Rampe d'accès difficile à trouver, bénévoles mal préparés ou isoloir trop sombre...les défis peuvent être nombreux pour les électeurs handicapés qui veulent voter de façon autonome aujourd'hui.