Barack Obama met en garde les Britanniques contre un Brexit | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Avec son aisance oratoire, Barack Obama, qui était à Londres vendredi 22 avril pour exprimer son opposition au Brexit, avait le choix entre une approche tout en retenue ou une attitude très directe, quitte à froisser quelques susceptibilités. Il a choisi sans hésitation la seconde option. Malgré l’extrême sensibilité du débat, et le risque de s’immiscer dans les affaires intérieures britanniques à seulement deux mois du référendum pour rester ou sortir de l’Union européenne du 23 juin, le président américain a lancé un avertissement direct à ses « amis » britanniques. « L’Union européenne ne réduit pas le pouvoir du Royaume-Uni, elle le magnifie », estime-t-il.