Gouvernance - Veille quotidienne
6.4K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
onto Gouvernance - Veille quotidienne
Scoop.it!

ISS propose une nouvelle approche pour définir l'indépendance du président du CA

ISS propose une nouvelle approche pour définir l'indépendance du président du CA | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it
Quels sont les critères retenus par la firme Institutional Shareholder Services Inc. (ISS) pour recommander une déviation à la règle d'indépendance du président du conseil d'administration ? On sai...
No comment yet.
Gouvernance - Veille quotidienne
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Zone euro: chute du PIB de 8,7 % en 2020, pire qu’attendu - La Presse

Zone euro: chute du PIB de 8,7 % en 2020, pire qu’attendu - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le PIB de la zone euro devrait chuter de 8,7 % en 2020, avant de rebondir en 2021 (+6,1 %), selon des chiffres publiés mardi par la Commission européenne, plus pessimiste que lors de ses dernières prévisions début mai. « L’impact économique du confinement est plus grave que ce que nous avions prévu au départ. Nous continuons à naviguer en eaux troubles et sommes confrontés à de nombreux risques, dont une nouvelle vague importante d’infections » à la COVID-19, a expliqué le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, cité dans un communiqué. Bruxelles avait anticipé, début mai, une chute du PIB de 7,7 % en 2020, puis une reprise (+6,3 %) en 2021. « Ces prévisions montrent les effets économiques dévastateurs de cette pandémie », a souligné le commissaire européen à l’Économie, Paolo Gentiloni. Trois pays – l’Italie, l’Espagne et la France – sont particulièrement touchés par cette récession, avec un PIB en recul de plus de 10 % en 2020.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Bellus Santé s’effondre en Bourse - La Presse

Bellus Santé s’effondre en Bourse - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

La société biopharmaceutique lavalloise Bellus Santé est sévèrement punie par les investisseurs après la présentation de résultats cliniques mitigés, voire décevants. L’entreprise dirigée par Roberto Bellini a perdu 72 % de sa valeur boursière lundi : plus de 700 millions en capitalisation boursière se sont envolés. Bellus développe un médicament contre la toux chronique et de nouveaux résultats de tests cliniques étaient attendus avec intérêt lundi matin — l’action de l’entreprise avait quadruplé en un peu plus d’un an. La capitalisation boursière de Bellus avait même dépassé le milliard de dollars au printemps. Elle s’élève ce matin à 272 millions. Bellus a fait savoir que son essai de phase 2 n’a pas atteint le seuil de signification statistique pour ce qui est du principal critère d’évaluation : la réduction de la fréquence de la toux en état d’éveil. Une réduction « cliniquement et statistiquement significative » de la fréquence de toux a cependant été obtenue auprès d’un sous-groupe de patients présentant une fréquence de toux élevée. Le PDG Roberto Bellini n’était pas disponible lundi pour discuter des résultats avec La Presse. [...] Le conglomérat montréalais Power Corporation (16,4 %) et le Fonds de solidarité FTQ (5,4 %) comptent parmi les principaux actionnaires de l’entreprise de Laval. Avec ses 3,26 millions d’actions, la séance boursière de lundi signifie une perte de valeur théorique de presque 40 millions pour le Fonds FTQ, par rapport au cours de vendredi.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Les années Trump: un bilan contrasté - La Presse

Les années Trump: un bilan contrasté - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le président américain, Donald Trump, se présente devant l’électorat cet automne avec un bilan contrasté, c’est le moins qu’on puisse dire. D’un côté, il peut se vanter d’avoir dirigé son pays pendant la plus longue période d’expansion de l’après-guerre, mais de l’autre, il doit gérer actuellement la plus grave crise économique de l’histoire des États-Unis. Bilan d’un premier mandat tumultueux. Les États-Unis ont mis du temps à émerger de la crise financière de 2008. Mais quand Donald Trump a pris le pouvoir, au début de 2017, la reprise économique était bien amorcée. Le produit intérieur brut des États-Unis a enregistré une croissance de 2,4 % en 2017. Le rythme s’est maintenu jusqu’en février 2020, quand la crise de la COVID-19 a brutalement mis un frein à la période d’expansion commencée en juin 2009. Philippe Fournier et Pierre Martin, spécialistes des États-Unis au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal, font la même lecture des années Trump : il a surfé sur l’économie ressuscitée par l’administration Obama, mais il a lui-même ajouté de l’eau au moulin. « La réforme fiscale et la déréglementation sont les deux principales réalisations du premier mandat de Trump », dit Philippe Fournier. « Sur le plan économique, on peut dire que ce sont les seules », ajoute Pierre Martin. La pièce de résistance de l’administration Trump est sans contredit la réforme fiscale, qui a eu un effet accélérateur sur l’économie. [...] Les États-Unis ne sont pas le seul pays du monde où la croissance économique ne se distribue pas également, mais les inégalités se sont accrues pendant le mandat de Donald Trump, selon les deux chercheurs. « C’était déjà une société inégalitaire avant, ça l’est encore plus aujourd’hui », dit Philippe Fournier. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les États-Unis sont le pays où l’inégalité de revenus (mesurée par le coefficient de Gini) est la plus élevée de tous les pays industrialisés.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Faut-il ressusciter Québecair ? - Lettre d'opinion de Michel Nadeau - Le Devoir

Faut-il ressusciter Québecair ? - Lettre d'opinion de Michel Nadeau - Le Devoir | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

À Québec, cette semaine, les partis d’opposition ne parvenaient pas à cacher leur excitation après l’annonce, par le ministre des Transports, d’un scénario possible de création d’un transporteur aérien public québécois. Ils imaginaient la scène au caucus quand François Bonnardel poserait la question : « Qui pourrait bien diriger cette compagnie ? Qui a l’expérience du démarrage d’un transporteur aérien ? » Les ambitieux et les opportunistes — il en resterait à la CAQ — porteraient alors un regard insistant et flagorneur sur l’ancien dirigeant d’Air Transat qui, épuisé paraît-il, par la pandémie qui s’achève, mérite bien de retourner à ses premiers amours… Mais M. Legault sait que le monde de l’aviation commerciale a bien changé. Depuis les débuts de Québecair et de Nordair, au tournant des années 1950, les transporteurs régionaux pouvaient alors compter sur de généreux contrats fédéraux pour la liaison des villages et des bases aériennes en territoires autochtones. Puis, il y eut les grands projets hydroélectriques, miniers et forestiers, où la main-d’œuvre devait être ramenée périodiquement, par air, vers le sud. Au tournant de la Révolution tranquille, la famille Brillant de Rimouski donnera des ailes à Québecair au moment où le réseau routier de l’est du Québec n’offrait pas une réelle option aux voyageurs désireux de se rendre à Montréal. Il faut dire que les revenus stables de Québec-Téléphone équilibraient le bilan du conglomérat qui devait soutenir les fluctuations du transporteur aérien.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

La planète économique: de longues vacances, mais sans salaire - La Presse

La planète économique: de longues vacances, mais sans salaire - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Un billet d’avion à moitié prix, des nuits d’hôtel gratuites et un accès sans frais à tous les musées et monuments historiques. Qui dit mieux ? La Sicile veut que les touristes reviennent et accepte d’y mettre le prix avec des offres qui pourraient lui coûter 50 millions d’euros. Ce n’est pas le seul pays à faire des efforts extraordinaires pour faire revenir les visiteurs étrangers. Majorque a déjà rouvert ses frontières à des vols nolisés en provenance de l’Allemagne, pays relativement épargné par la COVID-19. Et Cuba accueille les visiteurs étrangers dans les hôtels situés dans ses îlots isolés. À des prix bien tentants, surtout pour ceux qui n’ont pas réussi à dénicher un chalet pour les vacances, même à prix d’or. Reste à voir si le goût du large sera plus grand que la peur du virus. L’industrie touristique est devenue un moteur économique puissant. Plus de 300 millions d’emplois dans le monde en dépendent, selon la plus récente estimation de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement. Pour beaucoup de pays, c’est la principale ou la seule ressource de revenus et d’emplois. Tous les pays vont souffrir de l’absence de touristes étrangers cette année, y compris le Canada et le Québec. Mais certains beaucoup plus que d’autres. Les pays les plus visités au monde seront moins touchés, parce que leur secteur touristique ne représente pas une part aussi importante de leur économie que des pays plus petits, qui dépendent davantage du tourisme.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Trans Mountain: la Cour suprême n’entendra pas l’appel des Premières Nations - La Presse

Trans Mountain: la Cour suprême n’entendra pas l’appel des Premières Nations - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le plus haut tribunal du pays a rejeté jeudi l’appel de la nation Squamish, de la nation Tsleil-Waututh et de la bande indienne de Coldwater, mettant ainsi fin à une saga judiciaire qui a duré des années. Comme d’habitude, la Cour suprême n’a pas révélé les motifs de sa décision. Le projet Trans Mountain (TMX) avait été d’abord approuvé par le gouvernement libéral de Justin Trudeau en 2016, mais la Cour d’appel fédérale a statué en 2018 qu’Ottawa n’avait pas correctement consulté les communautés autochtones riveraines. Le cabinet fédéral a approuvé le projet une deuxième fois en juin 2019 après avoir mené des consultations supplémentaires avec les communautés touchées. Mais certaines de ces communautés estimaient toujours que le gouvernement ne s’était pas acquitté adéquatement de son obligation de consulter et elles ont de nouveau fait appel de la décision. La Cour d’appel fédérale a statué en février dernier que le gouvernement avait fait un véritable effort pour entendre et répondre aux préoccupations exprimées. Des communautés autochtones se sont alors tournées vers la Cour suprême.Ces communautés autochtones ont toujours des inquiétudes quant aux impacts que pourrait avoir un déversement sur l’eau potable dans leur région. Ils craignent aussi les impacts du trafic maritime sur l’écosystème au large des côtes de la Colombie-Britannique — en particulier les épaulards résidents du sud, une espèce très menacée.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Frais de fonctionnement: pas d’austérité pour les fonds de travailleurs - La Presse

Frais de fonctionnement: pas d’austérité pour les fonds de travailleurs - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le cœur est à la dépense chez les fonds de travailleurs de la FTQ et de la CSN, révèlent leurs récents rapports financiers. Les charges opérationnelles ont bondi de 26 % chez Fondaction et de 14 % au Fonds de solidarité FTQ. Pour la plupart, ces hausses ne sont pas liées à la COVID-19. Les dépenses de Fondaction passent de 53,8 millions à 68 millions en un an, une hausse de 14,2 millions. Le communiqué sur les résultats annuels du fonds, publié jeudi, est muet sur les charges opérationnelles. L’information se trouve dans le rapport de gestion, où on explique que 5,8 millions ont été payés à des gestionnaires externes pour des primes de performance. Ils ont obtenu un rendement de 10,4 % sur leur portefeuille d’un peu plus de 1 milliard « dans un marché très bousculé ». Leurs honoraires ont plus que doublé en un an, passant de 4,5 à 10,4 millions. Des honoraires professionnels de 5,3 millions ont aussi été payés, notamment à la suite d’un litige. Enfin, la hausse de l’effectif – il y a maintenant 190 employés – et des frais liés à la restructuration de l’équipe de direction ajoutent 5,3 millions aux dépenses de fonctionnement. Au total, le ratio des charges opérationnelles s’élève à 2,93 %, en forte hausse depuis 2016, où il s’élevait à 2,22 %.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Covid-19 : que faire des dettes souveraines ? - Le Grand Continent

Covid-19 : que faire des dettes souveraines ? - Le Grand Continent | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Les plans de sauvetage de l’économie mis en place dans les différents pays en réaction à la crise sanitaire conduisent à une explosion sans précédent de la dette publique quasiment partout dans le monde. La question se pose du sort à réserver à ces montagnes de dettes. Hubert de Vauplane revient dans cet article sur la signification et les implications juridiques de deux hypothèses : l'annulation de la dette et la dette perpétuelle. [...] Des voix se font entendre pour réclamer purement et simplement une annulation de la dette publique détenues par les banques centrales, ou plus exactement par les banques centrales nationales du système du SEBC. D’autres voix évoquent la possibilité d’émission de dettes perpétuelles, voire même la conversion d’une partie du stock existant de la dette publique en dette perpétuelle, notamment le stock détenu par les banques centrales nationales, afin techniquement d’éviter une annulation qui conduirait à des fonds propres négatifs des banques centrales procédant à l’annulation du stock de dette publique nationale qu’elles détiennent.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Points de vue sur les technologies des registres distribués et de la chaîne de blocs (Blockchain) - Rapport complet pour 2019-2020 - CPA Canada

Points de vue sur les technologies des registres distribués et de la chaîne de blocs (Blockchain) - Rapport complet pour 2019-2020 - CPA Canada | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Découvrez les possibilités de collaboration entre les divers domaines qui utilisent la chaîne de blocs, et voyez ce qu’en disent des chefs de file en technologie, en gouvernance et en affaires. Dans les domaines des affaires et de la comptabilité, les registres distribués et la chaîne de blocs constituent des technologies puissantes et stimulantes. Puissantes, en raison de leur potentiel de création de nouveaux modèles sociaux et économiques, un peu comme les nouveaux modèles d’affaires issus d’Internet; stimulantes, en raison de leur complexité et de la compréhension limitée que nous en avons. Afin de dissiper le mystère entourant ces technologies et d’en mettre en relief la valeur, nous avons le plaisir de présenter cette publication sur les technologies des registres distribués et de la chaîne de blocs, en collaboration avec une importante partie prenante du milieu universitaire, soit la maîtrise en gestion et comptabilité professionnelle offerte par l’Institute for Management and Innovation de l’Université de Toronto. Les documents de réflexion réunis dans cette publication complètent les indications existantes de CPA Canada sur les cryptomonnaies et la chaîne de blocs. Ils présentent les possibilités, limites et perturbations qui vont de pair avec ces technologies, et font découvrir au lecteur de nouvelles façons de s’engager dans cette voie.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

«La fin de Hong Kong telle que le monde l’a connue» - La Presse

«La fin de Hong Kong telle que le monde l’a connue» - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le président chinois Xi Jinping a promulgué mardi une nouvelle loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong qui risque de donner un sérieux coup de frein au mouvement de contestation secouant l’ex-colonie britannique depuis un an. La loi en question, qui vise à empêcher toute forme de sécession, de sédition, de terrorisme ou de collusion avec des forces étrangères, prévoit de lourdes peines pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement à vie dans les cas jugés les plus graves. Le régime communiste a prévenu qu’elle représentait un « glaive au-dessus de la tête » de ses opposants, qui y voient une attaque sans précédent contre l’autonomie de l’ex-colonie. [...] La nouvelle loi sur la sécurité nationale marque clairement, selon lui, « la fin » du principe « un pays, deux systèmes » qui garantissait aux résidants de l’ex-colonie des libertés inexistantes en Chine continentale. « Plus rien, à part peut-être le statut économique, ne va distinguer Hong Kong du reste de la Chine », indique M. Wasserstrom, qui s’attend à ce que la menace de lourdes peines d’emprisonnement ait un effet dissuasif marqué et rapide sur les protestations. [...] « La rapidité et l’opacité avec lesquelles la Chine a fait passer cette loi font craindre que Pékin n’ait forgé avec préméditation un outil de répression qui servira contre les détracteurs du gouvernement », a relevé Joshua Rosensweig, responsable de l’équipe Chine au sein de l’organisation de défense des droits de la personne. [...] La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, vue comme un pantin de Pékin par les opposants au régime, a assuré mardi dans une vidéo destinée aux Nations unies que la loi ne toucherait qu’une « minorité extrême » de personnes et ne compromettait en rien le principe « un pays, deux systèmes ».

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Facebook annonce donner la priorité aux informations sourcées et transparentes - La Presse

Facebook annonce donner la priorité aux informations sourcées et transparentes - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(San Francisco) Facebook ajoute un outil à son trousseau de lutte contre la désinformation : le réseau va désormais afficher en priorité les articles étayés, basés sur des informations de première main et écrits par des journalistes. Quand différents articles seront publiés sur la même nouvelle, l’algorithme repèrera celui qui « est le plus souvent cité comme étant à la source de l’information » et le fera apparaître en tête, a annoncé mardi le géant des réseaux sociaux, qui tente de purger sa plateforme de divers contenus problématiques. Facebook s’attaque dans ce cas à la propagation d’articles et vidéos ne visant pas à informer, mais à tromper ou à piéger les utilisateurs, à des fins politiques ou financières. Souvent présentés de façon sensationnaliste, pour générer des « vues », des « clics » et des partages, ils peuvent avoir été produits par des fermes de contenus et peuvent se baser sur les reportages réalisés par des organes de presse ayant investi des ressources pour trouver les informations. Facebook dit vouloir donner la priorité aux « couvertures originales de l’actualité », qui « jouent un rôle important pour informer les gens dans le monde, de la révélation d’une nouvelle aux enquêtes en profondeur, en passant par la découverte de nouveaux faits et données, la communication des informations les plus récentes en temps de crise et la diffusion de témoignages ». [...] Près de 200 marques, dont Coca-Cola, Levis, Unilever et Starbucks, boycottent désormais Facebook pour tout le mois de juillet, voire au-delà, et demandent à l’entreprise de revoir sa copie sur ce sujet. [...] En 2018, Facebook avait engagé une réorganisation majeure de son fil d’actualité qui, depuis, met l’accent sur les publications partagées par la famille et les amis, au détriment des sources d’information.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Hong Kong: la Chine adopte la loi controversée sur la sécurité - La Presse

Hong Kong: la Chine adopte la loi controversée sur la sécurité - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(Pékin) La Chine a adopté mardi au pas de charge sa loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, condamnée par l’UE et Washington, et accusée par ses détracteurs de vouloir museler l’opposition dans le territoire autonome. Ignorant les appels des pays occidentaux, le parlement national a voté ce texte historique qui intervient un an après le début des manifestations monstres dans l’ex-colonie britannique contre l’influence du gouvernement central. Échaudé par ces évènements, Pékin aura imposé en quelques semaines seulement cette loi qui contourne le conseil législatif local et fait craindre à l’opposition hongkongaise un recul inédit des libertés depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997. Le Comité permanent du Parlement, une instance soumise au Parti communiste chinois (PCC), « a adopté la loi sur la sécurité nationale » et le chef de l’État Xi Jinping « l’a promulguée » dans la foulée, a annoncé l’agence de presse officielle Chine nouvelle. Elle entrera en vigueur dès mardi, a précisé la cheffe de l’exécutif hongkongais pro-Pékin Carrie Lam. Pour le gouvernement central, il s’agit avec ce texte d’assurer la stabilité, de mettre fin au vandalisme ayant émaillé les manifestations de 2019 dans la ville de 7,5 millions d’habitants, ainsi que d’y réprimer le courant pro-indépendance. Pour l’opposition hongkongaise et pour plusieurs pays occidentaux, cette loi constitue en revanche une attaque contre l’autonomie et les libertés du territoire.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Le Cirque du Soleil se place à l’abri de ses créanciers - La Presse

Le Cirque du Soleil se place à l’abri de ses créanciers - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(Montréal) Un peu plus de trois mois après avoir annulé ses 44 spectacles et mis à pied la quasi-totalité de ses employés, le Cirque du Soleil s’est finalement mis à l’abri de ses créanciers, a appris La Presse. L’annonce a été faite lundi midi par le président et chef de la direction du Cirque Daniel Lamarre dans une vidéo envoyée aux employés et gestionnaires de la compagnie. Dans un communiqué publié lundi, le Cirque a confirmé avoir déposé une demande de protection contre les créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) en vue de restructurer sa structure de capital. Le Cirque a également annoncé la mise à pied permanente de 3480 employés licenciés de manière temporaire le 19 mars dernier. Les employés qui travaillent sur les spectacles permanents de Las Vegas et d'Orlando seraient épargnés. [...] Le Cirque dit avoir reçu beaucoup d'intérêt de la part d'investisseurs potentiels dans les dernières semaines. Le conseil d'administration dit avoir préféré la proposition des actionnaires actuels parce qu'elle « prévoit notamment un niveau d'endettement inférieur suite à la réalisation de la restructuration par rapport aux autres offres, n'a pas d'indemnité de rupture associée et était la seule offre à inclure des fonds dédiés aux employés et aux entrepreneurs indépendants, ainsi que la prise en charge d'obligations en souffrance du Cirque et un engagement plus élaboré des opérations de la Société au Québec ». La requête déposée en vertu de la LACC sera entendue mardi par la Cour supérieure du Québec.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

États-Unis: la Cour suprême retarde Keystone XL - La Presse

États-Unis: la Cour suprême retarde Keystone XL - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(Billings) Le projet d’oléoduc Keystone XL qui doit relier des sites de sables bitumineux de l’Alberta à des raffineries du golfe du Mexique est de nouveau retardé, cette fois par une décision rendue lundi par la Cour suprême des États-Unis. Le plus haut tribunal du pays a maintenu la décision rendue par un tribunal inférieur qui a bloqué l’émission d’un permis nécessaire à la mise en œuvre du projet. La compagnie pétrolière canadienne TC Énergie a besoin de ce permis pour construire l’oléoduc controversé à travers des rivières et des ruisseaux dans différents États américains. Au printemps dernier, le juge fédéral Brian Morris de la Cour du District du Montana a donné raison à des environnementalistes qui affirmaient que le permis donnait la possibilité aux entreprises qui construisaient des oléoducs de fuir leurs responsabilités en cas de dommages causés aux cours d’eau et à certaines espèces animales.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Un nouveau transporteur aérien québécois naît en pleine crise - La Presse

Un nouveau transporteur aérien québécois naît en pleine crise - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Les voyageurs qui rêvent du Sud auront bientôt une nouvelle option toute québécoise. Nolinor doit annoncer aujourd’hui la création d’une nouvelle ligne aérienne, OWG, dotée de trois appareils qui desserviront des destinations soleil encore non identifiées. Le pari de lancer une ligne aérienne en plein cœur de la pire crise vécue par l’industrie depuis ses tout débuts est audacieux, mais Nolinor affirme y travailler depuis déjà deux ans. Établie à Mirabel, l’entreprise est reconnue pour desservir le Grand Nord québécois, notamment au profit des entreprises minières. Quand les appareils 737 MAX de Boeing ont été cloués au sol, au printemps dernier, Sunwing a fait appel à elle pour opérer certains vols. « On s’est rendu compte que les gens appréciaient notre service et que ce n’était pas en dehors de ce qu’on était capables de faire, raconte son président, Marco Prud’Homme. Ça a renchéri sur le projet qu’on avait déjà amorcé dans l’idée de diversifier nos revenus. » La COVID-19 entraîne certainement un lot de défis pour les transporteurs aériens, mais elle a créé des occasions pour Nolinor. « Ça va faire en sorte qu’on va arriver pas mal tous à la même ligne de départ, explique M. Prud’Homme. Je ne sais pas quand l’industrie va revenir, tout le monde est dans le flou, mais ça nous donne l’opportunité d’être au même niveau que les autres. »

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Déclaration relative aux facteurs environnementaux, sociaux et liés à la gouvernance (ESG) par les sociétés ouvertes - Webinaire animé par Stephen Erlichman - Fasken

Déclaration relative aux facteurs environnementaux, sociaux et liés à la gouvernance (ESG) par les sociétés ouvertes - Webinaire animé par Stephen Erlichman - Fasken | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Les investisseurs institutionnels portent une attention accrue aux questions environnementales, sociales et de gouvernance au sein des sociétés ouvertes. Dans le présent webinaire préenregistré, Jo-Anne Matear et Oujala Motala de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario traitent des exigences en matière de déclaration en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières du Canada, ainsi que des initiatives récentes entreprises en matière de facteurs ESG. La présentation sera suivie d’une période de questions adressées à Anne et Oujala par Stephen Erlichman de Fasken. Ce webinaire s’adresse tout particulièrement aux gestionnaires, membres de conseil et actionnaires des sociétés ouvertes canadiennes de tous les secteurs d’activité. Ce webinaire est animé par Stephen Erlichman, associé, Fasken.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Hausse record de condos à vendre: nouveau coup dur pour le centre-ville - La Presse

Hausse record de condos à vendre: nouveau coup dur pour le centre-ville - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Des données préliminaires du marché de la revente en juin font craindre un décrochage du marché de la revente de condos au centre-ville de Montréal. Dans tous les cas, le secteur va à contresens de ce qui est observé ailleurs au Québec. Le nombre de reventes de copropriétés dans l’île de Montréal a stagné en juin 2020 comparativement au même mois en 2019. Surtout, le nombre de propriétés à vendre a bondi avec 1707 nouvelles inscriptions, une hausse de 83 % en un mois, du jamais vu. « Jamais le marché de l’île de Montréal n’a enregistré autant de nouvelles inscriptions de copropriétés en juin – et de loin – depuis que le système Centris compile les données de marché de la revente [2000] », souligne Charles Brant, directeur analyse de marché pour l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Le nombre de 1707 nouvelles inscriptions vaut pour l’ensemble de l’île de Montréal. Au dire de M. Brant, toutefois, le gros des inscriptions se concentre au centre-ville et dans Griffintown dans les appartements de petite taille. Dans certains quartiers montréalais, le niveau de ventes est tombé de 50 % par rapport à l’année dernière, indique l’APCIQ. [...] Au premier trimestre 2020, le marché du condo était le segment de marché le plus favorable aux vendeurs de toute la région métropolitaine de Montréal, avec moins de quatre vendeurs par acheteur. Un marché est considéré comme en équilibre, c’est-à-dire qu’il ne favorise ni les vendeurs ni les acheteurs, quand il y a entre huit et dix vendeurs par acheteur.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Comment se porte votre fonds de pension ? - La Presse

Comment se porte votre fonds de pension ? - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Pour beaucoup de travailleurs, la retraite est tributaire d’un fonds de pension de l’employeur. Voyez comment évaluer votre régime, et voyez l’état de celui de 15 grands employeurs privés et parapublics québécois. Alors que la récession frappe fort dans le marché du travail et les marchés financiers, mettant à risque l’épargne-retraite de millions de salariés, vous vous rassurez de votre participation à un régime de retraite d’employeur dont les prestations futures sont réputées sécurisées ? Ne soyez pas si sûrs, avertissent des experts en régimes de retraite, considérant l’ampleur et la durée des dommages socio-économiques provoqués par la crise. En fait, comme la plupart des fonds d’investissement, la santé financière des caisses de retraite d’employeurs subit les contrecoups de la violente tempête qui a secoué les marchés financiers. Par conséquent, est-ce que les participants à ces régimes de retraite, tant les salariés cotisants que les retraités prestataires, doivent s’inquiéter de l’état de santé de leur régime de retraite d’employeur ?

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Le Cirque du Soleil était déjà «vulnérable» avant la pandémie - La Presse

Le Cirque du Soleil était déjà «vulnérable» avant la pandémie - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Avant l’éclosion de la crise sanitaire qui a paralysé ses activités, le Cirque du Soleil se trouvait déjà dans une position « vulnérable », selon le rapport du contrôleur qui supervise la restructuration de l’entreprise de divertissement actuellement à l’abri de ses créanciers. De 2017 à 2019, la compagnie a affiché des pertes nettes respectives de 10 millions US, 71 millions US et 80 millions US, souligne le document — uniquement disponible en anglais — de la firme Ernst & Young, qui a été mandatée dans le cadre du processus qui se déroule en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Parallèlement, le Cirque s’est grandement endetté afin de réaliser plusieurs acquisitions dans le but d’accélérer sa croissance et sa diversification. Cela a contribué à faire passer ses revenus de 882 millions à 1,04 milliard US. « Au cours de cette période, la situation financière du demandeur s’est détériorée en raison des pertes subies et parce qu’il était de plus en plus endetté, est-il écrit. Cela a placé le demandeur dans une position vulnérable […] et a entraîné une détérioration rapide de sa situation financière pendant la pandémie. » En date du 31 mars, les diverses créances du Cirque totalisaient près de 1,6 milliard US, selon un document déposé auprès de la Cour supérieure du Québec. Environ 885 millions US sont dus à des créanciers garantis.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

L’action de Fondaction recule de 0,6 % - La Presse

L’action de Fondaction recule de 0,6 % - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Le fonds a généré un résultat de 85,7 millions de dollars, comparativement à 60,5 millions au cours de l’exercice précédent. L’actif net s’élève à 2,26 milliards au 31 mai 2020, en hausse de 3,8 % pour l’exercice. Le nombre d’actionnaires atteint 176 488 personnes (+ 3,4 %), et les émissions d’actions ont totalisé 284,1 millions (+ 4,2 %). Les nouveaux investissements dans les entreprises québécoises ont totalisé plus de 210 millions. Fondaction a procédé à des rachats et achats de gré à gré à hauteur de 287,5 millions au cours de l’exercice 2019-2020, comparativement à 122,0 millions pour l’exercice précédent, soit une hausse de 136 %. Malgré ces rachats, le nombre d’actionnaires continue sa croissance, soutient le fonds. Les rendements composés à l’actionnaire de Fondaction, sans tenir compte des crédits d’impôt, sont de 3,6 % pour 1 an, 3,9 % pour 3 ans, 4,2 % pour 5 ans et 3,3 % pour 10 ans, calculés sur la base de la variation de la valeur de l’action entre sa valeur au début de chacune des périodes indiquées et la valeur de 12,59 $ au 31 mai 2020.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Air Canada interrompt 30 lignes régionales et ferme 8 escales au pays - ICI - Radio-Canada

Air Canada interrompt 30 lignes régionales et ferme 8 escales au pays - ICI - Radio-Canada | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

C'est un coup dur pour plusieurs régions éloignées qui, en raison de la pandémie, ont perdu mardi un lien aérien régulier entre elles et les grands centres. Dans un bref communiqué transmis en fin d'avant-midi, Air Canada a annoncé la suspension indéfinie de 30 dessertes régionales et la fermeture de 8 escales à des aéroports régionaux canadiens, dont 4 au Québec : Gaspé, Baie-Comeau, Mont-Joli et Val-d'Or. La compagnie aérienne, dont le siège social est situé à Montréal, attribue ces changements à la faiblesse constante de la demande tant dans le marché d'affaires que dans celui du loisir, conséquence de la COVID-19, des restrictions de voyage fédérales et provinciales et des fermetures de frontières. Ces éléments réduisent d'autant les perspectives de reprise à court et à moyen terme, poursuit la société. Le rétablissement du transport aérien, selon elle, prendra au minimum trois ans. Air Canada a enregistré une perte nette de 1,05 milliard de dollars au premier trimestre de 2020, ce qui l'a poussé en mai dernier à licencier 20 000 employés, soit plus de 50 % de son effectif. [...] Le transporteur, explique-t-il, doit adopter des mesures décisives pour alléger globalement sa structure de coûts et ralentir l'épuisement de sa trésorerie. Dans un courriel transmis à La Presse canadienne, une porte-parole d'Air Canada, Pascale Déry, a affirmé que la société perdait quotidiennement environ 20 millions de dollars.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Tesla devient l’entreprise la plus chère en Bourse du secteur automobile - La Presse

Tesla devient l’entreprise la plus chère en Bourse du secteur automobile - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(New York) Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla est devenu mercredi l’entreprise du secteur automobile mondial la plus chère en Bourse, dépassant Toyota, même si l’entreprise d’Elon Musk vend beaucoup moins de voitures que son concurrent japonais. Selon l’agence Bloomberg, la valeur boursière de Tesla a dépassé les 207 milliards de dollars sur la place new-yorkaise, surpassant les 201,9 milliards de dollars de Toyota. Il ne lui aura donc fallu que quelque 5 mois pour doubler sa capitalisation boursière qui avait atteint 100 milliards le 22 janvier. [...] Comme pour mieux marquer l’ascension fulgurante de Tesla, les constructeurs traditionnels américains, General Motors et Fiat Chrysler ont publié mercredi les chiffres des ventes au 2e trimestre : sans surprise, une chute de plus d’un tiers aux États-Unis, où les acheteurs étaient confinés chez eux pendant une bonne partie du temps pour tenter d’endiguer la pandémie de COVID-19. Mais ils ont tous les deux noté un frémissement de la demande en juin quand les restrictions ont été levées. L’entreprise fondée par Elon Musk, qui doit elle aussi publier ses chiffres de ventes cette semaine, a connu une ascension fulgurante et le groupe compte toujours livrer plus d’un demi-million de voitures en 2020, malgré la pandémie. Un chiffre bien inférieur à ceux de Toyota, qui a vendu près de 10,5 millions de voitures l’année dernière. La marque d’Elon Musk est notamment associée à l’innovation technologique et à la protection de la planète, avec sa promesse que ses véhicules sont et resteront les plus écologiques sur le marché.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Casinos : 2250 employés mis à pied temporairement - La Presse

Casinos : 2250 employés mis à pied temporairement - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

(Montréal) Alors qu’elle amorce la réouverture graduelle de ses établissements, Loto-Québec annonce mardi la mise à pied temporaire de 2250 travailleurs dans les casinos et les salons de jeux. Confrontée à une baisse de ses revenus à cause du confinement dû à la pandémie de coronavirus, Loto-Québec a indiqué que plusieurs autres mesures seront prises afin de diminuer ses coûts. Également, elle impose un gel des salaires aux cadres pour l’exercice 2020-2021. Et aucun boni ne leur sera versé. De même, elle met fin aux mandats des employés surnuméraires. De plus, il y aura une réduction temporaire de la semaine de travail, a-t-elle fait savoir par voie de communiqué. Elle affirme que les mesures adoptées visent à aligner les effectifs au niveau des activités qui pourront reprendre. [...] Le masque devient « obligatoire pour tous les clients », précise Loto-Québec dans son communiqué. Les employés des aires de jeux aussi devront le porter. L’achalandage sera également limité à 250 personnes en général. Le casino du Lac-Leamy, plus grand, sera considéré comme quatre secteurs de 250 personnes, soit 1000 personnes. Le Casino de Montréal sera considéré comme six secteurs de 250 personnes, soit 1500.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Résultats du Fonds FTQ: «On ne s’attendait pas à ça» - Entrevue avec le PDG, Gaétan Morin - La Presse

Résultats du Fonds FTQ: «On ne s’attendait pas à ça» - Entrevue avec le PDG, Gaétan Morin - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

Au cours du Grand Confinement, 61 000 cotisants ont retiré pour 3 milliards de dollars de l’actif du Fonds. Déjà affectés par la correction des marchés d’investissement en début de pandémie, les gestionnaires du Fonds de solidarité FTQ ont aussi été mis à l’épreuve par l’afflux soudain de demandes de retraits de capital par des dizaines de milliers de ses actionnaires-épargnants. En trois mois seulement, de mars à mai, 61 000 d’entre eux ont inscrit des demandes de rachat d’actions pour une valeur totale de 3 milliards. C’est quatre fois plus que la valeur totale moyenne des rachats lors des années antérieures, qui se situe aux environs de 750 millions. « On ne s’entendait pas à ça. On a été surpris par ça », a admis le président et chef de la direction du Fonds de solidarité, Gaétan Morin, lors d’un entretien avec La Presse à l’occasion de l’annonce des principaux résultats de l’exercice clos le 31 mai. [...] Selon le président du Fonds de solidarité, Gaétan Morin, deux facteurs principaux seraient à l’origine de l’augmentation soudaine du nombre de demandes de rachat d’actions depuis le mois de mars. D’une part, à l’instar de la démographie québécoise, l’heure de la retraite sonne pour un nombre croissant d’actionnaires du Fonds par l’entremise de leur régime enregistré d’épargne-retraite (REER). D’autre part, soutient-il, certains actionnaires auraient patienté avant de retirer leurs fonds en raison des rendements « intéressants » générés au cours des dernières années. N’empêche, pour les 707 000 actionnaires du Fonds de solidarité, l’impact de ce double choc conjoncturel sur son actif net total se fait déjà sentir dans l’évaluation semestrielle de leur placement.

No comment yet.
Scooped by Institut sur la gouvernance (IGOPP)
Scoop.it!

Un rendement de 0,8 % pour le Fonds FTQ - La Presse

Un rendement de 0,8 % pour le Fonds FTQ - La Presse | Gouvernance - Veille quotidienne | Scoop.it

En faisant le point sur sa performance annuelle, mardi, l’institution a indiqué avoir reçu pour 3 milliards en demandes de rachat, ce qui est six fois plus par rapport à l’exercice précédent. Le Fonds réévalue le cours de son action à la fin décembre ainsi qu’à la fin de son exercice. Cela fait en sorte que le cours de son titre demeurait inchangé à 46,20 $ alors que les marchés boursiers affichaient d’importants reculs lorsque la crise sanitaire a frappé, en mars. En date du 31 mai, la valeur de l’action avait été ramenée à 44,24 $. Les demandes de rachat ont contribué à faire reculer l’actif net du Fonds à 13,8 milliards, alors qu’il était de 15,6 milliards il y a un an. Pendant le deuxième semestre, l’institution a affiché un rendement — qui ne tient pas compte de l’impact des crédits d’impôt provincial et fédéral pour cotisations aux fonds de travailleurs — négatif de 4,2 %. Au cours de la première moitié de l’exercice, la performance s’était établie à 5,2 %. L’an dernier, le Fonds avait livré un rendement de 7,8 %.

No comment yet.

Recevez les dernières actualités en gouvernance

Restez informé des dernières actualités en gouvernance en vous abonnant à notre infolettre quotidienne générée par Scoop.it