Education aux médias et à l'information
162 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Dominique Cardon : « Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui ont créé des bulles informationnelles »

Dominique Cardon : « Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui ont créé des bulles informationnelles » | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Si la désinformation en ligne est un vrai sujet de société, le sociologue, directeur du Médialab de Sciences Po, appelle à le réinscrire dans un contexte plus large. Entretien.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Éducation aux médias et à l’actualité : comment les élèves s’informent-ils ?

Éducation aux médias et à l’actualité : comment les élèves s’informent-ils ? | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Projet "Jeu de plateau - Le Serpent Savant: EMI et ANTIQUITÉ ROMAINE"

Projet "Jeu de plateau - Le Serpent Savant: EMI et ANTIQUITÉ ROMAINE" | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
site disciplinaire des documentalistes de l'académie de Nice...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Créer une identité numérique à des personnages de fiction

Créer une identité numérique à des personnages de fiction | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
site disciplinaire des documentalistes de l'académie de Nice...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Une journée autour des nouveaux formats de l'info - #EducMediasInfos

Une journée autour des nouveaux formats de l'info - #EducMediasInfos | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Retour sur la Journée Éducation aux médias et à l'information qui s'est tenue à Marly-le-roi le 13 juin 2019.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Exercer son esprit critique : On n’a jamais marché sur la lune ! – Prof & Doc – Site des document@listes de l'académie de Besançon

Exercer son esprit critique : On n’a jamais marché sur la lune ! – Prof & Doc – Site des document@listes de l'académie de Besançon | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, nous avons souhaité proposer à des élèves de Terminales Bac Pro d’aiguiser leur esprit critique : il circule diverses informations sur la Lune. Notre approche est résolument placée sous l’angle du jeu : d’abord, dans la présentation du projet, avec des jeux de rôles de la part des enseignantes, mais aussi dans la production des élèves, avec la réalisation de quiz. Nous avons voulu instaurer une ambiance de travail studieuse, sur le ton de l’humour et de la curiosité. Cette séquence s’inscrit dans la thématique des Travaux Académiques Mutualisés EMI consacrés à la pédagogie par le jeu.   Enseignantes : Valérie Liger, professeure-documentaliste et Nathalie Maillarbaux, professeure de maths-sciences physiques. E-mail : *protected email* et *protected email*   Cadre Nom de l’établissement : Lycée professionnel Toussaint Louverture à Pontarlier (25) Niveau de classe : Terminale Bac Pro Nombre d’élèves concernés  : 12 Durée et nombre de séances : 2 séances de 2 heures Disciplines impliquées : documentation et maths-sciences   Socle commun Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit. Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information Domaine 4 : les systèmes naturels et les systèmes techniques Démarches scientifiques.   Outils : casque audio, logiciel d’édition et de gestion d’exercices (La quizinière), logiciel de présentation assistée par ordinateur, logiciel de traitement de texte, logiciel documentaire, moteur de recherche, vidéoprojecteur.   Compétences EMI Domaine 1. Les langages pour penser et communiquer : comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit Domaine 2. Les méthodes et outils pour apprendre : s’interroger sur la fiabilité, la pertinence d’une information, à distinguer les sources selon leur support. Domaine 4. Les systèmes naturels et les systèmes techniques : distinguer une information scientifique vulgarisée d’une information pseudo-scientifique grâce au repérage d’indices pertinents et à la validation des sources.   Objectifs pédagogiques : être capable de vérifier une information scientifique ; savoir reconnaître des sources d’information fiables ou non   Compétences documentaires : Rechercher de l’information, Identifier une source citer une source, Trier Sélectionner l’information, Évaluer valider l’information, Restituer communiquer Compétences disciplinaires en sciences physiques : Analyser une problématique lors d’une démarche d’investigation. Valider des informations en utilisant les connaissances dans les domaines T1; T2; T5 et HS1. Communiquer pour infirmer ou confirmer une hypothèse au sein d’un groupe classe.   Production finale : des quiz sur le thème de la Lune   Déroulement de la séquence Séance 1 : 2 heures Présentation du projet. Nous accueillons les élèves dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé et leur exposons de façon très sérieuse, à partir du diaporama support, notre démarche. A partir de la diapositive n°4, il s’agit de garder notre sérieux pour être crédible : nous allons proposer aux élèves d’apprendre avec nous les pas de danse du Moon walk : nous poussons la blague jusqu’à passer un extrait du clip de Mickael Jackson et nous montrons un extrait du tutoriel en anglais qui nous permettra de décomposer pas et chorégraphie (diapositive 6) ! La diapositive 7 permet de questionner les élèves, pétrifiés par notre projet, sur le terme de “moon hoax”. C’est avec soulagement qu’ils comprennent qu’ils ont été victimes d’un canular et qu’ils vont être véritablement amenés à repérer les fausses informations. Les voici prêts à les traquer, du moment qu’ils n’auront pas à danser ! Disposant de très peu de temps, nous avons fait un premier travail de sélection d’affirmations entendues autour de la Lune, notamment celle qui prétend qu’on n’a jamais marché sur la lune. Dans le même souci de temps, nous avons sélectionné plusieurs sources qui vont permettre aux élèves de trouver des contre-arguments. Nous avons prévu des missions pour chaque élève, prenant en compte les compétences des uns et des autres : certains auront plus de facilité dans la lecture et la compréhension, d’autres auront une mission plus complexe… Les élèves complètent un document qui va leur permettre de lister les informations contre la vérité annoncée. Pour entrer dans le vif du sujet, nous faisons écouter une brève chronique sur trois phénomènes extraordinaires autour de la lune. Cela nous permet de montrer qu’on entend plusieurs informations autour de la Lune. On peut lui prêter des influences, sur les marées, sur la pousse des cheveux, des plantes… Mais qu’en est-il réellement ?   Afin de montrer aux élèves la démarche d’arguments et de contre-arguments, nous nous sommes amusées à partir de la théorie des platistes. Nous nous prêtons à des échanges de duettistes : l’une d’entre nous essaie de convaincre l’autre que la Terre est plate, avec cinq arguments à l’appui. La deuxième va bien vite venir à bout de ces fausses vérités, à l’aide d’explications scientifiques. Nous revenons ensuite au lancement des travaux, les missions sont réparties : chaque élève se met en quête de la vérité.   Séance 2 : 2 heures Les élèves poursuivent les recherches de vérités sur la lune entamées la semaine précédente. Nous leur présentons comment réaliser des jeux avec La quizinière. Nous souhaitons qu’ils proposent des questions variées pour que d’autres élèves puissent évaluer leurs connaissances sur la Lune. Chaque élève crée un quiz personnel. Les enseignantes se chargent ensuite de regrouper les questions en un seul quiz. La séance se termine avec le visionnage d’une vidéo qui fait le point sur les fausses vérités sur la lune et leur démantèlement point par point.   Prise en main du logiciel La Quizinière : Les élèves ont accès au quiz les oeufs proposé à une classe de cuisine dans le cadre d’un autre projet : l’accès se fait avec le code PDYEM5. Il est commenté à l’oral par l’enseignante avec la présentation des différents outils de création (texte à trous, QCM…). Une infographie résume les consignes attendues. La prise en main est facile et rapide. En fin de séance, les élèves ont partagé les quiz entre eux afin d’être testés et corrigés. Les enseignantes valident ou non les questions et les réponses, vérifient les références des images libres de droit, et regroupent l’ensemble en un seul quiz de 29 questions. Celui-ci sera partagé via l’ENT, le site et les réseaux sociaux de l’établissement : il permettra de tester ses connaissances sur la Lune.   Commentaires ou remarques sur la séquence Passé le moment de stupéfaction, les élèves ont adhéré à notre démarche : ils se sont lancés dans leurs recherches et leurs lectures avec sérieux. On peut penser que l’entrée en projet sur le ton de l’humour, avec un canular puis notre numéro de duettistes sur la Terre plate, a donné le ton. Un travail, avec des compétences EMI à la clé, un sujet d’actualité (on célèbre le 50e anniversaire du premier pas sur la Lune cette année) ont nourri l’implication des élèves dans ce projet qui s’inscrit  dans une démarche d’Education aux Médias et à l’Information et d’ouverture culturelle. Les élèves ont été sensibles également au fait que nous nous soyons amusées à illustrer chacune de leurs missions avec des photos prises par nos soins de figurines de leur enfance en combinaison spatiale : notre présentation décalée les a placé dans un contexte créatif , favorable à leur implication. Documents complémentaires à télécharger : Bibliographie présentée sous forme d’infographie Diaporama support de la 1e séance Diaporama : La Terre est plate Pitch : la Terre est plate Document élève Consignes pour les quiz Quiz réalisé   Cadre juridique : Depuis le 25 mai 2018, tous les outils utilisant des données personnelles (comme les prénoms et noms des élèves) nécessitent une inscription sur le registre des activités de traitement de l’établissement pour être conforme avec les Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) : les outils utilisés et les données d’élèves utilisées doivent être notifiées dans un registre de traitement par le chef d’établissement ; il faut privilégier les outils hébergeant des données de préférence en France et ne faisant pas d’usage des données d’élèves à un tiers ; il faut veiller à ce que les productions des élèves en tant qu’œuvres de l’esprit (article L112-2 du CPI ) soient utilisées avec l’autorisation du responsable légal. Pour plus d’informations, contactez le Délégué à la Protection des Données (DPD) du Rectorat par courriel : *protected email*.   Article rédigé par Valérie Liger et Nathalie Maillarbaux Étiqueté avec :création de jeux    éducation à l'image    éducation aux médias    EMI    esprit critique    infox    jeu    ludification    Recherche documentaire    Traam
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Académie de Paris - Enseigner l'EMI avec YouTube

Portail de l'Académie de Paris, Sélection de vidéos provenant de YouTube pour travailler en classe l’Education aux Médias et à l'Information....
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

FUN - Bac2Sciences

FUN - Bac2Sciences | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Higher Education Excellence.Online, Free and Open Courses...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Master MEEF Education aux médias et à l'information (EMI)

Master MEEF Education aux médias et à l'information (EMI) | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
(cliquez sur l'image pour télécharger la plaquette) Responsables de la formation Nicole Boubée Jean Deilhes Secrétariat Mathieu Ribat  05 62 25 22 38 Formation à distance ouverte au niveau national ESPE site de Toulouse Saint Agne Le M2 a pour objectif de former les enseignant-e-s au domaine spécialisé que constitue l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Il vise le développement de connaissances et compétences nécessaires à : - la conception et la mise en oeuvre de dispositifs pédagogiques en EMI, quel que soit le média, média traditionnel hors ligne ou en ligne (télévision, radio, presse écrite) et nouveaux médias numériques ; - la coordination de projets en EMI à l’échelle de l’établissement scolaire et de toute autre organisation poursuivant l’objectif de mise en place de formation en EMI auprès d’un public jeune. La formation prend en compte le contexte actuel de grandes transformations médiatiques, de centralité des écrans dans le quotidien des élèves, adolescents, et en conséquence de redéfinition en cours de l’EMI. Le Master 2 est ainsi structuré par quatre grands objectifs : 1. Doter de connaissances scientifiques, en sciences de l’information et de la communication (SIC), approfondies et actualisées, nécessaires à la compréhension du nouveau paysage médiatique et informationnel, et des rapports aux médias et à l’information des plus jeunes, scolarisés dans l’enseignement secondaire ; 2. Doter de connaissances pluridisciplinaires scientifiques et professionnelles (SIC, sciences de l’éducation, psychologie, savoir faire journalistiques et enseignants) nécessaires à la compréhension critique des problématiques, des méthodes et outils de l’EMI permettant le développement créatif d’ingénieries pédagogiques dans le domaine ; 3. Former à la démarche de recherche en sciences humaines et sociales et aux différentes méthodes d’investigation permettant la production d’un travail de recherche dans une des thématiques de l’EMI ; 4. Accompagner les pratiques de conception et mises en oeuvre de projets EMI in situ, dans l’établissement d’exercice des enseignant-e-s en poste ou auprès de toute autre organisation dans laquelle ils ou elles seraient engagé-e-s (milieu associatif, etc.) former les adolescents et les élèves à un usage critique des médias et de l’information utiliser les outils et mettre en œuvre les méthodes de l’EMI ; développer des dispositifs pédagogiques dans le domaine de l’EMI ; assurer l’accompagnement de projets d’EMI au sein d’établissements (scolaires et/ou dépendant d’autres organisations) ; développer un questionnement scientifique en lien avec l’EMI dans le cadre des sciences de l’information et de la communication Ces compétences et capacités s’ajoutent et/ou rejoignent celles inscrites dans le Référentiel de compétences des enseignants, paru au B.O. n°35 du 25 juillet 2013. Le parcours s’adresse aux enseignant-e-s dont les professeur-e-s documentalistes et CPE titulaires. L’accès à la formation se fait sur dossier. Les étudiant-e-s non titulaires d’un M1 pourront accéder directement en M2 sur décision du jury d’admission après évaluation de leurs cursus universitaires et expériences professionnelles. Pour les étudiants non titulaires de M1 et qui souhaiteraient s’investir dans un travail préparatoire au M2 et/ou parfaire leur maîtrise des outils numériques nécessaire au suivi d’un master à distance, il est possible de s’inscrire dans le M1 OPMSPI qui comprendra une option " Education aux médias et à l’information". Dépôt des candidatures en ligne • Poursuite de l’exercice de l’emploi d’enseignant et de CPE, le M2 EMI constituant une formation complémentaire, diplômante. • Le M2 EMI offre également aux enseignants et CPE l’opportunité d’une mobilité interne en tant que chargés de mission dans les services académiques, formateurs de formateurs, et d’une mobilité externe dans les autres administrations publiques, territoriales, dans le secteur associatif en tant que chargés de missions relatives à la jeunesse et/ou l’internet (public adulte compris). • Les titulaires du master peuvent également prétendre à exercer dans le domaine du journalisme et de la presse. • A la condition de poursuite d’études doctorales et de réussite au concours de maître de conférences, les titulaires du master peuvent envisager de devenir enseignants chercheurs en sciences de l’information et de la communication. Fiche RNCP du parcours "Éducation aux médias et à l'information" Master MEEF Éducation aux médias et à l'information
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Image - EMI

Image - EMI | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Le détournement de l'information par l'image. Des images dans les médias. Panorama des images d'information et réforme du collège by CLEMI Bordeaux on Prezi. 2.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Parler des fake news à l'école - Edumoov, Le Blog

Parler des fake news à l'école - Edumoov, Le Blog | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Le sujet des fake news s’inscrit dans un vaste domaine, celui de l’Éducation aux Médias et à l’Information.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

La télé, l'entourage et les réseaux sociaux, sources d'information privilégiées chez les élèves français

La télé, l'entourage et les réseaux sociaux, sources d'information privilégiées chez les élèves français | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Actualités Education: ÉDUCATION - Quelles sources d'informations les élèves français utilisent-ils le plus ? En laquelle ont-ils le plus confiance ? Dans sa dernière enquête publiée ce jeudi, le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco) s'intéresse à la manière dont les élèves de...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Dossier pédagogique de la Semaine de la presse et des médias dans l'école 

Dossier pédagogique de la Semaine de la presse et des médias dans l'école  | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Le dossier pédagogique 2019, réalisé par les équipes du CLEMI avec la participation d'enseignants, de journalistes et de formateurs, est entièrement consacré au nouveau thème de la Semaine de la presse et des médias dans l'école : L’information sans frontières ?
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Serious Games pour l’éducation : utiliser, créer, faire créer ?

Serious Games pour l’éducation : utiliser, créer, faire créer ? | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Dans cet article, nous commencerons par revenir sur les définitions du Serious Game, ainsi qu’aux avantages et limites de son utilisation pour l’éducation. Nous passerons ensuite en revue trois approches d’utilisation pédagogique du Serious Game : utiliser des Serious Games existants avec ses étudiants ; créer des Serious Games « sur mesure » pour ses étudiants ; et faire créer des Serious Games directement par les étudiants. Nous analyserons alors la mise en œuvre pratique de ces différentes approches, en revenant sur des exemples issus de la littérature. À travers cet article, nous espérons ainsi contribuer à mettre en évidence la diversité et la complémentarité des modes d’intégration pédagogique du Serious Game.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

EducMediasInfo

EducMediasInfo | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Textes de référence EMI. Parcours EMI. A_la_une. Un EPI médias au collège de Saint-Martin-en-Bresse. Éducation aux médias et à l'information. Journée de.EMI...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Wikiconcours 2019 : Prix de la Communauté pour les TST2S2

Wikiconcours 2019 : Prix de la Communauté pour les TST2S2 | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Les élèves de TST2S2 ont remporté le Prix de la Communauté au Wikiconcours des lycéens, organisé par le Centre pour l’Education aux Médias et à l’Information (CLEMI) et Wikimédia France. Cette année, trente-neuf lycées, répartis dans 19 académies, ont concouru et ont contribué en rédigeant plus de 750 articles autour de projets variés. Avec ses 7 contributions centrées sur la thématique de la santé des adolescents, les élèves de TST2S2 ont été récompensées pour leur travail collaboratif avec la communauté Wikipédienne et leurs 2 parrains. Un grand merci à nos 2 parrains ©éréales Kille® et à v_atekor  pour leur soutien et leurs corrections ! Cérémonie de remise des prix au Centre G. Pompidou à Paris, le 6 juin 2019.   Les élèves de la TST2S2 du Lycée René Cassin à Gonesse, le jury du Wikiconcours, et les élèves de la Terminale S option Astro du Lycée Pierre-Paul Riquet de Saint-Orens de Gameville qui ont remporté le prix de la rédaction et de la contribution.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Education aux médias à travers le sport et l’Olympisme -

Education aux médias à travers le sport et l’Olympisme - | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Depuis quelques années, Le CNOSF collabore avec le CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), en mettant à la disposition des enseignants et des élèves des corpus pédagogiques afin d'établir des relations entre sport et Olympisme et l’éducation aux médias sous forme...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Laura Friquet et Sophie Daviau : Créer des BD contre le complotisme

Laura Friquet et Sophie Daviau : Créer des BD contre le complotisme | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Comment favoriser la vigilance des élèves à l’égard des infox conspirationnistes ? Et si au lieu de livrer de grands discours de prévention contre les « dangers du web », on les amenait à créer des théories du complot pour fortifier leur capacité à les déconstruire ? C’est le sens du travail mené par trois classes de seconde des lycées Aubrac, Paul Painlevé et Paul Lapie à Courvevoie. Dans le prolongement du prix du roman graphique qu’ils décernent chaque année, les élèves ont travaillé sur la rhétorique et les ingrédients d’une théorie du complot efficace, puis conçu des scénarios conspirationnistes, enfin ont transformé ceux-ci en bandes dessinées. Explications des enseignantes Sophie Daviau et Laura Friquet sur un projet qui fait le pari d’une Education aux Médias et à l’Information réellement active et créative…   Dans quel contexte avez-vous mené ce projet ?   En 2015, nous avons lancé le prix littéraire du roman graphique des lycéens dans une classe de seconde au lycée général et technologique Lucie Aubrac à Courbevoie. Dès le début, nous avons souhaité associer la lecture à la pratique artistique. Ces deux pans sont essentiels à nos yeux.   Dans la pratique, les élèves lisent quatre romans graphiques sélectionnés par les partenaires du prix (des auteurs-parrains, les bibliothèques de Courbevoie et une librairie indépendante). Ils votent pour un lauréat à qui ils remettent le prix lors du festival de la ville en mai en présence du maire. Le vote a lieu à la mairie (de façon officielle), en présence du maire de la ville et des différents acteurs du projet. Ce festival est aussi l’occasion pour certains d’entre eux d’animer un débat littéraire modéré par un bibliothécaire.   Par ailleurs, nous choisissons un thème : cette année, il s’agissait des théories du complot. Nous le travaillons dans la première partie de l’année afin que les élèves puissent écrire leur propre roman graphique. Les ateliers d’écriture ont lieu en février et sont encadrés par deux auteurs de bande dessinée. Le livre est ensuite autoédité.   En fin d’année, les élèves se voient remettre des chèques-lire qu’ils dépensent lors de notre visite à la librairie.   L’an dernier, voyant que le prix s’était installé dans le paysage culturel de la ville, nous avons proposé au lycée professionnel Paul Painlevé de porter avec nous ce projet. Enfin, le lycée Paul Lapie et sa classe médialangue nous ont rejoints. Nous sommes donc désormais trois classes de seconde à participer au Prix du Roman Graphique.   Ce projet est soutenu par la DAAC de l’académie de Versailles par le biais d’un PACTE ainsi que par la région (dispositif Alycee) et enfin par la mairie de Courbevoie.   Pourquoi le choix de travailler le thème du complotisme ?   C’est un thème qui revient souvent en cours et qui peut être source de difficultés. Plutôt que d’adopter un point de vue surplombant, nous pensions qu’il était peut-être plus efficace d’amener les élèves à écrire eux-mêmes un livre qui permette de décrypter les ressorts de ces théories et les moyens de lutter contre. Il faut dire que parmi les enseignants porteurs de projet, l’une avait suivi une formation de deux jours sur la question et, surtout, un autre menait des ateliers sur la question depuis quelques années.   Comment avez-vous amené les élèves à s’informer et réfléchir sur cette question des théories du complot ?   Nous avons trois classes de trois lycées différents. Il fallait que chaque enseignant s’y retrouve. Nous avons établi une boîte à outils d’activités pédagogiques, point de départ commun, avec l’idée que chacun s’en servirait librement.   Nous avons notamment travaillé à partir d’une vidéo en ligne nommée « Le complot chat » réalisée par des lycéens de Bondy, très bien faite. Nous avons travaillé les procédés rhétoriques et les « bons ingrédients » d’une théorie du complot efficace. A partir de cela, les élèves ont été amenés à jouer au « bingo du complot ». Cela consiste à se voir attribuer une théorie du complot complètement loufoque à partir des quatre derniers chiffres de leur numéro de portable. Certaines de ces théories étaient si convaincantes que même les élèves qui l’avaient inventée nous ont dit : « On va finir par y croire ». En sortie, les élèves de Painlevé ont été invités à prendre en photo tous les triangles (le symbole des Illuminatis, ce groupe de personnes qui dirigeraient le monde en secret).   Les trois classes ont également rencontré ensemble, au lycée Aubrac, un journaliste de France Info spécialiste des fake news et des théories du complot qui a mené un atelier sur le décryptage de l’information.   Quelles ont été les consignes, étapes et modalités de travail pour amener les élèves à concevoir, scénariser, dessiner … leurs productions créatives ?   Après ces activités, nous nous sommes attelés à la conception du roman graphique. Les élèves de Painlevé avaient pour objectif de produire une théorie du complot convaincante. Ceux du lycée Aubrac ont décortiqué les théories du complot les plus répandues. Enfin, au lycée Lapie, les élèves de Jean-Pierre Grosse ont réfléchi aux ressorts des théories complotistes.   Au début, les élèves ont commencé à réaliser un story-board en décrivant chaque case (plans, personnage, cartouche, bulle, etc.). Les ateliers d’écriture encadrés par deux auteurs de bande-dessinée, Alizée Du Pin et Thomas Gosselin, ne duraient que quelques heures par classe. Il fallait donc être le plus avancé possible à leur venue. Cet atelier d’écriture est un moment très fort dans l’année : il rend très sensible notre travail mené les mois précédents.   Comment ces productions vont-elles être diffusées et valorisées ?   Le livre écrit à l’issu des ateliers d’écriture est autoédité. Chaque élève en reçoit un exemplaire – ainsi que nos CDI et tous nos partenaires. A la réception des ouvrages, les élèves sont très fiers de leur production – et nous aussi !   Au final, quels vous semblent les intérêts de ce travail, les bénéfices d’une telle EMI active et créative ?   Le thème des théories du complot, et nous en avons eu des exemples toute l’année, est un thème compliqué à aborder avec les élèves : une large partie d’entre eux adhèrent à ces théories et les défendent. Le biais de la mise en activité avec pour tâche finale la réalisation de leur propre livre permet d’éviter des débats stériles et de relever le défi de l’écriture. C’est d’ailleurs une activité très stimulante. Plus généralement, ce prix permet  d’inviter les adolescents à la lecture à un âge où beaucoup renoncent à lire, de les amener à fréquenter les bibliothèques et les librairies de la ville, de les familiariser avec les métiers du livre et même de s’initier au débat littéraire par le vote et par la table ronde menée au festival des mots libres.   Propos recueillis par Jean-Michel Le Baut   Une interview des dessinateurs partenaires Combattre le complotisme version Lionel Vighier dans Le Café pédagogique Combattre les infox version Caroline Duret dans Le Café pédagogique Se libérer des fake news à EcriTech’10 dans Le Café pédagogique
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Propagande, La manipulation de masse dans le monde contemporain

Propagande, La manipulation de masse dans le monde contemporain | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
David Colon est agrégé d'histoire et chercheur à Sciences Po Paris, il est spécialisé dans les questions de propagande.Il commence par démentir un...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Alt aux inFAUXes, un escape game pour débusquer les infox – Prof & Doc – Site des document@listes de l'académie de Besançon

Alt aux inFAUXes, un escape game pour débusquer les infox – Prof & Doc – Site des document@listes de l'académie de Besançon | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Une immersion ludique dans les infox avec un escape game pédagogique de découverte de notions, d’outils de vérification (fact-checking) et plus généralement d’Education aux Médias et à l’Information. L’activité a été créée à l’occasion de la 30e édition de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École, et se veut une amorce pour développer et éveiller l’esprit critique des élèves, plongés dans le flux quotidien informationnel, dont les fausses nouvelles qui abondent sur les réseaux sociaux principalement. Cadre : Auteure : Anne Petit, professeure-documentaliste *protected email* Discipline : EMI Etablissement : lycée polyvalent Georges Colomb (Lure) Domaines d’enseignement : enseignement professionnel, enseignement général Niveaux des classes concernées : 3e Prépa Pro / 2nde pro / 2nde Cadre pédagogique : EMI, SPME Nombre de participants : 10 Durée : 1h (dont débriefing) Lieu : 3C Date de création : mars 2018 Descriptif : Notions abordées : information, infox, source (origine de l’info brute), médias, fait, désinformation, manipulation, parodie, canular, fiabilité d’une info, d’un site/page web, médias alternatifs. Objectif général : Approcher une pédagogie de l’esprit critique Observer/identifier une démarche intellectuelle Objectifs opérationnels : Apprendre à vérifier l’information à la source Apprendre à recouper les informations, les croiser Découvrir et utiliser des outils de vérification de l’information Développer la motivation des apprenants Développer l’autonomie de l’élève Mettre en place des stratégies de collaboration Favoriser l’apprentissage par essai/erreur Impliquer l’élève dans une situation déclenchante motivante et entraînante La situation-problème : Comment savoir s’il s’agit d’une information ? Comment vérifie-t-on une information ? Comment repérer les fausses informations, les éviter, les débusquer ? Quels outils permettent cette vérification/validation a posteriori ? Domaine du SCCC : Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit. Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre Coopération et réalisation de projets. Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information. Domaine 4 : les systèmes naturels et les systèmes techniques Démarches scientifiques. Compétences EMI dans le SCCC : Pour construire ou vérifier le sens de ce qu’il [l’élève] lit, il combine avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de sa lecture. Il lit les informations collectées met en relation pour construire ses connaissances. Il apprend à confronter différentes sources. L’élève apprend à évaluer la validité des contenus. Il sait traiter les informations collectées, les organiser, les mémoriser sous des formats appropriés et les mettre en forme. Il les informations collectées met en relation pour construire ses connaissances. Il identifie les différents médias (presse écrite, audiovisuelle et Web) et en connaît la nature. Il en comprend les enjeux et le fonctionnement général afin d’acquérir une distance critique et une autonomie suffisantes dans leur usage. L’élève sait mener une démarche d’investigation. Pour cela, il décrit et questionne ses observations. Il prélève, organise et traite l’information utile. L’élève analyse, argumente, mène différents types de raisonnements (par analogie, déduction logique…). L’élève rend compte de sa démarche. Déroulement : L’escape game s’est joué durant le temps méridien et a été proposé à dix élèves volontaires et bêta-testeurs. La mise en situation : une rédaction est prise en otage par des info-pollueurs qui envahissent la chaîne d’infox. Impossible pour les auditeurs de distinguer le vrai du faux. C’est la pagaille informationnelle ! Une journaliste fait appel à des chasseurs de fausses informations. Leur mission : remonter à la source (de l’information) et tenter de gagner une place à la rédac’. Il faut faire vite, le challenge doit être relevé en moins de 45 minutes.Les élèves devront donc s’évader du faux – le principe d’évasion est détourné ici -, mais également repérer de vraies informations. En gage de récompense, ils obtiendront leur passe pour la rédac’ : des cartes de presse avec de la réalité augmentée, annonçant le final du jeu et la réussite du défi évasion. L’organigramme du jeu : il se présente sous la forme d’un scénario convergent simple en deux étapes. Huit énigmes permettent de démêler le vrai du faux et d’ouvrir un coffre fermé par un cadenas à trois chiffres. L’imbrication se situe au niveau de l’énigme finale. La scytale et l’usage d’une grille de Cardan libèrent les termes info et intox. Une opération, en complément du scan de la carte de visite des info-pollueurs (F=T) fournira intox, mot de passe à saisir via un Qr-code crypté. La carte de presse est alors libérée. Flashée avec l’application PlugXr, une vidéo annonce la fin du jeu et la libération de la rédac’. La journaliste félicite les joueurs et experts journalistes. Description des énigmes et leur principe  : Les huit premières énigmes obéissent à un même principe de résolution, à savoir vérifier la véracité des informations. C’est l’une des principales difficultés rencontrées lors de leur conception. La thématique des infox complique la genèse du jeu d’évasion. Il s’agit de réussir en se passant de consignes formulées, à proposer un challenge qu’un élève peut être capable de résoudre en autonomie. Les énigmes doivent rester cohérentes et suffisamment réalistes pour engager le joueur dans une démarche d’investigation, de recherche, de vérification et d’interprétation de l’information. Elles doivent éveiller à la curiosité et semer le doute, tout en interrogeant les participants et sans pour autant tomber dans les clichés. Toutefois, les applications qui permettent la création de faux documents ou de faux messages par exemple, peuvent être facilement identifiables pour un public lycéen, ce qui peut provoquer un frein au jeu. Les énigmes doivent être variées dans leurs supports, de même que les outils de vérification proposés, participants à leur résolution. La difficulté est donc de partir de faits d’actualité, de fausses nouvelles ou encore de vraies informations, à détourner pour les proposer de manière ludique dans l’escape game. Le cheminement du joueur est à anticiper, davantage que pour une énigme classique, car l’interprétation est de mise. Plusieurs stratégies mèneront à une même solution. La variable “subjectivité” est forte. La contrainte ici est de donner l’illusion du vrai et du faux ; un véritable challenge dépendant de l’élaboration des documents (leur contenant et contenu). Le visuel joue pour beaucoup dans le degré de perception du lecteur et lors de la  première rencontre, manipulation du document. La posture à adopter est celle de la fabrique à fake. Le concepteur manipule l’information. Des outils, logiciels et autres applications, ont participé et aidé à la création des documents-énigmes, permettant cette dichotomie et résolution de problèmes. Il est nécessaire de ne pas oublier l’objectif de départ : déclencher chez l’élève un réflexe de vérification de l’information. L’énigme -qu’elle soit info ou infox- est une tâche complexe de nature. Des mécanismes procéduraux, complémentaires des connaissances et compétences des élèves, seront activés.   Un logiciel de photomontage comme Gimp a ainsi aidé à la conception des infox. L’outil Clonezone a permis de mimer l’interface d’un site parodique pour présenter un faux article. Une deepfake fait partie de l’environnement énigmatique ? A vérifier grâce à l’outil Youtube DataViewer. La vérification d’images issues des réseaux sociaux n’est pas en reste, avec l’usage de métadonnées telles que les données EXIF ou encore la recherche inversée avec Google images. Un tweet présentant une illusion d’optique interroge les joueurs : Vrai ou faux ? L’utilisation du moteur de recherche avancée de Twitter et de l’outil FotoForensics, lèveront toute ambiguïté. Un site parodique au titre plus qu’évoquateur chez les élèves est à passer au crible grâce au Décodex, mais parfois une grille d’analyse est encore le meilleur moyen pour identifier les sources. Breaking news ! Une information relayée par deux supports différents est à croiser pour en établir la véracité. La sagacité des joueurs et leur perspicacité seront testées durant le défi. De vraies informations se sont glissées sur une fausse couverture de magazine et sèment le trouble. Les élèves sont missionnés pour démêler le vrai du faux ! Ces investigations et réflexions – le tout dans un esprit de coopération – permettront de comptabiliser le nombre de vraies et fausses informations, pour ouvrir le coffre verrouillé par une cadenas. Après la cogitation, place à la manipulation. Une scytale est reconstituée et permet de prendre connaissance d’un message.Les morceaux de la Une d’un quotidien une fois assemblés dissimule un nouveau message, obtenu par superposition d’une grille de Cardan. Un soupçon de mathématiques pour trouver l’équation magique (un indice conçu avec l’application HP Reveal sera d’une aide précieuse) qui va fournir l’addition. Le terme Intox, à saisir pour débloquer un QR-code crypté, offre la récompense aux joueurs. mission accomplie à 7 minutes de la fin du temps imparti !L’ensemble du kit et sa mise en place sont disponibles ici. Bilan & conclusion : Un débriefing fait suite à l’escape game. Les élèves bêta-testeurs ont eu plaisir à se prêter à l’activité et au thème proposé. Une association entre recherche, investigation et utilisation d’outils numériques et autres applications ont été très appréciées. Un échange a permis d’améliorer le kit du jeu et son déroulement. En réponse aux remarques, des changements ont été apportés. La version modifiée du jeu sera testée prochainement. Un défi évasion réalisable, transposable et transversal à destination d’élèves de 3e / 2nde et pourquoi pas dans le cadre d’une liaison collège-lycée. Une suite est à envisager : une trace écrite sous forme de carte mentale (interactive) des notions et outils découverts permettra de fixer les apprentissages, en plus de l’acquisition d’une méthodologie pour vérifier les informations. L’escape game a été envisagé au départ comme l’amorce d’une séquence pédagogique. L’objectif est ensuite de faire rédiger un “one shot” [[Un support de presse destiné à la parution d’un seul numéro.]] aux élèves, à partir de dépêches de l’AFP (enfermées elles-aussi dans le coffre). Une idée à creuser, mûrir et enrichir pour la prochaine édition de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École.  Récapitulatif des outils utilisés pour la conception du jeu : L’organigramme : Google slides Les vidéos (introduction et final) : Audacity, Windows Movie Maker Les énigmes : Canva QRCode Monkey Unitag QR InfoPoint Plug XR HP Reveal Logiciels Paint et Gimp Le chronomètre : Genial.ly, Le minuteur de S’cape Cadre juridique : Depuis le 25 mai 2018, tous les outils utilisant des données personnelles (comme les prénoms et noms des élèves) nécessitent une inscription sur le registre des activités de traitement de l’établissement pour être conforme avec les Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) : les outils utilisés et les données d’élèves utilisées doivent être notifiées dans un registre de traitement par le chef d’établissement ; il faut privilégier les outils hébergeant des données de préférence en France et ne faisant pas d’usage des données d’élèves à un tiers ; il faut veiller à ce que les productions des élèves en tant qu’œuvres de l’esprit (article L112-2 du CPI ) soient utilisées avec l’autorisation du responsable légal. Pour plus d’informations, contactez le Délégué à la Protection des Données (DPD) du Rectorat par courriel : *protected email*. Étiqueté avec :EMI    escape game    ludification    pédagogie    Traam
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Cycle 4 / Education aux médias et à l'information - lesite.tv

Cycle 4 / Education aux médias et à l'information - lesite.tv | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
lesite.tv - Au cycle 4, l’éducation aux médias et à l’information est une discipline transverse, prise en charge par les différents enseignements. L’objectif est d’apprendre à utiliser les médias et les informations de manière autonome ; exploiter l’information de manière raisonnée et responsable...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

La Semaine de la Presse et des Médias à l'Ecole et EDUTHEQUE

La Semaine de la Presse et des Médias à l'Ecole et EDUTHEQUE | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
A story told with Adobe Spark
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

EMI

EMI | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Dataviz : quels outils pour quelles visualisations (Serge Courrier) … Quatre Raisons De Vous Soucier De Votre Empreinte Numérique.Former les élèves by Berthon...
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Vidéos, applis, magazines : six médias pour mieux informer vos enfants et ados - Enfants

Vidéos, applis, magazines : six médias pour mieux informer vos enfants et ados - Enfants | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Comment aider les enfants et ados à mieux s’informer ? A l’occasion de la Semaine de la presse dans l’école, voici notre sélection de médias à destination des plus jeunes pour décrypter l’info, traquer les “fake news” et combattre les idées reçues.
No comment yet.
Scooped by Fronton_Lycée
Scoop.it!

Remy Rieffel : comment s'informer aujourd'hui ? - lesite.tv

Remy Rieffel : comment s'informer aujourd'hui ? - lesite.tv | Education aux médias et à l'information | Scoop.it
Comment s'informer aujourd'hui ? Quel traitement de l'information dans un climat d'uniformité, de conformité ? La crédibilité des médias traditionnel
No comment yet.