Les Livres de Philosophie
35.3K views | +4 today
Follow
Les Livres de Philosophie
Actualités des livres et revues philosophiques de langue française
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

L'embryogenèse du monde et le Dieu silencieux. Raymond Ruyer

L'embryogenèse du monde et le Dieu silencieux. Raymond Ruyer | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Malgré un titre qui peut paraître imposant et intimider, le lecteur trouvera dans ce livre le condensé, particulièrement clair et élégant, que Raymond Ruyer voulut donner de sa pensée au soir de sa vie, en un ultime effort de présentation et d'actualisation. L'ouvrage, entièrement achevé, était jusqu'à ce jour inédit, ce qui fait de sa publication un événement. La pensée de Ruyer a retenu l'attention de nombre des penseurs les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle (comme Merleau-Ponty, Canguilhem, Deleuze ou Lacan), qui n'hésitaient pas à la placer au plus haut. La publication du dernier manuscrit philosophique de Ruyer représente l'occasion de se familiariser avec sa pensée et de lui accorder enfin la place qu'elle mérite.
L'objectif du philosophe de Nancy a consisté à construire un système métaphysique ajusté aux découvertes de la science contemporaine. S'il est bien question ici de "Dieu", ce n'est pas dans la perspective d'une révélation : le Dieu de Ruyer est un Dieu spéculatif, comme celui d'Aristote ou de Whitehead, et nous sommes loin des considérations sur "le savant et la foi". D'autre part, "l'embryogenèse du monde" n'est pas une rêverie incontrôlée sur quelque Oeuf primordial, mais une tentative argumentée de constituer un panpsychisme à la manière de Leibniz, selon ce que Ruyer appelle lui-même une "monadologie corrigée".

 

Klincksieck - Novembre 2013

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

ÉRIC KAIJA GUERRIER : LE PROBLÈME DU MAL DANS UNE MÉTAPHYSIQUE DE L'ALCHIMIE. Une filiation insolite entre Luther, Böhme et Schellin

ÉRIC KAIJA GUERRIER : LE PROBLÈME DU MAL DANS UNE MÉTAPHYSIQUE DE L'ALCHIMIE. Une filiation insolite entre Luther, Böhme et Schellin | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

D'emblée, une filiation entre Jacob Böhme et Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling : celle-ci éclaire les sources mythiques et alchimiques du romantisme allemand. Une seconde filiation : l'hérédité intellectuelle et spirituelle entre le réformateur Martin Luther et Böhme. Böhme et Schelling sont incompréhensibles sans Luther. On part de l'idée de la mort de Dieu, pour aboutir à la co-responsabilité de l'homme et de Dieu quant au Mal.


L'Harmattan, mars 3013

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Francis Wolff (dir.)

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Francis Wolff (dir.) | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

PUF mai 2013 - Collection "MétaphysiqueS"

 

En dépit de toutes les proclamations sur la « mort de la métaphysique », la philosophie ne peut aujourd’hui, pas plus qu’hier, se passer de l’interrogation métaphysique. Si elle décidait d’abandonner l’enquête sur les questions au-delà de l’expérience, elle laisserait le champ libre à toutes les spéculations irrationnelles, aux charlatanismes de la quête spirituelle, aux marchands d’illusion illuminée.
La question « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? » semble réunir à elle seule quelques vertus et tous les péchés que l’on prête à la métaphysique. Certainement insoluble, elle en montre bien le caractère ridicule, dépassé, voire inepte. Évidemment radicale, elle indique ce que la métaphysique a d’inévitable, de nécessaire, voire d’ultime. Elle est en tout cas un nœud de difficultés et de concepts dont les doctrines classiques sont loin d’avoir épuisé les possibles et sur lesquels la discussion s’avère encore féconde.
La première partie de ce livre interroge donc la question elle-même : est-elle une ou multiple, a-t-elle un sens ou non, quelles raisons a-t-on pu avancer pour la disqualifier ou pour prétendre y avoir répondu ? C’est à approfondir quelques réponses nouvelles, et possibles, qu’est consacrée la seconde partie qui fait surgir d’autres problèmes : la plausibilité des réponses théistes et naturalistes, la pensabilité du néant, l’impossibilité d’un monde vide, les limites du principe de raison suffisante.

No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Raoul Moati : Événements nocturnes. Essai sur Totalité et infini

Raoul Moati : Événements nocturnes. Essai sur Totalité et infini | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Préface de Jocelyn Benoist - Ed. Hermann - 2012

PRÉSENTATION :
L’Idée de l’Infini a été découverte par Descartes dans les Méditations métaphysiques. Il restait après Descartes à élucider la signification de cette Idée éminente par la concrétisation de son contenu. L’expérience vécue qui articule concrètement le développement de l’Idée de l’Infini est la socialité. En elle, la présence de l’être transcende l’horizon limitatif de la découverte intellective - de la compréhension ou constitution de l’être à partir de sa mise en lumière.
L’Idée de l’Infini révèle ainsi une dimension irréductible de l’être, proprement nocturne, échappant à l’ontologie qui gouverne la philosophie occidentale. Le débordement de l’être sur l’ontologie coïncide sans reste avec l’éthique. Il annonce la venue dans l’être de la paix messianique par-delà l’ontologie de la guerre et les illusions de la morale.
Nous interrogeons dans le présent essai en suivant Levinas en son chef-d’œuvre de 1961, Totalité et Infini, le sens de cette présence éminente de l’être en ses événements ultimes - essentiellement nocturnes.
La sensibilité, la socialité, l’éros et la fécondité sont autant d’événements paroxystiques de l’être dont la production échappe à la lumière de l’ontologie. C’est à l’élucidation de cette dimension essentiellement clandestine de l’être qu’est consacré, dans la continuité de Levinas, le présent essai.

No comment yet.