#GREFFE : Modifier les cellules T pour une meilleure acceptation du greffon #sante #hcsmeufr  | Les actualités du GIE GERS - Groupement pour l'Elaboration et de Réalisation Statistiques | Scoop.it
Cette recherche d’une équipe de l’Université de Bâle a peut-être trouvé le moyen de surmonter le principal défi de la greffe, le risque de rejet. Alors que la suppression du système immunitaire pour prévenir le rejet d'organe ouvre la porte à des infections qui peuvent être mortelles, cette nouvelle approche moléculaire décrite dans la revue Immunity permet le maintien de la capacité de lutter contre les infections.