Protostar: Espoirs et désillusions de Mohammed, étudiant révolutionnaire à Alep - Géopolitique | Cours particuliers de français à domicile | Scoop.it

AFP / Ahmad Gharabli
ALEP (Syrie) - Il a relevé le col de son polo à la manière des footballeurs. A ses côtés, une kalachnikov qu'il n'a jamais utilisée. "Je ne veux pas tuer", dit Mohammed Shadi avant de raconter l'université d'Alep en ébullition, le basculement dans la violence, la torture et ses désillusions.