DocPresseESJ
462.0K views | +32 today
Follow
DocPresseESJ
Veille sur l'actualité du journalisme, de la presse et des médias.
Curated by DocPresseESJ
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les jeunes journalistes veulent concilier passion et fin de mois

Les jeunes journalistes veulent concilier passion et fin de mois | DocPresseESJ | Scoop.it

(accès abonnés)

Une nouvelle génération de journalistes arrive dans les rédactions. Plus passionnés, aguerris et représentatifs de la diversité de la population, ils seraient aussi 40% à quitter la profession au bout de sept ans, relève le baromètre social des 15es Assises du journalisme, organisées du 9 au 15 mai à Tours.

Critiqué, mal-aimé, le journalisme fait pourtant rêver. Les candidats aux écoles sont toujours aussi nombreux. L’apprentissage et l’alternance se développent. Et la pyramide des âges libère des postes dans les rédactions.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

La précarité, surtout pour «les jeunes issus de milieux modestes» que la famille ne peut aider, est avec le «désenchantement» la principale raison des reconversions, note Jean-Marie Charon, qui parle d'un «gâchis social».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Que les gens aient les journalistes à portée de main, d’oreille et de regard»

«Que les gens aient les journalistes à portée de main, d’oreille et de regard» | DocPresseESJ | Scoop.it

D’après Frédéric Petronio, du groupe Nord Littoral (un quotidien et dix hebdomadaires diffusés dans une partie du Pas-de-Calais et du Nord), pour réduire la fracture entre les médias et les citoyens, les journalistes doivent sortir des rédactions.

DocPresseESJ's insight:

Conférences de rédaction délocalisées, rédactions mobiles durant l’été, «cafés présidentiels»… Depuis plusieurs années, Frédéric Petronio entend rapprocher les médias des citoyens en allant recueillir leurs préoccupations «au ras du bitume».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

À quoi servent la radio et la télévision publiques?

À quoi servent la radio et la télévision publiques? | DocPresseESJ | Scoop.it

À quoi servent la radio et la télévision publiques? Dominique Wolton, sociologue et directeur de recherche au CNRS nous rappelle l'importance de l'audiovisuel public en France.

DocPresseESJ's insight:

«La capacité critique du public est beaucoup plus importante aujourd’hui qu’il y a 50 ans. Les gens ne supportent pas l’influence politique et après avoir beaucoup aimé la télévision et les médias privés, pensant qu’ils étaient plus libres, ils ont compris que la pression de l’argent est pire encore que la pression politique.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les Américains font peu confiance aux médias, sauf quand il s'agit de la météo

Les Américains font peu confiance aux médias, sauf quand il s'agit de la météo | DocPresseESJ | Scoop.it

L'institut de sondage YouGov a interrogé 1500 Américains sur le rapport qu'ils entretiennent avec les supports d'information. Il a constaté que la chaîne météo The Weather Channel se distingue en étant le média le plus "crédible" aux yeux des sondés. Elle est suivie par le groupe britannique de radio et de télévision BBC et la chaîne publique nord-américaine PBS.
Si les supports d'information souffrent d'un problème d'image dans de nombreux pays à travers le monde, ce phénomène est particulièrement saillant aux États-Unis. La faute aux divergences idéologiques entre Démocrates et Républicains.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

The Weather Channel est le seul support d'information épargné par la polarisation de la société étatsunienne: 50% des Républicains interrogés le trouvent digne de confiance, tout comme 62% des Démocrates. Les Américains sont beaucoup plus divisés quant au New York Times. Deux tiers des Démocrates (63%) jugent que les informations diffusées dans le journal sont crédibles, contre seulement 14% des Républicains.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les 7 facteurs qui favorisent la médiatisation d’un conflit

Les 7 facteurs qui favorisent la médiatisation d’un conflit | DocPresseESJ | Scoop.it
Il n’existe pas, dans les médias, de règle unique et automatique pour déclencher la couverture d’un conflit. Mais plusieurs facteurs peuvent y contribuer fortement. Explications.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Selon la loi du «mort/kilomètre», «vous avez beaucoup plus de chances d’entendre parler d’un mort à proximité de chez vous que de 10.000 à plusieurs milliers de kilomètres.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Canada: L’hostilité envers les journalistes en hausse

Canada: L’hostilité envers les journalistes en hausse | DocPresseESJ | Scoop.it
L’effritement de la confiance du public envers les médias, l’influence des courants pro-Trump de ce côté-ci de la frontière, l’envenimement des médias sociaux et les tensions provoquées par la pandémie ont fait leur œuvre. Les médias et les journalistes sont de plus en plus critiqués et parfois même menacés de mort.
DocPresseESJ's insight:

«Chaque couverture de manifestation est évaluée, plus seulement sur l’angle éditorial, mais aussi sur l’angle de la sécurité de nos équipes sur le terrain»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Québec: Des journalistes au front, mais amochés

Québec: Des journalistes au front, mais amochés | DocPresseESJ | Scoop.it

Cordonniers mal chaussés, les journalistes parlent de plus en plus de santé mentale et de travailleurs qui n’en peuvent plus, mais ils s’intéressent peu ou pas au phénomène dans leurs propres rangs. L’étudiant au doctorat Samuel Lamoureux dont le travail porte sur l’évolution de l’aliénation et de la souffrance au travail des journalistes québécois, constate que le point de rupture, la perte de la passion pour le journalisme, survient plus tôt que jamais.

DocPresseESJ's insight:

«C’est clair qu’il y a un besoin urgent pour plus d’éducation et de soutien en matière de santé mentale pour les journalistes tout autant que pour les cadres.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Femme journaliste dans la fiction: et à la fin, elle couche

Femme journaliste dans la fiction: et à la fin, elle couche | DocPresseESJ | Scoop.it
« Fouineuse », « chieuse », « girly ». La journaliste dans les films et les séries est une représentation stéréotypée, sexuée et souvent caricaturale de la femme indépendante. Bien loin de la réalité. Depuis #MeToo, les choses changent. Un peu.
DocPresseESJ's insight:

«Les femmes sont mieux représentées dans la presse magazine et féminine. Elles travaillent sur des sujets d’éducation, de société, quand les hommes s’octroient les rubriques politique, économie et sport.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Écoles de journalisme: "Le meilleur journalisme qu'ils vont faire, c'est dans l'école"

Écoles de journalisme: "Le meilleur journalisme qu'ils vont faire, c'est dans l'école" | DocPresseESJ | Scoop.it

Un documentaire intitulé "En formation" de Sébastien Magnier et Julien Meunier interroge l'apprentissage du journalisme au CFJ
20 ans après la parution de l'essai de  François Ruffin, le CFJ est-il toujours une fabrique à petits soldats de l'info? C'est ce qu'on va se demander avec nos quatre invités: Mélina Huet, Hadrien Mathoux, Samuel Bouron, ainsi que Julie Joly, directrice du CFJ depuis 2012, fonction qu'elle va quitter en janvier prochain pour prendre la direction générale de l'Obs.

 

(vidéo réservée aux abonnés)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Pour certains étudiants, le meilleur journalisme qu'ils vont faire, c'est dans l'école." Et ce parce que les étudiants sont "encore protégés de certaines conditions de travail dégradées, précaires".

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

​Québec: le journalisme remonte la pente

​Québec: le journalisme remonte la pente | DocPresseESJ | Scoop.it

Revirement de situation spectaculaire dans les salles de rédaction, où, après des années de vaches maigres, l’entrée de nouveaux revenus permet le recrutement de nouveaux journalistes

Or, certains médias peinent à pourvoir tous les postes qu’ils affichent, Radio-Canada entre autres. Les écoles de journalisme sont donc activement mises à contribution.

Cette pénurie de main-d’œuvre s’explique aussi par le faible taux de rétention des journalistes, qui préfèrent souvent partir pour les relations publiques au bout de quelques années dans le milieu, lassés par la précarité.

DocPresseESJ's insight:

«Il y a un décalage entre ce qu’on attend des journalistes et ce qu’on est prêts à leur donner comme conditions. On demande aux jeunes journalistes des compétences très poussées dans toutes sortes de domaines, comme le journalisme de données. Mais avec le même genre de connaissances, on peut aller travailler ailleurs, dans l’intelligence artificielle par exemple, et être beaucoup mieux rémunéré.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Sur YouTube, des journalistes débunkent les clichés sur leur boulot

Sur YouTube, des journalistes débunkent les clichés sur leur boulot | DocPresseESJ | Scoop.it

Vidéo.

Quelles étiquettes collent à la peau des journalistes? Lesquelles sont vraies? La réponse en trente minutes chrono, avec Hervé Brusini, Taha Bouhafs, Nicolas Robert, Amélie Rosique, Christel Mela...

DocPresseESJ's insight:

Entre échanges sur la sacro-sainte neutralité journalistique (épouvantail qui n’a jamais vraiment existé), impératifs de la rédaction en chef, connivence entre le pouvoir politique et une poignée de rédacteurs, ou violences en manifestation, les membres de ce groupe aux spécialités absolument différentes se confrontent.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Rose Lamy, la vigie du sexisme ordinaire dans les médias

Rose Lamy, la vigie du sexisme ordinaire dans les médias | DocPresseESJ | Scoop.it

De sa manie à collecter les formulations et expressions sexistes dans les médias sur son compte Instagram, cette communicante de 37 ans a fait un livre, Préparez-vous pour la bagarre. Défaire le discours sexiste dans les médias.

Article réservé aux abonnés

DocPresseESJ's insight:

Elle a créé son compte Instagram «Préparez-vous pour la bagarre» comme une «lanceuse d’alerte», et y compile les figures de style, tournures trompeuses et franches injures qui polluent la perception et la présentation des femmes dans les médias.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«C’est la presse, bébé, la presse…» : sans scrupule ou héros, le journaliste inspire la fiction

«C’est la presse, bébé, la presse…» : sans scrupule ou héros, le journaliste inspire la fiction | DocPresseESJ | Scoop.it

Illusions Perdues, Bel Ami, Rouletabille, Tintin, Superman, Les Hommes du président, Spotlight...Qu'il soit une vedette cynique, un reporter aventureux ou un simple maillon qui permet à une enquête collective de voir le jour, le journaliste est une figure qui suscite des fantasmes opposés dans les œuvres de fiction

Par Alexis Lévrier

DocPresseESJ's insight:

"Une même volonté de dénoncer les excès et les travers du journalisme traverse toute l’histoire de la littérature et des médias. Mais, depuis l’avènement du reportage dans la seconde moitié du XIXe siècle, des héros positifs sont venus concurrencer, et parfois supplanter dans l’univers de la fiction les personnages de journalistes corrompus."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les Français jugent les journalistes "utiles", voire "indispensables", notamment sur le traitement de la guerre en Ukraine

Les Français jugent les journalistes "utiles", voire "indispensables", notamment sur le traitement de la guerre en Ukraine | DocPresseESJ | Scoop.it
Les Français renouvellent leur confiance aux journalistes. Mais celle-ci est teintée de méfiance et d'exigence. La sixième édition du baromètre Viavoice sur l'utilité du journalisme, réalisé pour les Assises internationales du journalisme de Tours, en partenariat avec France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et Le Journal du dimanche, a rendu son verdict samedi 7 mai.
DocPresseESJ's insight:

Ce sont d'abord les Français ayant voté pour Eric Zemmour (57%) et Marine Le Pen (41%) au premier tour de la présidentielle qui estiment que les journalistes manquent de neutralité dans leur traitement de la guerre en Ukraine.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«La guerre en Ukraine est une guerre médiatique à “visages humains”»

«La guerre en Ukraine est une guerre médiatique à “visages humains”» | DocPresseESJ | Scoop.it

L’historienne et sociologue des médias Isabelle Veyrat-Masson décrypte le traitement médiatique de la guerre en Ukraine et ses spécificités par rapport à d’autres conflits.

Article réservé aux abonnés 

DocPresseESJ's insight:

"Dans les démocraties, les médias fabriquent certes un récit, mais pas à partir de rien. Ils accompagnent l’opinion et lui donnent souvent ce qu’elle veut ou peut entendre. Ou ce qu’ils pensent qu’elle désire..."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Nous ne voulons pas leur donner d’illusions»: les IUT de journalisme s’inquiètent des quotas de bacs technos

«Nous ne voulons pas leur donner d’illusions»: les IUT de journalisme s’inquiètent des quotas de bacs technos | DocPresseESJ | Scoop.it

Désormais, les IUT de journalisme doivent accepter 50% de bacheliers technologiques, alors que jusqu’à présent, ils ne devaient respecter qu’un minimum de 10%. Une décision qui va accélérer la baisse de niveau dans ces formations universitaires et inquiète étudiants et enseignants.
«Les quotas nous conduiraient à un taux de sélection de 2% en filières générales contre 28% en voie technologique», constate Sandy Montanola, responsable du diplôme de journalisme à l’IUT de Lannion

DocPresseESJ's insight:

Il existe trois IUT de journalisme: Vichy, Lannion et Cannes, les deux derniers étant reconnus par la profession. Dans ces instituts, la réforme «engendrerait un déséquilibre entre les bacheliers généraux sursélectionnés et les technos qui arrivent là parfois sans savoir pourquoi ni comment».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Présidentielle 2022: les rendez-vous médias qui ont le plus marqué les candidats

Présidentielle 2022: les rendez-vous médias qui ont le plus marqué les candidats | DocPresseESJ | Scoop.it
Si les grands-rendez politiques à la télé, à la radio ou dans la presse régionale gardent les faveurs de nombreux candidats, de nouveaux formats, souvent portés par des influenceurs, font aussi partie de leurs moments médiatiques décisifs.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Les candidats doivent désormais ajouter à leur agenda les invitations pour des émissions en ligne, vidéos et podcasts, devenus incontournables, notamment chez les jeunes, et des rendez-vous avec des influenceurs, qui assurent des audiences plus importantes que certaines chaînes de télévision.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Our local-news situation is even worse than we think

Our local-news situation is even worse than we think | DocPresseESJ | Scoop.it

IN MEASURING THE COLLAPSE OF LOCAL NEWS, there is arguably no more important metric than the number of local reporters. Though precise numbers are hard to come by, the Bureau of Labor Statistics reports an astounding 57 percent decline in newspaper newsroom employees—from 71,640 to 30,820—since 2004. Depressingly, academic studies show that the local news collapse has likely led to lower voter turnout and bond ratings, and more corruption, waste, air pollution, and corporate crime.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

The collapse of local news has created information vacuums. These have not remained empty; rather, they’ve been filled by national news (cable, talk radio, national newspapers), global social media platforms, and, increasingly, local social media platforms. As a result, the decline of local news leads to more polarization—which, in turn, increases the spread of misinformation.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Je n’arrivais plus à gérer ce trop-plein d’infos»: ces citoyens partisans de la diète médiatique

«Je n’arrivais plus à gérer ce trop-plein d’infos»: ces citoyens partisans de la diète médiatique | DocPresseESJ | Scoop.it

Envahissante voire anxiogène, l’actualité peut apparaître telle une vague qui va tout submerger. À l’occasion de la publication de son baromètre des médias, «La Croix L’Hebdo» a rencontré d’anciens «accros à l’info» qui ont entrepris une diète médiatique pour comprendre leur réaction et leurs attentes.

(accès abonnés)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«La fatigue de l’actualité sera-t-elle le prochain mal du siècle?», s’inquiètent aujourd’hui des spécialistes de la digitalisation des médias qui pointent un danger de repli: plus on se détourne de l’information, moins on prend le risque de faire évoluer ses croyances et plus on s’en tient à ses propres intuitions.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Avant la présidentielle, l’exigence d’indépendance envers les médias au plus haut

Avant la présidentielle, l’exigence d’indépendance envers les médias au plus haut | DocPresseESJ | Scoop.it

 

Alors que la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias auditionne depuis mercredi 19 janvier les principaux milliardaires magnats de la presse (Vincent Bolloré, Bernard Arnault, Xavier Niel…), le 35e Baromètre de confiance dans les médias Kantar-Onepoint pour La Croix montre la valeur accordée désormais aux questions d’indépendance de l’information en France.
Neuf personnes interrogées sur dix considèrent en effet qu’il est «important» ou «essentiel» pour «le bon fonctionnement d’une démocratie» d’avoir des médias et des journalistes indépendants du pouvoir politique (92%) et économique (91%). Mais ils ne sont qu’un petit tiers (respectivement 32 et 33%) à estimer que c’est le cas aujourd’hui.

 

Voir aussi (accès abonnés):



DocPresseESJ's insight:

"Chacun cherche dans les médias de quoi conforter sa propre opinion."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

De la défiance aux agressions: des journalistes locaux racontent

De la défiance aux agressions: des journalistes locaux racontent | DocPresseESJ | Scoop.it
Alors que 80% des Français disent faire confiance à leurs médias de proximité, les reporters locaux, eux, connaissent des violences physiques sur le terrain. Ils ont entre 25 et 57 ans et sont journalistes de proximité. Ils ont subi agressions et intimidations sur leur territoire. Ils témoignent.

 

Voir aussi

«Il n’y a plus de dialogue possible», Paul Larrouturou, journaliste de LCI, menacé lors d’une manifestation anti-passe (SudOuest.fr, 04/01/2022)

DocPresseESJ's insight:

"Les tensions envers les localiers apparaissent souvent durant des mouvements nationaux, là où la défiance envers la presse se généralise."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Journalistes hués au meeting de Zemmour: «C’est le prélude d’une violence qui risque de se déchaîner»

Journalistes hués au meeting de Zemmour: «C’est le prélude d’une violence qui risque de se déchaîner» | DocPresseESJ | Scoop.it
Plusieurs journalistes ont été pris à partie dimanche lors du premier vrai meeting d’Eric Zemmour à Villepinte. Le candidat à la présidentielle lui-même a fait conspuer les journalistes depuis la tribune. Alexis Lévrier, spécialiste de l’histoire du journalisme, prévient que ce n’est que le début.

(accès abonnés)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Les Français s'en prennent notamment au modèle des éditorialistes qui, pour beaucoup d'entre eux, sont coupés du réel... mais Zemmour en est un. C'est un éditorialiste parisien qui ne va jamais sur le terrain, qui est le fruit de cet entre-soi... C'est contradictoire de voir aujourd'hui une partie de la population se retrouver pour détester la presse dans une personne qui incarne ses pires dérives."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les médias locaux inspirent la confiance des Français

Les médias locaux inspirent la confiance des Français | DocPresseESJ | Scoop.it
A l'occasion des Assises de l'audiovisuel local, un sondage révèle que 80% des personnes interrogées font confiance aux médias locaux (presse régionale, radios et chaînes de télévision locales). Ils arrivent devant les médias nationaux (73%), les pure players (24%) et les réseaux sociaux (19%).

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Les raisons qui poussent les Français à écouter et visionner les médias audiovisuels locaux sont de «s'informer sur l'actualité» (60%) et d'«avoir des informations pratiques» (45%). Arrivent ensuite: écouter de la musique et s'informer sur la vie culturelle (37%), se divertir (30%) et s'informer sur l'actualité économique (19%) et sportive (16%).

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Sondages: "Face à un enquêteur, les gens se gauchisent, via internet, les gens se droitisent"

Sondages: "Face à un enquêteur, les gens se gauchisent, via internet, les gens se droitisent" | DocPresseESJ | Scoop.it
Vincent Tiberj et Nonna Mayer connaissent bien la sociologie électorale et les enquêtes d'opinion, notamment grâce à leur travail pour la Commission nationale consultative des droits de l'homme. Dans l'enquête du "Monde" parue ce 4 novembre consacrée aux sondages, Tiberj explique que ceux-ci donnent une impression de "droitisation" de l'opinion qu'il juge exagérée. Nous avons voulu en savoir plus. Interview.
DocPresseESJ's insight:

"Le temps que les journalistes passent à commenter la course de chevaux, c'est à dire les intentions de vote pour tel ou tel candidat, c'est celui qu'ils ne prennent pas pour faire du reportage ou analyser en profondeur les programmes politiques."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Voici ce qu’il se passe réellement avant et pendant une émission de “débat”

Voici ce qu’il se passe réellement avant et pendant une émission de “débat” | DocPresseESJ | Scoop.it

Des «Informés» de France info aux émissions de Public Sénat, j’ai croisé essentiellement, pendant plusieurs années à participer à ces “débats”, des gens étroits d’esprit, manipulateurs et qui ne travaillaient pas leur sujet. Mais plus ennuyeux encore: j’y ai vu comment le débat public autorisé était maintenu dans un cadre idéologique très strict où il est impossible de parler de classe dominante, de propriété ou d’égalité sans passer pour un fou. Et ce, même avant l’arrivée dans les studios. Entre 2015 et nos jours, j’ai participé à ces émissions en essayant d’en changer un peu le ron ron quotidien. J’en ai déduis qu’il n’y avait pas besoin, hélas, d’un Vincent Bolloré pour rendre notre télé imperméable à toute idée un peu critique, voici pourquoi.

par Nicolas Framont

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Les débatteurs professionnels savent s’adapter aux contraintes des journalistes, non par empathie syndicale mais pour être sûrs de demeurer le “bon client” à qui l’on pense immédiatement quand on n’a que quelques heures pour planifier le débat du lendemain."

No comment yet.