme des unités fonctionnelles qui sous-tendent la plasticité synaptique.

 

Dans une étude parue dans EMBO Reports, Christian Specht (UMR-S 1195 Inserm/UPSaclay, Le Kremlin-Bicêtre) et ses collaborateurs de l’ENS Paris ont eu pour objectif de déterminer l'organisation et la régulation des synapses inhibitrices mixtes, c'est à dire des synapses contenant à la fois des récepteurs du GABA et de la glycine, en utilisant une approche d'imagerie super-résolutive basée sur la détection de molécules uniques (dSTORM).

 

Les résultats montrent que les RGly et RGABA ainsi que leur protéine d'échafaudage commune, la géphyrine, forment des SSD en face des clusters de RIM pré-synaptiques, identifiant les nanocolonnes comme principe structurel des synapses inhibitrices mixtes. De manière inattendue, les deux classes de récepteurs occupent des espaces sous-synaptiques différents, ne présentant qu'un chevauchement partiel au niveau des synapses. Lorsque l'activité du réseau augmente, le nombre de copies de RGABA et le nombre de SSD sont réduits, tandis que les RGly restent stables. Cette régulation différentielle des RGABA par rapport aux RGly suggère que différentes voies de signalisation contrôlent le regroupement sous-synaptique des récepteurs. Dans l'ensemble, les données renforcent l'idée que l'organisation sous-synaptique des RGABA a des conséquences fonctionnelles pour la plasticité des synapses inhibitrices mixtes.

 

Contact : christian.specht@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L’Immuno-Rhumatologie au cœur du COVID

L’Immuno-Rhumatologie au cœur du COVID | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’Immuno-Rhumatologie est la spécialité prenant en charge les maladies auto-immunes et inflammatoires musculo-squelettiques mais aussi systémiques.

 

Dans les formes sévères de COVID, il existe une hyperinflammation et de nombreuses manifestations systémiques. Toutes ces manifestations sont résumées (Figure 1) dans une revue générale publiée dans Nature Reviews Rheumatology par une équipe barcelonaise et Xavier Mariette, Chef du Service de Rhumatologie de l’Hôpital Bicêtre et Responsable de l’équipe de recherche Maladies Auto-Immunes au sein de l’UMR-S 1184 Inserm/UPSaclay/CEA.

 

Concernant les traitements du COVID, Xavier Mariette et toute l’équipe de CORIMUNO-19 publient dans JAMA Internal Medicine une actualisation avec un suivi de 90 jours de l’essai thérapeutique contrôlé évaluant le Tocilizumab (un anticorps anti-récepteur de l’IL6) dans les formes modérées à sévères de pneumonie COVID. Les premiers résultats à 28 jours montraient une diminution du risque de passage en réanimation mais pas davantage sur la survie. Ces résultats à 90 jours montrent une tendance à l’amélioration de la survie chez les patients traités par Tocilizumab, surtout ceux ayant un syndrome inflammatoire important (Figure 2).

 

Ces résultats peuvent changer la prise en charge des formes modérées à sévères de COVID qui reposent actuellement sur la Dexaméthasone. Une méta analyse de tous les essais évaluant les inhibiteurs de l’IL6 est actuellement en cours par l’OMS.

 

Contact : xavier.mariette@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Trem2 au secours de la microglie pour éliminer les agrégats de Tau

Trem2 au secours de la microglie pour éliminer les agrégats de Tau | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La microglie est un acteur central de l'étiologie de la maladie d'Alzheimer. Il est en effet bien connu que ce macrophage résidant du système nerveux central s'active au cours de la maladie, et est associé aux plaques amyloïdes. De plus, il a été montré que de nombreux gènes de prédisposition sont spécifiquement exprimés par ces cellules. C'est le cas du récepteur TREM2 qui suscite un intérêt important car plusieurs de ses polymorphismes accroissent considérablement la probabilité de développer la maladie. Depuis, il a été largement démontré dans des modèles animaux qu'à la suite de l'activation de TREM2, la microglie adopte un phénotype phagocytaire qui lui permet de contenir la progression de la pathologie amyloïde. Son rôle sur le versant tauopathique de la maladie d'Alzheimer est moins bien caractérisé. Pourtant, le facteur principal responsable du déclin cognitif des patients est l'accumulation intraneuronale d'agrégats de la protéine Tau.

 

Dans une étude publiée dans Neurobiology of Disease, les chercheurs de MIRCen (UMR 9199 CEA/CNRS/UPSaclay, Fontenay-aux-Roses) ont étudié le rôle de TREM2 sur une lignée transgénique modélisant la tauopathie par surexpression d'une version mutée de la protéine Tau humaine, en les croisant avec des souris Trem2 knockout. L'étude longitudinale qui a ensuite été réalisée montre que les souris déficientes en Trem2 accumulent plus de tauopathie aux stades tardifs de la pathologie. Cela confirme que la microglie est responsable au moins en partie de l'élimination des agrégats de Tau et qu'une mise en défaut de ce mécanisme pourrait concourir à l'augmentation de la propagation de la tauopathie dans le cerveau des patients.

 

Cette étude confirme l'intérêt de développer des thérapies agonistes de TREM2 pour les patients Alzheimer afin de supporter la microglie dans son activité de "nettoyage" du parenchyme cérébral.

 

Contact : alexis.bemelmans@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La teneur en protéines du régime et le phénotype individuel modifient l’appétence pour les protéines chez le rat

La teneur en protéines du régime et le phénotype individuel modifient l’appétence pour les protéines chez le rat | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les apports en protéines sont étroitement contrôlés par des processus neurophysiologiques qui permettent à l’organisme d’équilibrer ses besoins en acides aminés. Les variations d’apports en protéines ont ainsi des répercussions sur la faim, la satiété et les préférences alimentaires. Dans le contexte actuel où la réduction des apports en protéines animales est encouragée pour des raisons environnementales et éthiques, l’équipe APNeuro de l’unité PNCA (AgroParisTech/INRAE/UPSaclay) cherche à mieux en caractériser les conséquences sur le comportement alimentaire.

 

Leurs travaux récemment publiés dans The Journal of Nutrition confirment qu’une réduction modérée des apports en protéines chez le rat jeune adulte (régime contenant un ratio protéines/énergie de 6% (LP) versus 20% (NP)) entraine une augmentation rapide et durable (2 mois) de la consommation alimentaire (+25% en prise énergétique), et une augmentation du poids corporel (+5%) et de l’adiposité viscérale (+33%), comparativement à des rats maintenus en régime à 20% de protéines. Les tests de préférences (choix entre 3 types de croquettes LP 6%, NP 20% et HP 55% en protéines/énergie) confirment une très forte appétence pour les protéines chez les rats LP et révèlent une variabilité phénotypique divisant la population des rats NP : la moitié des rats NP (NP-1) n’a présenté aucune préférence liée à la teneur en protéines des croquettes, alors que l’autre moitié (NP-2) a montré une appétence pour les protéines aussi marquée que celle des rats LP (voir figure).

 

Les chercheurs travaillent maintenant à caractériser ce phénotype de préférence pour les protéines par des marqueurs comportementaux et neurophysiologiques.

 

Contact : isabelle.denis@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Bases moléculaires du mécanisme de ciseaux moléculaires impliqués dans la recombinaison méiotique et dans la réparation de l’ADN

Bases moléculaires du mécanisme de ciseaux moléculaires impliqués dans la recombinaison méiotique et dans la réparation de l’ADN | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des chercheurs de l’I2BC/CEA-Joliot en collaboration avec une équipe de l’institut Curie et de l’IRCM/CEA-Jacob, posent les bases moléculaires pour expliquer le double rôle du complexe Mlh1-Mlh3 dans la réparation des mésappariements d’ADN et, fait unique, dans l’une des étapes clefs du brassage génétique lors de la méiose. Leur étude est publiée dans PNAS.

 

Lire la suite de l'Actu CEA-Jacob ICI.

Contact : jb.charbonnier@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur – Grégory Merlen, chargé de recherche en physiopathologie hépato-biliaire

Portrait Jeune Chercheur – Grégory Merlen, chargé de recherche en physiopathologie hépato-biliaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Grégory Merlen a effectué un doctorat à l’institut Cochin (Paris - 2008-2011) au sein de l’équipe du Dr Desdouets, durant lequel l’équipe a découvert : 1) les mécanismes contrôlant la genèse de cellules polyploïdes (ADN supérieur à 2n) dans le tissu hépatique au moment du sevrage : une caractéristique importante de la croissance et du développement du foie des mammifères. Ces travaux représentent la première démonstration chez les mammifères, qu’un signal insulinique contrôle un programme spécifique de division cellulaire et conduit dans le foie à la genèse de cellules tétraploïdes ; 2) un nouveau rôle de l’AMPKα1 (AMP-activated protein kinase) dans le contrôle de la prolifération hépatocytaire et ceci indépendamment du statut énergétique de la cellule.

 

Avec pour objectif de poursuivre la compréhension des mécanismes physiopathologiques hépatiques, Grégory Merlen a mené au sein du laboratoire du Dr Marc Bilodeau, chef du service d’hépatologie à l’hôpital Saint-Luc (Montréal, Canada), un projet scientifique visant à maintenir en cas d’Ischémie/Reperfusion, le statut énergétique du foie et de ce fait contribuant à promouvoir la survie hépatocytaire (2012-2015). Ce projet s’est inscrit dans une démarche globale visant à améliorer les conditions de conservation des greffons hépatiques : - augmenter le pool de donneurs d’organes (donneurs DCD, plus âgés, etc.), - développer des conditions de conservation alternatives (machine de perfusion, etc.) et - optimiser les solutions de conservation.

 

A son retour en France (2015), Grégory a souhaité s’intéresser à la physiopathologie hépato-biliaire. Il a rejoint l’équipe du Dr Thierry Tordjmann au sein de l’unité UMR-S 1193 à Orsay. Il intègre un projet de recherche visant à mettre en évidence les rôles clés du récepteur des acides biliaires TGR5 (Takeda G-protein coupled receptor 5). Dans ce contexte, l’équipe a une expertise de l’étude du pool d’acides biliaires, de la fonction vésiculaire (remplissage/relaxation), des modèles expérimentaux murins en physiopathologie hépato-biliaire, ainsi que de l’étude in vitro et in vivo de la perméabilité épithéliale biliaire. L’ensemble de ces approches in vivo et in vitro a permis de mettre en évidence une voie jusqu’ici non rapportée de régulation de la perméabilité paracellulaire par le récepteur TGR5, via une régulation spécifique de la protéine des jonctions serrées JAM-A. De plus, ces données chez les patients (CBP/CSP) suggèrent que cette voie pourrait être altérée durant la cholestase (diminution ou un arrêt de la sécrétion biliaire) chez l’Homme. Ces travaux pourraient donc conduire à considérer TGR5 et JAM-A comme des cibles thérapeutiques potentielles au cours des maladies cholestatiques. Les chercheurs ont également montré que TGR5 contrôlait la composition du pool d’AB grâce à une régulation des fonctions de la vésicule biliaire.

 

Grégory Merlen est recruté chargé de recherche à l’Inserm en 2021 au sein de l’unité UMR-S 1193. Outre ses travaux de recherche, il assure quelques heures d’enseignements de la Physiopathologie Digestive au sein de l’ISBS (diplôme d’Ingénieur Génie Biomédical et Santé) – EPISEN (Ecole Publique d’Ingénieurs de la Santé et du Numérique) au sein de l’Université Paris-Est Créteil.

 

“Le remède à l'ennui, c'est la curiosité. La curiosité elle, est sans remède.”  Dorothy Parker ou Ellen Parr…

 

Contact : gregory.merlen@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Jacqueline Cherfils et Denise Zickler élues membres de l'EMBO

Jacqueline Cherfils et Denise Zickler élues membres de l'EMBO | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le 8 juin 2021, 65 scientifiques de renom ont été élus membre de l'European Molecular Biology Organization (EMBO), en reconnaissance de leurs remarquables réalisations dans le domaine des sciences de la vie.

Six biologistes du CNRS figurent parmi les personnalités distinguées, dont deux issues des laboratoires de Paris-Saclay :

 

- Jacqueline Cherfils (Laboratoire de biologie et pharmacologie appliquée - LBPA, CNRS / ENS PARIS-SACLAY / INSERM)

- Denise Zickler (Institut de biologie intégrative de la cellule - I2BC CNRS / CEA / Université Paris-Saclay)

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Coopération franco-japonaise

Coopération franco-japonaise | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans le cadre du partenariat Hubert Curien Sakura, la France et le Japon soutiennent la coopération de jeunes chercheurs des deux pays dans tous les domaines scientifiques.

 

Date limite le candidature : 8 septembre 2021
En savoir plus

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L’échographie pulmonaire est capable de prévoir la broncho-dysplasie du prématuré

L’échographie pulmonaire est capable de prévoir la broncho-dysplasie du prématuré | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La broncho-dysplasie est une conséquence négative de la prématurité, qui est difficile à reconnaitre et traiter précocement.

L’International Néonatal Consortium a reconnu en 2018 la nécessité d’un nouvel outil de diagnostic pour détecter la broncho-dysplasie et sélectionner les patients pour les thérapies expérimentales disponibles. La réanimation néonatale de l’hôpital Antoine Béclère, est le centre de référence de l’échographie pulmonaire en France et en Europe, avec la formation d’environ 1000 collègues à cette technique au cours de ces dernières années. Dans ce contexte, les chercheurs du Service de Pédiatrie et réanimation néonatales de l'Hôpital Beclère (UPSaclay/AP-HP, Clamart) et de l'UMR-S 999 (Inserm/UPSaclay, Le Pessis-Robinson) ont mené une étude prospective observationnelle de cohorte avec la participation de quatre autres centres européens. Pour cette étude, parue dans le American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, les nouveau-nés prématurés recevaient une évaluation d’échographie pulmonaire à la naissance, à J7, J14, J28 de vie et à 36 semaines d’âge post-conceptionnelle.

L’échographie pulmonaire permet de calculer le score d’aération pulmonaire (LUS), qui représente une estimation du volume pulmonaire disponible pour l’échange gazeux. Le score est précis pour prédire le développement de la broncho-dysplasie à 7 ou 14 jours de vie avec une sensibilité et spécificité d’environ 80%. Ce résultat est innovateur dans la mesure ou la précision diagnostique de l’échographie est plus élevée que celles des autres tests utilisés jusqu’à présent. En plus le score échographique permet pour la première fois de visualiser le poumon et de suivre l’évolution de la broncho-dysplasie au fil des semaines en permettant de sélectionner les patients pour les thérapies et de titrer la ventilation.

Jusqu’à présent, il n’existait pas de technique d’imagerie capable de détecter l’évolution de la broncho-dysplasie et/ou d’en prévoir le suivi, étant donné que la radiologie conventionnelle n’était pas adaptées à ce but. L’échographie pulmonaire permet de le réaliser d’une manière rapide, non invasive, simple, non onéreux et répété. Le score échographique dédié à la prévision de la broncho-dysplasie à fait objet d’un brevet avec l’APHP.

 

Contact : daniele.deluca@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SAVE THE DATE ! Symposium "Quantitative biology of the study of inflammatory processes" - 20-21 octobre 2021

SAVE THE DATE ! Symposium "Quantitative biology of the study of inflammatory processes" - 20-21 octobre 2021 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it
L’unité IERP (INRAE, UPSaclay, Jouy-en-Josas) co-organise un webinar autour du thème de l’Inflammation, portés par deux communautés: InnaSCo et FrontInov  Il se déroulera du 20 au 21 octobre prochain avec une première journée technologique dédiée aux approches de biologie quantitative pour l'exploration des réponses inflammatoires, menée en partenariat avec plusieurs entreprises. Une deuxième journée, à la mémoire de Jürg Tschopp, permettra à d'éminents scientifiques de présenter leurs données récentes dans le domaine multidisciplinaire de l'inflammation et de la signalisation de la mort cellulaire, avec une conférence spéciale donnée par le Dr Vishva Dixit (Genentech).
 
Les inscriptions sont gratuites mais obligatoires ICI.
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

AUSTRALIE / AAP : Programme SAAFE mobilité doctorants et post-doctorants

AUSTRALIE / AAP : Programme SAAFE mobilité doctorants et post-doctorants | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Depuis 2017, le programme SAAFE Research Internship Program (Scholarship AINSE ANSTO French Embassy) facilite la conduite de la recherche et favorise les collaborations de recherche entre la France et l'Australie, notamment dans le domaine de recherche Santé Humaine. Le programme aide les chercheurs en début de carrière aux niveaux doctoral et postdoctoral à voyager d'Australie en France - et de France en Australie - pour initier des réseaux et des liens de recherche durables.

 

Date limite :  15 septembre 2021.

Plus d'informations et modalités de candidature en ligne ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Intelligence Artificielle et Génétique Animale - [Webinaire] Mardi 29 juin 2021 (13h45 – 17h15)

Intelligence Artificielle et Génétique Animale - [Webinaire] Mardi 29 juin 2021 (13h45 – 17h15) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Ce séminaire s’adresse à tous les scientifiques intéressés par les possibilités et enjeux de l'IA avec les problématiques biologiques, aussi bien d’un point de vue méthodologique que pour ses applications en biologie et en génétique.

 

L’analyse de données de génomique et phénotypes haut-débit pour aborder les problèmes liés en particulier à la santé, l’environnement ou le bien-être animal, requiert le développement de nouvelles méthodes capables d’intégrer des données diverses, hétérogènes et de grande dimension. Dans ce cadre, l’avènement des approches d’Intelligence Artificielle (Deep Learning, Machine Learning, etc.) offre de nouvelles voies d’analyse très prometteuses pour répondre à ces problèmes complexes.

 

L’objectif de ce webinaire sur l’Intelligence Artificielle organisé par le Département génétique animale d’INRAE est tout d’abord de donner une vue d’ensemble des possibilités et des enjeux de l’IA en interaction avec les problématiques biologiques, puis de présenter quelques exemples d’application de ces approches déjà en cours dans le Département.

 

Intervenants

 

Thomas SCHIEX, INRAE

Miguel PEREZ-ENCISO, ICREA

Bernard BENET, INRAE

Pierre FUMERON, CERI Université d'Avignon

Mathieu BONNEAU, INRAE

 

Programme et inscriptions: 

https://webinaire-ia.journees.inrae.fr/

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Programme Samuel-De-Champlain 2022-2023 | Fonds de recherche du Québec | FRQ

Programme Samuel-De-Champlain 2022-2023 | Fonds de recherche du Québec | FRQ | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Date butoir : 14 septembre 2021 à 16h00

 

Financement  30 000 CAD pour la partie québécoise et 20 000 € pour la partie française au total Durée du financement : 2   ans

Le programme a pour objectif de contribuer à l’excellence de la coopération universitaire et scientifique franco-québécoise, à son développement et à sa diffusion. Une attention particulière sera portée aux projets ciblant l’amorçage de nouvelles collaborations.

Plus spécifiquement, le Programme vise à soutenir la mobilité entre la France et le Québec, afin de :

  • Faire émerger des partenariats interuniversitaires stratégiques entre la France et le Québec autour de pôles d’excellence en formation ou en recherche ;
  • Soutenir l’amorçage de collaborations d’équipes à haut potentiel, tant en France qu’au Québec ;
  • Soutenir des projets novateurs qui ont un effet structurant et qui présentent des perspectives intéressantes à long terme ;
  • Favoriser l’insertion des universités françaises et québécoises dans les réseaux internationaux de recherche et de formation.

 

Le programme se décline en deux volets :

1.1 Volet Recherche

Ce volet soutient la mobilité des chercheuses et chercheurs en vue de collaborations émergentes et structurantes à long terme. Il soutient également la mobilité étudiante aux cycles supérieurs (master/maîtrise et doctorat) et au niveau postdoctoral pour effectuer un stage de recherche.

Bien que toute thématique scientifique puisse être soutenue par le volet Recherche, , les propositions ciblant les thématiques suivantes, seront prioritairement financées :

  • Intelligence artificielle ;
  • Environnement, développement durable et lutte aux changements climatiques ;
  • Changements démographiques et vieillissement de la population ;
  • Innovation sociale ; Égalité femme-homme. Stratégie maritime ; Développement nordique ; Innovation, créativité et entrepreneuriat ;-Numérique et son appropriation dans les diverses sphères de la société ;

 

1.2 Volet Formation

Ce volet vise à améliorer la formation universitaire à tous les cycles d’études, y compris la formation continue en :

  • Encourageant les innovations pédagogiques et la mise en place de programmes communs de formation ;
  • Poursuivant le développement de la formation à distance ;
  • Soutenant le développement et l’évolution de la pédagogie universitaire.

 

Contacts

Michel Garceau : michel.garceau@frq.gouv.qc.ca

Téléphone : 1 418 643-8560, poste 3459

Responsable de programme Samuel-De-Champlain-Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies

Laurence Moiroux : laurence.moiroux@diplomatie.gouv.fr   ; Téléphone : 1 514 878-6206

Gestionnaire des services culturel et scientifique Consulat général de France à Québec-Service de coopération et d’action culturelle — Antenne de Montréal

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La signalisation en aval de CXCR4, point de contrôle de la fonction des cellules dendritiques

La signalisation en aval de CXCR4, point de contrôle de la fonction des cellules dendritiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les cellules dendritiques (DC) détectent les infections dans les tissus puis s’activent en rejoignant les organes lymphoïdes pour initier les réponses immunitaires adaptatives. La localisation des DC conditionne leur fonction et dépend de l'action finement régulée de chimiorécepteurs. Des travaux, menés par les chercheurs de l’UMR-S 996 dans le cadre de l’ITN « ONCOgenic GPCR Network of Excellence and Training » et publiés dans la revue Blood, apportent un nouvel éclairage quant au rôle essentiel de CXCR4, le récepteur de la chimiokine CXCL12, dans la localisation et l’activation appropriées des DC.

 

Les chercheurs ont utilisé des mutants naturels de CXCR4, dits « gain de fonction », causant une immunodéficience rare, le syndrome WHIM. L’engagement de ces mutants par CXCL12 active les protéines G, mais le recrutement altéré des β-arrestines empêche leur désensibilisation. L’étude des conséquences de cette dérégulation chez les patients « WHIM » et leur modèle murin a révélé une rétention médullaire des DC plasmacytoïdes, corrigée par le blocage de CXCR4, ainsi qu’un défaut de migration des DC cutanées vers les ganglions lymphatiques, non restauré par le blocage du récepteur, et couplé à l’hyperactivation des rares DC quittant la peau.

 

Ainsi, la régulation appropriée de la signalisation en aval de CXCR4 agit comme un point de contrôle du départ des DC depuis des environnements riches en CXCL12. Au-delà de leur importance pour la compréhension de la biologie des DC, ces travaux éclaireront l’interprétation des résultats des essais cliniques utilisant le plerixafor chez les patients « WHIM ».

 

Légende Figure : Impact du défaut de désensibilisation de CXCR4 sur la biologie des cellules dendritiques. Les cellules dendritiques (DC) se différencient dans la moelle osseuse à partir des progéniteurs communs lymphoïdes (CLP) et précurseurs communs des DC (CDP). Les DC plasmacytoïdes (pDC) exprimant le CXCR4 muté restent bloquées dans la moelle, riche en CXCL12, avec pour conséquence un défaut quantitatif périphérique en pDC. Ces cellules peuvent être mobilisées par le blocage de CXCR4 avec l’AMD3100 (AMD, ou plerixafor) ou lors d’inflammations, et leur fonction est préservée. Les précurseurs de DC conventionnelles (pre-cDC) quittent la moelle et rejoignent les tissus via le sang pour se différencier en DC de type 1 et 2 (cDC1 et cDC2). Lorsque CXCR4 est muté, les cDC1 et cDC2 cutanées, ainsi que les cellules de Langerhans (LC), restent bloquées dans le derme riche en CXCL12, ce qui favorise l’inflammation cutanée. Cette rétention est associée à une hyperactivation des rares cDC rejoignant les ganglions (migDC et migLC).

 

Contact : geraldine.schlecht-louf@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Nanomédicaments pour le transport d’acides nucléiques inhibiteurs de gènes et le traitement des maladies inflammatoires

Nanomédicaments pour le transport d’acides nucléiques inhibiteurs de gènes et le traitement des maladies inflammatoires | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Grâce à leurs capacités à moduler l'expression de pratiquement tous les gènes, les stratégies basées sur l’utilisation d’acides nucléiques inhibiteurs de gènes ont récemment vu leurs applications cliniques se développer de manière très importante. Parmi les différents acides nucléiques utilisés, plusieurs oligonucléotides anti-sens, petits ARN interférents et micro-ARN ont atteint des stades avancés de développement clinique et certains d'entre eux, comme le Patisiran (ONPATTRO®), sont commercialisés. Historiquement ces succès cliniques ont été obtenus grâce au développement d’acides nucléiques modifiés chimiquement et à l’utilisation de nanovecteurs afin de résoudre les problèmes liés à la stabilité des ARN dans le corps humain et au passage de la membrane plasmidique. Cependant l’ensemble des produits sur le marché ne cible pour le moment, que les maladies d’origine hépatique car les nanoparticules utilisées actuellement en clinique possèdent un tropisme naturel pour cet organe.

 

Au sein de l’équipe ingénierie particulaire et cellulaire à visée thérapeutique de l’Institut Galien Paris-Saclay, Elias Fattal et François Fay conduisent des travaux sur les ARN interférents dans le contexte de stratégies thérapeutiques visant à traiter les maladies inflammatoires pulmonaires (par voie locale) ou auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, par voie systémique). Leur article de revue paru dans Advanced Drug Delivery Reviews se concentre sur la description de l’ensemble des barrières physico-chimiques ou physiologiques à surmonter pour améliorer ces traitements, allant des problèmes de fabrication à l’internalisation cellulaire ainsi que la distribution subcellulaire. En outre, des exemples clés d'applications dans la polyarthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l'intestin et les maladies pulmonaires sont présentés.

 

Contact : elias.fattal@universite-paris-saclay.fr ou francois.fay@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Drainage des tourbières pour l’agriculture : estimation des émissions de carbone sur le dernier millénaire

Drainage des tourbières pour l’agriculture : estimation des émissions de carbone sur le dernier millénaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une équipe internationale pilotée par INRAE et le CEA, impliquant le CNRS, l’Université Paris-Saclay, AgroParisTech et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, a développé un modèle qui a permis d’estimer, pour la première fois, les émissions de carbone historiques dues à la conversion de tourbières naturelles en terres cultivables entre les années 850 et 2010. Leurs résultats, publiés le 4 juin dans Science Advances, montrent que, sur cette période, 72 milliards de tonnes de carbone ont été émises par la conversion de tourbières en terres à usage agricole dans l’hémisphère nord. Ils indiquent également que seulement la moitié de ces émissions a été compensée par l’absorption continue du carbone par les tourbières restées naturelles de l’hémisphère nord.

 

Lire la suite du communiqué de presse ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Les modèles Primate Non-Humains pour étudier des infections respiratoires humaines

Les modèles Primate Non-Humains pour étudier des infections respiratoires humaines | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les pathogènes respiratoires représentent de grands dangers pour la population mondiale et sont source de nombreuses épidémies, comme l’illustre la pandémie actuelle de COVID-19. Les avancées technologiques récentes ont permis de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques et vaccinales, mais de nombreuses infections respiratoires restent sans traitement ni vaccin efficaces. Aujourd’hui encore, nous avons donc besoin de modèles rapides et prédictifs qui permettent de mieux caractériser les pathologies émergentes et de pouvoir valider rapidement des traitements ou vaccins avant de les tester sur l’Homme. Les modèles animaux sont un élément clé dans ce développement préclinique. Parmi eux, les primates non-humains, de par leur capacité à reproduire les symptômes observés chez l’Homme et la transmission des pathogènes constituent des modèles précieux pour l’étude de nombreuses infections respiratoires.

 

Dans une revue publiée dans Molecular Immunology, les chercheurs d’IDMIT-IMVA/HB (UPSaclay/INSERM/CEA, Fontenay-aux-Roses & Le Kremlin-Bicêtre) dressent un état de l’art de l’utilisation des primates non-humains comme modèles pour le développement de stratégies de prévention et de traitement des infections respiratoires humaines. Ils présentent également les principales nouvelles technologies disponibles, au CEA entre autres, pour se rapprocher au mieux des études cliniques et d’une infection « naturelle », via notamment de l’imagerie in vivo ou des techniques d’exposition au virus par nébulisation.

 

Ces différentes techniques sont actuellement utilisées lors de l’étude du SARS-CoV-2 chez le primate non-humain et des possibles vaccins et traitements contre la COVID-19.


Contact : pauline.maisonnasse@cea.fr ou thibaut.naninck@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Coup de cœur - Création d’un test sanguin rapide qui indique si un traitement contre le cancer fonctionne

Coup de cœur - Création d’un test sanguin rapide qui indique si un traitement contre le cancer fonctionne | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des chercheurs de l’Université nationale de Singapour ont développé un test sanguin capable de surveiller dans les 24 heures le succès d’une thérapie ciblée sur la croissance tumorale. Une telle approche pourrait permettre d’adapter, ou même de repenser, un traitement rapidement en fonction de son efficacité sur le cancer.

Contrairement aux chimiothérapies qui interfèrent avec l’ensemble des cellules à division rapide et peuvent causer des dommages étendus, les médicaments ciblés se concentrent sur des molécules spécifiques jouant un rôle clé dans la croissance du cancer. Malgré la nature précise de ces médicaments, l’évaluation clinique de leur efficacité repose principalement sur l’imagerie volumétrique tumorale et/ou sur des biopsies tissulaires. Or, ces procédures sont invasives, coûteuses et souvent opérées après plusieurs semaines de traitement.

Dans une étude parue dans Nature Nanotechnology, des chercheurs de l’Université nationale de Singapour ont développé une approche moins invasive et plus rapide.

Baptisée ExoSCOPE, la méthode se concentre sur les vésicules extracellulaires (VE), de minuscules particules véhiculées dans le sang par les cellules. Dans ce cas précis, les cellules cancéreuses touchées par un médicament sécrèteront des particules contenant des traces du médicament.

Pour “amplifier” les signaux médicamenteux émis par ces particules, les chercheurs se sont appuyés sur une configuration de capteurs spéciale impliquant des millions de nanoanneaux d’or. Une analyse sophistiquée des signaux lumineux dans un petit échantillon de sang collecté peut alors indiquer si les médicaments ont atteint ou non leur cible dans le corps.

En utilisant l’ExoSCOPE, nous pouvons mesurer directement les résultats de l’efficacité du médicament dans les 24 heures suivant le début du traitement“, assure Shao Huilin, coordinateur de l'étude. “Cela réduira considérablement le temps et le coût de la surveillance du traitement du cancer“.

Autre point important : cette nouvelle méthode serait aussi capable de surveiller la dynamique des médicaments administrés au fil du temps. Munis de ces informations, les médecins pourraient alors “faire des ajustements en temps opportun en personnaliser le traitement pour de meilleurs résultats“, poursuit le chercheur.

Dans un essai clinique impliquant 106 patients atteints d’un cancer du poumon, l’ExoSCOPE aurait obtenu un taux de précision de 95% lors de la détermination de l’efficacité du médicament, comparé à l’étalon-or actuel de la mesure des tumeurs. En revanche, il a obtenu ces résultats en un temps beaucoup plus court.

Pour l’heure, l’ExoSCOPE est toujours en développement. Les chercheurs désirent maintenant étendre sa portée pour couvrir d’autres types de maladies et prendre en charge plus de types de traitement. Selon eux, la technologie pourrait être utilisée dans environ trois ans.

 

Article choisi par Rodolphe Fischmeister (UMR-S 1180 INSERM/UPSaclay, Châtenay-Malabry) : rodolphe.fischmeister@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Nathalie Frascaria-Lacoste : de la génétique évolutive des espèces forestières à une écologie plus impliquée

Nathalie Frascaria-Lacoste : de la génétique évolutive des espèces forestières à une écologie plus impliquée | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Nathalie Frascaria-Lacoste est professeure d'écologie évolutive - ingénierie écologique à AgroParisTech et adjointe à la direction du laboratoire Écologie, systématique, évolution (ESE – Université Paris-Saclay, CNRS, AgroParisTech). Après avoir étudié et enseigné la génétique évolutive des arbres, elle se tourne vers l’écologie qu’elle approche en tant que système transverse et transdisciplinaire. 

 

Lire la suite du portrait de Nathalie Frascaria-Lacoste sur le site de l'UPSaclay ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Entretien avec Julien Nicolas : Les nanomédicaments, à petite échelle pour de grandes applications

Entretien avec Julien Nicolas : Les nanomédicaments, à petite échelle pour de grandes applications | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’équipe de Julien Nicolas, Directeur de recherche CNRS à l’Institut Galien Paris-Saclay - IGPS (CNRS/UP-Saclay) s’intéresse à un domaine en plein essor de la recherche médicale : les nanomédicaments. Entre innovation et nouvelles stratégies thérapeutiques, gros plan sur ces recherches qui visent des applications pour le traitement de maladies graves.

 

Lire l'entretien avec Julien Nicolas sur le site du CNRS ICI.

No comment yet.