Infographie - On n’a jamais aussi peu négocié les prix immobiliers | Immobilier | Scoop.it

Tous les clignotants étaient au vert ces derniers mois sur l’immobilier. Les Français l’ont bien compris et le marché est actif. Rien d’étonnant à ce que les marges de négociation soient resserrées dans un tel contexte. Selon Bernard Cadeau, président du réseau Orpi, une marge moyenne des négociations immobilières à 4,5 % sur l’ensemble du territoire constitue un «minimum technique». Pour la première fois depuis la création en avril 2015 du baromètre des écarts de prix calculé par le réseau Orpi en partenariat avec Le Figaro immobilier et Explorimmo, ce chiffre s’affiche désormais à 4,4 %.

 

«C’est un indice de la grande fluidité du marché, explique Bernard Cadeau. Les ventes se font avec peu de discussion dans les meilleurs délais». Ce point bas signifie peut-être aussi qu’acheteurs et vendeurs ont compris que c’était plus que jamais le moment d’agir rapideme