Les colocs du jardin
73.4K views | +5 today
Follow
 
Rescooped by Bernadette Cassel from Nature en ville
onto Les colocs du jardin
Scoop.it!

Lutter contre la crise à mains nues : économie informelle et agriculture urbaine à Lisbonne

Lutter contre la crise à mains nues : économie informelle et agriculture urbaine à Lisbonne | Les colocs du jardin | Scoop.it

Urbanités. Alexandre Tavin. « Tiré de 6 mois de travail de terrain à Lisbonne en 2011, cet article analyse les espaces du centre de Lisbonne (ici les quartiers de Graça, Alfama et du Castelo) qui accueillent une agriculture urbaine et supportent une économie informelle, aujourd’hui plus que jamais essentielles à la vie des habitants de ces quartiers populaires.»


[...]


Via Géo Graphe
No comment yet.
Les colocs du jardin
Des plantes, des insectes, ... et tout le reste !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from SEED DEV LAB info
Scoop.it!

La fabrique de l'agronomie - De 1945 à nos jours | Quae-Open : Des livres scientifiques en libre accès

La fabrique de l'agronomie - De 1945 à nos jours | Quae-Open : Des livres scientifiques en libre accès | Les colocs du jardin | Scoop.it

Depuis la Seconde Guerre mondiale, l’agronomie est devenue une discipline scientifique et technique à part entière, qui appuie le raisonnement des pratiques de production végétale. Conçue initialement comme application de la chimie agricole et de la physiologie végétale, elle a développé ses propres concepts et étendu son domaine, en intégrant les savoirs issus de nombreuses autres disciplines. Elle s’est aussi construite en étudiant les pratiques des agriculteurs et des autres acteurs de l’espace rural. Ces évolutions lui ont permis de renouveler son utilité, en répondant aux nouveaux enjeux auxquels l’agriculture n’a cessé d’être confrontée.
Comment s’est opérée cette construction ? Quels en ont été les processus, les étapes et les acteurs ? En analysant la manière dont l’agronomie s’est façonnée en France, du milieu du xxe siècle à nos jours, La Fabrique de l’agronomie vise à éclairer l’avenir et à susciter des réflexions utiles sur les conditions de son développement dans les prochaines décennies.
Cet ouvrage sur l’évolution de la discipline s’adresse notamment aux agronomes de tous métiers confrontés aux défis à venir, qu’ils soient étudiants, actifs ou retraités.

 

Jean Boiffin (coordination éditoriale), Thierry Doré (coordination éditoriale), François Kockmann (coordination éditoriale), François Papy (coordination éditoriale), Philippe Prévost (coordination éditoriale)


Via Loïc Lepiniec
Bernadette Cassel's insight:

 

Consulter la bibliographie complète de l’ouvrage

 

Consulter la préface de Louise Fresco, President of the Executive Board of Wageningen University & Research in The Netherlands

 

via La fabrique de l'agronomie - De 1945 à nos jours - (EAN13 : 9782759235421) | Librairie Quae : des livres au coeur des sciences
https://www.quae.com/produit/1743/9782759235421/la-fabrique-de-l-agronomie

 

DocBiodiv's curator insight, August 12, 5:06 AM
Jean Boiffin (coordination éditoriale), Thierry Doré (coordination éditoriale), François Kockmann (coordination éditoriale), François Papy (coordination éditoriale), Philippe Prévost (coordination éditoriale) Collection : Synthèses - juin 2022 via @LoicLepiniec
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La sécheresse transforme nos jardins : "Il faudra adapter certains types de végétation dans un futur proche" - rtbf.be

La sécheresse transforme nos jardins : "Il faudra adapter certains types de végétation dans un futur proche" - rtbf.be | Les colocs du jardin | Scoop.it
Le mercure va de nouveau s’affoler à partir de ce mercredi, avec une hausse des températures et une vague de chaleu
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Géraldine Mosna-Savoye : « On peut très bien glander devant Netflix et s’interroger en même temps sur comment s’accomplir »

Géraldine Mosna-Savoye : « On peut très bien glander devant Netflix et s’interroger en même temps sur comment s’accomplir » | Les colocs du jardin | Scoop.it
Sur France Culture, la journaliste explore les impensés du quotidien et l’individualisme de notre époque en questionnant à peu près tout à l’aune de la méthode philosophique.

 

par Clémence Mary

publié le 29 juillet 2022 à 20h30
 

"Anti-manuel de développement personnel (1/5) Se sentir mieux dans sa vie… Jamais terminée, cette injonction peut être un peu angoissante. Pour explorer les chemins vers le «feel good» sans tomber dans la solution miracle, Libération convie philosophes, jardinier et hypnothérapeute à partager leurs expériences… garanties sans injonction à être une personne heureuse et zen à tout prix."

(...)

 

Crédit image : Flore-Ael Surun/Tendance Floue

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un aigle ibérique, un des rapaces les plus rares au monde, pourrait avoir passé quelques jours à Alleyras (Haute-Loire)

Un aigle ibérique, un des rapaces les plus rares au monde, pourrait avoir passé quelques jours à Alleyras (Haute-Loire) | Les colocs du jardin | Scoop.it

Par Pierre Hébrard dans La Montagne - 6 août 2022

 

 

Les zones sauvages des gorges de l’Allier altiligériennes pourraient avoir accueilli, quelques jours en juillet, l’un des rapaces les plus rares au monde : un aigle ibérique.

 

 

Un aigle impérial ibérique, ou aigle ibérique (Aquila adalberti), l’un des rapaces les plus rares d’Europe, voire du monde (seulement 400 couples recensés sur la péninsule ibérique et au nord du Maroc), pourrait bien avoir fait une escale en Haute-Loire, courant juillet.

 

C’est en tout cas ce que défend le naturaliste Philippe Cochet, ancien expert au Conseil scientifique régional du patrimoine naturel Auvergne et ornithologue avisé depuis 50 ans. Une observation qu’il présente photos à l’appui. Habitant Alleyras, il a remarqué l’oiseau lors d’une sortie naturaliste dans la partie amont de la commune, sur le site Natura 2000 des Gorges de l’Allier.

Une partie très sauvage, sans route. C’est un oiseau qui craint le dérangement. Je l’ai vu un soir. Je suis retourné sur les lieux le lendemain et par chance, je l’ai revu. Je l’ai observé deux ou trois fois en tout. Il est resté quelques jours. La dernière fois que je l’ai vu, il était midi, il a pris des courants ascendants, est monté très haut dans le ciel pour partir vers le sud. 

 

La première observation en Auvergne

Pour préciser ses observations, l’ornithologue a pris de nombreux clichés du rapace. Certains ayant des cônes de sapins pectinés en second plan, preuve que la photo n’a pas été prise en Espagne. Pour lui, il n’y a pas de doute, il s’agit, d’après la couleur des plumes, d’un jeune aigle ibérique se trouvant dans sa deuxième ou troisième année. « J’avais déjà observé l’espèce en Andalousie. »

Les adultes sont très sombres, tout noir avec des épaulettes blanches. Mais l’immature est très différent : il est foncé sur le dos et l’ensemble de son poitrail est de couleur isabelle (un jaune orangé grisâtre). C’était le seul possible.

 

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d'activités dans votre région.
 

À ces couleurs caractéristiques s’ajoutaient d’autres points clefs : une forme d’aigle, avec des ailes longues et larges, une queue longue et carrée. Et à la différence de la buse, une tête proéminente, des rémiges digitées en bout d’ailes et surtout, environ 1 m d’envergure de plus. « Un aigle ibérique fait entre 1,90 et 2,20 m d’envergure pour 3,5 à 4,5 kg », ajoute Philippe Cochet.

 

Et il n’est selon lui, pas non plus comparable à un aigle royal avec lequel il pourrait être confondu adulte : « l’aigle royal immature a deux petites taches blanches sous les ailes et a le dessous de la queue blanc à bout noir. »

 

 

Habitat. La population d’aigle ibérique, d’environ 400 couples, est localisée sur l’Espagne, le Portugal et le nord ouest de l’Afrique. Il niche dans les arbres.
Alimentation. « En Espagne, son alimentation de base est constituée de lapins. Il peut aussi manger des oiseaux, des insectes, les charognes, des reptiles… Et il peut également prendre des poissons. Il est très opportuniste. Mais il ne peut s’attaquer qu’à des petites proies. »
En danger. L’aigle ibérique est classé comme espèce protégée, car en danger et vulnérable.

 

Une observation en attente d'homologation

D’autres éléments, relevant plus du comportement de ce rapace, poussent le naturaliste vers la conclusion qu’il ne peut s’agir que d’un aigle ibérique. À commencer par le lieu d’observation : l’aigle royal niche plutôt dans les zones rocheuses. L’aigle ibérique sur les plateaux, les territoires à basse altitude, dans les arbres. « C’est une espèce sédentaire. Elle atteint sa maturité sexuelle vers 6-7 ans et dispose d’une espérance de vie de 45 ans. Les couples se forment à vie et les jeunes se déplacent peu, explique Philippe Cochet. Mais dans le lot, des immatures, plus téméraires, vont, un temps, explorer des territoires plus lointains. Un oiseau venant de l’Andalousie a ainsi été observé à 1.500 km de chez lui, en Libye. »

 

La période où ces immatures téméraires se déplacent est généralement comprise entre juin et octobre. Il a été remarqué en juillet, les dates collent. En plus c’est un rapace qui se déplace quand les conditions lui sont favorables : il utilise les courants d’air chauds ascendants, comme les vautours. « Cette année, il a fait chaud, cela pourrait expliquer qu’il soit venu jusqu’ici. »  Un voyage très rare, insiste Philippe Cochet :

Depuis le XIXe siècle, seuls neuf aigles ibériques ont été vus dans les Pyrénées et deux en Camargue. Avec celui-ci, on arriverait à douze individus observés en France. Et ce serait le premier dans le Massif Central et en Auvergne, à 700 km des premiers couples reproducteurs.

 

Reste maintenant au naturaliste à faire valider son observation. « Cela doit se faire par le Comité d’homologation national », qui tient à jour une base de données sur les espèces occasionnelles en France.

 

Pierre Hébrard

 

[Image] Alleyras. Observation aigle ibérique immature, espèce rare et en danger. Pierre Hébrard

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sur un plan de panicaut

Sur un plan de panicaut | Les colocs du jardin | Scoop.it
Au fond du jardin dans une plate-bande, il y a un plan de panicaut, un seul avec une douzaine d'inflorescences. C'est Eryngium planum, le Panicaut à feuilles planes, une plante vivace d'une belle couleur bleue. On l'appelle communément le chardo
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi cet insecte très connu dans le sud de la France, se fait entendre à Grenoble ? | Actu Grenoble

Pourquoi cet insecte très connu dans le sud de la France, se fait entendre à Grenoble ? | Actu Grenoble | Les colocs du jardin | Scoop.it
Depuis près d'une dizaine d'années, les cigales sont arrivées à Grenoble. Une mutation géographique qui ne cesse de s'accélérer avec le réchauffement climatique.

 

Par Ugo Maillard Publié le 1 Août 22
 

"Pour les habitants de Grenoble et de l’Isère, elle était le signe que la mer Méditerranée s’approchait. La cigale est, depuis environ 10 ans, présente dans le département. Les spécialistes ne recensaient alors qu’une espèce mais aujourd’hui, on estime le nombre d’espèces de cigales à neuf.

 

Une évolution qui n’est pas le fruit du hasard mais bien celui du réchauffement climatique. On vous dit tout sur la « dérive faunique » qui bouleverse la biodiversité à Grenoble."

(...)

 

[Image] "Principale espèce de cigales présente en Isère, la cigale rouge, mesurant 45 mm, est reconnaissable de par son bruit continu pouvant atteindre les 90 décibels."

 

----------

NDÉ

Image via Tibicina haematodes, la cigale rouge — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tibicina_haematodes

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Juillet 2022 devient le second mois le plus sec jamais enregistré

Juillet 2022 devient le second mois le plus sec jamais enregistré | Les colocs du jardin | Scoop.it
Le mois qui vient de s’écouler est « au second rang des mois les plus secs tous mois confondus » en France depuis le début des mesures, en 1958, selon Météo-France. C’est aussi le mois de juillet le plus sec jamais enregistré.
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Clairières

Clairières | Les colocs du jardin | Scoop.it
La clairière est un centre où l’on ne peut pas toujours pénétrer ; de la lisière, on la regarde, et l’apparition de quelques traces d’animaux n’aide guère à franchir ce pas. C’est un autre royaume qu’une âme habite et garde. Quelque oiseau nous prévient et nous invite à aller jusqu’au point que marquera sa voix. Et…

 

Publié le 24 avril 2017 par Solidarités Émergentes

 

Maria Zambrano, extrait du livre, Les clairières du bois, publié en 1992

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les abeilles aussi souffrent de la sécheresse

Les abeilles aussi souffrent de la sécheresse | Les colocs du jardin | Scoop.it
La végétation n'est pas en grande forme et les ouvrières ont du mal à trouver de quoi butiner. Après la récolte, les apiculteurs - ils sont environ 3.500 en Isère - sont contraints de nourrir certaines colonies dès le mois de juillet, avec plusieurs mois d'avance.

 

Jeudi 28 juillet 2022 à 18:31
Par Lionel Cariou, France Bleu Isère
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pesticides : une enquête participative pour limiter les abus

Pesticides : une enquête participative pour limiter les abus | Les colocs du jardin | Scoop.it
En Équateur, en Bolivie et au Pérou, des chercheurs se sont associés à des agriculteurs pour mener une enquête sur les recommandations des revendeurs de pesticides. Ils ont découvert que dans 88 % des cas, leurs conseils ne correspondent pas aux recommandations officielles, ce qui entraînerait un mésusage de ces produits et des impacts importants sur l’environnement et la santé humaine.

 

IRD le Mag'

Mis à jour le 29.06.2022

Olivier Dangles, Quentin Struelens

 

  • L'utilisation abusive de pesticides par les petits agriculteurs andins est due à une désinformation généralisée de la part des revendeurs.

    Quentin François Struelens, Marco Rivera, Mariana Alem Zabalaga, Raul Ccanto, Reinaldo Quispe Tarqui, Diego Mina, Carlos Carpio, Maria Rosa Yumbla Mantilla, Mélany Osorio, Soraya Román, Diego Muñoz, Olivier Dangles, Pesticide misuse among small Andean farmers stems from pervasive misinformation by retailers, PLOS Sustainability and Transformation, 21 juin 2022 ; DOI : https://doi.org/10.1371/journal.pstr.0000017

 

[Image] Dans les réponses données, 47,9 % des revendeurs proposaient une dose correcte, 33,5 % proposaient des doses jusqu’à sept fois trop élevées, 18,6 % des doses étaient jusqu’à cinq fois inférieures à la dose officiellement recommandée.

Quentin Struelens et al.

 
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La sécheresse en Italie menace la production d'huile d'olive, de riz de risotto et de sauce tomate

La sécheresse en Italie menace la production d'huile d'olive, de riz de risotto et de sauce tomate | Les colocs du jardin | Scoop.it
Alors que l'Europe est sur le point d'être frappée par une vague de chaleur intense, l'Italie fait d'ores et déjà les frais d'une sécheresse sans précédent depuis plusieurs semaines.

 

par Nina Iseni — 15 juillet 2022

 

[Image] The dry riverbed on Italy’s longest river, the Po. Analysts say that, with prices already up 28% on two years ago, Italian production of extra olive oil could be between 20 and 30% down on last year. Photograph: Gabriele Pileri/Reuters

 

via Northern Italy drought threatens olive oil, risotto rice and passata supplies | Food & drink industry | The Guardian
https://www.theguardian.com/business/2022/jul/13/northern-italy-drought-threatens-olive-oil-risotto-rice-and-passata-supplies

 

No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Attitude BIO
Scoop.it!

#Cultiver sur des #marais pour les protéger ? En #Allemagne, ça marche

#Cultiver sur des #marais pour les protéger ? En #Allemagne, ça marche | Les colocs du jardin | Scoop.it


Une poignée d’agriculteurs allemands ont arrêté de drainer l’eau de leurs marais. Ils cultivent en zones humides, sur les tourbières. Sebastian Petri, paludiculteur dans le Brandebourg, est l’un d’entre eux.

Berlin (Allemagne), reportage

La chaleur se fait ressentir en ce début d’après-midi dans le « luch » de Kremmen au nord-ouest de Berlin. Un luch est un marais dans le dialecte brandebourgeois . Là où, en hiver, l’eau déborde des fossés et où les teintes du paysage tirent dans les verts foncés, les (...)

Via Hubert MESSMER
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Prosulfocarbe : L’agglomération de La Rochelle, exposée à un pesticide à des niveaux record, demande un moratoire sur son utilisation

Prosulfocarbe : L’agglomération de La Rochelle, exposée à un pesticide à des niveaux record, demande un moratoire sur son utilisation | Les colocs du jardin | Scoop.it
Dans la plaine céréalière d’Aunis, les mesures ont révélé des concentrations en prosulfocarbe dans l’air jamais observées en France.

 

 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cultiver sans labourer : l'agriculture de conservation des sols, une solution pour faire des économies de carburant et se passer d’engrais azotés

Cultiver sans labourer : l'agriculture de conservation des sols, une solution pour faire des économies de carburant et se passer d’engrais azotés | Les colocs du jardin | Scoop.it
En éliminant le labour, l'agriculture de conservation des sols pourrait être une solution face à la hausse du prix de l'énergie et aux enjeux environnementaux. Dans la Somme, un agriculteur s'est lancé il y a cin
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des abeilles en manque de fleurs

Des abeilles en manque de fleurs | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les fleurs sont sèches, il n’y a plus de nectars, confie Dominique Jaunâtre, apiculteur à Dhuizon. L’épisode de sécheresse qui touche actuellement le Loir-et-Cher contraint les abeilles à aller chercher leur pollen toujours plus loin.


Publié le 10/08/2022

 

"Pour Jérôme Daubignard, apiculteur et destructeur de nuisibles, le constat est le même : « On a fait une bonne récolte en juillet mais là tout est sec, il n’y aura rien », précise-t-il. Et tandis que les tournesols, abattus de chaleur, ont baissé leurs têtes, les abeilles tentent, elles, de se rafraîchir. « On leur met de l’eau fraîche pour qu’elles s’abreuvent mais elles s’épuisent pour refroidir la ruche en battant des ailes », détaille Dominique Jaunâtre. Quant à la reine, par des temps caniculaires, « elle arrête de pondre », précise l’apiculteur de Dhuizon."

(...)

 

----------

Image :

 

Pourquoi les périodes de sécheresse affectent fortement les abeilles ? - Sécheresses et abeilles : quelles sont les conséquences ? https://www.apiculture.net/blog/pourquoi-les-periodes-de-secheresse-affectent-fortement-les-abeilles--n329

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Et si on laissait des forêts se gérer toutes seules ?

Et si on laissait des forêts se gérer toutes seules ? | Les colocs du jardin | Scoop.it
Cela s’appelle des « ilots de sénescence », des bouts de forêts laissés en libre évolution pour le bien de la biodiversité et de l'homme.
 
Disruptif
• 4 août 2022 • Xavier Alix
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Une proportion significative des arbres est en train de mourir », alerte le microbiologiste Francis Martin

« Une proportion significative des arbres est en train de mourir », alerte le microbiologiste Francis Martin | Les colocs du jardin | Scoop.it
Laurent Tillon, responsable biodiversité de l’Office National des Forêts, et Francis Martin, microbiologiste spécialiste de la forêt, sont les invités de Christelle Rebière à 8h20 pour évoquer l'avenir de nos forêts, après la multiplication des incendies cet été.

 

France Inter
Podcasts

L'invité de 8h20 : le grand entretien, 05.08.2022

 

(...)

Les arbres n'ont plus assez d'eau

La France comte presque 17 millions d'hectares de forêts, soit un tiers de son territoire, et la situation est compliquée par le réchauffement climatique et les incendies de cette année. Les arbres transpirent : "Un chêne adulte va pomper dans le sol jusqu'à 1000 litres d'eau par jour, les arbres ont donc besoin d'avoir une quantité d'eau dans le sol extrêmement importante" , explique le microbiologiste et spécialiste de la forêt Francis Martin. "C'est dans cette eau que l'arbre va puiser ses éléments nutritifs. Partout où on se promène, on constate des dépérissements extrêmement importants, et une proportion significative des arbres et en train de mourir. Ils souffrent énormément."

 

Est-ce que l'équilibre de nos forêts est rompu ? "En tout cas il est délicat à trouver. Ca va dépendre des écosystèmes forestiers" , répond Laurent Tillon, responsable biodiversité de l’Office National des Forêts. Privés d'eau en assez grande quantité, le système immunitaire des arbres est affaibli, ce qui favorise l'arrivée de parasites : "Ils n'ont plus la capacité de se défendre face aux insectes", ajoute-t-il."

(...)

 
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les jardins, nouveaux lieux des utopies politiques

Les jardins, nouveaux lieux des utopies politiques | Les colocs du jardin | Scoop.it

"Dans le monde entier, citoyens, chercheurs et politiques plantent les graines de la révolution, assure l'hebdomadaire allemand “Die Zeit”. À coups de sécateur et de grelinette, ils redécouvrent les jardins pour ce qu'ils sont : des espaces de renouveau et d'innovation sociale."

 

Cet article a été publié dans sa version originale le 12/02/2022.

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Connaissez-vous l'épilobe ? Cette plante qui pousse chez nous résiste à la sécheresse, est mellifère et... comestible

Connaissez-vous l'épilobe ? Cette plante qui pousse chez nous résiste à la sécheresse, est mellifère et... comestible | Les colocs du jardin | Scoop.it
La météo actuelle modifie les paysages de certaines régions. C'est notamment le cas près de la Baraque de Fraiture où les épilobes se répandent.
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Libournais : le pissenlit, trésor insoupçonné de nos jardins

Libournais : le pissenlit, trésor insoupçonné de nos jardins | Les colocs du jardin | Scoop.it
Tout au long de l’été, « Sud-Ouest » met à l’honneur les herbes folles des jardins en partenariat avec Bruno Wisniewski, fondateur d’ADN conférence, association de découverte de la flore du Libournais
 
Par Bruno Wisniewski
Publié le 31/07/2022

 

"Véritables rayons de soleil du printemps, les jolies fleurs du pissenlit sont encore trop souvent chassées par les jardiniers soucieux d’avoir une pelouse immaculée. La tonte rase, loin de l’éliminer, ne fait que renforcer sa présence. Et la lutte a-t-elle encore un sens quand on sait qu’il est capable de produire des graines toute l’année, sans pollinisation ? Une fois qu’il s’est invité dans votre jardin, il ne reste plus qu’à faire connaissance et lui reconnaître quelques qualités.Le pissenlit est une star de la cuisine sauvage : salade, omelette de boutons floraux, gelée de fleurs, sirop… avec toujours cette légère amertume qui le caractérise. Quant à ses propriétés médicinales, elles sont inscrites dans son nom : le pisse-en-lit. Activateur de la diurèse (élimination d’urine), il fait partie des plantes « détox » qui facilitent l’élimination des toxines.

Sa fleur est aussi une ressource précieuse pour la biodiversité. À l’heure où les insectes n’ont jamais été aussi menacés, ses capitules jaunes d’or sont un atout essentiel pour leur survie. Avant de le consommer par la racine, pourquoi ne pas contempler la diversité qu’il nourrit ; diversité qui, en retour, nous rend des services insoupçonnés ?"

 

 [Image] Les vertus médicinales du pissenlit sont inscrites dans son nom : pisse-en-lit Crédit photo : Émilie Drouinaud

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les fortes chaleurs donnent le bourdon aux abeilles

Les fortes chaleurs donnent le bourdon aux abeilles | Les colocs du jardin | Scoop.it
En périodes de sécheresse, elles peinent à trouver le nectar essentiel à leur production de miel. Une menace qui suscite l’inquiétude de certains apiculteurs.

 

par Elena Do

publié le 30 juillet 2022 à 15h59
 

[Image] Lorsqu’il fait trop chaud, les abeilles passent beaucoup plus de temps à chercher de l’eau, ce qui limitele temps de butinage. (Romain Longieras/Hans Lucas. AFP)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Jour du dépassement : pour le WWF, il n’y a «pas de fatalité» –

Jour du dépassement : pour le WWF, il n’y a «pas de fatalité» – | Les colocs du jardin | Scoop.it
Ce 28 juillet, la planète aura consommé toutes les ressources naturelles qu’elle est capable de renouveler en une année. Le Fonds mondial pour la nature appelle à changer de modèle agricole et à favoriser une alimentation sans viande.
 

par Pauline Moullot

publié le 28 juillet 2022 à 0h01 (abonnés)
 

"Il a avancé de deux mois en vingt ans. Ce 28 juillet fixe le jour du dépassement planétaire. Désormais, tout ce que nous consommerons d’ici au 31 décembre «consistera à grignoter le capital de la planète», insiste Laetitia Mailhes, directrice des initiatives spéciales pour le Global Footprint Network, qui calcule tous les ans le stade auquel on commence à vivre à crédit sur les ressources naturelles de la planète. Autrement dit, «nous consommons 75% de plus que ce que la planète peut produire de manière durable». Jour du dépassement de la France, jour du dépassement des poissons… Le concept est aujourd’hui largement déployé pour appeler à la sobriété et faire prendre conscience à la société de la pression que notre consommation fait peser sur les ressources naturelles. Pour l’illustrer, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a décidé cette année de «s’intéresser au système agricole et …"

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Insectes : pourquoi la coccinelle asiatique est-elle une catastrophe écologique en Europe ?

Insectes : pourquoi la coccinelle asiatique est-elle une catastrophe écologique en Europe ? | Les colocs du jardin | Scoop.it
Découvrez pourquoi les coccinelles asiatiques ne sont pas du tout bonnes pour notre environnement local.

 

Alice Ruel

Publié le 25/07/2022

 

 

[Image] Les différents aspects que peut avoir la coccinelle asiatique • Crédit : entomart
 
 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Jardin : Une passion pour les mauvaises herbes

Jardin : Une passion pour les mauvaises herbes | Les colocs du jardin | Scoop.it
Pascale Blairy et son époux Philippe nous ont ouvert les grilles de leur Oasis des mauvaises herbes, dans la commune de Mont-Bernanchon.

 

Terres et Territoires

Célia Bouriez, 22.07.2022

 

Un jardin pensé pour les humains et les insectes

« La nature c’est la curiosité, on se demande pourquoi la plante est là, appuie Philippe Blairy. Il faut penser au ré-ensauvagement ». Sur la parcelle, très peu d’allées sont dessinées. Les humains ne sont pas les seuls à qui le jardin est destiné, « on ne pense pas seulement à nous, mais aussi aux insectes », éclaire Pascale Blairy. Des papillons, des guêpes, des coccinelles, des abeilles, le jardin est rempli de petites bestioles. Les orties de la famille des Urticacées, sont notamment l’habitat des papillons.

Cette mauvaise herbe est cependant aussi bonne pour l’humain puisqu’elle contient 40 % de protéines à sec.

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Réussir son expérience en refuge, saison 2 !

Réussir son expérience en refuge, saison 2 ! | Les colocs du jardin | Scoop.it
Pour compléter la campagne de communication lancée en 2021, les Parcs nationaux de montagne et la FFCAM, appuyés par l’association des gardiens de refuges des Pyrénées, ont élaboré une série de 4 vidéos autour du personnage légèrement caricatural de Vincent.
No comment yet.