Les polluants du diesel franchissent le placenta | GREENEYES | Scoop.it
Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à montrer que les nanoparticules inhalées, présentes dans les gaz d'échappement des moteurs diesels, sont capables de franchir la barrière placentaire et de passer dans le sang du fÅ“tus. Des effets sur la santé ont été observés, chez l’animal, sur deux générations.

Via congruence-RSO