geomarketing
231 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Le commerce du luxe en plein essor à Bruxelles

Le commerce du luxe en plein essor à Bruxelles | geomarketing | Scoop.it
Ce n’est pas une, mais trois vitrines dédiées aux produits d’horlogerie et de joaillerie de luxe que Prosper s’apprête à ouvrir dans le centre de Bruxelles, rue Dansaert.

Un choix qui ne doit rien au hasard à en croire les deux associés à la barre de l’enseigne commerciale, Brice Wittmann et Jean-Baptiste Tardy. « La question de l’endroit était primordiale », indique le duo. « Notre volonté est de proposer une approche différenciée de l’horlogerie fine en essayant notamment de toucher des clients qui n’auraient pas forcément l’idée ou l’envie d’aller boulevard de Waterloo à cause du côté intimidant que peuvent avoir certaines grandes maisons. Notre ambition est de recruter une nouvelle génération de collectionneurs avec un aspect plus décontracté et relax. »
Benjamin Wayens's insight:

Le luxe à Bruxelles est multipolaire, soulignant la diversité des images "luxueuses" des quartiers. Luxe "classique" ou luxe "branché", ce n'est pas le même quartier ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

« Il faut que la Belgique devienne un pays sans e-commerce »

« Il faut que la Belgique devienne un pays sans e-commerce » | geomarketing | Scoop.it
Dans un double entretien pour le magazine Humo, avec son collègue de parti Thomas Dermine (secrétaire d'État à la Relance), Paul Magnette a tenu des propos pour le moins surprenants : « Je pense que l'e-commerce n'est pas un progrès, mais une régression sociale et écologique. Pourquoi acceptons-nous de faire travailler des ouvriers de nuit dans des centres de conditionnement ? Parce que les gens veulent acheter 24 heures sur 24 et recevoir leur colis à domicile dans les 24 heures. Ne peut-on vraiment pas attendre deux jours pour un livre ? Si nous sommes dans une transition durable, n'est-il pas dommageable que des milliers de camionnettes circulent chaque jour pour apporter le plus rapidement possible aux gens cinq paires de chaussures, qu’ils peuvent ensuite renvoyer gratuitement ? Quel gaspillage de carton, de carburant et d'énergie ! »
Benjamin Wayens's insight:

Quand on analyse bien le propos, Paul Magnette appuie là où ça fait mal: comment réguler dans des cadres nationaux une pratique qui peut facilement s'affranchir des frontières et qui pose question en terme de normes sociales ou environnementales, voir en en matière de concurrence. Et même si il y a un grand nombre d'indépendants et de petits acteurs dans le commerce en ligne, qui parfois tirent leur épingle du jeu, on ne peut nier le poids démesuré de certains acteurs oligopolistiques, voire ayant des ambitions systémiques à peine cachées.Le 'sans" n'étant plus guère possible. il faut travailler à un commerce en ligne durable et équitable....

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Stad wil horecastop voor voetgangerszone | BRUZZ

Geen uitbreiding meer van het hotel- en restaurantaanbod in de voetgangerszone, en meer kledingwinkels en vrijetijdsactiviteiten zoals de Gamestate die er recent al opende. Het zijn maar enkele krachtlijnen van het handelsplan voor de piétonnier dat schepen Fabian Maingain (Défi) maandag op de gemeenteraad voorstelt.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Livraison de courses en dix minutes : l’économie de la flemme à son apogée

Le "quick commerce" connaît un succès fulgurant en France. Les startups promettant de livrer nos courses en 15 voire 10 minutes se multiplient à vitesse grand V et prennent de l'ampleur, à l'instar de l'Allemand Gorillas qui s'apprête à avaler le Français Frichti. Ce "business de la flemme", reposant sur une hyperconsommation frénétique de consommateurs de plus en plus pressés, pose notamment la question de la défiguration des centres-villes, dans lesquels des mini-entrepôts fleurissent pour plus de rapidité.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Tom&Co veut devenir le leader du marché européen

Tom&Co veut devenir le leader du marché européen | geomarketing | Scoop.it
Le spécialiste des animaux de compagnie Tom&Co a réalisé de très belles performances pendant l’année de coronavirus. Les Belges ont dépensé 7,8% de plus en alimentation pour animaux l'année dernière, conséquence du télétravail. L'expansion en France est désormais la priorité.
Benjamin Wayens's insight:

Un effet inattendu de la pandémie et des confinement associés...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Laurent Mainil : « Le comportement du client dans le secteur de la mode a fondamentalement changé »

Laurent Mainil : « Le comportement du client dans le secteur de la mode a fondamentalement changé » | geomarketing | Scoop.it

La principale tendance alimentée par le coronavirus dans le secteur de la mode, c’est l'accélération de la numérisation. Il suffit de regarder la croissance spectaculaire du commerce électronique », déclare Mainil.[...] Pendant les confinements, de nombreuses chaînes n’ont eu d’autre choix que de se tourner vers la numérisation et le commerce électronique pour maintenir un canal de vente en activité. Mais, à long terme, la numérisation peut-elle remplacer le modèle de magasin traditionnel ? « La numérisation ne remplacera pas le modèle de magasin, mais elle va profondément le changer.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

L’épidémie dope les résultats de Lego

L’épidémie dope les résultats de Lego | geomarketing | Scoop.it

Selon Niels Christiansen, cette transformation numérique est loin d’être achevée : Lego compte engager des centaines d’experts du numérique au cours des années à venir, comme informaticiens et des développeurs de sites web. « Nous disposons de fondations numériques solides, mais nous devons apprendre à aller plus vite. L’année écoulée a démontré toute l’importance de l’agilité et de la réactivité à partir d’une base numérique solide », a-t-il déclaré à la BBC.

Malgré la pandémie, Lego a inauguré 134 nouveaux magasins en 2020, dont 91 en Chine. L’expansion physique se poursuivra cette année, avec l’ouverture de 120 établissements supplémentaires – dont deux tiers en Chine. Selon Niels Christiansen, ces magasins doivent avant tout renforcer la notoriété de la marque Lego dans de nouveaux territoires.

Benjamin Wayens's insight:

Le magasin, outil de notoriété et d'éducation du marché, plus que canal de distribution ?

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les petits magasins de bureau automatisés Albert Heijn arrivent aussi en Belgique

Les petits magasins de bureau automatisés Albert Heijn arrivent aussi en Belgique | geomarketing | Scoop.it
Avec les petits magasins sans personnel, Albert Heijn et Selecta répondent intelligemment à la demande croissante des entreprises, qui recherchent davantage de flexibilité dans l’offre en alimentation et en boissons pour leurs employés. Ce concept est donc également très intéressant pour les hôtels, les hôpitaux et les établissements scolaires, par exemple.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Bons résultats de Carrefour Belgique pour le deuxième trimestre 2020

Bons résultats de Carrefour Belgique pour le deuxième trimestre 2020 | geomarketing | Scoop.it
En Europe, Carrefour réalise pour la deuxième trimestre +4,7% en LFL (croissance à magasins comparables), où l'Italie (-7,4% LFL) et la Pologne (-4,2% LFL) n'ont pas forcément été de bons élèves. Le marché belge réalise + 15,9% en LFL. Carrefour poursuit les gains de part de marché engagés au 1er trimestre. "Dans un marché dynamique bénéficiant de la fermeture des frontières, Carrefour Belgium capitalise sur un parc de magasins particulièrement adapté, notamment des hypermarchés de taille moyenne et proches des centres-villes", souligne un communiqué Carrefour.
Benjamin Wayens's insight:

Des hypermarchés de taille moyenne et proche des villes, cela s’appelle un supermarché, non ?

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Ce que le Omnichannel Congress nous a appris

Ce que le  Omnichannel Congress nous a appris | geomarketing | Scoop.it

La flexibilité ne suffit pas, il faut être préparé. [...] Qui n’avait pas encore de boutique en ligne en 2020 avait un retard irrattrapable.[...] Les stocks et la logistique sont essentiels. Sans une logistique efficace, on ne gagne pas d'argent. Tous les détaillants en ont témoigné sur l’estrade.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Ghost kitchens etc. : l’impact de la COVID-19 sur l’avenir des restaurants

Ghost kitchens etc. : l’impact de la COVID-19 sur l’avenir des restaurants | geomarketing | Scoop.it
Avec la fermeture des restaurants pendant les confinements, les formules take-away ou livraison à domicile auront constitué le seul moyen pour les restaurants d’engendrer des revenus (ou de limiter la casse). Bien sûr, l’essor des sociétés de livraison date d’avant la pandémie. Quel citadin n’a jamais commandé chez UberEats, TakeAway, AlloUgo et autres Deliveroo ?

Mais la COVID-19 a dopé la demande de repas livrés, et pas uniquement chez les millenials. Et avec la multiplication des restaurants partenaires, les apps précitées ont vu exploser leurs chiffres
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les retail parks, le format le plus solide en période de coronavirus

Les retail parks, le format le plus solide en période de coronavirus | geomarketing | Scoop.it
Les retail parks belges ont été les plus résistants à la crise du coronavirus, estiment les acteurs du secteur immobilier CBRE et Mitiska Reim. Non seulement ils ont bien surmonté le premier confinement, mais ils ont également accueilli près de deux fois plus de visiteurs en juillet qu'en janvier.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les célèbres librairies Shakespeare & Co et Strand en difficulté

Les célèbres librairies Shakespeare & Co et Strand en difficulté | geomarketing | Scoop.it

À New York, Strand est surtout connue pour sa vaste sélection de livres d'occasion. Mais à cause de la crise du coronavirus, les touristes se font beaucoup plus rares. De plus, un magasin comme Strand est très dépendant des conférences et des événements. En temps normal, la librairie en organise environ 400 par an, rapporte De Standaard. Lorsque la librairie a progressivement commencé à couler, sa propriétaire, Nancy Bass Wyden, a lancé un appel à l’aide. Cet appel a porté ses fruits, puisque 10.000 commandes ont été passées en ligne en une journée. Pour bon nombre de New-Yorkais, ce magasin fait figure d’institution culturelle, et il est impensable qu’il disparaisse.

Benjamin Wayens's insight:

Des librairies qui avaient fait de l'animation et de l'expérience leur cheval de bataille pour survivre. Un modèle pertinent, mais mis à mal par le confinement et la réduction des flux touristiques.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

La revue de presse du carnet de recherche geomarketing

La revue de presse du carnet de recherche geomarketing | geomarketing | Scoop.it

 

Cette rubrique « dans la presse » est liée au blog https://geomarketing.hypotheses.org et rassemble via Scoop.it des coupures de presse numériques qui traitent des enjeux du commerce dans l’optique d’illustrer les logiques spatiales du secteur.

 

Un peu de tout, avec évidemment une Brussels touch ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

L'invisible déclin de l'immobilier commercial belge

L'invisible déclin de l'immobilier commercial belge | geomarketing | Scoop.it
Au début de l'année 2021, le taux de vacance commerciale en Belgique était de 11,8 %, selon Locatus. Au début de l'année 2022, il atteint 11,6 %. Non seulement le nombre de locaux vides a diminué, mais aussi le nombre de mètres carrés inoccupés, passant de "10,1% des mètres carrés de vente au début de 2021 à 9,8% au début de 2022". Ce qui signifie que, sur une surface totale dédiée au commerce de détail en Belgique, 100.000 mètres carrés de locaux vides ont été retranchés par rapport à l'année dernière. Pour l'immobilier, la situation résulte d'un trop grand nombre de mètres carrés, de la croissance du commerce électronique et des commerces de proximité. Le secteur n'a que deux options : changer l’affectation ou fermer boutique. Sur les 24 000 biens qui étaient vacants en janvier, 2 800 n'ont plus la même fonction : ils ont été transformées en bureaux ou en logements, démolis ou transformées en magasins pour les achats quotidiens, qui paient généralement un loyer moins élevé. Cette évolution rend le taux de vacance invisible. Mais l'impact sur le modèle économique de l'immobilier commercial est structurel. Alors que les situations de vacance commerciale étaient autrefois compensées par des astuces marketing - en animant les vitrines vides ou en invitant des trafic builders comme Primark - on constate que ceci s’avère insuffisant aujourd'hui. Les astuces de l’illusionniste s’ épuisent, nous sommes entrés dans un nouveau siècle.
Benjamin Wayens's insight:

Un bon résumé. La contraction du stock est inéductable ...

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Hoe de voetgangerszone verhamburgerde | BRUZZ

CEO van Manhanttn's [...]. “Fastfood is een logische keuze omdat je zo de hoge huurkosten kan compenseren door grote volumes. Maar dat er zoveel fastfoodrestaurants zouden openen, dat had ik nu ook niet verwacht.“

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Livraison de "malbouffe", une des raisons pour certains fonds de ne pas investir dans Deliveroo

Livraison de "malbouffe", une des raisons pour certains fonds de ne pas investir dans Deliveroo | geomarketing | Scoop.it
“On n’a pas participé à l’entrée en bourse pour des questions d’ISR”, nous explique Sabrina Ritossa Fernandez, analyste ESG chez Sycomore AM. “La société Deliveroo a certes permis aux restaurants de fonctionner, mais le service qu’elle leur apporte est coûteux. Un autre angle très important est celui du type d’alimentation qui est livrée. Beaucoup d’études montrent qu’il s’agit plutôt de la malbouffe, des produits issus des fast-foods ou des aliments riches en sel et en sucre. Ce qui peut aboutir à des problèmes nutritionnels voire d’obésité. Cela n’entraîne donc pas une contribution positive pour la société en général”.
Benjamin Wayens's insight:

Quand les marchés jugent un modèle économique ... trop risqué à long terme ?

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

« Jusqu'à 150 000 fermetures de magasins aux États-Unis après la crise du coronavirus »

« Jusqu'à 150 000 fermetures de magasins aux États-Unis après la crise du coronavirus » | geomarketing | Scoop.it
Pourtant, mieux vaudrait ne pas considérer cette prédiction comme une statistique purement américaine. Les tendances sous-jacentes qui menacent les magasins sont les mêmes qu'en Europe : un rapport allemand prévoit 80 000 fermetures de magasins d'ici à 2023, tandis que 15 000 magasins auraient déjà déposé le bilan en Angleterre, malgré toutes les mesures de soutien. Les consommateurs n'ont eu d’autre choix que se tourner vers le commerce électronique pendant les périodes de confinement, et les détaillants ont considérablement amélioré leur expérience d'achat en ligne. Par conséquent, l'essor du commerce électronique est tout sauf une tendance passagère.
Benjamin Wayens's insight:

On peut discuter de l'ampleur, mais le phénomène est bel et bien là. Reste à voir si la réduction en terme de m2 sera proportionnelle à celle exprimée en nombre de points de vente. Car le points de vente décline depuis au moins la seconde guerre mondiale. Pas les m2, mais cela est peut-être occupé de changer.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Courir prévoit l’ouverture de 8 nouveaux magasins en Belgique

Courir prévoit l’ouverture de 8 nouveaux magasins en Belgique | geomarketing | Scoop.it

Courir est arrivée en Belgique il y a deux ans. Aujourd'hui, la chaîne de baskets compte 11 succursales, notamment à Bruxelles, à Liège et à Charleroi. L'année dernière, le détaillant a également ouvert un premier magasin en Flandre, au Waasland Shopping Center de Saint-Nicolas. L’entreprise emploie 124 collaborateurs en Belgique.

Courir veut ouvrir huit autres magasins cette année, notamment à Anvers, à Gand et à Namur. C’est ce qu’a annoncé la chaîne de vente au détail sur LinkedIn. Selon l'entreprise française, l'introduction sur le marché belge a remporté un franc succès et l'avenir s'annonce très prometteur pour la chaîne.

Benjamin Wayens's insight:

Le jogging, dopé par la fermeture des salles de sport en contexte pandémique ?

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Trop cher, à Paris le Quartier latin fait fuir ses librairies

Trop cher, à Paris le Quartier latin fait fuir ses librairies | geomarketing | Scoop.it
Sur la rive gauche de la Seine, ce quartier où s'est établie l'université de la Sorbonne dès le XIIIe siècle abrite des dizaines de librairies: des plus petites, ultra-spécialisées sur le droit, l'occasion ou la littérature canadienne, aux gigantesques comme la boutique Gibert-Joseph et ses six étages sur le boulevard Saint-Michel.

Mais aujourd'hui avec sa flopée d'enseignes franchisées - Levi's, Celio, Sephora - installées le long de ce boulevard reliant les bords de Seine à la Sorbonne, ce "pôle d'attractivité" est "devenu un centre-ville de province", lâche sans méchanceté apparente un libraire de Boulinier, vendeur historique du quartier.

 

[...] Pour préserver "le commerce culturel" et "enrayer sa décrue", la mairie de Paris - via sa société d'économie mixte Semaest - essaie de préempter les murs des librairies en grande difficulté, explique l'adjointe en charge du Commerce Olivia Polski.

Benjamin Wayens's insight:

La maitrise du foncier, seule manière réaliste d'agir sur le mix commercial.

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Le comportement d'achat online des ménages belges

Le comportement d'achat online des ménages belges | geomarketing | Scoop.it
Les sites de e-commerce ont connu une forte croissance en 2020. Or, 2020 connaît de grands gagnants et perdants. Globalement le taux de pénétration de l’achat en ligne a peu évolué. Ainsi, seul 7% des consommateurs (18-65 ans) indiquent ne jamais réaliser d’achats en ligne. Si la pénétration n’a pas évolué, nous remarquons des hausses, mais aussi des baisses dans la fréquence des achats. Ces évolutions sont liées aux types de produits.

Côté perdants, sans surprise, nous constatons une chute importante de popularité pour les sites de voyage, de transport ou encore les sites web du milieu culturel (musées, cinémas, …). Les restrictions mènent également indirectement à une diminution d’achats de produits cosmétiques.
Benjamin Wayens's insight:

Intéressant aussi de relever les secteurs perdants (mais qui le sont aussi probablement en commerce "physique").

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Les Pays-Bas parmi les leaders mondiaux de l’e-commerce

Les Pays-Bas parmi les leaders mondiaux de l’e-commerce | geomarketing | Scoop.it
La crise sanitaire a d’ailleurs eu un impact non négligeable sur l’e-commerce : elle n’a pas seulement provoqué une augmentation des ventes en ligne, mais aussi modifié le comportement des acheteurs. On remarquera ainsi que, pour la première fois, les consommateurs ont acheté plus de biens que de services sur Internet l’an dernier : au début de l’année 2020, quelque 64 % des adeptes de l’e-commerce ont acheté des vêtements ou des chaussures en ligne, loin devant les 32 % qui ont téléchargé ou streamé des films ou des séries. Les commandes aux restaurants arrivent en troisième position (29 %).
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros pour Coolblue

Chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros pour Coolblue | geomarketing | Scoop.it
Sans surprise, 2020 a été une bonne année pour Coolblue : le retailer omnichannel a vu ses ventes bondir de 1,5 à 2 milliards d’euros, en hausse de 34 % par rapport à l’année précédente. Le résultat d’exploitation (EBITDA) est également en forte hausse, passant de 48 à 114 millions d’euros. Parallèlement à l’électro classique, la société a beaucoup misé sur les bureaux de télétravail en période de crise sanitaire. Coolblue a par exemple introduit des Boutiques de Télétravail, un nouveau service permettant aux employeurs de fournir un bureau de télétravail à leurs salariés à leurs employés.
Benjamin Wayens's insight:

2020 année faste pour ceux qui ont bénéficié du télétravail ... et de l'équipement qui en découle !

No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Moins d'emplois peu qualifiés à pourvoir dans le commerce de détail bruxellois

Moins d'emplois peu qualifiés à pourvoir dans le commerce de détail bruxellois | geomarketing | Scoop.it
Les conséquences au niveau de l'emploi se font en tout cas déjà ressentir. Alors que l'on constate une hausse globale du nombre de demandeurs d'emploi inoccupés en Région bruxelloise de 2,9% (entre les mois de septembre 2019 et 2020), l'augmentation atteint 5,6% lorsqu'on se focalise sur les chercheurs d'emploi inscrits dans un code professionnel lié à la vente en magasin. "Il est probable que cette augmentation se poursuive au cours des prochains mois. Actiris observe également une diminution des offres d’emploi pour des postes de vente en magasin", précise view.brussels.
No comment yet.
Scooped by Benjamin Wayens
Scoop.it!

Baisse de 20 à 40 % des loyers des magasins en raison du coronavirus

Baisse de 20 à 40 % des loyers des magasins en raison du coronavirus | geomarketing | Scoop.it

La pandémie de coronavirus entraîne une baisse des loyers des magasins qui dépasse les prévisions : les experts immobiliers observent des baisses de 20 à 40 % dans différentes régions.[...] La pression est plus forte dans les rues commerçantes et les centres commerciaux, où le prêt-à-porter est prépondérant : le secteur de la mode est en effet mis à mal par le coronavirus. Ce sont principalement les grandes surfaces qui sont moins populaires. Les magasins de périphérie tiennent bon : ils sont surtout tenus par des détaillants actifs dans des secteurs moins vulnérables, comme l’électroménager ou le bricolage.

No comment yet.