EntomoNews
313.5K views | +14 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Une abeille squatteuse s'installe en France | Vigie Nature

Une abeille squatteuse s'installe en France | Vigie Nature | EntomoNews | Scoop.it

Une espèce d'abeille sauvage introduite est partie à la conquête du pays. Au grand dam de certaines de leurs semblables. C'est ce que nous apprend une étude à laquelle les participants du Spipoll* ont peut-être contribué sans le savoir... Rencontre avec un insecte "squatteur".

 

 

[*] le Spipoll, le Suivi photographique des insectes pollinisateurs, est un des observatoires de Vigie-Nature, porté avec l'Opie (Office pour les insectes et leur environnement) qui invite les volontaires à choisir une fleur et à photographier toutes les bestioles qui s’y posent pendant 20 minutes

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 
→ L'abeille-coucou et l'hôtel pour insectes | EntomoNews | Scoop.it - From www.laprovence.com - December 20, 2017 11:18 PM
 

 

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ni-usine

Ni-usine | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Décembre

 

"La firme Algenes de Madrid (Espagne) a déposé une demande d’agrément à l’Agence européenne des médicaments pour un vaccin (vétérinaire) produit par un insecte. Ledit insecte est le Ni, alias la Plusie, connue en agriculture comme la Fausse Arpenteuse du chou et en entomologie comme Trichoplusia ni (Lép., Noctuidé).


Infectées par un baculovirus génétiquement modifié pour leur faire produire la protéine d’intérêt, les chrysalides sont broyées et le vaccin récolté. Les manipulations des insectes, élevés dans des conteneurs individuels à usage unique, sont automatisées. Les avantages du procédé, par rapport aux process en réacteur, sont son rendement élevé, ses simplicité et flexibilité, sa rapidité et le faible coût du produit. Les cellules d’insectes peuvent produire jusqu’à 1 600 fois plus de protéine que celles de mammifères ; l’investissement de base est limité et il suffit de multiplier les effectifs en élevage pour augmenter la production ; il ne faut que 2 mois, contre 8, pour mettre un nouvel antigène sur le marché en cas de survenue d’une épidémie ; et une dose revient ainsi à 1 centime d’euro."


D’après « Insect Pupae May Transform Protein Production », par Vivienne Raper. Lu le 3 décembre 2019 à www.genengnews.com/

 

Photo : chenille de Ni en nature. Cliché OMAFRA

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Guadeloupe : Depuis juillet, 476 cas de dengue ont été confirmés

Guadeloupe : Depuis juillet, 476 cas de dengue ont été confirmés | EntomoNews | Scoop.it
Les foyers de dengue sont surtout situés au Gosier, l’une des zones les plus touristiques, et à Marie-Galante

 

20 Minutes avec agences, 03.12.2019

 

"Depuis plusieurs mois, les cas de dengue se multiplient en Guadeloupe. Au total, 476 cas de dengue ont été confirmés depuis juillet, a indiqué Santé publique France, ce lundi dans son dernier bulletin. L’organisme parle d'une « épidémie confirmée » dans le département d’Outre-mer."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un myrmécologue découvre une nouvelle espèce de fourmi dans son arrière-cour / Ant expert discovers newly emergent species in his backyard

Un myrmécologue découvre une nouvelle espèce de fourmi dans son arrière-cour / Ant expert discovers newly emergent species in his backyard | EntomoNews | Scoop.it
Jack Longino is a global ant expert and has traveled the world documenting and discovering ant species. But for his latest discovery, he didn’t need to go any farther than his own backyard. In August 2018, just after dark, Longino caught a glimpse of four ants in his garden that really looked out of place.…

 

 

[Strumigenys ananeotes sp. nov.]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Zika : la microcéphalie observée chez l'humain peut être reproduite et expliquée chez la drosophile

Zika : la microcéphalie observée chez l'humain peut être reproduite et expliquée chez la drosophile | EntomoNews | Scoop.it
Mutations in ANKLE2, a ZIKA Virus Target, Disrupt an Asymmetric Cell Division Pathway in Drosophila Neuroblasts to Cause Microcephaly

 

Developmental Cell, 14.11.2019

 

via Recherche animale sur Twitter https://twitter.com/recherche_anima/status/1196011358598443008

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Maladie génétique : comment réduire la transmission des mutations de l'ADN mitochondrial ?

Maladie génétique : comment réduire la transmission des mutations de l'ADN mitochondrial ? | EntomoNews | Scoop.it
A Genome-wide Screen Reveals that Reducing Mitochondrial DNA Polymerase Can Promote Elimination of Deleterious Mitochondrial Mutations

 

Mitochondrial genomes within an organism compete for transmission. Chiang et al. reveal that multiple nuclear genes can affect this competition. In particular, reducing the nuclear-encoded mtDNA polymerase limits the transmission of detrimental mtDNA mutants. Thus, the nuclear genome can affect mitochondrial disease progression and mtDNA evolution.


 via Recherche animale sur Twitter, 29.11.2019 : "... Une étude chez la #mouche découvre qu'une diminution de l'activité de la partie catalytique du gène POLG élimine les génomes mitochondriaux défectueux... https://twitter.com/recherche_anima/status/1200435522268794881

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment est apparue la mystérieuse corne du scarabée bousier

Comment est apparue la mystérieuse corne du scarabée bousier | EntomoNews | Scoop.it
CHRONIQUE. Une équipe américaine a montré que cet appendice s’est développé grâce aux mêmes gènes que ceux qui pilotent la formation des ailes.

 

Publié le 01.12.2019 (abonnés)

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

« Recyclage », de gènes couteau-suisse pour faire une belle corne au bousier - From www7.inra.fr - 28 November, 12:54
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Choix de partenaire : si les deux sexes s’en mêlent, les barrières entre espèces sont plus fragiles | INEE

Choix de partenaire : si les deux sexes s’en mêlent, les barrières entre espèces sont plus fragiles | INEE | EntomoNews | Scoop.it
Les espèces s’hybrident-elles lorsque mâles et femelles se choisissent mutuellement ? Une étude publiée dans Nature Communications par des chercheurs du Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE – CNRS/Univ Montpellier/ Univ Paul Valery Montpellier/ EPHE/IRD) montre, par un modèle mathématique, que les préférences de partenaire sexuel peuvent évoluer de façon très inattendue et notamment déstabiliser les barrières entre espèces. Cette dynamique évolutive pourrait expliquer pourquoi des espèces s’hybrident même longtemps après la spéciation.

 

Référence

Aubier T.G., Kokko H & Joron M (2019) Coevolution of male and female mate choice can destabilize reproductive isolation, Nature Communications. 12 November 2019

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paréidolie professionnelle ? : un entomologiste croit voir des insectes sur Mars

Paréidolie professionnelle ? : un entomologiste croit voir des insectes sur Mars | EntomoNews | Scoop.it
La recherche de preuves d’une vie microbienne sur Mars, qu'elle soit fossile ou existante, s'intensifie, et elle est même incluse dans les énoncés de mission des futures missions sur Mars. Selon un scientifique, cependant, nous avons peut-être déjà trouvé de la vie sur Mars et ce ne sont pas des microbes, mais de grands insectes. L'entomologiste William Romoser, de l'université de l'Ohio (États-Unis), a passé des années à scruter les photos prises pa

 

 

 

MÊME SUJET :

 

→ Insectes et reptiles sur Mars ?
https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/201911/20/01-5250552-insectes-et-reptiles-sur-mars.php

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Recyclage », de gènes couteau-suisse pour faire une belle corne au bousier

« Recyclage », de gènes couteau-suisse pour faire une belle corne au bousier | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Novembre

 

"Un bousier avec une paire d’ailes en plus, sur le prothorax, c’est une nouveauté : ça n’existait pas. Mais ce n’est pas une innovation. Ces ailes (rudimentaires), qui remplacent la corne, sont une création d’entomologistes à partir d’un groupe de gènes ancestral.
Trois chercheurs de l’université de l’Indiana (États-Unis) ont examiné une question disputée de la biologie de l’évolution, celle de l’apparition progressive ou rapide d’organes chez des animaux, qui n’existaient pas chez leurs ancêtres même sous une forme autre.


Pour ce faire, ils ont expérimenté, avec les outils de la génétique (en inactivant des gènes précis) sur 3 bousiers à cornes (Onthophagus sagittarius, O. taurus et O. binodis - (Col. Scarabéinés), représentatifs de la diversité de cet appendice propre aux mâles. La corne, expansion dorsale du 1er segment du thorax, était jusque là un exemple classique d’organe nouveau car propre à ces coléos et sans relation avec une autre structure du tégument.


Leurs manipulations, sur les nymphes, ont clairement montré que le même groupe de gènes, très ancien, donne naissance à cette corne et aux ailes à partir d’une zone entre pleurite (partie latérale des segments) et tergite (dessus).


Au cours de l’évolution des insectes, il a produit les ailes sur les segments II et III du thorax mais aussi d’autres organes. Parmi ceux-ci les petites ailes prothoraciques des Paléodictyoptères (fossiles), les expansions latérales foliacées du thorax des tigres (Hém. Tingidés), le casque des Membracides (Hém. Membracidés), les cornes uniques ou doubles de Coléoptères Ténébrionidés et Dynastinés (voir schéma). Et aussi les carènes latérales du prothorax des scolytes (Col. Tenebrionidés) ainsi que les gin traps, organes sensoriels latéraux des nymphes de certains Lépidoptères et Coléoptères déclenchant une réaction de défense.


Cet exemple montre qu’il faut réexaminer ce qu’on considère encore comme nouveautés."


Article source DOI: 10.1126/science.aaw2980

 


Schéma : expansions du prothorax (en bleu) à partir d’un insecte ancestral. Dessin des auteurs


À (re)lire : De quelques tigres, par Alain Fraval. Insectes n° 140 (2006-1)  et Les membracides…, par Benoît Gilles. Insectes n° 188 (2018-1).


NDLR : le terme anglais gin trap (dans le civil : piège à mâchoires) me semble n’avoir aucune traduction en français.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« L’amour et la mémoire » : faire le premier pour acquérir la seconde

« L’amour et la mémoire » : faire le premier pour acquérir la seconde | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Novembre


"À l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (avec l’université PSL et le CNRS), on vient d’établir qu’il faut faire le premier pour bénéficier de la seconde. En tous cas si l’on est une drosophile.


La mémoire est celle d’aversions. La droso jeunette n’en a pas ; elle en acquiert non pas avec l’âge mais suite à sa rencontre avec un beau mâle.


Elle reçoit en effet en cadeau de noces, contenu dans le sperme, un peptide (le sex-peptide, déjà connu) qui active une paire de neurones dans la partie qui sécrète la sérotonine dans son cerveau. C’est cette activation qui crée la mémoire à long terme.
L’avantage pour l’espèce est sans doute que la demoiselle, vivant uniquement dans le temps présent, a plus de chance, en papillonnant, de tomber sur un partenaire de qualité, qui lui donnera plein d’asticots vigoureux. Autre profit : ne rien retenir est économe en énergie profitable pour les jeunes frais émergées."


Article source (en anglais, gratuit)

 

 

Illustration : schéma – PKA : protein kinase A ; cAMP : cyclic adenosine monophosphate. Dessin Lisa Scheunemann et Thomas Preat

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment les abeilles arrivent à nager dans l'eau

Comment les abeilles arrivent à nager dans l'eau | EntomoNews | Scoop.it
Les abeilles sont capables, durant plusieurs minutes, de se propulser vers l'avant dans l'eau afin de s'en extraire.

 

 

more...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Surprise : plus d’une centaine d’espèces de coléoptères dans une parcelle de colza en Suissse

Surprise : plus d’une centaine d’espèces de coléoptères dans une parcelle de colza en Suissse | EntomoNews | Scoop.it
Dans la parcelle, 104 espèces ont pu être identifiées, correspondant à près de 12’000 individus. Même si la très grande majorité des individus sont des ravageurs du colza, la diversité des espèces inventoriées surprend dans une zone périurbaine de grande culture, a priori peu favorable à la biodiversité.

 

Agroscope, 19.11.2019

 

Extrait :

Espèces rares ou menacées

"De plus, quelques espèces menacées ou potentiellement menacées en Suisse ont été capturées: Bembidion latinum (vulnérable) et Oxythyrea funesta (potentiellement menacée) selon les listes rouges nationales. D’autres espèces peu fréquentes ont également été recensées: Cantharis annularis, C. pulicaria et Cteniopus sulphureus. L’observation de Psilothrix viridicoerulea est même une première mention pour le canton de Vaud. À noter que ce type d’inventaire pour un groupe faunistique donné est rarement réalisé dans des terres cultivées, mais plutôt dans des milieux naturels ou semi-naturels."

 

 

[Image] Cétoine grise (Oxythyrea funesta (Poda, 1761), espèce potentiellement menacée en Suisse, sur fleur de colza. (Photo : Bernadette Cassel)

 

more...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes pollinisent les fleurs depuis 99 Ma

Les insectes pollinisent les fleurs depuis 99 Ma | EntomoNews | Scoop.it
Il y a 99 millions d'années des insectes participaient déjà au transport du pollen d'une fleur à l'autre.

 

Il y a 99 millions d'années, des insectes butinaient déjà les fleurs. Par Joël Ignasse, 12.11.2019

 

"C'est dans un morceau d'ambre vieux de 99 millions d'années, provenant d'une mine au nord de la Birmanie, qu'un insecte appartenant à l'ordre des coléoptères a été découvert. Il provient du même gisement qui avait révélé, au début de l'année 2019, la présence d'une ammonite fossile incrustée dans la résine, une trouvaille extrêmement rare. Cette nouvelle découverte a été réalisée par la même équipe, dirigée par Bo Wang de l'Institut de géologie et de paléontologie de Nanjing (Chine)."

(...)

 

62 grains de pollen ont été repérés par microscopie laser, disséminés dans les poils de l'animal prisonnier de l'ambre.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Au Brésil, on teste une bactérie pour lutter contre la dengue

Au Brésil, on teste une bactérie pour lutter contre la dengue | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs brésiliens élèvent des moustiques dans le cadre d’une étude. Les insectes reçoivent une bactérie résistante à la dengue mais également au chikungunya. L’objectif ? Une transmission par voie naturelle aux futures générations de moustiques et une réduction des risques envers les humains.

 

Par Yoan Demeure, 07.12.2019

 

 

[Image] "... a technician shows mosquitoes that are infected with a dengue-blocking bacteria called "Wolbachia" in the Tubiacanga neighborhood of Rio de Janeiro, Brazil. The nonprofit World Mosquito Program infected mosquitoes with that bacteria, called Wolbachia, and released them in communities in Indonesia, Vietnam, Brazil and Australia that agreed to be test sites. Researchers say dengue cases fell dramatically, compared to nearby communities where regular mosquitoes did the biting. (AP Photo/Silvia Izquierdo, File)"

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

'Wolbachia' in EntomoNews | Scoop.it
https://www.scoop.it/topic/entomonews/?&tag=Wolbachia

 

(23 scoops)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les cas de chikungunya en Thaïlande dépassent les 10 000 pour 2019 / Thailand chikungunya cases top 10,000 for 2019

Les cas de chikungunya en Thaïlande dépassent les 10 000 pour 2019 / Thailand chikungunya cases top 10,000 for 2019 | EntomoNews | Scoop.it
The number of cases of the mosquito-borne viral disease, chikungunya, have surpassed the 10,000 mark in Thailand, according to the country’s Bureau of Epidemiology.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Virus Zika : sur modèle porc, la contamination au stade fœtal n'entraîne pas de microcéphalie, mais une modification de la réponse immunitaire et des anomalies moléculaires cérébrales

Virus Zika : sur modèle porc, la contamination au stade fœtal n'entraîne pas de microcéphalie, mais une modification de la réponse immunitaire et des anomalies moléculaires cérébrales | EntomoNews | Scoop.it
Subclinical in utero Zika virus infection is associated with interferon alpha sequelae and sex-specific molecular brain pathology in asymptomatic porcine offspring

 

PLoS Pathogens, 14.11.2019

 

[via] Recherche animale sur Twitter https://twitter.com/recherche_anima/status/1195648969549983744

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Pare-brise nickel » : tout insecte écrasé dessus sera immédiatement vaporisé

« Pare-brise nickel » : tout insecte écrasé dessus sera immédiatement vaporisé | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Décembre

 

"Les insectes (volants) qui percutent les voitures (et réciproquement) constituent un immense et difficile sujet de réflexions et de recherche. Dans quelle mesure leurs effectifs reflètent-ils le déclin des populations d’insectes ? Mettent-ils en péril la mise sur les routes de voitures autonomes (voir ici) ? L’artisanat des laveurs de pare-brise au feu rouge est-il durable ? Faut-il procéder à un nettoyage spécial pour telle espèce particulière (voir là). Et comment maintenir impeccable cette vitre fort utile ?


Le constructeur états-unien de voitures électriques Tesla vient de prendre le brevet du nettoyeur absolu. Il s’agit d’un ensemble de caméras et de lasers, disposés tout autour de la caisse, qui repèrent et vaporisent tout insecte adhérant, comme toute chiure de mouche ou d’oiseau. Les passagers sont protégés par une couche d’oxyde d’indium et d’étain (non, pas de nickel…) recouvrant toutes les parties vitrées.


D’après, entre autres, « Tesla veut utiliser des rayons laser pour nettoyer les pare-brises ! », par Yohan Demeure. Lu le 1er décembre 2019 à //sciencepost.fr


Illustration : schéma fourni par Tesla 


NDLR : Le principe a été décrit ici-même il y a 10 ans (voir ici). Le constructeur a sans doute intégré le fait que les insectes percutants et collants (ainsi que les oiseaux) seront de moins en moins nombreux, car un tir de laser consomme pas mal d’énergie, au détriment de l’autonomie de la Tesla.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Urticaire localisée causée par une coccinelle asiatique

Urticaire localisée causée par une coccinelle asiatique | EntomoNews | Scoop.it
Localized hives caused by an Asian ladybug

 

Par Jean Dupouy-Camet, Marcelle Huguet, GérardDuvallet. La Presse Médicale, Volume 48, Issue 4, April 2019, Pages 464-465

 

[via] jean dupouy-camet sur Twitter, 19.11.2019 : "Ces charmantes coccinelles peuvent être source d’allergies cutanées ou respiratoires, parfois graves (USA). Voir article récent dans la Presse Médicale 2019;48:464-465 "Urticaire localisé provoqué par une coccinelle asiatique" https://twitter.com/jeandupouycamet/status/1196701045193428992

 

[Harmonia axyridis]

Bernadette Cassel's insight:

 

(Re)lire aussi :

 

Allergique aux coccinelles ! - From destinationsante.com - 30 April 2016, 13:59

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

En France, Aedes albopictus transmet mieux le Zika africain que celui asiatique

En France, Aedes albopictus transmet mieux le Zika africain que celui asiatique | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs de l’Institut Pasteur ont décrit la compétence vectorielle du moustique Aedes albopictus du sud de la France vis-à-vis de différents génotypes du virus Zika. Ils démontrent que cet Ae. albopictus de France transmet mieux le virus Zika d’origine africaine que celui d’origine asiatique.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premier cas confirmé de dengue par transmission sexuelle

Premier cas confirmé de dengue par transmission sexuelle | EntomoNews | Scoop.it
Spanish health authorities have confirmed a case of a man spreading dengue through sex, a world first for a virus which until recently was thought to be transmitted only by mosquitos.

 

via Twitter, 21.11.2019 : "1er cas confirmé de dengue par transmission sexuelle. C'est donc le second flavivirus (avec le Zika) à être transmis par les moustiques Aedes et occasionnellement par voie sexuelle." https://twitter.com/Delphine_Binet/status/1197491539511054338

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Xylella, une redoutable bactérie disséminée par des insectes : Utiliser les insectes pour repérer la bactérie

Xylella, une redoutable bactérie disséminée par des insectes : Utiliser les insectes pour repérer la bactérie | EntomoNews | Scoop.it
Propagée par des insectes suceurs de sève, la bactérie Xylella menace le sud de la France et la Corse, après avoir fait des ravages dans les oliviers du sud de l’Italie.

 

Par Romain Garrouste, 17.11.2019

 

(...)

Utiliser les insectes pour repérer la bactérie

Plusieurs familles d’Hémiptères sont capables de transmettre la bactérie Xylella : principalement les Aphrophoridae, les Cercopidae, les Cicadellidae ou encore les Cicadidae. Une multitude de proches parentes des cigales qui se nourrissent des végétaux et parmi lesquelles, de façon paradoxale, une espèce relativement rare – le Grand diable, ou Ledra aurita – a acquis en île de France le statut d’espèce protégée…

 

Dans chaque localité où l’irruption de la bactérie est redoutée, ce sont ainsi des dizaines d’espèces d’Hémiptères qui sont susceptibles de la disséminer : on en compte plus de 250 au Brésil, où la diversité de ces insectes est très élevée. Et ce qui les caractérise, c’est leur manière de s’alimenter : ce sont des suceurs qui vont aspirer la sève à partir du xylème, tissu conducteur des végétaux véhiculant la sève brute des racines vers les feuilles.

 

Tous les Hémiptères ne se nourrissent pas de cette manière, au niveau du xylème. On peut donc en exclure une partie – dont pour l’instant les punaises – de la liste des potentiels vecteurs de la bactérie. Quant aux espèces connues pour propager Xylella fastidiosa dans son aire d’origine, ce sont des cicadelles dont certaines font partie du groupe des Proconinii et Cicadelinii, auquelles on a donné le nom de « sharpshooters », qui se traduit par « tireurs d’élite », sans que l’on en comprenne les raisons. Peut-être pour leur capacité à sélectionner cette sève brute des végétaux dans des tissus spécialisés, ou bien celle de se cacher dans la végétation ?

 

Les insectes peuvent être utilisés pour repérer la présence de Xylella fastidiosa, prévoir son installation et même l’étendue de l’aire qu’elle est susceptible d’occuper par recours à la modélisation de niche écologique."

(...)

 

 

[Image] Occurrences and predicted distribution of P. spumarius in Europe. (A) Plot of the occurrences recorded from GBIF, the literature and our own observations (B). Habitat suitability corresponding to the logistic output of the Maxent model (from white/low to red/high habitat suitability).

 

[Philaenus spumarius (Hemiptera: Aphrophoridae)]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les pesticides néonicotinoïdes continuent à menacer les abeilles, même lorsqu’ils ne sont plus utilisés

Les pesticides néonicotinoïdes continuent à menacer les abeilles, même lorsqu’ils ne sont plus utilisés | EntomoNews | Scoop.it
Une étude montre la persistance de ces produits dans l’environnement et dans le pollen et le nectar de cultures dont ils ont été bannis.

 

Par Stéphane Foucart, 27.11.2019

 

"L’effet délétère des pesticides « tueurs d’abeilles » ne cessera pas avec leur retrait du marché. Les désormais fameux néonicotinoïdes persistent en effet dans l’environnement et imprègnent des cultures non traitées, plusieurs années après avoir été interdits, à des niveaux demeurant dangereux pour les abeilles et les pollinisateurs sauvages – parfois à des concentrations plusieurs dizaines de fois supérieures à celles de cultures traitées."

(...)

 

 

[Image] Graphical abstract

 

[imidaclopride]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ 'imidaclopride' in EntomoNews | Scoop.it
https://www.scoop.it/topic/entomonews/?&tag=imidaclopride

 

(35 scoops)

more...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Juteux trafic de gènes » : Les rois de l’entomosphère, les coléos, ont été des voleurs de gènes qui ont su en profiter

« Juteux trafic de gènes » : Les rois de l’entomosphère, les coléos, ont été des voleurs de gènes qui ont su en profiter | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Novembre


"Leur succès est époustouflant. Ils sont le quart du monde animal et 40 % de celui des insectes. Certes, ils s’y sont pris très tôt, au Carbonifère, il y a à peu près 327 millions d’années ; mais ce ne sont pas les seuls. Leur atout : être capables de digérer – avec ou sans symbiontes - l’indigeste, soit les pectines, l’hémicellulose et la cellulose, composants des parois cellulaires des végétaux, et pouvoir profiter ainsi de la ressource en hydrates de carbone (sucres) la plus importante de la Planète. 


Une équipe internationale de chercheurs a puisé dans les bases de données sur les génomes pour établir la phylogénie de l’ordre (4 818 gènes de 146 espèces), tracer l’évolution de la phytophagie en son sein (89 gènes de 521 espèces) et suivre l’apparition de gènes permettant la digestion directe de la lignocellulose (154 génomes ou transcriptomes). Outre des Coléoptères, des représentants d’ordres voisins ont été inclus : Mégaloptères, Neuroptères, Raphidioptères et Strepsiptères.


L’analyse de ces données fixe l’origine des Coléoptères au Carbonifère et appuie l’hypothèse de la codiversification avec les angiospermes. Les enzymes dégradant les composants des parois cellulaires (PCWDE) ont été acquis par transmission horizontale à partir de bactéries et de champignons, deux fois, au Mésozoïque (entre -252 et -66 millions d’années). Cette période a vu une très forte multiplication des espèces, suffisamment diversifiées pour que l’ordre soit présent sous tous les climats et s’adapte à ses changements.


La moitié des espèces actuelles sont les descendants directs d’insectes apparus au milieu du Jurassique (autour de - 75 Ma). L’acquisition des enzymes est à l’origine de régimes et comportements alimentaires très spécialisés (mineurs, xylophages, champignonistes...).


Les Coléoptères doivent également leur succès à leur taux d’extinction des espèces remarquablement faible."


Article source (en anglais, gratuit)

 

 

Illustration : arbre phylogénétique des Coléoptères (partim). De l’article

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi la disparition massive des insectes est inquiétante

Pourquoi la disparition massive des insectes est inquiétante | EntomoNews | Scoop.it
Une nouvelle étude d'envergure confirme que les insectes sont de moins en moins nombreux et de moins en moins divers. Un déclin qui n'est pas sans conséquence.

 

Publié le 19.11.2019

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

"Arthropod decline in grasslands and forests is associated with landscape-level drivers"
https://www.scoop.it/search?q=Arthropod+decline+in+grasslands+and+forests+is+associated+with+landscape-level+drivers

 

more...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’apocalypse attendra

L’apocalypse attendra | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Novembre

 

"Plusieurs études de séries temporelles de dénombrements d’insectes ont conclu à une apocalypse des insectes – voir ici notamment. Les conclusions de ces travaux basés sur des plans d’échantillonnage réduits et/ou très localisés sont contredites par une étude britannique portant sur des relevés allant de 1967 à 2017.


L’échantillonnage, par 34 pièges lumineux fixes, a porté sur les papillons de nuit, insectes aux régimes alimentaires variés, pollinisateurs nocturnes et provende des parasites et prédateurs. Il a été conduit par les entomologistes de la station de Rothamsted. Ces pièges étaient installés dans les bois (9), en prairie (8), dans les champs (7) et dans des jardins en ville (10). Ils ont ainsi suivi les variations de la biomasse en attribuant à chaque spécimen de Crambidé et de Pyralidé (leurs tailles sont très disparates) un poids sec, d’après une table pré-établie. Ce paramètre du peuplement est écologiquement signifiant car il représente à la fois la quantité de matière végétale consommée par les chenilles et celle disponible pour les ennemis naturels.


Il en résulte que la biomasse des papillons de nuit a augmenté jusqu’en 1982 puis diminué doucement jusqu’à nos jours. Entre la première et la dernière décennie, cette biomasse aura crû de 2,2 fois.


Ni l’intensification agricole, ni la pollution lumineuse ne paraissent jouer de rôle dans les variations observées. Ce sont les épisodes de conditions météorologiques extrêmes (forte pluies, sécheresses…) qui semblent avoir gouverné l’abondance des insectes, et non le climat général.


On manque assurément des données nécessaires pour estimer les changements d’effectifs des populations d'insectes et en trouver les explications."


Article source (gratuit, en anglais) 

 

 

Photo : Grande Naïade, alias Papilionaire, Geometra papilionaria (Lép. Géométridé) ; sa plante-hôte, le bouleau est très sensible à la sécheresse. Cliché Callum Macgregor  

more...