#OBÉSITÉ : La #protéine naturelle qui pourrait éliminer un tiers de la masse grasse #sante #hcsmeufr  | Les actualités du GIE GERS - Groupement pour l'Elaboration et de Réalisation Statistiques | Scoop.it
L'obésité, qui touche plus de 650 millions de personnes dans le monde, est le principal facteur ou moteur de syndrome métabolique, notamment de troubles tels que la résistance à l'insuline, l'intolérance au glucose, l'hypertension et l’élévation du taux de lipides dans le sang. Cette étude du Centre médical universitaire de Georgetown (Washington) révèle, à ce stade chez la souris, l’effet surprenant d’une protéine, étudiée au départ pour son rôle dans le cancer mais qui s’avère aussi être un puissant régulateur du métabolisme. L’étude, présentée dans les Scientific Reports montre en particulier que l’expression forcée de cette protéine chez la souris obèse entraîne une réduction remarquable de sa masse grasse, en dépit ici d’une prédisposition génétiquement programmée à manger tout le temps. Une piste donc très prometteuse et à suivre pour lutter contre l’obésité et ses comorbidités.