Famille et sexualité
28.8K views | +2 today
Follow
 
Scooped by Alliance VITA
onto Famille et sexualité
Scoop.it!

La stérilité sur le divan

La stérilité sur le divan | Famille et sexualité | Scoop.it
Depuis plus de trente ans, la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval se passionne pour les questions que posent aux couples l’infertilité et les progrès de la procréation assistée.

Psychanalyste spécialiste des questions de filiation et de procréation, Geneviève Delaisi de Parseval a aussi une formation d’ethnologue. Lorsqu’elle soutient en 1978 sa thèse de doctorat sur la paternité – publiée au Seuil, en 1981, sous le titre La Part du père –, l’assistance médicale à la procréation (AMP) émerge tout juste. La seule méthode utilisable est alors l’insémination artificielle avec don de sperme, bientôt suivie par la fécondation in vitro (FIV) et le don d’ovocytes. La psychanalyste se passionne pour les perspectives ouvertes par ces techniques aux couples stériles, auxquels elle consacre son deuxième essai, L’Enfant à tout prix (Seuil, 1983).

Au fil des ans, elle se met à recevoir un nombre croissant de ces femmes, de ces hommes en mal de parentalité : « Un monde parallèle », celui de la stérilité, « que 10 % des Français connaissent ou ont connu à un moment ou un autre de leur vie ». Dans son nouvel ouvrage, Voyage au pays des infertiles. Neuf mois dans la vie d’une psy, elle relate, d’une plume étonnamment libre et personnelle, le quotidien de son travail clinique. Voilà trente ans qu’elle s’interroge sur ce « laboratoire familial » inédit qu’est devenue l’AMP.

DIRE L’INFERTILITÉ

Stimulation ovarienne, insémination, fécondation in vitro : quel que soit le traitement proposé pour lutter contre la stérilité, sa mise en œuvre relève bien souvent du parcours du combattant. Pourquoi les couples lancés dans cette épreuve viennent-ils parfois consulter un psy ? Pour mettre des mots sur ce qui leur arrive. « Des mots, ils en ont entendu des quantités de la part des médecins. Mais ils ne se reconnaissent pas dans ces termes scientifiques, dans les courbes et les chiffres auxquels ils sont confrontés, raconte l’analyste. Ce que nous faisons ensemble, c’est essayer de mettre d’autres mots sur ce qu’ils vivent, des mots qui correspondent à leur histoire à eux. Car être infertile, cela peut vouloir dire 50 000 choses différentes. C’est par exemple ne pas donner de petits-enfants à ses parents, ou se sentir coupable vis-à-vis de son conjoint. C’est supporter les réflexions des collègues au bureau – “Alors, c’est pour quand ?”. C’est endurer les jours de Noël où tout le monde est venu avec des cadeaux pour les enfants… Etre infertile, cela a des résonances dans l’histoire de chacun. Ces patients viennent me voir avec non pas une maladie, mais un “mal à dire” leur souffrance et leurs interrogations. Ils se demandent s’ils vont vraiment essayer de faire un enfant, ce qui se passera s’ils n’en ont pas… Ce qu’ils traversent alors s’apparente souvent à une crise existentielle. »

LES LUNETTES DE L’ETHNOLOGUE

Geneviève Delaisi de Parseval se serait-elle spécialisée dans les questions de procréation et de bioéthique sans sa formation en anthropologie ? Sans doute pas. Aujourd’hui encore, elle considère que chausser « les lunettes de l’ethnologue » lui est d’un secours aussi grand – plus grand, peut-être – que la psychanalyse pour aborder la « tribu » des couples stériles. « Pratiquer l’ethnologie, c’est s’efforcer de comprendre les normes et les valeurs de ceux dont on partage l’existence. Bien que je ne le sois pas moi-même, je me sens appartenir à ce peuple des infertiles. Je me sens bien avec eux, je comprends leur langage, je crois que je comprends leur souffrance… Tout cela relève d’une démarche d’ethnologue. Quand je suis avec eux, j’ai l’impression d’être chez les Bororo [peuple amérindien vivant au Brésil] avec mon sac à dos… »

ETRE MÈRE À L’HEURE DE LA PROCRÉATION ASSISTÉE

Parmi les diverses causes d’infertilité figure en bonne place la maternité tardive : les femmes attendent d’être bien installées dans leur vie professionnelle et conjugale pour faire des enfants, alors que l’horloge biologique diminue sérieusement leurs chances à partir de 35 ans.

« Lorsque j’étais jeune psychanalyste, les patientes qui se posaient la question de leur fertilité se disaient : “Si je ne peux pas être mère, j’adopterai”. Aujourd’hui, je remarque que celles qui ont dépassé la trentaine, même si elles n’ont pas de problèmes médicaux, ont toutes plus ou moins en tête que l’AMP pourra leur venir en aide », constate Geneviève Delaisi de Parseval.

De fait, leurs propres ovules n’étant plus fécondables, un nombre croissant de femmes désirant un enfant doivent bénéficier d’un don d’ovocyte… Avec, parfois, des retombées psychologiques inattendues. « Souvent, ces femmes se disent d’abord : “Pas de problème, du moment que je suis enceinte”. Depuis l’origine de l’humanité, la définition de la mère, c’est en effet la femme qui a un gros ventre et qui accouche. Sauf que quand elles sont enceintes, les choses peuvent basculer du tout au tout. Elles réalisent qu’elles portent en elles-mêmes un embryon fait avec le sperme de leur mari et avec l’ovocyte d’une donneuse anonyme : elles se ressentent – c’est le terme qu’elles emploient – comme des mères porteuses ! Je les aide alors, avec mes moyens, à essayer de leur faire habiter leur grossesse. Heureusement, la nature ne fait pas mal les choses : neuf mois, c’est long, cela laisse le temps de s’habituer… »

ET LES HOMMES DANS TOUT ÇA ?

La psychanalyste est formelle : en France, les hommes et futurs pères ne sont absolument pas considérés lors de l’aide à la procréation. « Ils ont l’habitude d’être assis sur un strapontin dans le cabinet du gynéco, d’être là pour donner du sperme et rien d’autre. Alors que lorsqu’on les écoute, on découvre qu’ils sont vraiment à l’égal des mères ! Ils ont envie d’un enfant autant que les femmes, ils sont très investis pendant la grossesse… Eux aussi “attendent” leur enfant, comme la mère. »

Dans de nombreuses sociétés – c’est cette fois l’ethnologue qui parle –, les futurs pères ont une place prescrite. « Ils sont priés d’être malades, se couchent au moment de l’accouchement, ont des tabous d’évitement… Mais dans notre culture, les pères à venir n’ont pas de place, et moins encore dans un parcours d’AMP. Si vous voyiez leurs sourires, lors des consultations de couples, quand je commence à leur parler sans m’adresser à leur compagne ! Ils se mettent alors à raconter des tas de choses, sur leurs parents, leurs frères et sœurs, sur ce qu’ils vivent au bureau… Et leur femme leur dit : “Ah bon ? Mais tu ne m’avais jamais dit ça !” »

LA SINGULARITÉ FRANÇAISE

De l’avis de nombreux médecins et experts, la loi française qui régit l’assistance médicale à la procréation est particulièrement conservatrice et rigide. Seuls les couples hétérosexuels dont la femme a moins de 43 ans peuvent y avoir recours, et sous de strictes conditions (exemple : dans le cas d’une double infertilité, le don d’embryon est autorisé, mais pas le double don de gamètes).

Le don de sperme et d’ovocytes reposant par ailleurs sur les principes de l’anonymat, de la gratuité et du volontariat, l’offre est largement inférieure à la demande (trois ans d’attente en moyenne). Des milliers de couples hétérosexuels stables vont donc chercher ailleurs ce qui est illégal ici : un don d’ovocytes en Espagne, en Grèce ou en République tchèque, des mères porteuses aux Etats-Unis.

Très engagée dans la révision de ces textes qu’elle juge « archaïques », Geneviève Delaisi de Parseval estime qu’aucune loi ne résistera à l’irrépressible désir d’enfant de nos contemporains, quel qu’en soit le prix. « Si j’étais législateur, je jugerais plus utile d’encadrer que d’interdire », résume-t-elle.

Pour l’heure, les patients qu’elle reçoit, dès lors qu’ils ne sont pas « dans les clous » de l’AMP, en sont réduits à bricoler leur propre loi. « Ils se posent à eux-mêmes des limites entre ce qui est permis et ce qui est interdit. Une femme peut-elle s’autoriser à demander des ovocytes à sa sœur ? Quel est le prix que recevra la jeune femme tchèque ou asiatique qui lui aura donné un ovocyte ? Le principe même de cette rémunération est-il moralement acceptable ? Il appartient à chacun de trouver sa réponse. Ces couples sont des inventeurs, et nécessairement des transgresseurs. J’essaye de les aider en assouplissant la loi à leurs yeux, en fonction de leurs propres valeurs. »

HOMOPARENTALITÉ

Ils sont peu présents dans son livre, car elle a respecté le défi qu’elle s’était lancé : transmettre sa clinique au quotidien pendant une durée de neuf mois, de septembre 2013 à mai 2014. « Il se trouve que durant cette période peu de couples homosexuels sont venus me voir. L’année précédente, j’en avais reçu nettement plus », note Geneviève Delaisi de Parseval.

Estimant que la loi sur le mariage pour tous se trouve « en partie vidée de sa substance tant que les couples homos mariés ne pourront pas recourir à l’AMP », elle précise n’avoir « aucune réticence » vis-à-vis du désir d’enfants des couples homos.

« Ma religion sur ce point est faite depuis longtemps : l’essentiel pour un enfant est qu’il ait au moins deux parents, quel que soit leur sexe. Ma seule inquiétude concerne la gestation pour autrui (GPA) pour les couples d’hommes, car je n’ai pratiquement pas d’expérience en la matière. Je ne tiens donc pas trop à les accompagner sur ce terrain. Je leur suggère d’essayer de monter un projet de coparentalité qui marche bien – avec un couple de femmes homosexuelles, ou avec une amie qui constituerait une sorte de troisième parent – plutôt que de faire appel à une mère porteuse. »

UNE DÉMARCHE DE MATURITÉ

Fait inhabituel dans cette profession, à 74 ans, Geneviève Delaisi de Parseval choisit de raconter dans son nouvel ouvrage des bribes de vie personnelle : les épreuves qu’elle a traversées récemment, ses petits-enfants, le cinéma qui est son « oxygène ». Non par narcissisme, mais par « honnêteté intellectuelle ».

« Les gens qui viennent me voir connaissent à peu près mon âge, ils savent plus ou moins que j’ai des enfants… Quelqu’un de mon âge a une histoire derrière soi. J’ai fait trois analyses différentes, je n’ai jamais rien su de mes analystes sinon dans l’après-coup, et je trouve que ce n’est pas normal. Du temps de Freud et de Ferenczi, on savait absolument tout sur son analyste. Je pense que c’est une richesse. Peut-être pas lorsqu’on a 30 ans, mais ce n’est pas l’âge de mes patients aujourd’hui. Parler de moi est une démarche de maturité : je n’aurais sans doute pas franchi le pas d’écrire ce livre il y a dix ans. »

more...
No comment yet.
Famille et sexualité
Toutes les questions qui concernent la famille, le mariage, le divorce, l'adoption...
Curated by Alliance VITA
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Avortements sélectifs en Chine: Hong Kong au cœur d’un trafic d’analyses de sang 

Avortements sélectifs en Chine: Hong Kong au cœur d’un trafic d’analyses de sang  | Famille et sexualité | Scoop.it
En Chine comme dans la plupart des pays, il est interdit de faire des analyses de sang pour connaître précocement le sexe du fœtus. Pourtant, certains contournent la loi en envoyant illégalement des échantillons à Hong Kong.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

3 raisons de regarder le documentaire “Déchirures de familles”

3 raisons de regarder le documentaire “Déchirures de familles” | Famille et sexualité | Scoop.it
Lors d'un divorce qui implique un parent allemand, la justice lui accorde toujours la garde des enfants. Ce qui s'apparente à un scandale, soulève des questions sur l'Union Européenne. Déchirures de familles tente d'y répondre. Voici 3 bonnes raisons de le regarder, lundi 27 mai, après le Soir3.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Documentaire. “Les mères intérieures”, la place de la maternité dans la société actuelle

Documentaire. “Les mères intérieures”, la place de la maternité dans la société actuelle | Famille et sexualité | Scoop.it
Depuis le début du siècle, le rapport à la maternité s'est transformé avec les avancées majeures des droits des femmes. Les relations hommes/femmes ne cessent d'évoluer et avec elles, la place de la mère dans notre société. C'est toutes ces questions qui sont abordées dans ce documentaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

A Taïwan, le Parlement légalise le mariage homosexuel, une première en Asie

A Taïwan, le Parlement légalise le mariage homosexuel, une première en Asie | Famille et sexualité | Scoop.it
Ce vote intervient deux ans après que la Cour constitutionnelle de Taïwan a rendu un arrêt jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

IVG: l'impossible évaluation de la clause de conscience

IVG: l'impossible évaluation de la clause de conscience | Famille et sexualité | Scoop.it
Huit mois après le lancement d'un "état des lieux" sur l'application de la clause de conscience relative à l'IVG, les ARS peinent à récolter des informations.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Le nombre de naissances au plus bas aux Etats-Unis en 32 ans

Le nombre de naissances au plus bas aux Etats-Unis en 32 ans | Famille et sexualité | Scoop.it

Le nombre de naissances aux Etats-Unis a encore chuté en 2018, atteignant le niveau le plus bas depuis 1986, confirmant une baisse de la natalité observée dans l'ensemble des pays riches, selon des statistiques américaines publiées mercredi.

more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Un nouvel espoir de traitement contre la pré-éclampsie

Un nouvel espoir de traitement contre la pré-éclampsie | Famille et sexualité | Scoop.it

Un nouvel espoir de traitement contre la pré-éclampsie.

more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Dix choses qu’un père devrait faire pour sa fille

Dix choses qu’un père devrait faire pour sa fille | Famille et sexualité | Scoop.it
Sans aucun doute, le lien qui existe entre un père et sa fille est très particulier. Un père tisse avec sa fille, dès sa naissance, des liens uniques. C'est grâce à son amour absolu qu'elle s'ouvre au monde et se construit peu à peu. Voici les choses qu'un père devrait faire avec sa fille pour qu'elle devienne une femme épanouie, responsable et forte intérieurement.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Aux États-Unis, des femmes contraintes d’être escortées et camouflées pour avorter

Aux États-Unis, des femmes contraintes d’être escortées et camouflées pour avorter | Famille et sexualité | Scoop.it
À Louisville, aux États-Unis, les femmes qui souhaitent interrompre leur grossesse sont contraintes de s’y rendre escortées. En cause : la propagande violente des anti-IVG. Un retour en arrière qui touche de plus en plus d'États américains.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Un permis pour procréer ? Le duel entre Antoine Bueno et Bertrand Vergely

Un permis pour procréer ? Le duel entre Antoine Bueno et Bertrand Vergely | Famille et sexualité | Scoop.it
Pour répondre à une situation environnementale catastrophique, l'essai d'Antoine Bueno "Permis de procréer" (éditions Albin Michel) défend la mise en place d'une "politique dénataliste mondiale".
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Objection !

Objection ! | Famille et sexualité | Scoop.it
Notre ministre de la Santé vient de s'opposer fermement à la suppression de la clause de conscience spécifique à l'IVG : une décision sage et tellement démocratique !
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

L'avortement sélectif en Arménie : le choix du garçon

L'avortement sélectif en Arménie : le choix du garçon | Famille et sexualité | Scoop.it

Un an jour pour jour après l'arrivée au pouvoir de Nikol Pachinian, que sont les espoirs des milliers d'Arméniennes de la "révolution de velours" devenus ? Notre reportage révèle la difficulté d'être une femme dans une société toujours très patriarcale. La preuve par l'avortement sélectif, qui reste une pratique répandue.

more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Le drame du déni de grossesse

Le drame du déni de grossesse | Famille et sexualité | Scoop.it
Un téléfilm tente de faire comprendre cette pathologie méconnue aux conséquences parfois dramatiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Avortement : l’Amérique plus que jamais profondément divisée

Avortement : l’Amérique plus que jamais profondément divisée | Famille et sexualité | Scoop.it

Washington, le jeudi 23 mai 2019 – Cinq cent rassemblements étaient organisés dans tous les Etats-Unis par des défenseurs du droit à l’avortement ce mardi. « Pas de retour en arrière », « Arrêtez d’interdire » scandaient les panneaux brandis majoritairement par des femmes. 

more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

En plein assaut anti-avortement, le Nevada et le Vermont veulent protéger l'IVG

En plein assaut anti-avortement, le Nevada et le Vermont veulent protéger l'IVG | Famille et sexualité | Scoop.it
En plein assaut anti-avortement, le Nevada et le Vermont veulent protéger l'IVG
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

«Pourquoi l’avis du Conseil d’État sur les enfants ni garçon, ni fille nous inquiète» 

«Pourquoi l’avis du Conseil d’État sur les enfants ni garçon, ni fille nous inquiète»  | Famille et sexualité | Scoop.it

FIGAROVOX/TRIBUNE - Deux pédopsychiatres dénoncent l’avis du Conseil d’État au sujet de la difficile question des enfants qui naissent avec une ambiguïté sur leurs organes sexuels. Contrairement à l’a

more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Avortement : en chiffres, les paradoxes de la société américaine

Avortement : en chiffres, les paradoxes de la société américaine | Famille et sexualité | Scoop.it
Alors que le nombre d’IVG aux Etats-Unis n’a jamais été aussi bas et qu’une majorité ne remet pas en cause ce droit, de nombreux Etats ont adopté ces derniers mois des textes destinés à en limiter l’accès.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Duoday, une opération pour lever le tabou du handicap en entreprise 

Duoday, une opération pour lever le tabou du handicap en entreprise  | Famille et sexualité | Scoop.it
Ce jeudi, des binômes valide/handicapé vont tenter de faire tomber les barrières partout en Europe.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Le Sénat vote la suspension des allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes

Le Sénat vote la suspension des allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes | Famille et sexualité | Scoop.it
La mesure figure parmi les demandes de la droite depuis la suppression de la loi Ciotti en 2013. Avec l’avis défavorable du gouvernement et alors qu’un amendement similaire a été rejeté par l’Assemblée, l’amendement a peu de chance de figurer dans le texte final.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

L'Alabama vote pour une interdiction quasi-totale de l'IVG

L'Alabama vote pour une interdiction quasi-totale de l'IVG | Famille et sexualité | Scoop.it
Même en cas de viol ou d'inceste, le texte prohibe le recours à l'avortement.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Google offre de l'espace publicitaire à des cliniques anti-avortement

Google offre de l'espace publicitaire à des cliniques anti-avortement | Famille et sexualité | Scoop.it
L’entreprise américaine offre régulièrement des espaces publicitaires à des ONG. A deux occasions, elle a proposé de la visibilité à des cliniques soupçonnées de faire de la publicité mensongère.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Une marche pour mieux vivre le deuil d'un enfant 

Une marche pour mieux vivre le deuil d'un enfant  | Famille et sexualité | Scoop.it
Ils étaient près de 170 personnes à marcher dimanche matin à Québec en soutien aux parents endeuillées par la perte d'un enfant.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Pourquoi l’accouchement  est un cap psychique 

Pourquoi l’accouchement  est un cap psychique  | Famille et sexualité | Scoop.it
PSYCHOLOGIE - Au-delà de la préparation et de l’acte médical qu’elle implique, toute naissance modifie à jamais celle qui la donne.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

IVG, PMA, inégalités femmes-hommes... quelles sont les différences au sein de l'Union européenne ?

IVG, PMA, inégalités femmes-hommes... quelles sont les différences au sein de l'Union européenne ? | Famille et sexualité | Scoop.it
Les différences sont assez importantes, tant dans les faits qu'en matière de législation, dans les différents pays de l'UE en ce qui concerne les droits des femmes.
more...
No comment yet.
Scooped by Alliance VITA
Scoop.it!

Etats-Unis : l’Etat de Géorgie adopte une loi très restrictive sur l’avortement

Etats-Unis : l’Etat de Géorgie adopte une loi très restrictive sur l’avortement | Famille et sexualité | Scoop.it
Plus de 300 mesures restreignant l’avortement ont été adoptées depuis le début de l’année dans 28 Etats américains.
more...
No comment yet.