Les colocs du jardin
65.5K views | +4 today
Follow
 
Rescooped by Bernadette Cassel from Nature en ville
onto Les colocs du jardin
Scoop.it!

Lutter contre la crise à mains nues : économie informelle et agriculture urbaine à Lisbonne

Lutter contre la crise à mains nues : économie informelle et agriculture urbaine à Lisbonne | Les colocs du jardin | Scoop.it

Urbanités. Alexandre Tavin. « Tiré de 6 mois de travail de terrain à Lisbonne en 2011, cet article analyse les espaces du centre de Lisbonne (ici les quartiers de Graça, Alfama et du Castelo) qui accueillent une agriculture urbaine et supportent une économie informelle, aujourd’hui plus que jamais essentielles à la vie des habitants de ces quartiers populaires.»


[...]


Via Géo Graphe
No comment yet.
Les colocs du jardin
Des plantes, des insectes, ... et tout le reste !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

« Clairons et Typographes » : attirer les premiers là où il y a des seconds à croquer, pour la sauvegarde des arbres

« Clairons et Typographes » : attirer les premiers là où il y a des seconds à croquer, pour la sauvegarde des arbres | Les colocs du jardin | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2020 : Septembre


"La forêt européenne de résineux subit sa plus forte attaque par les scolytes (Col. Curculionidés) depuis 70 ans, à cause de la chaleur et de la sécheresse. Parmi ces ravageurs secondaires (qui attaquent les sujets affaiblis), le Bostryche typographe Ips typographus est particulièrement redoutable.


Le projet bioProtect (201-2020) prolonge le travail entrepris en 2004 par Michael Müller (université de Dresde, Allemagne), visant à maîtriser ces insectes destructeurs par une voie respectueuse de l'environnement.


Celle-ci consiste à traiter les grumes avec des analogues (de synthèse) des phéromones d'agrégation des scolytes. Ces phéromones agissent aussi en attirant des prédateurs des ravageurs : elles sont alors des kairomones. Elles n'ont que ce rôle si la phéromone est celle d'une espèce qui n'est pas présente : leur application n'attire pas le xylophage destructeur et mais seulement le prédateur, auxiliaire naturel de lutte biologique.


Pratiquement on utilise la phéromone de scolytes inféodés à d'arbres décidus en forêt de conifères et celle de scolytes de conifères en forêts décidues. Beaucoup de prédateurs sont sensibles aux deux phéromones, se regroupent et passent à l'action. Parmi eux, les jeunes larves du Clairon formicaire Thanasinus formicarius (Col. Cléridé) dévorent toute larve de scolyte en train de forer sous l'écorce ; les adultes patrouillent sur l'écorce et consomment entre autres les scolytes. Les autres Coléoptères sont plutôt repoussés.


M. Müller, optimiste, voit la méthode disponible pour les forestiers dans 3 ans ; elle remplacera, sans effets secondaires notables, l'usage d'insecticides."


D'après « Bamboozling the bark beetles ». Communiqué de l'U. de Dresde. Lu à //phys.org/news/ le 31 août 2020.

 

Photo : Clairon formicaire. Cliché Entomart

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les forêts de l’Indre dépérissent sous la chaleur

Les forêts de l’Indre dépérissent sous la chaleur | Les colocs du jardin | Scoop.it
Depuis plusieurs années, l’Office national des forêts de l’Indre observe les effets néfastes de la sécheresse sur les arbres, qui meurent à petit feu.

 

Par Dorian LE JEUNE, 14.09.2020

 

Autre conséquence de la sécheresse : les insectes 

"Les arbres en dépérissement attirent les insectes ravageurs comme les agriles qui font une myriade de trous dans le bois. « L’arbre réagit en essayant de les noyer avec sa sève, sauf que cela l’épuise », raconte Franck Jarry. Dans l’Indre, ce sont plus de 4.000 m3 de bois qui sont touchés, ce qui reste peu comparativement à d’autres départements, rassure le responsable de l’ONF, mais qui demeure tout de même inquiétant. Pour que la situation ne s’empire pas à terme, l’ONF réfléchit à remplacer les chênes sessiles et pédonculés par des chênes pubescents. Ces derniers sont aussi gros et hauts que leurs cousins et surtout, ils sont aussi aptes à faire des tonneaux (ils représentent l’essentiel des revenus du marché du bois dans le département)."

(...)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Belgique. Une belle année pour le recensement des papillons

Belgique. Une belle année pour le recensement des papillons | Les colocs du jardin | Scoop.it
L’opération Devine qui papillonne au jardin bat des records avec 3 344 jardins participants. Loin des sécheresses de 2019, la météo propice de juillet a permis aux compteurs d’observer des espèces communes, moins fréquentes ces deux dernières années, telles que les azurés ou le paon du jour. Et les aménagements au jardin sont allés bon train.

 

 

Une participation record : tout juillet, 8 984 particuliers ont compté et encodé leurs observations dans plus de 3300 jardins en Wallonie et à Bruxelles. En moyenne, chaque observateur a vu passer une bonne vingtaine de papillons.

 

Les piérides restent dans le top 1.

 

Grâce à la météo favorable (alternance de pluie et de soleil) loin des sécheresses des deux années précédentes, le vulcain et le paon du jour sont au-dessus de leur moyenne saisonnière. Cette observation illustre l’importance de préserver des habitats de qualité pour ces espèces afin de leur permettre de « rebondir » après un coup dur.

 

L’azuré des parcs et l’azuré commun, de jolis petits papillons aux tonalités bleutées, sont observés en moyenne dans 21 et 25% des jardins (contre 18% les années précédentes).

 

Le moro-sphinx, ce papillon migrateur aux allures de colibri, est également bien représenté au jardin pour cette édition. Chaque année, il étend son aire de répartition vers le nord et en surprend plus d’un grâce à sa grande taille et à son vol stationnaire typique.

 

D’autres espèces communes amatrices d’orties poursuivent leur lent déclin, confirmant ainsi les observations des années précédentes. C’est le cas de la petite tortue, la belle dame et de la carte géographique.

 

Dans nos régions fortement urbanisées, les jardins constituent de formidables refuges naturels lorsqu’ils offrent de l’espace à la biodiversité. Une évidence pour de nombreux participants à l’opération, dont trois quarts indiquent disposer d’un abri (lierre, arbre creux, vieux mur, tas de bois/feuilles mortes) ou d’un parterre de fleurs mellifères et indigènes, tandis que plus de la moitié disposent d'un compost, d'une zone de friche, d'arbres fruitiers ou d'un potager. Leurs belles observations dans ces zones refuges convaincront peut-être leurs proches à laisser une place pour la nature sauvage au jardin.

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La grande saltique

La grande saltique | Les colocs du jardin | Scoop.it
Cette branche d'un érable arrachée par un coup de vent pend dans un arbuste. Les feuilles sèches recroquevillées fournissent d'excellentes cachettes pour cette araignée qui d'ordinaire s'abrite sous une écorce ou dans la fissure d'un poteau en bois. Marpissa muscova fait partie de la famille des araignées sauteuses, les Salticidae. Celles-ci chassent à vue et…

 

Par Gilles, 11.09.2020

 

[Image] Marpissa muscova – Vauréal. Crédit : Gilles Carcassès

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’UE a autorisé l’exportation de plus de 80 000 tonnes de pesticides pourtant interdits au sein de l’Union

L’UE a autorisé l’exportation de plus de 80 000 tonnes de pesticides pourtant interdits au sein de l’Union | Les colocs du jardin | Scoop.it
Produites en Europe, où leur utilisation est interdite en raison de leur très haute toxicité, quarante et une substances ont pu être vendues à l’étranger en 2018.

 

Par Stéphane Mandard, 10.09.2020 (abonnés) 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Avec la futaie jardinée, la forêt devient un gigantesque potager

Avec la futaie jardinée, la forêt devient un gigantesque potager | Les colocs du jardin | Scoop.it
Dans le Haut-Jura, le savoir-faire des bûcherons permet une exploitation raisonnée en « futaie jardinée ». Cette pratique permet notamment de fabriquer les boîtes du mont-d’or, indissociables de ce célèbre fromage du Haut-Doubs, dont la commercialisation débute vendredi 11 septembre. Lajoux et Bois-d’Amont (Jura), reportage

 

Philippe Desfilhes (Reporterre), 09.09.2020


"Rendez-vous est pris pour midi, l’heure à laquelle le bûcheron et les deux « sangliers » — les découpeurs de sangles — prennent leur pause-déjeuner. La coupe, nous a-t-on indiqué, est (...)"

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Potager et Verger en Agroécologie

Visite d'un jardin en Agroécologie depuis plus de 20 ans
Terre et Humanisme : https://terre-humanisme.org/

Permaculture Agroécologie etc ...
Tipeee : https://www.tipeee.com/permaculture-agroecologie-etc
Le livre : https://www.terran.fr/permaculture-jardin-mois-par-mois-dekarz-livre-editions-terran.html
Le blog : http://www.permacultureetc.com/
Le facebook : https://www.facebook.com/Permacultureetc
Peertube : https://tube.piweb.be/accounts/permaculture/video-channels

Vidéo de Damien DEKARZ
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sécheresse : "Des forêts commencent à mourir" en France, alerte une hydroclimatologue

Sécheresse : "Des forêts commencent à mourir" en France, alerte une hydroclimatologue | Les colocs du jardin | Scoop.it
Pour lutter, il n'y a pas de "solution miracle". Il faut améliorer la qualité des sols "qu'on a dégradée", explique Florence Habets, directrice de recherche au CNRS parce qu'"évidemment personne ne pourra arroser des forêts pour leur permettre de survivre".

 

franceinfo - Radio France, 05/09/2020

  

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Diversité des haies en France : les outils permettant de les connaître et de les maintenir

Diversité des haies en France : les outils permettant de les connaître et de les maintenir | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les haies constituent notre patrimoine rural et sont des réservoirs de biodiversité. La disparition annuelle de 11 500 km est une cause directe de l'effondrement de la biodiversité et de l'amplification des catastrophes climatiques visibles sur nos territoires.

 

[Vidéo Webinaire] Haies | Le portail technique de l'OFB, 22.06.2020 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Lutter contre le carpocapse à l'aide du biocontrôle, un tuto vidéo

Lutter contre le carpocapse à l'aide du biocontrôle, un tuto vidéo | Les colocs du jardin | Scoop.it
Le carpocapse ou ver de la pomme s’attaque à de nombreux fruits comme les pommes, les poires, les prunes ou encore les noix.

C’est la chenille du papillon qui se nourrit du fruit et le rend impropre à la consommation.
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Fiche technique Auxiliaires : Les Syrphes 

Fiche technique     Auxiliaires     : Les Syrphes  | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les syrphes appartiennent à l’ordre des diptères, communément appelés mouches, et plus particulièrement à la famille des syrphidés. Cette famille comprend environ 500 espèces en France. Participant à la pollinisation des fleurs, certaines espèces au stade larvaire sont prédatrices de pucerons.

(...)

 

Jardiner autrement

Le site de référence pour jardiner sans pesticide

 

Accueil dans le jardin

 

  • Evitez d’utiliser tous traitements insecticides auxquels les syrphes sont très sensibles.
  • Laissez se développer des plantes sauvages et semez-en éventuellement. Coquelicot, menthe, phacélie, achillée millefeuille, vipérines, pâquerette, etc. sont riches en nectar et en pollen et nourrissent les adultes. Cultivez des espèces variées de façon à étaler la période de floraison et ainsi offrir des ressources aux syrphes, du printemps (centaurée, pimprenelle, ombellifères, souci, véroniques, etc.), à l’automne (tournesol, asters, cosmos, lierre, etc.).
  • Ne perturbez pas trop les bandes fleuries par des tontes.
  • Conservez ou construisez des abris pour les syrphes : abris de jardin, murets, tas de feuilles, feuillages persistants, écorces fissurées, lierre, haies, fagots de tiges creuses, hôtels à insectes etc

 

[Image] a) Pupe de syrphe sous une feuille de rosier (Laure Derail). b) Larves de Syrphes : Syrphus sp. (Alton N. Sparks, Jr., University of Georgia, Bugwood.org.). c) Syrphus ribesii, le syrphe du groseillier (Gilles Carcassès). d) Episyrphus balteatus, le syrphe ceinturé, sur un hortensia (Gilles Carcassès).

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dans le nord-Ardèche, le dépérissement des arbres s'accélère

Dans le nord-Ardèche, le dépérissement des arbres s'accélère | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les propriétaires de forêt du Nord de l'Ardèche s'inquiètent du dépérissement des arbres, conséquence des épisodes de sécheresse à répétition.

 

Par Willy Moreau, France Bleu Drôme Ardèche, 26.08.2020

 

"... René Sabatier, maire de Saint-Clair et ancien ingénieur forestier s'alerte de cette situation qui s'aggrave d'année en année : "Des insectes viennent piquer et pondre dans l'écorce. D'habitude, quand l'arbre est vigoureux il colmate en émettant de la sève. La sécheresse fragilise les arbres. Comme ils sont en souffrance, ils ont moins de moyens de se protéger et les insectes colonisent"."

(...)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les espaces verts résidentiels bénéfiques pour le développement intellectuel des enfants

Les espaces verts résidentiels bénéfiques pour le développement intellectuel des enfants | Les colocs du jardin | Scoop.it
Une étude de l'Université de Hasselt en Belgique, citée par The Guardian, révèle que les enfants qui grandissent dans des zones urbaines où il y a de nombreux espaces verts ont un QI supérieur de 2.6 points aux autres enfants. "Nos résultats indiquent que les espaces verts résidentiels peuvent être bénéfiques pour le développement intellectuel et comportemental des enfants vivant dans les zones urbaines", indiquent les auteurs de l'étude dans Plos Medecine. Plus de 600 enfants ont été suivis pour cette enquête.

 

Par La Rédaction de LCI, 24.08.2020

 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dans la Loire, les épicéas, les pins et les hêtres de nos forêts meurent, victimes du réchauffement climatique

Dans la Loire, les épicéas, les pins et les hêtres de nos forêts meurent, victimes du réchauffement climatique | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les arbres meurent, notamment dans la Loire autour de Noirétable, où les épicéas sont les premiers à souffrir des 3 dernières canicules successives. Rencontre avec un technicien forestier du Centre national de la propriété forestière, pour une visite guidée, plutôt pessimiste.

 

Publié le 17.09.2020

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des structures artistiques pour éviter le piétinement des promeneurs autour de cinq chênes remarquables en forêt de Tronçais (Allier)

Des structures artistiques pour éviter le piétinement des promeneurs autour de cinq chênes remarquables en forêt de Tronçais (Allier) | Les colocs du jardin | Scoop.it
D'ici quelques semaines, cinq aménagements seront finalisés dans la forêt de Tronçais. Ils visent à protéger cinq arbres remarquables du piétinement des promeneurs.

 

Publié le 10/09/2020

 

 

[Image] via Des écrins imaginés pour protéger les arbres remarquables de la forêt de Tronçais, dans l'Allier - Cérilly (03350)
https://www.lamontagne.fr/cerilly-03350/actualites/des-ecrins-imagines-pour-proteger-les-arbres-remarquables-de-la-foret-de-troncais-dans-l-allier_13757647

 

La ronde du chêne Carré

Le chêne Carré, dont l'avènement remonte à 1630, est haut de 30 mètres et présente une circonférence de 6,35 mètres.
La lauréate est l'artiste Prisca Cosnier. Financement : 9.500 euros

 

« L'installation rappelle la forme carrée de la base du tronc qui a donné son nom à ce chêne. Les quarante-huit anneaux composent une forme qui évoque également le génome et le cycle de la forêt, un éternel recommencement, grâce au symbole de l'ellipse. »

 

___________________________________________________________________

POUR EN SAVOIR PLUS :

→ ONF - Les arbres remarquables de la forêt de Tronçais
http://www1.onf.fr/lire_voir_ecouter/++oid++1686/@@display_media_gallery.html


→ ONF - Ces petites bêtes que l'on ne voit pas - Quand les insectes sortent du bois... http://www1.onf.fr/centre-ouest-aquitaine/++oid++1939/@@display_media_gallery.html


→ ONF - Forêt domaniale de Tronçais
http://www1.onf.fr/enforet/troncais/@@index.html

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Les néonicotinoïdes sont des substances trop efficaces et trop persistantes pour que leur usage puisse être contrôlé »

« Les néonicotinoïdes sont des substances trop efficaces et trop persistantes pour que leur usage puisse être contrôlé » | Les colocs du jardin | Scoop.it
CHRONIQUE. Certes, les abeilles ne butinent pas dans les champs de betteraves. Mais cet argument, utilisé comme élément de langage par le gouvernement, masque une réalité étayée par des centaines de travaux scientifiques récents.

 

Par Stéphane Foucart, 13.09.2020 (abonnés)

 

Chronique. En mars 2016, lorsqu’elle plaidait pour l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, l’actuelle ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, déclarait devant les députés : « Les études scientifiques s’empilent. Aujourd’hui, (…) on peut raconter ce qu’on veut, les néonicotinoïdes sont extrêmement dangereux, ils sont dangereux pour les abeilles, mais bien au-delà des abeilles, ils sont dangereux pour notre santé, ils sont dangereux pour notre environnement, ils contaminent les cours d’eau, ils contaminent la flore, y compris la flore sauvage. Ils restent dans les sols très longtemps. (…) Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. »

 

Promu par les milieux de l’agro-industrie, repris par le ministre de l’agriculture, répercuté par des journalistes et multiplié à l’infini sur les réseaux sociaux par des milliers de petites mains, un unique élément de langage est venu balayer tout cela. Nul ne l’ignore plus : « Une abeille, ça ne va pas butiner dans les champs de betteraves. » Il n’y aurait donc pas de raison de s’inquiéter de la remise en selle des néonicotinoïdes sur cette culture, qui doit être soumise dans les prochaines semaines à la représentation nationale.

 

Certes, les abeilles ne butinent pas dans les champs de betteraves. Mais la mise en majesté de cet argument masque une réalité étayée par des centaines de travaux récents, à laquelle faisait référence Mme Pompili en mars 2016 : les néonicotinoïdes sont des substances trop efficaces et trop persistantes pour que leur usage puisse être contrôlé. Et ce d’autant plus que leur solubilité dans l’eau leur offre une variété d’imprévisibles destins.

 

En novembre 2019, des chercheurs japonais l’ont illustré de manière si spectaculaire que leurs résultats, publiés dans Science, vont loin au-delà de tout ce qu’on pouvait imaginer jusqu’alors.

 

Doses homéopathiques

La limnologiste Masumi Yamamuro (université de Tokyo) et ses collègues se sont intéressés aux rendements d’une grande pêcherie d’eau douce du sud-ouest du Japon, dans la préfecture de Shimane. Le lac Shinji, septième plus grand lac de l’archipel, fournissait depuis des décennies une moyenne d’environ 280 tonnes annuelles de deux espèces commerciales fort prisées de la gastronomie nippone : le wakasagi (Hypomesus nipponensis) et l’anguille japonaise (Anguilla japonica).

 

En 1993, l’imidaclopride – le premier des « néonics », commercialisé par Bayer – fut autorisé en traitement de semences, sur le riz. Il fut d’abord utilisé à des doses homéopathiques. Selon les chiffres colligés pa(...)"

 

______________________________________________________________

POUR EN SAVOIR PLUS :

→ Ce lac japonais où les néonicotinoïdes ont détruit la pêche - De charliehebdo.fr - Aujourd'hui, 13:21

 
Bernadette Cassels insight:
 
À (re)lire aussi :
 
Avec ou sans floraison, les néonicotinoïdes représentent des risques pour les pollinisateurs - De www.lemonde.fr - 13 août, 00:15
 
"Même en l’absence de floraison des cultures traitées, les néonicotinoïdes représentent un risque élevé pour les abeilles, les pollinisateurs et les insectes auxiliaires des cultures. Les gouttelettes d’eau (ou « eau de guttation ») exsudées par les plantes, et auxquelles des pollinisateurs peuvent venir s’abreuver, sont par exemple une voie d’exposition."
Stéphane Foucart,
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« De nombreux éléments de preuves pointent vers les néonicotinoïdes comme cause majeure » du déclin des abeilles

« De nombreux éléments de preuves pointent vers les néonicotinoïdes comme cause majeure » du déclin des abeilles | Les colocs du jardin | Scoop.it
Notre journaliste Stéphane Foucart a répondu à vos questions après que l’Union européenne a fait l’impasse sur les recommandations de l’Autorité européenne de sécurité des aliments visant à protéger les abeilles contre les pesticides.

 

Publié le 29.08.2020

 

"Au cœur de l’été, l’Union européenne (UE) a discrètement reporté la mise en place de nouveaux tests visant à protéger les abeilles et les pollinisateurs sauvages (bourdons, abeilles solitaires, papillons, etc.) contre les pesticides, ignorant l’avis de ses propres experts de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et de la communauté scientifique. Interdits depuis la fin de 2018 en Europe, les trois principaux insecticides néonicotinoïdes pourraient ainsi être remplacés par des produits aussi problématiques.

 

Selon une étude, publiée en octobre 2017 dans la revue PloS One, la biomasse d’insectes volants a chuté de plus de 75 % entre 1989 et 2016 dans une soixantaine de zones protégées d’Allemagne.

Journaliste au Monde et auteur du livre Et le monde devint silencieux (Seuil-Le Monde), dans lequel il dévoile comment l’industrie des pesticides a infiltré des organisations scientifiques et des ONG environnementales, Stéphane Foucart a répondu à vos nombreuses questions."

(...)

 

 

--> Voir dans Scoop.it

Bernadette Cassels insight:

 

(Re)lire aussi :

 

 

"Pesticides, réchauffement climatique, urbanisation... qui sont les responsables de ce désastre écologique ?" De cause à effets, le magazine de l'environnement par Aurélie Luneau, dimanche 8 septembre 2019 avec Stéphane Foucart, auteur du livre Et le monde devint silencieux : comment l'agrochimie a détruit les insectes (2019)

 

 
Dans son livre « Et le monde devint silencieux », notre journaliste Stéphane Foucart dévoile comment l’agrochimie a infiltré et instrumentalisé des organisations scientifiques reconnues et des ONG de protection de la nature.
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

10 actions à adopter pour sauver les abeilles

10 actions à adopter pour sauver les abeilles | Les colocs du jardin | Scoop.it
Un écosystème est un mécanisme complexe : chaque engrenage y est nécessaire et doit être à sa juste place pour que l'ensemble fonctionne correctement. Introduisez une variation, retirez une pièce, et l'équilibre subtil de l'appareil peut s'écrouler comme un château de cartes. Si la disparition de certaines pièces de cette machine peut nous sembler - en apparence - anodine, le retrait d'autres peut avoir des répercussions spectaculaires. Il en va ainsi pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

 

Par Emma Hollen, 24.08.2020

 

Extrait :

 

Si vous collectez votre miel, optez pour une approche bee-friendly

 

"Les abeilles produisent souvent du miel en excès afin d'avoir des stocks suffisants en hiver. Vous pouvez donc envisager d'en collecter une part raisonnable pour votre propre consommation. Si vous constatez que vos abeilles viennent à manquer lors des mois les plus froids, restituez-leur une part de leur miel.

Conservez un enfumoir à vos côtés à chaque fois que vous ouvrez la ruche, mais limitez l'enfumage au maximum. Si cette technique est indéniablement efficace et naturelle, elle est néanmoins une cause de stress pour les abeilles. Apprenez à extraire les peignes sans déranger vos abeilles pour une colonie plus heureuse."

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment lutter contre les altises, insectes ravageurs du chou ?

Comment lutter contre les altises, insectes ravageurs du chou ? | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les conseils de Maryse Friot, Présidente de la Société d'HOrticulture de Touraine

 

Replay du mardi 8 septembre 2020

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Jardin. Une rue-jardin, à Privas, dans l'Ardèche

Jardin. Une rue-jardin, à Privas, dans l'Ardèche | Les colocs du jardin | Scoop.it
Anthony Bazin a eu l'idée de végétaliser sa rue. Aujourd'hui, ils sont 17 voisins à se retrouver pour jardiner. 

 

Par Isabelle Morand, 06/09/2020)

 

"... Après les plantations sont venus d’autres aménagements comme un grand hôtel à insectes construit avec des vieux volets, des planches oubliées, et le fleurissement de l'ancienne voie de chemin de fer transformée en voie verte. Chacun est venu avec ses matériaux de récup'. L’objectif d’Anthony et de ses voisins aujourd’hui : poursuivre les plantations à l’intérieur du quartier, et végétaliser d’autres rues alentours. 

 

Vous pouvez suivre Anthony Bazin sur sa page Facebook. L'occasion de découvrir son jardin de Bésignoles, une vraie pépite exotique en Ardèche.

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

1001 pattes à l’assaut des pucerons

1001 pattes à l’assaut des pucerons | Les colocs du jardin | Scoop.it
Vous connaissez la célèbre coccinelle à sept points, mais avez-vous déjà croisé la larve de syrphe ou celle de chrysope ? Avez-vous une idée du repas des punaises prédatrices ? Bienvenue dans le monde des auxiliaires des cultures. Ces petites bébêtes se nourrissent des pucerons et autres ravageurs, facilitant ainsi le travail des agriculteurs ou des jardiniers du dimanche.

 

Le magazine de la Ruche Qui Dit Oui ! 

Oui ! — Magazine Du 3 au 9 septembre 2020

Texte : Tanguy Dehlin
Photos : Thomas Louapre

 

Bernadette Cassels insight:

 

via LinkedIn, par Johanna Villenave-Chasset, Docteur en entomologie, spécialiste des auxiliaires et de la protection des cultures - Flor'Insectes - Il y a 2 jours

  
"Sacrée rencontre avec un futur maraîcher passionné d'insectes et présentation de mon travail dans les vergers"

 

https://www.linkedin.com/posts/johanna-villenave-chasset-22ba053_1001-pattes-%C3%A0-lassaut-des-pucerons-oui-activity-6707376908503461888-mpLe

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Zeuxevania splendida, un drôle d' hyménoptère

Zeuxevania splendida, un drôle d' hyménoptère | Les colocs du jardin | Scoop.it
  Voici une drôle de bestiole trouvée sur la piscine ,l'essentiel du corps fait moins de 5 mm. Hormis les pattes un peu brunes , tout es

 

Lejardindelucie, 24.08.2020

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Arroser efficacement pour économiser l'eau au jardin, un tuto vidéo

Arroser efficacement pour économiser l'eau au jardin, un tuto vidéo | Les colocs du jardin | Scoop.it
L’arrosage dans un jardin est une des préoccupation principale des jardiniers et pour cause, les plantes ont besoin d’eau pour se développer et se nourrir.

Il est cependant important d’économiser l’eau car c’est un bien très précieux.

 

Publié le 27.08.2020

 

"Pour cela il est utile de connaître les besoins de ses plantes en fonction de leur stade de développement mais aussi de la nature de sol.

 

Dans cette vidéo vous apprendrez les gestes à la portée des jardiniers pour arroser un jardin de façon efficace et économe.

Pour aller plus loin, l’article sur l’arrosage économe en eau."

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

En Afrique de l’Est, les criquets pèlerins continuent à dévaster les récoltes

Vingt-cinq millions de personnes menacées par la faim. En plus de la crise du coronavirus, l’Afrique de l’Est est à l’heure actuelle confrontée à la progression fulgurante de criquets pèlerins – la plus grande invasion depuis des décennies –, avec l’Ethiopie pour épicentre, s’alarme Caritas. Ce fléau frappe davantage les populations qui doivent déjà faire face aux périodes de sécheresse et d’inondations pour assurer leur survie alimentaire.


Par Luca Heim, 26.08.2020

 

"Le développement des criquets s’explique par les conditions de reproduction favorables qui ont prévalu dans des régions reculées de la péninsule arabique en 2018. Au cours du second semestre 2019, les premiers essaims formés au Yémen se sont propagés en Ethiopie et au nord de la Somalie, d’où ils ont migré en fin d’année vers l’Erythrée, Djibouti, l’est de l’Ethiopie et le nord-est du Kenya. Début 2020, ils ont continué à se développer pour atteindre l’Ouganda et le Soudan du Sud. Les Nations Unies avaient déjà mis en garde contre une énorme invasion acridienne en novembre 2019. Depuis, de mois se sont écoulés et le processus de ponte, de reproduction et de formation de nouveaux essaims progresse inexorablement. Et ce, malgré d’importants efforts consentis de longs mois durant par les pays touchés pour contenir l’invasion."

(...)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quatre questions pas si bêtes sur la "prolifération" de guêpes cet été

Quatre questions pas si bêtes sur la "prolifération" de guêpes cet été | Les colocs du jardin | Scoop.it
... Des jardins aux terrasses des bars, en campagne ou en ville, on guette la guêpe et on la chasse à grands coups de revers de main. Franceinfo répond à quelques questions sur cet insecte mal connu, qui souffre d'une mauvaise réputation bien qu'il soit bénéfique pour l'environnement.

 

Publié le 25.08.2020

 

No comment yet.