geomarketing
172 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Le e-commerce dans la Métropole du Grand Paris

Le e-commerce dans la Métropole du Grand Paris | geomarketing | Scoop.it
La croissance constante du e-commerce a progressivement changé les habitudes de consommation. Face à ces évolutions, le commerce traditionnel doit s’adapter, tout comme la logistique de la vente en ligne.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Essentiel réduit son réseau de distribution

Essentiel réduit son réseau de distribution | geomarketing | Scoop.it
Pourtant, l'achat de la collection d'été de l'année prochaine apporte déjà son lot d’inquiétudes : à cause de la trésorerie serrée de nombreuses entreprises de mode et de nombreux commerçants, mais aussi de l'incertitude permanente autour du coronavirus, les commandes semblent cette année plus limitées et moins risquées.
Benjamin Wayenss insight:

La crise du Covid met aussi les fournisseurs des magasins des mode sous pression, qui du coup renforcent leur distribution en direct et écrèment les réseaux de distribution qui ne sont pas en marque propre.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Le retail est encore loin d’exploiter toutes les opportunités du numérique

Le retail est encore loin d’exploiter toutes les opportunités du numérique | geomarketing | Scoop.it
L’importance d’une bonne présence en ligne a augmenté de manière exponentielle depuis la crise sanitaire, mais les retailers ont encore du pain sur la planche : si les boutiques de cosmétiques se montrent les plus performantes, les food retailers sont à la traîne.
Benjamin Wayenss insight:

Passer du physique au online n'est pas évident en terme de service. Ce n'est pas qu'une question de logistique.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

A l'avenir, les consommateurs veulent dépenser moins

A l'avenir, les consommateurs veulent dépenser moins | geomarketing | Scoop.it

Pour ce qui concerne les produits non alimentaires, 47 % des répondants déclaraient faire leurs achats dans des magasins physiques une fois par jour ou par semaine, contre 30 % par téléphone portable et 28 % par ordinateur. Depuis l’épidémie de COVID-19, les dépenses digitales ont progressé : 45 % des participants affirment avoir effectué davantage d’achats en ligne via leur smartphone et 41 % via leur ordinateur portable. [...] Le schéma des dépenses prévues a également changé, conséquence directe de la pandémie. La confiance des consommateurs était relativement élevée avant l'apparition du coronavirus : 46 % des consommateurs manifestaient alors l'intention de dépenser plus au cours de l'année à venir. Avec la crise du coronavirus, 40 % des personnes interrogées disent avoir subi une perte de revenus, et 36 % des consommateurs déclarent aujourd'hui vouloir consommer moins.

Benjamin Wayenss insight:

Moins dépenser, mais plus en ligne. Sale temps pour le commerce physique.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

L'offre de reprise de Maxi Toys par King Jouet est acceptée, 826 emplois sauvés

L'offre de reprise de Maxi Toys par King Jouet est acceptée, 826 emplois sauvés | geomarketing | Scoop.it
L'enseigne Maxi Toys sera maintenue, son équipe de management aussi
826 emplois seront sauvés en Belgique, sur 1200
King Jouet, le repreneur français, est uns spécialiste omnicanal du secteur
Benjamin Wayenss insight:

Concentration économique et approche omnicanal. Un manière de survivre pour les marchands de jouet généralistes. Et c'est plus facile avec une certaine proximité culturelle.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Danone : La classe moyenne est en voie de disparition

Danone : La classe moyenne est en voie de disparition | geomarketing | Scoop.it

Dans certaines régions, la population consentira des dépenses encore plus importantes pour une alimentation saine après la pandémie du Covid-19, tandis que dans d’autres, elle se verra contrainte à réduire son budget d’alimentation. Danone prédit ce scénario sur la base des premiers résultats obtenus depuis l’épidémie, où, par exemple, les aliments végétaux ont connu une forte croissance, alors que les ventes d’eau en bouteille ont plongé.. Le caractère local de l’alimentation est également devenu de plus en plus important depuis la crise, estime M. Faber.[...]« D’une certaine manière, la classe moyenne disparaîtra.. Certains membres de cette classe moyenne devront faire des concessions et s’orienter vers des produits à bas prix, tandis qu’à l’autre extrémité du spectre, d’autres se tourneront vers des produits plus chers à mesure que croissent leurs exigences en matière de santé et de qualité », indique FoodNavigator en relayant les propos du PDG de Danone.

Benjamin Wayenss insight:

Ne jamais perdre de vue le facteur socio-économique (et la bonne vieille loi d'Engel) dans l'analyse des effets du Covid-19 sur la consommation.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

« Laissez donc les rues commerçantes se vider »

« Laissez donc les rues commerçantes se vider » | geomarketing | Scoop.it
Sauver des magasins en difficulté du naufrage ne revient qu’à leur offrir un sursis. Laissez-les donc disparaitre et utilisez l’espace vacant pour construire des habitations. Telle est la conclusion à laquelle le groupe de réflexion, Social Market Foundation (SMF), est arrivé à l’issue d’une enquête sur la hausse du taux d’inoccupation dans les rues commerçantes britanniques. « Les hommes politiques qui s’engagent à sauver la rue commerçante promettent l’impossible aux électeurs », déclarent les chercheurs
Benjamin Wayenss insight:

Un des multiples constats convergents outre-manche, en partie transposable à la situation belge. Un ne gardera pas du commerça partout. L'heure des arbitrages et des reconversion est bel et bine venue.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Bruxelles: le télétravail plombe la vie du centre-ville

Bruxelles: le télétravail plombe la vie du centre-ville | geomarketing | Scoop.it

Les bureaux tardent à se remplir. Commerces et horeca trinquent : 50 % de chiffre d’affaires en moins. Et, pour certains, c’est pire. Tous espèrent une reprise à la rentrée. [...] C’est que le centre-ville bruxellois vit, aussi, du bureau. A un bout de la rue Neuve, c’est tout le quartier Nord qui, le midi, sortait billets et pièces au City 2 et alentours ; à l’autre extrémité, ce sont les immeubles des places De Brouckère et de la Monnaie qui lâchaient, à la pause déjeuner, leurs travailleurs dans les snacks, restos et commerces du coin. Imparfait de rigueur… Et tout le monde trinque, sans compter qu’à l’absence des uns fait écho celle des autres, les touristes, que l’on n’attend pas de sitôt.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

André, Naf Naf, Camaïeu… Le Covid-19 provoque une hécatombe dans le secteur de l'habillement

André, Naf Naf, Camaïeu… Le Covid-19 provoque une hécatombe dans le secteur de l'habillement | geomarketing | Scoop.it

Si le Covid-19 a porté le coup de grâce à ces enseignes, le secteur se porte mal depuis longtemps déjà. Depuis 2008, le marché a perdu 15 % de sa valeur à cause, notamment, d’une baisse de la consommation de vêtements mais aussi du changement de comportements des consommateurs qui se tournent de plus en plus vers l’occasion et le seconde main. "On a une conjonction de plusieurs phénomènes", explique Thomas Delattre, professeur à l'IFM. "Cela fait cinq à dix ans que ces enseignes de moyenne gamme rencontrent des difficultés. Sur ce segment, le marché est saturé, il y a énormément de concurrence", ajoute-t-il. [...] Surtout, face à la baisse de la consommation du textile, à la concurrence de mastodontes comme Zara et H&M, les enseignes ont eu tendance à ouvrir des magasins pour attirer la clientèle et compenser les pertes. Un modèle insoutenable qu’elle paye aujourd’hui.

Benjamin Wayenss insight:

Le diagnostic est probablement similaire en Belgique si l'on en croit l'évolution des m2 du secteur au cours de 10 dernières années. Petite nuance: pas certain que les grands concurrents cités soient forcément en meilleure forme ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Pourtant déconfiné, le commerce non alimentaire redoute la déconfiture

Pourtant déconfiné, le commerce non alimentaire redoute la déconfiture | geomarketing | Scoop.it
le lundi 11 mai dernier, le commerce non alimentaire sortait d’un confinement forcé de sept semaines et demie. Et, malheureusement, les premiers signes – moroses – de la reprise après une poignée de jours se confirment aujourd’hui. A quelques exceptions près, cela reste mauvais, dit en substance Comeos, évoquant des chiffres d’affaires en recul de 50 %. La fédération du commerce organisé ne cite aucun nom mais plusieurs gros formats de la vente de détails sont en mauvaise posture.
Benjamin Wayenss insight:

Après trop d'années de croissance extensive et une diminution des marges au m2 et de la rentabilité, l'accélération des achats en ligne, la baisse des ventes et donc de trésorerie va faire mal aux acteurs les plus fragiles. A nouveau, rien de neuf avec le Covid-19, mais une accélération des tendances  ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les dépenses en ligne reculent de 8 % malgré le confinement

Les dépenses en ligne reculent de 8 % malgré le confinement | geomarketing | Scoop.it
Malgré le succès de l’e-commerce, les Belges ont réduit leurs dépenses en ligne de 8 % pendant le trimestre marqué par l’épidémie. Les ventes en ligne sont même restées 15 % en deçà des prévisions. BeCommerce a enquêté sur les causes de ce phénomène.
Benjamin Wayenss insight:

Celai vient utilement nuancer certains constats...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

"A lot of retail projects in the pipeline today won’t see the light of day" - Business Immo

"A lot of retail projects in the pipeline today won’t see the light of day" - Business Immo | geomarketing | Scoop.it

All developers, promoters and other players in the construction of shops or shopping centres can consider themselves lucky if they had not yet started their projects at the beginning of the crisis.(...) But it is also fair to ask the question: is it still necessary to build square meters of retail space in view of the large supply developed since the early 1980s and the changes in consumption observed in recent years? Development pipelines should therefore consist more of renovating or transforming existing assets, to bring them up to standard and enable them to meet new expectations, than of new construction. (...) In a survey we conducted among consumers, it is to date the peripheral park retailers that clearly stand out as winners, far ahead of shopping centres, which generate more reluctance even though the owner manages the entire security chain there… And this preference has been clearly confirmed since the reopening of the stores.

Benjamin Wayenss insight:

Diagnostic par un observateur plus qu'avisé, Boris van Haare Heijmeijer. Les secteur de l'immobilier commercial va devoir accélérer sa remise en cause. Pas forcément un effet négatif du covid-19.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les magasins Kringwinkel surchargés depuis leur réouverture

Les magasins Kringwinkel surchargés depuis leur réouverture | geomarketing | Scoop.it
lusieurs magasins de seconde main Kringwinkel, situés en Flandre, se retrouvent surchargés de matériel. Les responsables de l'enseigne assurent "ne plus avoir assez de place pour le stockage". Les magasins demandent donc à leurs clients de ne plus donner d'affaires et n'accepteront plus de dons le samedi. C'est ce que révèle le quotidien De Standaard.

Comme les gens ont dû rester de longues semaines à la maison, certains en ont profité pour ranger leur maison. Ces innombrables objets accumulés sont ensuite arrivés chez les magasins de la chaîne "De Kringwinkel" ces dernières semaines.
Benjamin Wayenss insight:

Deux mois pour ranger sa maison, ça met le secteur de la seconde main sous pression, du coté des "fournisseurs".

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

La revue de presse du carnet de recherche geomarketing

La revue de presse du carnet de recherche geomarketing | geomarketing | Scoop.it

 

Cette rubrique « dans la presse » est liée au blog https://geomarketing.hypotheses.org et rassemble via Scoop.it des coupures de presse numériques qui traitent des enjeux du commerce dans l’optique d’illustrer les logiques spatiales du secteur.

 

Un peu de tout, avec évidemment une Brussels touch ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

La fin d’année s’annonce rude pour le commerce

La fin d’année s’annonce rude pour le commerce | geomarketing | Scoop.it
On le sait, le commerce alimentaire a bénéficié d’un effet de glissement de l’horeca, vu les trois mois de fermeture des restaurants et la quasi-généralisation du télétravail pour celles et ceux qui ont échappé au chômage temporaire.

C’est ainsi que les supermarchés ont vu grossir leur chiffre d’affaires de 14 % en mars (toujours par rapport au même mois de l’an dernier), de 16 % en avril et en mai et de 7 % en juin et juillet. « L’alimentaire en est maintenant à + 5 % et il devrait encore connaître une croissance de 3 à 5 % dans les derniers mois de l’année », expose Dominique Michel, toujours sur la base de ses projections maison. Mais, prévient-il, gare à ne pas confondre chiffre d’affaires et bénéfices « parce que les grandes surfaces ont beaucoup dépensé en logistique, en dispositifs anti-Covid et en avantages pour leur personnel ».
Benjamin Wayenss insight:

Mais il y a aussi des secteurs gagnants, ou en tout cas peu touchés, par le confinement et la réorientation de la structure de la consommation.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Le coronavirus est en train de changer nos habitudes de consommation alimentaire

Le coronavirus est en train de changer nos habitudes de consommation alimentaire | geomarketing | Scoop.it

Cette recherche de la différence se marie avec celle de la qualité. « Les clients ont décidé de se faire plaisir en se tournant davantage vers le local, le bio et la qualité pour consommer une alimentation plus saine », résume Siryn Stambouli, porte-parole de Carrefour. Et c’est logique, estime Cécile Delcourt, professeur de marketing à l’ULiège : « On va moins – voire plus du tout – au restaurant et on se nourrit moins de culture. Alors, on cherche à se faire du bien autrement, avec des produits alimentaires frais de qualité ». Ceci entraîne un budget plus important consacré à la nourriture, « ce qui ne pose pas de soucis pour les ménages qui ont gardé le même pouvoir d’achat car leurs dépenses en spectacles, en services et en vacances ont sérieusement baissé ».[...] Un changement durable de la consommation alimentaire par conviction d’acheter meilleur ? « Clairement, on n’y est pas encore », estime quant à lui Pierre-Alexandre Billiet. « Et dès que la bulle se rouvrira, les vieilles habitudes risquent de reprendre le dessus. Parce que la prise de conscience individuelle n’est que très limitée – elle ne concerne pas plus de 5 à 10 % de la population – et se révèle surtout intellectuelle. Pour un changement collectif et durable, il faudra l’intervention des instances fédérales ou régionales, notamment pour encourager la production et l’achat de produits locaux ». Un changement de paradigme qu’il serait hasardeux de prédire aujourd’hui…

Benjamin Wayenss insight:

Plus de temps pour cuisiner, un recentrage sur la bulle familiale, des produits plus qualitatifs, moins de repas à l'extérieur ... pour ceux qui qui en ont les moyens et sans certitude que ça dure.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

HelloFresh deux fois plus populaire en période de coronavirus

HelloFresh deux fois plus populaire en période de coronavirus | geomarketing | Scoop.it

Tant le nombre de commandes que le chiffre d’affaires de HelloFresh ont plus que doublé au cours du deuxième trimestre : le fournisseur allemand de box repas a réalisé un chiffre d’affaires record de 972,1 millions d’euros (+123 %) et vendu 18,1 millions de repas en kit (+103 %). La pandémie a contraint la plupart des restaurants du monde à fermer durant une longue période, incitant ainsi les gens à cuisiner à nouveau plus chez eux. Cet effet de la crise sanitaire sur les consommateurs se poursuit même après les confinements : selon le PDG Dominik Richter, les clients ont pris de nouvelles habitudes, dont HelloFresh semble maintenant faire partie intégrante.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Revitalisation des activités en centre-ville et centre-bourg : une note sur les éléments de réussite et points d'attention

Revitalisation des activités en centre-ville et centre-bourg : une note sur les éléments de réussite et points d'attention | geomarketing | Scoop.it
Le Cerema publie la note issue de l'atelier sur la redynamisation de l'activité en centre-ville et centre-bourg, mené par un groupe de travail partenarial en janvier 2020. Il présente notamment une série d'éléments qui favorisent les démarches et les points d'attention aux différentes étapes des projets, à partir des retours d'expériences des participants.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Paprika et Cassis demandent des réductions de loyer

Paprika et Cassis demandent des réductions de loyer | geomarketing | Scoop.it
Les loyers doivent être liés au passage des clients donc s’il diminue ou même se tarit complètement les frais de location devraient baisser, pense le détaillant. Le nombre de visiteurs dans les centres-villes diminue depuis un certain temps, et ce, même avant la crise sanitaire. Le PDG suppose donc que les loyers des magasins devront de toute façon diminuer. Pour lui, c’est « juste une question de temps ».
Benjamin Wayenss insight:

Quand le commerce va mal, on ne peut pas maintenir le niveau de rente foncière.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

" Le besoin des marques en mètres carrés va continuer de diminuer "

" Le besoin des marques en mètres carrés va continuer de diminuer " | geomarketing | Scoop.it

La crise n'est qu'un accélérateur du phénomène, parfois même un prétexte pour faire passer plus facilement des restructurations. Mais nous observons ce mouvement depuis des années au Royaume-Uni, très en avance en matière d'e-commerce. Les métropoles se renforcent au niveau commercial car chaque marque veut y avoir un flagship store expérientiel, tandis que les villes moyennes accumulent les fermetures de commerces. La volonté des grands groupes qui investissent massivement dans le commerce en ligne est en fait de réduire la superficie de vente et d'augmenter le chiffre d'affaires par mètre carré.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Des terrasses partout, une fausse bonne idée ?

Des terrasses partout, une fausse bonne idée ? | geomarketing | Scoop.it
Ces dernières semaines, une idée a circulé dans les médias, puis a été lentement mise en œuvre. Face à la crise sanitaire et économique, pourquoi ne pas étendre les terrasses pour permettre aux établissements de reprendre enfin leurs activités économiques. Ce nouveau principe d’aménagement de l’espace semble mettre tout le monde d’accord : les travailleur·euse·s pourraient récupérer l’ensemble de leurs revenu, certains tenancier·e·s pourraient éviter la faillite tandis que le/la flâneur·euse, en manque de contact social, pourrait à nouveau profiter des douceurs de la vie. Mais derrière cette image d’Épinal, se cache sans doute une réalité plus complexe. L’espace public est un territoire où les usages rentrent en concurrence et un arbitrage spécifique peut engendrer l’exclusion de certain·e·s. Sans avoir la prétention de trancher la question, ce texte envisage certains risques et tente de les illustrer.
Benjamin Wayenss insight:

Clairement, la question de la cohabitation des fonctions et des publics dans l'espace urbain est à l'agenda. Et le commerce y occupe une position ambiguë: c'est espace accessible au public, occupant parfois largement l'espace public. Des questions en matière de gardiennage ou encore de nettoiement se posent aussi autour de cette ambiguïté.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

La bataille du e-commerce stimulée par la crise liée au Covid-19

La bataille du e-commerce stimulée par la crise liée au Covid-19 | geomarketing | Scoop.it
Durant le confinement, 9,8 % des achats de produits alimentaires et de grande consommation ont été réalisés en ligne, contre 5,7 % en 2019. Grandes enseignes, PME et plates-formes tablent sur un maintien de cette dynamique.
Benjamin Wayenss insight:

En France, mais la situation est probablement comparable en Belgique ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les Belges dépensent annuellement 3,6 milliards d'euros pour leur jardin

La part des Belges qui ont passé plus de 25% de leur temps libre au jardin est passée de 42% en 2017 à 51% cette année.
Benjamin Wayenss insight:

On comprend mieux le débat autour de l'ouverture des jardineries ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

E-commerce transfrontalier en Europe : Ikea dépasse Zalando

E-commerce transfrontalier en Europe : Ikea dépasse Zalando | geomarketing | Scoop.it

Le classement annuel "Cross-Border Retail Europe 2019" souligne la progression du commerce en ligne. [...] Pour sa deuxième édition, le Top 500 Cross-Border Retail Europe détaille les performances transfrontalières des plus grands acteurs européens du commerce en ligne. [...] Et, la Belgique ? Elle figure en treizième place des pays, devant la Finlande, le Portugal et le Luxembourg, avec une part de 2,6 milliards d’euros (hors voyages). Nos champions sont Kipling (24), Hotspot (63) et Icewatch (68), au sein du top 500.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Colruyt Group ouvre un deuxième magasin Fiets ! à Gand |

Colruyt Group ouvre un deuxième magasin Fiets ! à Gand | | geomarketing | Scoop.it
Fiets !, l'enseigne de Colruyt entièrement dédiée au vélo, ouvre son deuxième magasin à Gand dans un endroit étonnant. Il sera situé dans un magasin Dreamland et sera beaucoup plus petit que celui situé à la Sint-Pietersstation. Il est différent, tant au niveau de l'aspect visuel que de l'ambiance.
Benjamin Wayenss insight:

Du fait de l''accroissement pour la mobilité douce individuelle (et son électrification), le secteur de la vente et de l'entretien de vélo à le vent en poupe. C'est là un nouveau champ d'expansion pour le commerce organisé (succursalistes et franchisés).

No comment yet.