Life Sciences Université Paris-Saclay
579.3K views | +7 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Thérapie génique : la modélisation pour un criblage plus efficace

Thérapie génique : la modélisation pour un criblage plus efficace | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Vu sur le site de l'INC du CNRS.

Un des défis de la thérapie génique est de développer de nouveaux vecteurs, ces molécules capables de transporter les « outils thérapeutiques » jusqu’au cœur de la cellule. Les dendrimères, macromolécules à la structure ramifiée, peuvent remplir ce rôle de vecteur. Une équipe franco-suisse montre que la modélisation peut prévoir les différences de comportement constatées entre plusieurs dendrimères similaires, laissant imaginer qu’un grand nombre de tests pourraient être pilotés virtuellement, épargnant ainsi l’effort de nombreuses expériences en laboratoire et sur l’animal. Ces travaux, parus dans Nanoscale, sont le fruit de la collaboration internationale incluant l’Institut Galien Paris-Sud (CNRS/Université Paris-Sud/Université Paris-Saclay, Faculté de Pharmacie, Châtenay-Malabry, membre du LabEx LERMIT), le Laboratoire de chimie de coordination (CNRS), l’Université de Toulouse (UPS/INPT) et le Laboratoire de chimie et de biochimie pharmacologiques et toxicologiques (CNRS/Université Paris Descartes).

 

Très prometteuse, la thérapie génique consiste à envoyer au cœur de la cellule un « messager » qui délivre une information pour remplacer un gène défectueux. Ce « messager » peut également inhiber la production de protéines responsables de pathologies comme dans le cas de certaines inflammations pulmonaires (asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive) qui pourraient être enrayées grâce à un acide nucléique particulier : l’ARN interférent « TNF-Alpha ».

La difficulté se trouve dans le transport de cet ARN jusqu’au cœur de la cellule, pour lequel les chercheurs ont eu recours à deux dendrimères. Ces macromolécules arborescentes, chargées positivement en surface, devraient capter l’ARN chargé négativement via des interactions électrostatiques, avant de pénétrer dans la cellule. Mais une première étude menée en 2017 in vitro sur des cellules et in vivo chez la souris témoignait d’une nette différence d’efficacité entre deux dendrimères pourtant très ressemblants.

 

Pour mieux comprendre ces différences de comportement, les chercheurs se sont tournés vers la modélisation moléculaire, en collaboration avec des chercheurs suisses de l’Istituto Dalle Molle di studi sull'Intelligenza Artificiale et de l’Università della Svizzera italiana, pour étudier les interactions entre l’ARN et les deux dendrimères. Ces résultats confirment qu’un des deux dendrimères présente une plus forte affinité avec l’ARN et montrent, de plus, que ce dendrimère se lie avec deux ARN alors que l’autre n’en capte qu’un seul. Cette affinité plus forte explique et confirme la plus grande efficacité d’une des deux thérapies.

La modélisation moléculaire montre sa robustesse et son intérêt. En prédisant le degré d’affinité du dendrimère pour l’ARN interférent, elle pourrait permettre un criblage en amont de toute une banque de dendrimères, pour sélectionner les scénarios les plus pertinents, réduisant d’autant le nombre d’expériences à mener in vitro ou in vivo.

 

Contact : nicolas.tsapis@u-psud.fr ou elias.fattal@u-psud.fr

 

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : PLAIMMO devient CYM, et les plateformes de cytométrie de l’Université Paris-Saclay se mettent en réseau : CypSay !

FOCUS PLATEFORME : PLAIMMO devient CYM, et les plateformes de cytométrie de l’Université Paris-Saclay se mettent en réseau : CypSay ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Suite à son installation à Henri Moissan en juillet 2022, la plateforme de cytométrie en flux PLAIMMO de l'Unité Mixte de Service "Ingénierie et Plateformes au Service de l'Innovation Thérapeutique"(UMS-IPSIT) est devenue CYM (Cytométrie Henri Moissan). Le personnel de la plateforme, accompagné par sa référente scientifique, le Pr Géraldine Schlecht, a relancé ses activités pour vous accompagner dans la réalisation de projets de recherche fondamentale ou préclinique, ainsi que dans la mise en place de protocoles de recherche clinique nécessitant l'utilisation d'un cytomètre. Après l’installation des laboratoires, l’objectif premier a été de dynamiser et faire découvrir les possibilités de la cytométrie au sein de l’Université Paris-Saclay. Marie-Laure Aknin, responsable de la plateforme CYM, a sollicité l’ensemble des plateformes de l’écosystème de l’Université Paris-Saclay dans l’objectif de créer un réseau de cytométrie de proximité. La dynamique très positive, apparue dès les premières réunions, a permis de choisir collégialement le nom de ce réseau d’experts, baptisé CyPSay (Cytométrie Paris-Saclay).

 

Ce réseau, créé tout début 2023, regroupe à ce jour 8 plateformes : CYM (ex PLAIMMO, IPSIT / Plateforme de Cytométrie H. Moissan), SpICy (ICP / SpectroImageries et Cytométrie), FlowCyTech (IDMIT, Institut JACOB) et I2BC / Plateforme de cytométrie (IMAGERIE-GIF) d’une part, ensemble qui vient compléter le réseau des plateformes présent sur le biocluster GENOPOLE nommé OCCIGEN. Ce réseau génopolitain regroupe les équipements complémentaires présents sur ImCy (Imagerie-Cytométrie, GENETHON), sur la plateforme de bioproduction (cellulaire, automatisée) de l’I-Stem, au LGRK (Laboratoire de Génomique et Radiobiologie de la Kératinopoïèse, Institut JACOB) et sur la plateforme de tri et clonage de levures opérée par Hybrigenics Services. Le réseau recense aujourd’hui une vingtaine d’équipements dont une quinzaine d’analyseurs : Fortessa (BD Biosciences) ; cytoFLEX S et cytoFLEX LX (Beckman Coulter) ; Partec (Sysmex) ; NovoCyte 3000 (Agilent), MACS Quant 10 et MACS Quant X (Miltenyi) ; SP6800 (Sony), très souvent situés à proximité de trieurs : SH800 (Sony) ; ARIA IIu et ARIA Fusion (BD Biosciences) ; MoFlo AstriosEQ  et cytoFLEX SRT (Beckman Coulter).

 

L’objectif du réseau est de partager les expertises respectives des partenaires à travers des réunions régulières, de discuter des évolutions des technologies pour acquérir et analyser des données de cytométrie, d’identifier les besoins en investissements et de se fédérer pour des demandes de financement d’instruments et/ou de logiciels spécifiques. A travers ce Focus Plateforme, nous souhaitons rendre encore plus visible ce réseau proposant un accompagnement optimal de tous vos projets en cytométrie et promouvoir la découverte de cette technologie à travers différentes journées de formation ou séminaires ouvertes à tous.

 

Le réseau a organisé une première journée de formation de cytométrie en flux le 26 octobre dernier à Henri Moissan. Cette journée a été l’occasion de présenter les différentes plateformes du réseau puis de proposer une formation théorique sur les bases de la cytométrie, réalisée par Mr Jean-Baptiste Guillerme de la société Biolegend. Cette journée fut une belle réussite avec environ 40 participants. L’enquête de satisfaction a démontré un bon niveau de satisfaction. Le réseau CyPSay travaille déjà à l’organisation d’une deuxième journée, à laquelle vous serez prochainement invités. Nous espérons vous y retrouver très nombreux !

 

Pour tout renseignement complémentaire, n'hésitez pas à contacter la plateforme du réseau CyPSay la plus proche.

 

Contact : Marie-Laure Aknin (marie-laure.aknin@universite-paris-saclay.fr)

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

Aussi, la plateforme a déjà publié trois FOCUS PLATEFORME, n’hésitez-pas à les relire …

 

IPSIT / Plateforme de Cytométrie H.Moissan (CYM). La plateforme de cytométrie en flux (CYM) de l'Unité Mixte de Service, Ingénierie et Plateformes au Service de l'Innovation Thérapeutique (UMS-IPSIT), située au rez-de-chaussée du bâtiment Recherche Henri Moissan (HM1) offre régulièrement ses services aux équipes de recherche académiques du territoire Paris-Saclay ainsi qu'aux industriels. Le personnel de la plateforme est à votre disposition pour vous aider à la réalisation de projets de recherche fondamentale, préclinique sur des modèles expérimentaux ainsi que pour des protocoles de recherche clinique. Son personnel est aussi à votre service pour la mise au point de nouvelles techniques utilisant la cytométrie en flux. Les équipements de cytométrie en flux de la plateforme permettent le phénotypage des cellules par la détection de molécules membranaires et intracellulaires (biomarqueurs) mais aussi des études fonctionnelles telles que la détection de phosphorylation des protéines, la prolifération cellulaire, la quantification de cytokines ou chimiokines excrétées ou la détection d'ARN. Enfin, des tris cellulaires à haut débit sont aussi proposés par la plateforme. Nos activités qui peuvent être en relations avec celle d'autre plateforme, permettent l'identification de nouveaux biomarqueurs pouvant être des cibles thérapeutiques.

 

A propos d’IPSIT. IPSIT (Ingénierie et Plateformes au Service de l’Innovation Thérapeutique) est une Unité Mixte de Service placée sous les tutelles conjointes de l’UPSaclay (UMS-IPSIT), l’Inserm (US31) et le CNRS (UAR3679). L’IPSIT regroupe 11 plateformes techniques, organisées en trois pôles technologiques (IMCELLF, OMICS et INTERACTIONS) et trois plateformes transverses. L’IPSIT se veut résolument à l’interface de la chimie, de la biologie et de la clinique en établissant le lien entre la cible pathologique et le médicament. L’IPSIT est adossée à une Structure Fédérative de Recherche (SFR) qui rassemble l’UMS-et 25 équipes de recherche. Enfin, IPSIT participe à l’animation scientifique et à la formation des étudiants et des personnels tout en contribuant au rapprochement d’équipes d’horizons différents et à la transdisciplinarité des collaborations. Voir aussi leur FOCUS PLATEFORME décrivant toutes leurs expertises !

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Rencontre avec Sylvain Fisson, Professeur d'Immunologie à l'Université d'Évry

Rencontre avec Sylvain Fisson, Professeur d'Immunologie à l'Université d'Évry | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Sylvain Fisson est Professeur en immunologie et spécialiste des thérapies géniques oculaires à l’Université d’Évry Paris-Saclay. Il effectue sa recherche à la fois au sein de Généthon à Évry et de l’Institut de la Vision à Paris, toutes deux unités INSERM. Portrait d’un chercheur engagé dans les thérapies innovantes.

 

Lire la suite du portrait

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Vivre avec les insectes : regards croisés

Vivre avec les insectes : regards croisés | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Fascinants et délicieux pour certaines et certains, parasites pour d’autres, les insectes constituent un sujet d’étude aux multiples facettes. Des chercheurs et chercheuses de l’Université Paris-Saclay dévoilent leurs différentes approches sur cette thématique.

Avec plus d’un million d’espèces déjà décrites et environ 10 000 nouvelles espèces inventoriées chaque année, les insectes constituent l’un des groupes les plus complexes et diversifiés du monde animal. Beaucoup de zones d’ombre résident cependant au sein de ce groupe majeur, constituant un formidable terrain d’étude transdisciplinaire.

 

Lire la suite de l'Actu UPSaclay

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Réseaux thématiques Inserm et IT PMN - ROAD to 2030 - Research on OsteoArticular Diseases & FIBER - For Integrative Boost to Repair

Réseaux thématiques Inserm et IT PMN - ROAD to 2030 - Research on OsteoArticular Diseases & FIBER - For Integrative Boost to Repair | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'Inserm et l'Institut Thématique Physiopathologie, métabolisme, nutrition (IT PMN) lancent deux réseaux thématiques. Les réseaux thématiques visent à faire émerger des collectifs de recherche en permettant aux équipes travaillant sur une thématique/problématique commune de se connaître et de partager. Les réseaux offrent ainsi un début de structuration à de nouvelles communautés de chercheurs, terreau de projets communs futurs, et favorisent l’idéation de concepts en rupture.

 

1 - Réseau ROAD TO 2030 - Research on OsteoArticular Diseases

  • Coordonnateurs : Jérôme Guicheux & Francis Berenbaum
  • Domaine scientifique : Physiopathologie ostéoarticulaire
  • Mots-clés : appareil locomoteur, douleur, vieillissement, maladies chroniques, inflammation, sédentarité, dépendance, autonomie, isolement, handicap, comorbidité, fardeau, mobilité, réadaptation, exercice physique, médecine régénératrice, qualité de vie
  • Site web dédié : https://pmn.inserm.fr/index.php?pagendx=1059
  • Présentation détaillée du réseau : Texte complet
  • Expression d'intérêt pour participer au réseau : candidature (date limite de soumission 15 juin 2024)
  • Courriel de contact : reseauroadto2030@inserm.fr

 

2 - Réseau FIBER - For Integrative Boost to Repair

  • Coordonnateurs : Thomas Baumert & Pierre-Louis Tharaux
  • Domaine scientifique : Physiopathologie
  • Mots-clés : fibrose, maladies chroniques, réparation, matrice extracellulaire, médecine régénérative, inflammation, immunologie, vieillissement, dialogues inter organes, maladies chroniques, cancers, maladies non transmissibles
  • Site web dédié : https://pmn.inserm.fr/index.php?pagendx=1067
  • Présentation détaillée du réseau : Texte complet
  • Expression d'intérêt pour participer au réseau : candidature (date limite de soumission 15 juin 2024)
  • Courriel de contact : reseaufiber@inserm.fr
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Viva Technology 2024 : IA, développement soutenable, santé et deeptech physique à l’honneur sur le stand de l’Université Paris-Saclay et de ses partenaires

Viva Technology 2024 : IA, développement soutenable, santé et deeptech physique à l’honneur sur le stand de l’Université Paris-Saclay et de ses partenaires | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Viva Technology, le plus grand évènement européen de l’innovation, des technologies et des start-up revient à Paris Expo – Porte de Versailles (Paris 15e) du 22 au 25 mai 2024.

 

Seule université française à y tenir son stand, l’Université Paris-Saclay, ses partenaires et leurs vingt-quatre start-up vous présenteront les technologies les plus en pointe pour répondre aux défis des enjeux sociétaux actuels et à venir, notamment dans les domaines de la physique, de l’intelligence artificielle, de la santé et du développement soutenable.

 

Venez à leur rencontre sur le stand B56.

 

Lire le communiqué de presse de UPSaclay

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Appel à Projets Scientifiques 2024 - GS LSH & OI LM@W - Date limite 20 mai 2024

RAPPEL ! Appel à Projets Scientifiques 2024 - GS LSH & OI LM@W - Date limite 20 mai 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La GS LSH et l’OI LivingMachines@Work (LM@W) s'associent pour lancer un appel à projets « Research proposals » qui a pour but de permettre l’amorçage de nouvelles recherches collaboratives entre équipes appartenant à la GS LSH et à la communauté scientifique de LM@W.

 

Cet AAP est ouvert jusqu'au 20 mai 2024 à minuit et s’inscrit pleinement dans la stratégie scientifique de LSH en s’appuyant sur l’OI LM@W, dont LSH est pilier, pour soutenir le développement de la recherche sur les bases moléculaires des fonctions cellulaires.

 

Pour plus d'information et textes de l’AAP : gs.lsh@universite-paris-saclay.fr


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La Fondation FRIPH en association avec le SYNPREFH lance l'appel à projets 2024 : Mobilité

La Fondation FRIPH en association avec le SYNPREFH lance l'appel à projets 2024 : Mobilité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Fondation pour la Recherche et l’Innovation en Pharmacie Hospitalière lance un appel à projet visant à soutenir des projets de mobilité vers l’étranger de pharmaciens exerçant en France.

 

Pour encourager la circulation des connaissances, et enrichir in fine les pratiques et la recherche en pharmacie hospitalière, la FRPH attribue une bourse à des pharmaciens hospitaliers français exerçant en PUI de toutes structures pour initier un premier projet de mobilité internationale afin de développer des compétences ou collaboration avec un établissement à l’étranger.

 

Conditions d'éligibilité

 

Le candidat devra présenter un projet précisant :

  • L’établissement et l’équipe pharmaceutique d’accueil
  • la thématique principale de travail
  • le ou les objectifs de la période de mobilité
  • les suites envisagées à l’issue de la période de mobilité
  • l’intérêt personnel et collectif à l’issue de la période de mobilité
  • la durée de la période de mobilité

 

Seront d’emblée exclues de l’appel à projet les projets ne se rapportant pas directement à la pharmacie hospitalière ou à une de ses missions ou activités.

 

Une attention particulière sera portée à l’originalité du projet présenté, à la méthodologie proposée, à la faisabilité du projet ainsi qu’à sa rédaction.

 

Seront également évalués avec attention : l’implication personnelle du candidat dans le projet proposé, la qualité et l’adéquation du service ou établissement d’accueil au regard de l’objectif décrit. Cet établissement doit être à but non lucratif.

 

Le candidat devra par ailleurs s’engager à partager son expérience lors du congrès Hopipharm suivant sa période de mobilité.

 

La demande de soutien pourra concerner une aide de maximum 20 000 € permettant de couvrir les frais liés à cette mobilité : compensation salariale, frais de logement, frais de transport …

 

Le candidat devra proposer une évaluation détaillée des coûts estimés par typologie.

 

La durée de la période de mobilité est à minima de 3 mois.

 

Aucun dossier ne sera recevable s'il ne comporte pas toutes les fiches correctement remplies :

  • Résumé du projet,
  • Synthèse administrative,
  • Rapport financier

 

Les candidatures s’effectuent exclusivement par mail aux deux adresses suivantes : FRIPH@outlook.fr et synprefh@orange.fr

 

Date butoir : 28 juin 2024 à 20 heures

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

INSERM - Zoom sur le référent scientifique de site

INSERM - Zoom sur le référent scientifique de site | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’Inserm a mis en place un réseau de 25 référents scientifiques de site (RSS).

 

À la croisée des enjeux locaux et nationaux, le référent scientifique de site représente l'Inserm dans les discussions réunissant les CHU, les agences de programmes, les universités, les écoles et les organismes de recherche. En étroite coopération avec le délégué régional, il veille à ce que la structuration de la recherche en santé du site soit en phase avec la feuille de route définie par l'Institut.

 

Le référent scientifique de l’Inserm pour le site Paris-Saclay (UPSaclay et Polytechnique) est Rodolphe Fischmeister, Directeur de recherche émérite INSERM, Laboratoire de signalisation et physiopathologie cardiovasculaire (UMR-S 1180 Inserm/UPSaclay, Orsay).

 

Lire la suite de l’article sur les missions des RSS

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Les mutations de RAS dans les hémopathies myéloïdes : de nouvelles perspectives cliniques et thérapeutiques

Les mutations de RAS dans les hémopathies myéloïdes : de nouvelles perspectives cliniques et thérapeutiques | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une revue publiée dans Blood Cancer Journal, des chercheurs de l’UMR-S 1287 « Cellules souches hématopoïétiques et développement des hémopathies myéloïdes » (INSERM/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) font le point sur les mutations de RAS dans les hémopathies myéloïdes.

 

Les mutations des gènes NRAS et KRAS sont retrouvées dans 10 à 30% des hémopathies malignes myéloïdes. Dans l’ensemble, ces mutations tendent à conférer un pronostic défavorable dans les hémopathies myéloïdes aiguës et chroniques. Plusieurs scores pronostiques récents ont d’ailleurs incorporé le statut mutationnel de RAS. Bien que les mutations de RAS ne se comportent pas toujours comme des facteurs pronostiques indépendants, elles influencent significativement la progression de la maladie et la survie des patients. Cependant, leur impact clinique dépend à la fois du type de mutation, du type d’hémopathie, et de la nature du traitement administré. Des données récentes indiquent également que les mutations de RAS entraînent une résistance aux thérapies ciblées, en particulier aux inhibiteurs de FLT3, IDH1/2 ou JAK2, ainsi qu’à la combinaison azacitidine-vénétoclax.

 

L’étude de nouvelles stratégies et combinaisons thérapeutiques qui ciblent plusieurs composants de la voie RAS, à la fois en amont et en aval, constitue un domaine actif de recherche. Cet article vise à fournir une revue complète des connaissances actuelles sur les mutations de RAS dans les hémopathies malignes myéloïdes, incluant leur prévalence et leur distribution, les événements génétiques de coopération, l’architecture et la dynamique clonales, leurs implications pronostiques et leur ciblage thérapeutique.

 

Contact : aline.renneville@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Les conférences Hépatinov - in vitro bile duct morphogenesis using 3D biofunctionalized scaffolds - 12 juin 2024

Les conférences Hépatinov - in vitro bile duct morphogenesis using 3D biofunctionalized scaffolds - 12 juin 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La conférence du Pr Viasnoff, prévue le 24 avril, est remise au 12 juin 2024.

 

Pour plus d’informations sur le thème de la conférence et pour faire connaissance avec le Pr Viasnoff, consultez notre site.

 

Un lien de connexion vous sera envoyé prochainement.


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SAVE THE DATE ! Journée de l'École Doctorale Innovation Thérapeutique le jeudi 20 juin 2024

L’Association des Doctorants en Innovation Thérapeutique (ADIT), l’Ecole Doctorale Innovation Thérapeutique : du Fondamental à l'Appliqué (ITFA) et la Graduate School Health and Drug Sciences organisent une nouvelle JED - Journée de l'École Doctorale, le jeudi 20 juin 2024.

 

Celle-ci aura lieu à la :

 

Faculté de Pharmacie- Bâtiment Henri Moissan, le

Jeudi 20 juin 2024

Amphi Olivier Kahn

 

Cette année, nous aurons le plaisir d’accueillir le Pr Yves Lévy (virologue, spécialiste de l’infection par le VIH) qui nous fera l’honneur de partager son savoir-faire scientifique. Nous organisons également une table ronde "career development" avec 3 jeunes diplômés (carrière < 15 ans) qui nous présenteront leur parcours et nous ferons un retour d'expérience.

 

Pour que nous nous organisions au mieux, nous vous demandons de remplir ce google form pour nous signaler votre présence lors de la journée et si vous voulez participer au buffet. 

 

En espérant vous voir nombreux le 20 juin 2024 !

Les membres de l'ADIT

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Trutticulture biologique versus conventionnelle : quels impacts environnementaux ?

Trutticulture biologique versus conventionnelle : quels impacts environnementaux ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

En France, l’élevage de truite arc-en-ciel se fait majoritairement dans des systèmes conventionnels où l’eau est dérivée d’une rivière pour ensuite circuler à travers les bassins d’élevage avant de retourner à son cours naturel. Le manque d'espace, la disponibilité limitée en eau douce et les préoccupations environnementales notamment concernant la durabilité des aliments aquacoles sont autant d’obstacles à l’expansion de la production conventionnelle de truite. Dans ce contexte, l’aquaculture biologique suscite un intérêt croissant car potentiellement moins impactante pour l’environnement. Toutefois, les évaluations objectives comparant les impacts environnementaux de systèmes piscicoles biologiques et conventionnels sont rares, et n’existent pas pour la trutticulture.

 

Dans une étude publiée dans Journal of Cleaner Production, les chercheurs de l’unité de Génétique Animale et Biologie Intégrative – GABI (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas), en collaboration avec des collègues rennais, ont utilisé l’Analyse du Cycle de Vie (ACV), approche holistique d’évaluation des impacts environnementaux, pour comparer le bilan environnemental d’une production de truites basée sur des pratiques d’élevage conventionnelles ou biologiques. Pour cela, ils ont développé un modèle réaliste de ferme piscicole, basé sur des données recueillies auprès de fermes aquacoles bretonnes en intégrant les contraintes associées à une production conventionnelle versus celles du cahier des charges de la pisciculture biologique.

 

Ainsi, les chercheurs ont pu montrer que la production de truite biologique réduit considérablement les impacts environnementaux par tonne de truite produite pour la plupart des catégories d'impact étudiées, avec notamment une réduction de 11% pour les émissions de gaz à effet de serre ou encore 35% de l’écotoxicité de l’eau douce. Les seules exceptions sont l’eutrophisation des eaux douces et la dépendance à l’eau, où la production biologique entraîne des impacts plus élevés par tonne de truite. Les bénéfices environnementaux de la production biologique s’avèrent plus importants quand les impacts sont exprimés par unité de surface de production plutôt que par quantité de truite produite.

 

En conclusion, cette étude démontre clairement les avantages environnementaux de la production de truite biologique par des approches de modélisation. Cependant, les chercheurs soulignent la nécessité d'une interprétation prudente des comparaisons d'ACV, pouvant être influencées par les choix méthodologiques d'analyse. Les généticiens travaillent maintenant à l’utilisation des ACV pour la revisite des objectifs de sélection truiticole qui prennent en compte les impacts environnementaux de cette production.

 

Contact : simon.pouil@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un mécanisme de détection de l’hème par le biosenseur HssS : une nouvelle piste antibiotique ?

Un mécanisme de détection de l’hème par le biosenseur HssS : une nouvelle piste antibiotique ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les globules rouges du sang des mammifères contiennent, en grande quantité, une molécule appelée hème (qui donne sa couleur rouge au sang). Cette molécule qui permet notamment la fixation de l’oxygène est aussi très réactive et très toxique. Lors de l’infection, des bactéries pathogènes, comme le staphylocoque doré, envahissent le sang et provoquent une hémolyse des globules rouges. L’hème toxique libéré peut alors rentrer en contact avec le pathogène.

 

Le staphylocoque est capable de détecter l’hème grâce à un senseur d’un système à deux composants spécifique baptisé HssS présent sur sa membrane. La détection de l’hème par ce capteur déclenche un mécanisme de défense aboutissant à la synthèse d’une pompe d’efflux de l’hème, lui permettant de survivre dans le sang et de progresser dans l’infection.

 

Dans une étude publiée dans mBio, des scientifiques de de l'Institut Micalis (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas), en collaboration avec l’unité BIAM (Université Aix Marseille/CEA/CNRS, Cadarache) ont découvert par quel mécanisme le staphylocoque doré détecte l’hème. La modélisation structurale de HssS et de son interaction avec l’hème a permis de proposer un site de fixation unique pour ce type de senseur à l’interface de la membrane et de la partie extracellulaire du capteur. Une mutagenèse de HssS associée à une étude de sa fonction et de sa capacité à lier l’hème ont permis de vérifier ce modèle.

 

Ce système de défense du staphylocoque lui est indispensable pour survivre dans le sang. Face aux enjeux de l’antibiorésistance, ces résultats ouvrent de nouvelles pistes de stratégies antibiotiques par la recherche d'inhibiteurs de ce biosenseur.

 

Contact : delphine.lechardeur@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Frédéric Taran : la chimie de la cellule vivante

Frédéric Taran : la chimie de la cellule vivante | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Frédéric Taran est directeur de recherche au CEA et chef du service de chimie bioorganique et de marquage (SCBM) au sein du département Médicaments et technologiques pour la santé (MTS – Univ. Paris-Saclay, CEA, INRAE). À l’interface de la chimie et de la biologie, sa spécialité est la chimie bioorthogonale et ses applications dans le domaine de la santé, en particulier pour le diagnostic et le traitement de cancers. Coordonnant plusieurs projets de recherche aux niveaux national et international, le chercheur est un acteur majeur de cette communauté, distingué en 2023 par le Prix Seqens de l’Académie des sciences.

 

Lire la suite du portrait

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La start-up TheraSonic lève ses premiers fonds

La start-up TheraSonic lève ses premiers fonds | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

​Créée fin 2023 et issue du CEA, la start-up TheraSonic annonce une levée de fonds d'1 million d'euros. Objectif : concrétiser le premier essai clinique de sa technologie qui permet de délivrer dans le cerveau des médicaments grâce à l'utilisation d'ultrasons focalisés.

 

Lire la suite de l'Actu CEA-Joliot

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Prix Danièle Hermann 2024 Fondation Recherche Cardio-Vasculaire - Institut de France

Prix Danièle Hermann 2024 Fondation Recherche Cardio-Vasculaire - Institut de France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Créée en 2001, la Fondation Recherche cardio-vasculaire – Institut de France a pour but d’aider et de favoriser le développement de la recherche médicale et biologique, sous toutes ses formes, dans le domaine cardiovasculaire. 

 

Chaque année, elle attribue le Prix Danièle Hermann, d’une dotation de 30 000 euros, destiné à récompenser la carrière d’un chercheur français (Directeur de recherche, Professeur d’Université, Professeur d’Université-Praticien Hospitalier) reconnu et œuvrant dans ce domaine. Le montant du Prix sera consacré au développement de ses recherches et de celles de son équipe.

 

Le thème retenu pour 2024 est : « Pathologies cardio-vasculaires ».

 

Constitution des dossiers de candidature

Le dossier de candidature comprend impérativement :

  • le CV du candidat
  • la composition de l’équipe
  • la présentation des principaux travaux réalisés  (2-3 pages)
  • le projet de recherche en cours (2 pages)
  • la liste des dix principales publications
  • une lettre d’appui d’une personnalité scientifique.

 

Les dossiers de candidature complets sont à envoyer sous forme numérique, au plus tard le 14 juin 2024 à l’adresse : alice.carron@institutdefrance.fr

 

Attribution du Prix

  • Le prix sera attribué par le Chancelier de l’Institut de France après délibération du jury.
  • Le nom du lauréat sera communiqué en octobre 2024 et fera l’objet d’une publication sur le site internet de la Fondation.

 

Obligation du lauréat 

La remise du prix fera l’objet d’une cérémonie particulière en 2025 à laquelle le lauréat est tenu de participer.

 

Contact : alice.carron@institutdefrance.fr (01 44 41 45 08)

 

Télécharger : Appel à candidature Prix Danièle Hermann 2024 et Règlement Prix Danièle Hermann 2024

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Recruitment of a group leader in stem cell-derived liver organoids and associated biotechnologies, Villejuif, France

Recruitment of a group leader in stem cell-derived liver organoids and associated biotechnologies, Villejuif, France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

The UMR-S 1193 "Physiopathology and Treatment of Liver Diseases" (INSERM/UPSaclay, FHU Hepatinov, Hôpital Paul Brousse, Villejuif) is a joint INSERM/University of Paris-Saclay research structure based both at the Centre Hépato-Biliaire (CHB) of the Paul Brousse Hospital in Villejuif and in Orsay on the Saclay plateau. This dual location provides an open, permanent interface with hepatologists and surgeons at one of Europe's leading liver transplant centers, as well as access to the infrastructure and interaction with researchers and engineers at France's leading university and surrounding institutes of excellence.

 

UMR-S 1193 is a multi-team research structure, with different research themes related to liver physiology and pathologies, ranging from clinical research in hepatology to more fundamental research on liver regeneration, including artificial intelligence-assisted surgery, big data management and analytics, studies on liver cancer, and research into innovative screening, diagnostic and modeling of liver diseases. The UMR-S 1193 benefits from UMS44's imaging, cytometry and biological resources platforms.

 

The UMR-S 1193 is organizing an international competition to select a candidate to apply to “Amorçage Jeunes Equipes 2024” call for proposals of the Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

 

The candidate will have to present the setting up of a new research team which project, in line with the local expertise, should focus on the production / bioconstruction of functional multicellular liver organoids from human pluripotent stem cells, with a view to cell therapy, modeling liver disorders and promoting pharmaco-toxicology projects.

 

The candidates must meet criteria to compete for national and international research funding and for French institutional researcher positions (University or INSERM) and will be supported for their application. The selection of candidates will be based on the outstanding quality of their scientific record and project, as well as their ability to interface with researchers and physicians of the UMR-S 1193 and beyond.

 

Please send full CV, motivation letter, 3-4 pages research plan and independently two reference letters to anne.dubart@inserm.fr and jean-charles.duclos-vallee@aphp.fr

 

  • Publication date: May 2024
  • Deadline for application: July 15th 2024
  • Interviews to be scheduled in August 2024
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Appel à projets SFRI - Mobilité sortante :  Écoles d'été

Appel à projets SFRI - Mobilité sortante :  Écoles d'été | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Texte de cadrage et formulaire disponible ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Bourse de recherche - Prix Alain Depierre 2024

Bourse de recherche - Prix Alain Depierre 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'IFCT a constitué un fonds spécial pour l'attribution d'un Prix de recherche appelé « Prix Alain Depierre ». Celui-ci est destiné à encourager les travaux de recherche clinique ou translationnelle en cancérologie thoracique Le montant de cette bourse a été fixé à 25.000,00 €.

 

Les dossiers pourront être soumis par des chercheurs, médecins, biologistes, pharmaciens ou internes âgés de moins de 35 ans, avant la date limite de soumission des projets.

 

Les dossiers soumis pourront porter sur la pathologie tumorale thoracique dans tous ses aspects. Les projets reliés aux études de l'IFCT seront encouragés.

 

Les candidat.e.s rédigeront un projet scientifique, en utilisant le synopsis type de l’IFCT, comportant au maximum 10 pages écrites en français ou en anglais et précisant les résultats attendus (section « Informations supplémentaires »).

 

En annexe, le dossier devra comprendre :

  • Lettre de sollicitation de la.du candidat.e expliquant les raisons de la demande à l’IFCT, le projet personnel et l’intégration de ce dernier dans le projet de recherche,
  • Le CV de la.du candidat.e assurant la présentation du projet (si non membre de l’IFCT)
  • Un courrier du chef de service ou du responsable de laboratoire cautionnant le projet et s'engageant à en faciliter le bon déroulement,
  • Un plan complet de financement du projet (intégrant tous les financements obtenus).

 

Les dossiers  devront être envoyés sous la forme d'un PDF unique courriel à prix-depierre@ifct.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Que peut apporter l’électrophorèse capillaire couplée à la détection fluorescente multi-longueurs d’onde dans nos recherches ? - Séminaire le 7 juin 2024 à l'ENS Paris-Saclay

Que peut apporter l’électrophorèse capillaire couplée à la détection fluorescente multi-longueurs d’onde dans nos recherches ? - Séminaire le 7 juin 2024 à l'ENS Paris-Saclay | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’Institut Galien Paris Saclay (IGPS - faculté de pharmacie Paris-Saclay) et l’Institut d’Alembert (IDA-ENS Paris-Saclay) ont récemment acquis un appareil d’Electrophorèse Capillaire (EC) couplé à une détection fluorescente multi-longueurs d’onde (EC-MFD). Cet équipement a été cofinancé par l’Université Paris Saclay (ERM) et de l’ENS Paris-Saclay. Il est composé d’un module d’EC et quatre modules de détection fluorescente LED (LEDIF) permettant de détecter des molécules excitables à 365 nm, 450 nm, 480 nm et 530 nm.

 

Un séminaire de présentation aura lieu à l'ENS Paris-Saclay le vendredi 7 juin 2024 à 11h (salle 1Z31).

4 avenue des sciences, 91190 - GIF-SUR-YVETTE

 

Au cours de ce séminaire nous souhaitons vous présenter cet instrument et son potentiel, son accès et décrire quelques applications possibles dans les domaines de nanoscience, médecine, diagnostics, et sciences (bio)analytiques.

 

La participation au séminaire est gratuite. Pour l’inscription et pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter :

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Petit déjeuner de l'écosystème PSCC - du 28 mai 2024 avec Franck Berthier

Petit déjeuner de l'écosystème PSCC - du 28 mai 2024 avec Franck Berthier | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer au « petit-déjeuner de l’écosystème » du PSCC, qui aura lieu mardi 28 mai en mode hybride.

 

A l’occasion de cet événement, nous serons ravis d’accueillir Franck Berthier, Vice Président Life Sciences à Biomérieux. Il nous présentera de nouvelles avancées dans l'exploration de l'immunité cellulaire grâce au test VIDAS Life Sciences.

 

Ne manquez pas cette rencontre dans le cadre d’un petit-déjeuner convivial propice aux échanges.

 

Pour vous inscrire, merci de suivre ce lien.

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Journée scientifique et technique dédiée à la transcriptomique, au single cell et à la biologie spatiale - Jeudi 23 mai 2024

RAPPEL ! Journée scientifique et technique dédiée à la transcriptomique, au single cell et à la biologie spatiale - Jeudi 23 mai 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Vous êtes invités à participer au premier LabCluster sur le plateau de Saclay qui permettra de découvrir les dernières technologies autours de la Microgénomique (single cell et biologie spatiale).

 

Jeudi 23 mai de 9h30 à 15h30 -  Faculté de Pharmacie - Bâtiment Henri Moissan

 

Ces journées d'information, dédiées à la démarche qualité en recherche et aux conseils et astuces techniques, sont conçues autour de conférences et d'ateliers thématiques, animés par des scientifiques et des ingénieurs.

 

Cette manifestation est ouverte à tous chercheurs, ingénieurs et doctorants des laboratoires de science du vivant et de chimie.

En marge des conférences et des ateliers, les participants peuvent aborder leurs problématiques spécifiques au niveau de stands thématiques.

 

Inscrivez-vous gratuitement et consultez la dernière mise à jour du programme sur : www.labcluster.com

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Plasticité cellulaire et co-option vasculaire : mécanismes clés dans la résistance à la chimioradiothérapie du glioblastome

Plasticité cellulaire et co-option vasculaire : mécanismes clés dans la résistance à la chimioradiothérapie du glioblastome | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’équipe « microenvironnement tumoral » dirigée par Giorgio Seano au sein de l’unité Signalisation, Radiobiologie et Cancer (U1021/UMR3347/Institut Curie/ UPSaclay, Orsay) s’intéresse au glioblastome (GBM), un cancer du cerveau très agressif et de très mauvais pronostic afin d’identifier les mécanismes de résistance au traitement.

 

Dans une étude récemment parue dans Nature Communications des scientifiques de l’équipe ont pu mettre en évidence que la chimio et radiothérapie favorisent l’expansion d’un état cellulaire (nommé VC-resist).

 

En utilisant une combinaison d’approches innovantes (analyses transcriptomiques, protéomiques et phosphoprotéomiques, imagerie longitudinale et cultures organotypiques) l’équipe a pu démontrer que les cellules VC-resist sont préférentiellement localisées au contact des vaisseaux sanguins et sont capables de migrer le long des vaisseaux (co-option) permettant ainsi l’infiltration du GBM au sein du tissu cérébral environnant. Le contact de la cellule tumorael avec le vaisseau sanguin mais également les facteurs secrétés par ces vaisseaux sont capables d’induire l’état cellulaire VC-resist.

 

Enfin l’équipe a pu mettre en évidence que la radio et chimiothérapie induisent la co-option des vaisseaux sanguins.

 

Au niveau moléculaire l’équipe a pu montrer que les cellules VC-resist sont induites par l’activation de YAP1 et caractérisées par une résistance aux lésions de l’ADN, un enrichissement en phase G2M du cycle cellulaire et une activation des voies de senescence.

 

Ces résultats démontrent comment la co-option des vaisseaux, la niche périvasculaire et la plasticité des cellules du GBM conduisent conjointement à la résistance à la thérapie pendant la récurrence du GBM.

 

Contact : giorgio.seano@curie.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Quand une agressivité supérieure compense un déficit de virulence

Quand une agressivité supérieure compense un déficit de virulence | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Prenant pour cas d’étude la rouille brune du blé, une étude expérimentale conduite à BIOGER (INRAE/UPSaclay, Campus Agro Paris-Saclay, INRAE Palaiseau) a montré qu’une agressivité supérieure (composante quantitative de pathogénicité) peut compenser une absence de virulence, c’est-à-dire l’incapacité à infecter des variétés de blé porteuses d’un gène de résistance pourtant largement déployé.

 

L’utilisation de gènes de résistances impose une forte pression sélective sur les populations pathogènes des végétaux, conduisant à l'émergence de nouvelles virulences et parfois leur généralisation. Le travail mené dans l’équipe ADEP de BIOGER sur la rouille brune du blé a révélé que la fréquence des virulences dans la population française de Puccinia triticina ne s’explique pas totalement par le déploiement des gènes de résistance dans le paysage.

 

L’étude publiée dans Journal of Plant Pathology, troisième article issu de la thèse de Cécilia Fontyn, encadrée par Henriette Goyeau, Frédéric Suffert et Thierry Marcel, est né du constat que deux pathotypes (définis par leur combinaison de virulences) ayant dominé le paysage variétal français entre 2012 et 2015 ont été présents à des fréquences équivalentes, en dépit de l'avantage théorique conféré à l’un d’eux (166 317 0) par la virulence au gène Lr3 tandis que l'autre (106 314 0) était avirulent. Les isolats représentatifs du génotype le plus fréquent au sein du pathotype 106 314 0 (G2) ont été plus agressifs que ceux représentatifs du second 166 317 0 (G1), et ce pour les trois composantes testées sur plantules en serre, à savoir l’efficacité d'infection, la période de latence et la capacité de sporulation.

 

Ces résultats expérimentaux inédits démontrent que l'agressivité est capable de compenser une absence de virulence envers un gène de résistance majeur et peut jouer un rôle significatif dans l'évolution des populations pathogènes.

 

Contact : frederic.suffert@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

A l’interface entre recherche et pédagogie : des étudiants de licence publient la découverte d’un nouveau virus

A l’interface entre recherche et pédagogie : des étudiants de licence publient la découverte d’un nouveau virus | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les bactériophages sont des virus qui infectent les bactéries et sont considérés comme les entités vivantes les plus abondantes sur la Terre. Plusieurs enseignants-chercheurs appartenant à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule - I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) se sont associés afin de découvrir de nouveaux phages infectant la bactérie Corynebacterium glutamicum, organisme essentiel pour la production mondiale de glutamate. Seuls six phages de C. glutamicum ont été caractérisés jusqu’à présent.

 

Dans le cadre des enseignements de licence de biologie à l’université Paris-Saclay, des prélèvements de sols et d’eau ont été réalisés par douze étudiants de 2ème année. Le phage PSonyx, capable d’infecter C. glutamicum, a ainsi été purifié à partir du bassin de la Tuilerie à Massy. A l’aide du microscope électronique de l’I2BC, les étudiants ont observé que la particule virale était un phage caudé avec une queue flexible. Le matériel génétique qu’ils ont purifié a été séquencé grâce au programme de coopération universitaire international SEA-PHAGES (Science Education Alliance- Phage Hunters Advancing Genomics and Evolutionary Science). Ensuite, 21 étudiants de 3ème année ont pris le relais pour analyser le génome de 80 kb. Les deux tiers des 141 gènes échappent à toute prédiction fonctionnelle et représentent un réservoir de fonctions antibactériennes à haut potentiel en biotechnologies.

 

Les résultats de ces enseignements innovants ont été publiés dans Microbiology Resource Announcements. Les 33 étudiants impliqués dans le projet font partie des auteurs de l’article : un tremplin important pour ces étudiants de licence vers la recherche !

 

Contact : ombeline.rossier@universite-paris-saclay.fr ou christophe.regeard@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Identification et détection d’un peptide biomarqueur et de son énantiomère par nanopore

Identification et détection d’un peptide biomarqueur et de son énantiomère par nanopore | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les acides aminés lévogyres (L-) sont majoritairement retrouvés dans les tissus animaux. Malgré la faible prévalence des acides aminés dextrogyres (D-), ils peuvent être retrouvés naturellement sous forme libre ou intégrés dans des protéines et peptides. Une altération de la régulation de production de ces acides aminés peut avoir des effets importants sur l’organisme, notamment dans le cas de pathologies liées à l’âge comme Alzheimer, où la production de ces acides aminés D- est exacerbée. Ces énantiomères sont considérés comme biomarqueurs potentiels et aucune technique n’est encore capable de les détecter et quantifier à faible concentration en raison de leurs masses et charges nettes identiques. Le développement d’une nouvelle méthode de détection de ces énantiomères représenterait donc un avancement majeur dans le domaine du diagnostic.

 

Le LAMBE (Laboratoire Analyse, Modélisation, Matériaux pour la Biologie et l'Environnement, UEVE/UPSaclay/CNRS/Cergy Paris Université, Evry‑Courcouronnes) a démontré, grâce à une technique de détection électrique par nanopore, l’identification et la discrimination de deux peptides biomarqueurs différents d’un seul acide aminé énantiomère : la L-Arginine et D-Arginine Vasopressine. Ces travaux ont été publiés dans ACS Central Science. Ces deux peptides ont été discriminés grâce à leurs conformations spécifiques en conditions natives ou réductrices. Afin d’identifier spécifiquement les signaux électriques attribués à chaque énantiomère, une analyse en composante principale puis une approche de Monte Carlo ont été utilisées.

 

Contact : Juan.pelta@univ-evry.fr ou benjamin.cressiot@cyu.fr

No comment yet.