Actualité Immobilière: A quand le crédit immobilier gratuit ? | Immobilier | Scoop.it

Les taux fixes viennent de franchir un pas de plus vers le bas : 0,82% sur 10 ans, 1,04% sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans pour les meilleurs dossiers négociés par CAFPI. Tous les emprunteurs profitent de cette situation exceptionnelle : même les taux les plus hauts obtenus par CAFPI pour des emprunteurs plus « risqués » (1,85% sur 20%, par exemple), sont inférieurs de 25 points de base (0,25%) en moyenne par rapport aux taux du marché.

 

Dynamique porteuse. Sur 20 ans, une mensualité de 1 000 euros permet d’emprunter jusqu’à 200 000 euros pour les meilleurs profils. Le pouvoir d’achat immobilier a augmenté de 55% depuis 2012, ce qui revient à acheter 35 m² supplémentaires en moyenne. Il s’en suit une dynamique incroyable en faveur de l’achat immobilier : face à la volatilité des placements financiers, ils privilégient les « actifs réels », au premier rang desquels la pierre.

Tous les emprunteurs gagnants. Comme l’argent ne coûte pas cher non plus aux banques, celles-ci sont prêtes à financer tous les ménages solvables. Les primo-accédants font un retour en force (40% de la clientèle CAFPI en mai). Quant aux investisseurs, ils obtiennent de meilleurs rendements locatifs et bénéficient d’un véritable effet de levier, le loyer de l’argent étant sensiblement inférieur à celui de la pierre. Cerise sur le gâteau pour les jeunes en bonne santé, la négociation de l’assurance-emprunteur procure une réelle baisse du coût total du crédit.


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)