Les Livres de Philosophie
35.3K views | +3 today
Follow
Les Livres de Philosophie
Actualités des livres et revues philosophiques de langue française
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

Braz Adelino : Apprendre à philosopher avec Bourdieu

Braz Adelino : Apprendre à philosopher avec Bourdieu | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Loin de poser le monde social comme l’effet d’un fatalisme, la pensée de Bourdieu, en explicitant les invariants à l’oeuvre dans la réalité sociale, ses rapports de domination et de reproduction des inégalités, donne les moyens de comprendre notre rapport au monde et à nous-mêmes.
C’est précisément cette connaissance qui confère aux agents sociaux les conditions d’une nouvelle liberté : ce que le monde social a fait, le monde social, au moyen de la connaissance, peut le défaire.

- Ellipses - Novembre 3013 - Collection :  Apprendre à philosopher

http://www.editions-ellipses.fr/index.php

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

L'individu sujet de lui-même - Vers une socio-analyse de la relation sociale. Guy Bajoit

L'individu sujet de lui-même - Vers une socio-analyse de la relation sociale. Guy Bajoit | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Armand Colin - Novembre 2013

 

D'où vient cette conviction que l'individu doit être maître de sa vie ? A partir d'une enquête sociologique, l'histoire personnelle de neuf individus de notre société est analysée pour comprendre avec eux ce qu'ils font pour échapper à la destinée sociale assignée par leur socialisation et être davantage sujets et acteurs de leur existence personnelle. Ces tranches de vie s'ouvrent sur la construction d'une théorie et d'une méthode que l'auteur appelle la socio-analyse des relations sociales.

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Édouard Louis (dir.), Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage

Édouard Louis (dir.), Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Quel est l’héritage de Pierre Bourdieu aujourd’hui ? Quel apport son œuvre fournit-elle à l’élaboration contemporaine de nouvelles théories et de nouvelles politiques ? 
La pensée de l’auteur de La distinction continue à servir de point d’ancrage à ceux qui entendent fournir des instruments de réflexion et de critique de la réalité.
Chacun à leur manière, Annie Ernaux, Didier Eribon, Arlette Farge, Frédéric Lordon, Geoffroy de Lagasnerie, Frédéric Lebaron et Édouard Louis montrent à quel point Pierre Bourdieu constitue une source inépuisable pour aborder des sujets aussi divers et actuels que la domination et la reproduction sociale, les rapports de classe, les théories de la reconnaissance et de la justice, l’amour et l’amitié, les luttes et les mouvements sociaux, la politique et la démocratie, etc. Ces textes s’efforcent de mettre au jour ce que Pierre Bourdieu a rendu pensable et visible bien au-delà de la sociologie, c’est-à-dire dans tous les espaces de la création : la littérature, l’art, l’histoire ou encore la philosophie.
Faire vivre Bourdieu, ce n’est pas seulement faire vivre une doctrine. C’est avant tout réactiver une attitude : l’insoumission.


PUF, mars 2013

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Johannes Angermuller : Le champ de la théorie. Essor et déclin du structuralisme en France

Johannes Angermuller : Le champ de la théorie. Essor et déclin du structuralisme en France | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Johannes Angermuller
Le champ de la théorie
Essor et déclin du structuralisme en France 
Hermann
2013

Présentation de l'éditeur

Pendant les années 1960 et 1970, le champ intellectuel français donne lieu à une conjoncture dont on n’a pas fini de mesurer les effets. Avec le boom des sciences humaines, la scène intellectuelle de l’époque connaît une effervescence théorique sans pareille. En cette période où les modes s’enchaînent d’une année à l’autre émerge une somme considérable de mouvements avant-gardistes autour du structuralisme… Le présent ouvrage porte un regard nouveau sur une période si productive en théories et en concepts : celui d’un sociologue qui examine le monde derrière les idées : les cercles, circuits et groupes, les formations, carrières et trajectoires, les institutions éducatives et les maisons d’édition.

Johannes Angermuller est Professeur du Discours à l'Université de Warwick, Royaume-Uni, et directeur du groupe de recherche DISCONEX à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Après avoir fait des études en Allemagne et aux États-Unis, il a obtenu un doctorat en sociologie et en analyse du discours en 2003 à l'Université de Paris Est (Créteil) et à l'Université de Magdebourg, Allemagne. Ses travaux portent notamment sur les discours académiques et politiques.
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Ce que social veut dire - Tome 1 : Le déchirement du social. Axel Honneth

Ce que social veut dire - Tome 1 : Le déchirement du social. Axel Honneth | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Gallimard - Novembre 2013

 

Ce que social veut dire est un ouvrage en deux tomes, destiné au seul lecteur français. Il entend permettre à ce dernier de comprendre, à travers quelque vingt-cinq textes échelonnés sur vingt ans, l'évolution théorique d'Axel Honneth, représentant de la troisième génération de l'École de Francfort. Le premier volume (Le déchirement du social) rassemble les contributions dans lesquelles Honneth, à travers la confrontation avec des auteurs classiques (Kant, Fichte, Hegel) ou contemporains et la philosophie sociale (Sartre, Lévi-Strauss, Merleau-Ponty, Castoriadis, Bourdieu, Boltanski et Thévenot), précise les caractères constitutifs de la "lutte" sociale pour la "reconnaissance".
Le second (Les pathologies de la raison, à paraître) appliquera la théorie de la reconnaissance au vaste domaine du diagnostic des injustices et des pathologies sociales (confrontations avec Adorno, Benjamin, Neumann, Mitscherlich, Wellmer, mais aussi la psychanalyse et la théorie de la justice). Ces deux aspects de l'évolution théorique, éclairer les causes des conflits sociaux et étudier comment ils peuvent être justifiés et jugés sur le plan normatif, sont ici distingués en deux volumes pour un souci de lecture, bien qu'ils se soient toujours chevauchés et mutuellement fécondés, dans un projet global très précis : rapporter toute vie sociale au désir des sujets de valoir aux yeux de leurs semblables comme des personnes à la fois dignes de considération et dotées d'une individualité unique.
Ce qui exige que nous comprenions toujours les régulations centrales de la vie sociale comme des ordres de la reconnaissance, mais aussi comme la manifestation sociale d'un devoir-être moral. Prises ensemble, ces deux idées signifient également que la sociologie et la philosophie pratique ne peuvent s'exercer indépendamment l'une de l'autre.

 

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/NRF-Essais/Ce-que-social-veut-dire2

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Laurent Perreau : Le monde social selon Husserl

Laurent Perreau : Le monde social selon Husserl | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Cette étude est consacrée à l'examen de la théorie du monde social qui se découvre dans la phénoménologie d’Edmund Husserl : est-elle à même de dire les phénomènes sociaux, sur quel mode et avec quels résultats ?

Dans un premier moment, nous reconstituons le propos des deux « ontologies sociales » qui pensent le monde social en son essence et en ses essences : d’une part, l'ontologie de la région « monde social », subordonnée à la région de l'« esprit » et élaborée à partir d'une phénoménologie de la communication ; d’autre part, l'ontologie morphologique et eidétique des formes essentielles de communautés sociales. Dans un second moment, nous suivons l'élaboration d'une « sociologie transcendantale » qui reconsidère le rapport de la subjectivité transcendantale au monde social. Nous montrons comment les développements de la théorie de la personne dans la perspective de la phénoménologie génétique, qui semblent nous détourner de la considération de sa socialité, précisent en réalité le rapport du sujet personnel au monde social sous l'angle de sa « mienneté », de l'habitualité et de la familiarité d'une part, et dans la perspective d'une éthique sociale d'autre part. On établit enfin comment, autour de la Krisis, la théorie du monde de la vie fournit le cadre théorique d'une « sociologie transcendantale » qui se développe, sur le fond d'une anthropologie du monde commun, comme théorie de la générativité. De l'ontologie sociale à la sociologie transcendantale, cette recherche est conçue comme une investigation des ressources et des difficultés de la voie d'accès à la réduction transcendantale par l'ontologie, relativement à la question du « social ».

---

Ed. Springer - Collection: Phaenomenologica, Vol. 209 - Octobre 2013

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Édouard Louis, Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage

Édouard Louis, Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Dans cet ouvrage, Annie Ernaux, Didier Eribon, Arlette Farge, Frédéric Lordon, Geoffroy de Lagasnerie, Frédéric Lebaron et Édouard Louis montrent comment la pensée de Pierre Bourdieu continue aujourd’hui à servir d’instrument de critique de la réalité et des inégalités.Les textes rassemblés ne constituent pas un commentaire de l’œuvre de Pierre Bourdieu ils montrent ce que Bourdieu à rendu pensable bien au-delà de la sociologie,
dans tous les domaines de la création : la littérature, l’art, la philosophie, l’histoire, la politique, etc.Refusant de tracer une frontière entre le travail intellectuel et l’implication dans l’espace politique, les auteurs, dans des textes puissants et saisissants (on repense au « contexte émotionnel » dans lequel Bourdieu disait écrire ses livres) utilisent au contraire la pensée comme une boîte à outil et une arme permettant de mettre au jour et de défaire les injustices sociales.PUF mars 2013

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Revue Multitudes 2012/4, Envoûtements médiatiques

Revue Multitudes 2012/4, Envoûtements médiatiques | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Page 4 à 182 : Clarisse Hahn, Florence Lazar - Icônes | Page 13 à 17 : Ariel Kyrou - « Alea ACTA est » | Page 22 à 26 : Olivier Razac - L'hydre pénale à trois têtes | Page 36 à 42 : Lucia Sagradini - Exp(l)oser le temps | Page 56 à 64 : Yves Citton, Frédéric Neyrat, Dominique Quessada - Envoûtements médiatiques | Page 65 à 73 : Franco Berardi, Frédéric Neyrat - Média-activisme revisité | Page 74 à 85 : Erich Hörl, Guillaume Plas - Le nouveau paradigme écologique | Page 86 à 90 : Steven Shaviro, Frédéric Neyrat - Comment traduire une forme de vie ? | Page 91 à 98 : Daniel Bougnoux - Onde ou corpuscule ? | Page 99 à 110 : Eugene Thacker, Yves Citton - Antimédiation | Page 111 à 119 : Barbara Karatsioli - Les drones : nouveau médium de guerre ? | Page 120 à 126 : Jean-Paul Galibert - Hypertravail et chronophagie | Page 127 à 136 : Pierangelo Di Vittorio - Comme des poissons dans l'eau | Page 137 à 141 : Harleen Quinzel - Métaphysique du Joker | Page 142 à 149 : Thierry Bardini - En marchant avec une multitude de spectres prismatiques | Page 163 à 171 : Jérémie Zimmermann , Ariel Kyrou, Victor Secretan - Internet : 1 – ACTA : 0 | Page 184 à 186 : Frédéric Bisson, Frédéric Bisson, Pascal Houba - Musiques mineures, musiques pensantes | Page 187 à 193 : Dominique Dupart - Pour une musique de résistance | Page 194 à 200 : Pierre Deruisseau - Le Pharaon contre-attaque | Page 201 à 207 : Alexandre Pierrepont - Anthony Braxton, méta-réaliste | Page 208 à 211 : Catherine Guesde - L'éthique du hardcore | Page 212 à 218 : Frédéric Claisse - « We come in peace ».

No comment yet.