Des chercheurs français et belges mettent en évidence les lipopeptides comme une famille de molécules naturelles capables de réduire l’usage de pesticides chimiques. Le projet Phytobio doit conduire à la conception et à la production à l’échelle pré-industrielle de nouveaux produits phytosanitaires biofongicides destinés à la lutte biologique contre les pathologies de certaines céréales et légumes.

Via Agriculture Nouvelle