e-Luxe
4.5K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Dominique Godefroy
onto e-Luxe
Scoop.it!

Campagne Monogram, l'ouverture à la mode Louis Vuitton, Lagerfeld, Louboutin

Campagne Monogram, l'ouverture à la mode Louis Vuitton, Lagerfeld, Louboutin | e-Luxe | Scoop.it
Pour les 118 ans de son logo iconique, Louis Vuitton pratique l’ouverture en invitant 6 designers et artistes à revisiter le Monogramme : Karl Lagerfeld, Christian Louboutin, Rei Kawabudo (Comme des garçons), mais aussi Franck Gehry. Des créations produits et une campagne publicitaire dans les magazines, un mini site dédié avec un film et une campagne teasing social media. Décodons cette célébration du Monogram et cette nouvelle campagne Icône et Iconoclastes, impulsée par Delphine Arnaud et Nicolas Ghesquiere. Effet flash back, voici les premiers dessins du Monogram à sa conception en 1896.
No comment yet.
e-Luxe
Quand le luxe innove dans le digital (et ailleurs...)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Dominique Godefroy from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Mode : les marques de luxe séduisent leurs clients avec l’essayage virtuel

Mode : les marques de luxe séduisent leurs clients avec l’essayage virtuel | e-Luxe | Scoop.it
Les marques de luxe multiplient les idées pour proposer l'essayage virtuel à leurs clients. L'enjeu ? Faire revenir les clients en boutiques.

Via Jérôme MONANGE
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Tik Tok lance son Fashion Month digital

Tik Tok lance son Fashion Month digital | e-Luxe | Scoop.it
Le réseau social qui monte s’allie à une sélection de grandes marques et de maisons de luxe pour un événement online inédit.
Le #TikTokFashionMonth

Alors que le monde de la mode se doit de réinventer ses formats de présentations et de défilés afin de s’adapter aux mesures de distanciation sociale, Tik Tok pourrait bien s’imposer comme un canal de visibilité majeur du secteur aux côtés des autres sociaux réseaux historiques. Lancé il y a quatre ans par le groupe chinois Bytedance, Tik Tok concentre désormais près de 800 millions d’utilisateurs mensuels actifs à travers le monde et affiche une cote de popularité sans précédent auprès du jeune public : plus de 60% des utilisateurs de la plateforme sont en effet âgés de 13 à 24 ans. De quoi séduire des acteurs du luxe soucieux de séduire dès aujourd’hui leurs consommateurs de demain.

Ce positionnement stratégique n’a pas échappé à Louis Vuitton, Saint Laurent et J.W. Anderson qui s’apprêtent à participer ces jours-ci au tout premier Tik Tok Fashion Month. Lancé le week-end dernier, ce dernier met à l’honneur une série d’événements et de vidéos exclusives, ponctuée par deux livestreams hebdomadaires.
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Jour J pour la présentation digitale de Saint Laurent

Jour J pour la présentation digitale de Saint Laurent | e-Luxe | Scoop.it
Bien décidée à imposer son rythme et ses propres formats de présentation, la maison de luxe parisienne dévoile aujourd’hui ses créations masculines.


Une innovation stratégique pour YSL.

On sait finalement bien peu de choses sur ce nouveau projet impulsé par Anthony Vaccarello, directeur de la création de Saint Laurent. Teasées sur les réseaux sociaux depuis quelques jours – notamment sur le compte Instagram de la marque aux huit millions de followers -, les premières images mettent en scène un monument parisien, le Sacré Coeur, sous la lumière du crépuscule.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

À l’avenir, les défilés ressembleront à ça

À l’avenir, les défilés ressembleront à ça | e-Luxe | Scoop.it

L’industrie de la mode repense la manière de présenter les collections à cause de la pandémie de Covid-19.

Le monde de la mode a aussi été secoué par le coronavirus. Les marques sont obligées de repenser le défilé. Certains sont convaincus que le changement sera radical. C'était même un titre de «Vogue» en mai dernier: «Le défilé de mode tel que nous l’avons connu, c’est terminé».

Etienne Russo qui crée des shows pour Chanel et Burberry, par exemple, s'est également exprimé dans Vogue: «Il y aura sans doute un avant et un après, c’est clair.» Voyons donc à quoi pourrait ressembler cet après.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Luxury Brands in China Lean Into Virtual Idol Campaigns

Luxury Brands in China Lean Into Virtual Idol Campaigns | e-Luxe | Scoop.it
The Social Edition is our weekly series which deep dives into luxury initiatives in China’s social media landscape. Every week, we highlight brand campaigns distributed on Chinese digital platforms — WeChat, Weibo, Tmall, Douyin, and beyond.

Our coverage spotlights global luxury brands, global beauty brands, and local Chinese brands. The latter gives insight into some of China’s most successful campaigns, which often come from local players, and are outside of the beauty and fashion space.

In this week’s roundup, we look at three campaigns: from Burberry’s AI influencers to Givenchy’s own virtual idol initiative.
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

"On doit au produit de luxe une longue durée de vie. Il le mérite", Thierry Oriez, J.M. Weston

"On doit au produit de luxe une longue durée de vie. Il le mérite", Thierry Oriez, J.M. Weston | e-Luxe | Scoop.it

Comment J.M. Weston traverse t-elle la crise du Covid-19 ? Choix de l’excellence, rapport au temps, durabilité… Entretien avec Thierry Oriez, PDG de la maison de luxe, dans le cadre de la nouvelle édition du Salon du Luxe Paris, actuellement disponible online.

Salon du Luxe : Quelques mois après le début de la crise Coronavirus, quel premier bilan pouvez-vous tirer pour l’industrie du luxe dans le monde ?

Thierry Oriez : C’est difficile de poser un premier bilan sur une crise qui est à la fois très rude matériellement et qui a également un impact psychologique. Finalement, les leçons que nous pouvons tirer en ce moment en disent plus sur nos propres inquiétudes qu’elles ne peuvent éclairer le futur proche de notre industrie.

Ce que tout le monde s’accorde à dire, c’est que le secteur connaîtra une baisse de l’ordre de -30% de son activité. Cette prévision me paraît assez fiable. À titre d’enseignement, je trouve que l’industrie dans son ensemble – en tout cas, c’est ce que nous avons vécu -, s’est très bien adaptée à quelque chose de complètement inimaginable : fermer les boutiques et les ateliers, sécuriser le personnel et les installations… Il y a eu une très belle réactivité du Luxe lors de cette crise. L’autre point-clé, c’est la capacité à s’organiser différemment à la sortie du déconfinement en proposant tout un échantillon de services, comme la prise de rendez-vous, pour permettre aux clients de se sentir rassurés dans nos maisons.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

"Le Luxe sort grandi de la crise" – Thomas Mondo

"Le Luxe sort grandi de la crise" – Thomas Mondo | e-Luxe | Scoop.it

“Une opportunité unique de se réinventer”. Dans le cadre de son intervention au sein de la nouvelle édition, online, du Salon du Luxe Paris, focus sur les perspectives – positives – du luxe avec Thomas Mondo, Fondateur de Bel-Ami, société de Communication Conseil en Stratégie et en Création Luxe, Beauté et Lifestyle.

Salon du Luxe Paris : Trois mois après le début de la crise de coronavirus, quel premier bilan pouvez-vous tirer pour l’industrie du Luxe dans le monde ?

Thomas Mondo : Lorsqu’on observe l’énergie et les ressources qui ont été déployées par les marques de Luxe et de Mode – puisqu’il convient de les distinguer -, je pense que le Luxe sort grandi de cette crise.

Il faut cependant distinguer plusieurs phases. Les débuts ont été désinvoltes. L’industrie, tout comme la société, n’a pas su apprécier la dangerosité du Covid-19. Cela s’est notamment traduit dans la Mode par le maintien des Fashion Weeks de Milan et de Paris malgré des sons de cloche déjà assez alarmistes. Puis le temps de la prise de conscience est arrivé avec, par exemple, le discours de Giorgio Armani et l’annulation de son show milanais, la mise en place de mesures sanitaires, et dès mi-mars, la mobilisation de groupes tels que LVMH et Chanel. Certes, il y a eu un peu de retard au démarrage mais, très vite, l’industrie a su montrer toute sa puissance et toute la force de frappe de son organisation et de ses marques. Désormais, j’estime que nous abordons une troisième phase où le Luxe entre en introspection. Il s’agit d’avoir une vraie réflexion sur ce qu’est le Luxe, ce qu’il dit être. Dans cette industrie et notamment dans la mode, il est essentiel de savoir se réinventer. Plus que jamais, nous avons besoin de deux des piliers fondamentaux du Luxe, à savoir la rêverie et le désir.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Un article entièrement rédigé par une IA arrive en première place sur Hacker News

Un article entièrement rédigé par une IA arrive en première place sur Hacker News | e-Luxe | Scoop.it

Le rêve des producteurs de contenus éditoriaux est-il en train de se réaliser ? En tout cas, les progrès de l’intelligence artificielle dans le domaine de la rédaction semblent tels que même un esprit aiguisé pourrait bientôt ne plus faire la différence entre un article écrit par un humain et un autre produit par un ordinateur.

C’est ce qui vient de se produire avec cette expérimentation menée par Liam Porr, un étudiant américain, qui a utilisé l’outil d’intelligence artificielle GPT-3 pour produire un faux billet de blog qui atteint la première place sur le très respecté site d’actualité sur l’innovation Hacker News – dont le classement des articles fonctionne selon un système de vote – , apparemment sans que personne ne détecte la « supercherie ».

Pour arriver à ce résultat, Liam Porr a utilisé la dernière version de GPT-3, une suite d’outils d’Intelligence Artificielle avec fonction d’autocomplétion conçus par OpenAI, une entreprise de San Francisco, et qui est en développement depuis plusieurs années. Pour faire simple simple, GPT-3 est capable de rédiger automatiquement un texte en se basant sur les instructions d’un écrivain humain, qui peuvent être un titre et une simple phrase. Le programme a été conçu sur la base d’un énorme corpus de texte qu’il exploite pour en tirer des conclusions statistiques, stockées sous forme de milliards de connexions pondérées entre les différents nœuds du réseau neuronal de GPT-3. Aucune intervention humaine n’est nécessaire dans ce processus : le programme cherche et trouve des modèles sans aucune indication, qu’il utilise ensuite pour compléter les invites textuelles. Autrement dit, vous saisissez un titre et deux ou trois courtes phrases (voire même seulement quelques mots isolés) et l’IA se met au travail pour sortir en quelques secondes un article complet, cohérent et lisible par un humain sur un sujet donné.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Personnages virtuels, le nouveau levier d'engagement et de rayonnement pour les marques de Luxe

Personnages virtuels, le nouveau levier d'engagement et de rayonnement pour les marques de Luxe | e-Luxe | Scoop.it
Figures incontournables des réseaux, les influenceurs virtuels font place aujourd’hui à un nouveau modèle : les personnages de marque virtuels. A la différence des premiers, ils sont entièrement dédiés à une marque en la gratifiant d’un taux d’engagement multiplié par trois. Retour sur un virage virtuel que les marques ne doivent pas rater, sous peine de se voir « digital darwiniser », avec cette tribune de Béatrice Vien et Muriel Ballayer, Directrice générale et Directrice du Développement de l’agence Wands Paris.
©Wands Paris


De l’influenceur virtuel au personnage virtuel : les marques de luxe changent de modèle

Du placement produit à l’égérie de campagne, du lancement de collection au social-commerce, on ne compte plus aujourd’hui les collaborations entre les marques et les influenceurs virtuels. Très performants en termes d’engagement, ils ont offert aux marques de luxe une nouvelle jeunesse sur les réseaux, auprès d’une cible particulièrement délicate à engager : les milllennials.

Outre la performance de l’engagement, l’intérêt de ces collaborations réside dans le contrôle total du storytelling délivré par l’équipe de production et de scénaristes aux commandes de ces êtres virtuels. L’avènement logique de ce nouveau modèle dédié à la marque est de passer de la collaboration épisodique – à l’image d’un influenceur humain ou virtuel -, à un personnage entièrement dévolu à l’animation sociale de la marque. Une sorte de logo social capable de nouer de nouveaux dialogues, vivants et pérennes, avec les followers.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Quelles tendances pour la Beauté post-Covid ?

Quelles tendances pour la Beauté post-Covid ? | e-Luxe | Scoop.it
Dans sa dernière étude « Beauty: new trends, new rules? », l’institut d’études Kantar revient sur les macro-tendances du secteur de la Beauté post Covid-19. Que faut-il en retenir ?


L’affirmation de soi.

« Nobody’s perfect… surtout après le confinement », souligne le rapport. Des selfies en mode no makeup aux racines capillaires assumées, la distanciation sociale semble avoir encore un peu plus accéléré la culture de la différence, la valorisation de l’unicité et les politiques d’inclusion. Une tendance qui se traduit par une appétence forte pour des produits simples, efficaces, répondant au principe du less-is-more. Dans cette quête d’authenticité renforcée par la nécessité de faire avec « les moyens du bord » pendant le confinement, le do it yourself tire – sans surprise – son épingle du jeu.


L’essor du In & Out.

Dans cette même optique d’efficience et de reconnexion, la beauté se veut holistique, d’où la montée en puissance des protocoles in & out permettant de prendre soin de soi de l’extérieur comme de l’intérieur. Compléments alimentaires – à l’instar du succès d’Aime, la marque montée par l’influenceuse Mathilde Lacombe -, démocratisation du CBD, prise de probiotiques… la liste est longue. En ligne de mire ? Le bien-être global et in fine la quête du « glow ».

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Luxe et Mode sous pression : qui va survivre ?

Luxe et Mode sous pression : qui va survivre ? | e-Luxe | Scoop.it
Fondateur du cabinet de conseil Lighthouse, spécialisé en stratégie marketing luxe de marque, principal auteur du livre « Le luxe de demain – les nouvelles règles du jeu», Yves Hanania décrypte pour le Journal du Luxe comment la crise liée au fléau du coronavirus pourrait changer à jamais certains équilibres du marché du luxe.

Le luxe et la mode sont sous pression : qui va survivre ?

La crise est sans aucun doute à la fois un révélateur de failles et un accélérateur de faillites. Celle du Coronavirus est en train d’avoir raison de modèles économiques et équilibres financiers d’un autre âge. De nombreuses faillites sont déjà à regretter. Parmi celles-ci des noms et des marques de référence comme Laura Ashley en Angleterre, JCrew et Neiman Marcus aux États-Unis. A regarder de plus près les modèles existants de la vente en détail sont à remettre en question urgemment. Il s’agit aussi bien des modèles économiques qui régissent le principe même des magasins en concession – comme ceux en grands magasins – que des modèles verticalisés (l’apanage des grandes marques qui possèdent leur propre réseau de boutiques). À noter que les marques pour la plupart dépendant d’un réseau de distribution qui ne leur appartient pas cumulent les difficultés avec des marges réduites et des achats qui risquent de ne pas suivre en ces temps de crise. Un effet de domino est à craindre : un pan entier d’un canal de distribution séculaire – les grands magasins – pourrait disparaitre et entrainer ainsi une succession de faillites.
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Qui remporte le LVMH Innovation Award 2020 ?

Qui remporte le LVMH Innovation Award 2020 ? | e-Luxe | Scoop.it
Le groupe de Luxe vient d’attribuer son LVMH Innovation Award au terme d’une cérémonie 100% online.


L’innovation en première ligne

Il y a quelques semaines, nous vous présentions les 30 start-up finalistes du quatrième prix de l’innovation LVMH, parmi quelques 1.275 sociétés candidates.

Outils de visualisation ou de tracking, solutions de live shopping, matériaux responsables, technologies d’essayage virtuel… Dans un climat de distanciation sociale rendant impossible la tenue de l’événement dans son cadre habituel – le salon VivaTech -, le géant du luxe a néanmoins décidé de maintenir l’attribution de la récompense. « Dans le contexte actuel, l’innovation est aussi importante que d’habitude, si ce n’est plus » a rappelé Bernard Arnault, PDG de LVMH, en préambule de la cérémonie virtuelle présidée par Ian Rogers, Chief Digital Officer.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Hermès lance la Fashion week virtuelle

Hermès lance la Fashion week virtuelle | e-Luxe | Scoop.it

La maison de luxe française Hermès a présenté dimanche sa collection homme dans une performance artistique filmée en temps réel, donnant le ton de la première Fashion week virtuelle à Paris, qui démarre lundi.

"Caméra A en place, caméra B, ok. L'équipe plateau, on est prêts": dans le film, cameramen, habilleurs et techniciens tiennent autant la vedette que les mannequins. On voit la créatrice de la mode masculine chez Hermès, Véronique Nichanian, ajuster la veste bleu ciel à rayures d'un mannequin, lui demander de mettre une main dans la poche.

La nonchalance et la décontraction sont les maîtres mots de cette collection dominée par des vestes-chemises, pantalons à taille coulissée qui se portent avec des sandales.

La performance, filmée par le metteur en scène de théâtre Cyril Teste, est diffusée sur le site du sellier-maroquinier.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Amazon se lance dans le Luxe sur invitation

Amazon se lance dans le Luxe sur invitation | e-Luxe | Scoop.it

La rumeur bruissait depuis plusieurs mois. C’est désormais officiel : le géant Amazon inaugure ces jours-ci son tout premier Luxury Store.

En implantant cette nouvelle section luxe directement au sein de son application, Amazon fait le pari du mobile shopping dans un contexte d’hyper-accélération digitale née de la distanciation sociale. Réservé dans un premier temps aux clients basés aux Etats-Unis bénéficiant de l’option Amazon Prime – soit plus de 112 millions d’adhérents sur le territoire -, l’accès se fait sur invitation. Un procédé qui n’est pas sans évoquer le Luxury Pavilion d’Alibaba, rival chinois d’Amazon, alors que les conditions d’accès à ce service pourraient bien évoluer dans les mois à venir.

Ici, le principe est celui d’une « boutique dans la boutique ». Au sein de la marketplace, chaque marque dispose de son indépendance de ton et de vente. La sélection des items présentés, les stocks, la tarification, la livraison ou encore le service client sont directement opérés par celles-ci. Parmi les options proposées, on notera un outil de présentation des silhouettes à 360 degrés permettant de visualiser chaque pièce sous différents angles et sur des mannequins aux morphologies et aux couleurs de peau variées.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Dior and Shiseido Lead This Week's Top Luxury Digital Campaigns

Dior and Shiseido Lead This Week's Top Luxury Digital Campaigns | e-Luxe | Scoop.it
The Social Edition is our weekly series which deep dives into luxury initiatives in China’s social media landscape. Every week, we highlight brand campaigns distributed on Chinese digital platforms — WeChat, Weibo, Tmall, Douyin, and beyond.

Our coverage spotlights global luxury brands, global beauty brands, and local Chinese brands. The latter gives insight into some of China’s most successful campaigns, which often come from local players, and are outside of the beauty and fashion space.

In this week’s roundup, we look at three campaigns: from Shiseido to Dior.
No comment yet.
Rescooped by Dominique Godefroy from LAB LUXURY and RETAIL ® : MARKETING & COMMUNICATION : Retail - Expérience Client - Luxe - Digital in Store - Future of Retail - Commerce Connecté - Omnicanal - Social Marketing - Influence - Réseaux Sociaux -Transformation Digitale
Scoop.it!

Vestiaire Collective : Le vintage, un vrai choix de consommation plus responsable

Vestiaire Collective : Le vintage, un vrai choix de consommation plus responsable | e-Luxe | Scoop.it
La plateforme de Vestiaire Collective lance sa rubrique « Vintage is the new new », qui regroupe les pièces vintage de luxe pour la rentrée.

 

Vestiaire Collective connue comme étant la reine de la vente de seconde main haut de gamme vient de lancer sa plateforme « Vintage is the new new ».

 

Il s’agit d’une rubrique de pièces de vintage de luxe regroupant une sélection signée des plus grands professionnels et experts de la mode.


Via Jérôme MONANGE
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Lancôme lance son premier flagship virtuel

Lancôme lance son premier flagship virtuel | e-Luxe | Scoop.it

La maison de beauté du groupe L’Oréal inaugure cette semaine, à Singapour, sa toute première boutique digitale conçue en 3D.
Un pop up aux couleurs d’Advanced Génifique.

Alors que la crise du Covid-19 a considérablement accéléré la digitalisation des usages, les initiatives new retail ne cessent de se multiplier. Après la visite virtuelle du magasin Christian Dior Parfums des Champs Elysées ou, plus récemment, l’étonnant social store de Burberry, c’est au tour de Lancôme de dévoiler ces jours-ci Live Your Strengh, son concept de magasin virtuel.

Développé en partenariat avec l’agence Mercury PR, ce dernier met à l’honneur la ligne de soins bestsellers Advanced Génifique dans le cadre d’une expérience de découverte – et d’achat – immersive construite autour de cinq zones : Discover, Explore, Inspire, Live et Shop. Si le sérum iconique de la maison fait office de fil rouge, le parcours est rythmé par un test de personnalité, des fonctionnalités de personnalisation ou encore des consultations beauté opérées via E-Youth Finder, un outil de diagnostic de peau se basant sur le décryptage de selfies via l’intelligence artificielle.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Chanel s'installe sur Kakao Talk

Chanel s'installe sur Kakao Talk | e-Luxe | Scoop.it

Make-up, soin ou parfumerie : désormais, les consommateurs basés en Corée du Sud pourront retrouver une sélection de leurs produits préférés Chanel directement sur Kakao Talk, l’outil de chat de l’application coréenne Kakao.

Depuis quelques jours, la griffe parisienne propose en effet une vingtaine de ses produits à la vente sur la plateforme de messagerie, dotée d’un onglet shopping baptisé « Gift » et dédié notamment à l’envoi de cadeaux. Selon des chiffres rapportés par le Korea Times, Kakao Talk est utilisée par 93% des utilisateurs de smartphones en Corée du Sud. Initialement prisée par les marques de grande distribution, elle a récemment su attirer l’attention d’une soixantaine de maisons de luxe parmi lesquelles Dior, Yves Saint Laurent ou encore Estée Lauder.

Dans un contexte marqué par l’hyper-accélération des usages digitaux, ce lancement s’inscrit comme un pas de plus vers le e-commerce pour la division Beauté de la marque de la rue Cambon. Pour rappel, Chanel avait inauguré son e-shop Beauté en Corée du Sud fin 2018, un an après avoir installé à Séoul sa première boutique physique dédiée à son offre de cosmétiques.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

[Tribune] Luxe: l'un des derniers bastions du commerce physique

[Tribune] Luxe: l'un des derniers bastions du commerce physique | e-Luxe | Scoop.it
Les entreprises du secteur du luxe cultivent depuis longtemps une expérience client centrée sur le point de vente physique. Un temple où le consommateur vit une expérience unique intrinsèque au positionnement de la marque. Le canal de distribution physique représente encore une grande majorité du Chiffre d'Affaires face au canal digital. Pourtant, à la suite de cette crise du Covid-19, cette répartition des ventes fragilise leur position. La question réside ainsi dans l'équilibre à trouver entre les ventes physiques et en ligne tout en assurant la continuité de leur promesse et de leur positionnement.


Luxe et digital: un fossé à combler

Le luxe doit faire face aux défis d'un monde digital qui semble à l'opposé de son ADN. Si le secteur est défini par l'expression d'une rareté et d'une exclusivité, le digital semble s'en écarter par un attrait pour le prix et la rapidité. Pour la clientèle de ces marques, acheter en ligne désacralise ces produits et vide l'expérience client de sa substance. Pourtant, à une époque où l'achat s'affranchit de l'espace et du temps, l'accessibilité en ligne des produits du luxe paraît pourtant inévitable. Il est donc vital de pouvoir conserver un aspect premium en toutes circonstances en inventant une continuité dans la promesse.

On évoque aussi la "maturité digitale", soit le degré d'intégration du numérique dans la sphère de la marque, qui atteint seulement 47% dans le secteur du luxe pour son ensemble. Ce chiffre traduit un retard de digitalisation et dans les services proposés en ligne. Même si le déconfinement s'est traduit à Canton par une journée de vente historique pour l'entreprise Hermès (2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires le jour de sa réouverture), la crise du coronavirus est le révélateur du retard accumulé par les entreprises du luxe en matière de digital.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Gucci va lancer son Sneaker Garage

Gucci va lancer son Sneaker Garage | e-Luxe | Scoop.it

En septembre prochain, la maison de luxe italienne dévoilera une fonctionnalité mêlant personnalisation et essayage virtuel.
Des sneakers 100% digitales.

Il s’en passe des choses sur l’application Gucci. L’interface mobile de la marque dévoilera dans quelques jours une initiative conçue autour de ses baskets. Le principe ? Un espace Sneaker Garage – situé dans la partie Arcade de l’application – où le visiteur sera invité à imaginer des chaussures virtuelles sur la base des modèles de la griffe. La section mettra également à l’honneur une sneaker digitale inédite au design modélisé par Alessandro Michele, directeur artistique de Gucci.

Chaque création pourra ensuite être essayée en réalité augmentée ou apposée sur un persona virtuel évoluant au sein d’un univers 100% numérique.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

"Un nouveau lien se crée avec les marques de luxe", Catherine Clément et Pierre Gomy

"Un nouveau lien se crée avec les marques de luxe", Catherine Clément et Pierre Gomy | e-Luxe | Scoop.it
Quel est l'impact du Covid-19 sur l'industrie du luxe dans le monde et en France?


Pierre Gomy: On constate que l'achat des produits de luxe est -a minima- reporté. La question est de savoir si les consommateurs vont revenir après la crise. Nous anticipons une crise économique forte qui va toucher toutes les catégories de population -y compris les plus aisés- qui va conduire à un arbitrage entre les différents achats. La problématique réside dans la capacité des industries du luxe à justifier leur valeur. Elles doivent le faire au-delà de l'imaginaire par une démarche de réassurance sur des engagements de production locale et de durabilité. D'ailleurs, les consommateurs demandent un retour à la production locale et artisanale.


Catherine Clément: Beaucoup de grands groupes de luxe sont français et c'est un point positif. Même si l'achat de produits de luxe a été stoppé net en Asie, berceau de la consommation mondiale, on a assisté à un phénomène de compensation de mois de confinement avec un raz de marée des Chinois dans les boutiques Hermès qui viennent de ré ouvrir. Le luxe est une catégorie d'indulgence et de compensation voire une valeur refuge dans la consommation.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Les nouvelles tendances du Luxe

Les nouvelles tendances du Luxe | e-Luxe | Scoop.it
En quoi l’arrivée d’un “cygne noir” – comprendre, la crise du Covid-19 – a t-elle donné naissance à de nouvelles tendances pour le Luxe ? Décryptage avec Thomas Jamet, CEO du groupe IPG Mediabrands France, à travers quelques observations tirées de son intervention pour le Salon du Luxe Paris 2020, qui se tient actuellement online.


Place de l’émotion et nouvelles attentes consommateurs

Welcome to a new world! Alors que le secteur du Luxe commençait tout juste à s’inscrire dans une « digitalisation transversale », la crise a provoqué une accélération “sans précédent” des outils technologiques.

Pour autant, l’émotion n’a jamais eu une place aussi cruciale. Évoquant un “apport perpétuel d’émotion”, Thomas Jamet insiste en particulier sur le retour à un imaginaire collectif, drivé par le digital. Dans ce contexte, alors qu’un “ cygne noir {…}, un virus mondial, arrête l’économie mondiale en partant de Chine et écrase tout sur son passage en transformant radicalement le monde », certaines attentes consommateurs sont en train de s’installer durablement.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Louboutin lance un concours de styling sur Drest

Louboutin lance un concours de styling sur Drest | e-Luxe | Scoop.it
Il y a quelques jours à peine, nous vous parlions de l’application Drest. C’est le moment ou jamais de vous essayer à cet outil de virtual styling avec l’opération mise en place par la maison Louboutin.


Un challenge online pour les Louboutin Nudes

Il y a sept ans, Christian Louboutin initiait sa collection Nudes, cinq nuances de souliers susceptibles de s’harmoniser avec des carnations variées. Alors que la gamme se décline aujourd’hui en huit teintes et met l’accent sur l’inclusivité, elle fait ces jours-ci l’objet d’un challenge sur la plateforme Drest, lancée à l’automne dernier par la rédactrice de mode Lucy Yeomans.

Au sein de l’application – qui permet d’essayer des pièces de luxe virtuellement et de remporter des concours de style -, la maison de souliers propose ainsi deux challenges : la réalisation d’un photoshoot d’avatars et la conception d’un moodboard autour des pièces de la collection Louboutin Nudes Printemps/Été 2020.

No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Why Digital Mastery Is The Only Option For Today's Luxury Brands

Why Digital Mastery Is The Only Option For Today's Luxury Brands | e-Luxe | Scoop.it
Consumers don’t just follow brands anymore. They want to immerse themselves in a brand’s content, stories, and inspirations. When Christian Dior and Nike announced the drop of their Dior x Air Jordans, more than 5 million people wanted to buy the sneakers at a price point of over $1000. Only a few thousand pairs were made, and many were offered to Dior’s best customers around the world first. Yet all the shoe’s hype was digital, almost entirely lacking the benefit of offline foot traffic, which was mostly impossible due to lockdowns.

Shanghai Fashion Week, which was livestreamed on Tmall in late March during the lockdown, wasn’t just a fashion show — it had become an opportunity to turn inspiration into purchases by allowing consumers to sit front-row and immediately buy what they saw. Fans suddenly were getting instant gratification and digital immersion from a fashion show instead of having to consume magazine pictures of it days or weeks later. Now, digital has forever changed the way luxury fashion brands will think about fashion shows.

In its digital form, the show amplified the luxury experience. Instead of restricting a show to a select few, luxury can now be an unforgettable and scalable experience for an unlimited amount. By this, I mean that a runway show has moved from a one-time event to a data-producing and connected platform, going from a local, single point in time to a global, multidimensional experience that allows for retargeting and infinite follow-up. That is what we mean when we say brands need to turn a transaction to a relationship. Now, fashion can create extreme value for millions of people who can virtually attend front-row from the convenience of their living rooms.
No comment yet.
Scooped by Dominique Godefroy
Scoop.it!

Le nouveau discours du luxe (2/2)

Le nouveau discours du luxe (2/2) | e-Luxe | Scoop.it

Sur son compte Instagram, Alessandro Michele, le directeur artistique de Gucci, annonçait au mois de mai qu’il n’y aurait plus que deux collections par an : « Je vais abandonner le rituel daté des défilés multiples pour passer à une cadence plus en phase avec mon nouveau rythme créatif. Nous ne nous rencontrerons plus que deux fois par an pour partager les chapitres d'une nouvelle histoire et abandonner les leitmotivs du passé. »

Le géant du luxe italien va-t-elle bouleverser son secteur en donnant un tel exemple ? Analyse du sémiologue Anthony Mathé, auteur du Corps à sa façon : regards sémiologiques sur la mode ordinaire (Académia-L'Harmattan), qui a déjà disséqué la manière de communiquer du luxe à l'ère post-Covid-19 dans un précédent post.

Anthony Mathé, avez-vous été surpris par l'annonce de Gucci ?
Oui, car si Gucci n’est pas la première entreprise à remettre en cause la folie furieuse des collections, ce qui est formidable ici, c’est qu'elle n’est pas une petite marque confidentielle, un label expérimental ou une marque has been. C’est un acteur emblématique du luxe et quand un acteur majeur s’engage, l’impact est considérable. « Big business can have big impact », comme l’a récemment dit le patron de Nestlé à Davos.

No comment yet.