Sédiments ou boues de dragage de la Seine - une question de priorités | Veille territoriale AURH | Scoop.it

Dans son étude, Robin des Bois consacre une double page aux « boues de dragage » qu'elle estime à 20 millions de tonnes immergées par an dans la baie de Seine et qu'elle dénonce comme « la dictature du tirant d'eau ». Les Ports de Rouen et du Havre avancent de leur côté la nécessité de le faire et se défendent du danger de pollution.