DocPresseESJ
462.0K views | +32 today
Follow
DocPresseESJ
Veille sur l'actualité du journalisme, de la presse et des médias.
Curated by DocPresseESJ
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«En tant que pigiste, on a le droit de vouloir raconter ce qui se passe»: la guerre en Ukraine attire les journalistes free-lance

«En tant que pigiste, on a le droit de vouloir raconter ce qui se passe»: la guerre en Ukraine attire les journalistes free-lance | DocPresseESJ | Scoop.it

Le conflit en Ukraine attire des centaines de jeunes journalistes et de photographes débutants, désireux de documenter cette guerre et de démarrer une carrière professionnelle. En milieu de semaine dernière, les autorités ukrainiennes faisaient état de plus de 2000 accréditations accordées à des journalistes étrangers. Un nombre colossal, qui additionne salariés de la plupart des grandes rédactions européennes, reporters du monde entier (Indiens, Thaïlandais, Chinois, etc.) et cette myriade d’indépendants en quête de boulot.

(Article réservé aux abonnés)

DocPresseESJ's insight:

«Pour un jeune photographe, un conflit à moins de 2000 kilomètres de chez lui, c’est quand même une occasion professionnelle»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

La mort du photographe Francis Apesteguy, défenseur acharné de sa profession

La mort du photographe Francis Apesteguy, défenseur acharné de sa profession | DocPresseESJ | Scoop.it

Le photojournaliste Francis Apesteguy est mort le 30 janvier, à l’âge de 69 ans.

Il avait mené un combat pour que les photographes soient rétribués en salaires et non en droits d’auteur, et pour faire reconnaître leurs droits sur leurs archives.

Il signe son premier scoop en 1972, en photographiant l’incendie accidentel du Drugstore Publicis à Paris, ce qui lui permet d’entrer à l’agence Sipa à 20 ans, avant d’intégrer Gamma en 1977.

DocPresseESJ's insight:

En 1977, il intègre l'agence Gamma, dirigée alors par Raymond Depardon, à l’époque florissante où les trois «A », Sygma, Sipa et Gamma, font de Paris la capitale mondiale du photojournalisme. Les reporters sont envoyés au bout du monde pour faire des photos qui sont vendues, parfois à prix d’or, aux journaux et grands magazines internationaux.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

The Associated Press is starting its own NFT marketplace for photojournalism

The Associated Press is starting its own NFT marketplace for photojournalism | DocPresseESJ | Scoop.it

The Associated Press, or AP, has announced that it’s starting a marketplace to sell NFTs of its photojournalists’ work in collaboration with a company called Xooa. It’s billing its foray into NFTs as a way for collectors to “purchase the news agency’s award-winning contemporary and historic photojournalism” and says that the virtual tokens will be released at “broad and inclusive price points” (though it’s hard to tell what types of prices resellers will want on the AP marketplace).

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

AP isn’t the first journalistic enterprise to use or express interest in NFTs. Quartz and The New York Times have sold copies of their articles as NFTs

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Comment le photoreporter Jonas Bendiksen a dupé le monde de la photo avec un faux reportage

Comment le photoreporter Jonas Bendiksen a dupé le monde de la photo avec un faux reportage | DocPresseESJ | Scoop.it

Jonas Bendiksen, photographe de l'agence Magnum a dupé tout le monde au festival "Visa pour l'image". Son but: tester notre crédulité face aux “fake news” avec un reportage fabriqué de toutes pièces. Résultat, il a réussi à duper tout le monde, même les photographes les plus aguerris, avec un faux reportage qu’il a réalisé depuis son ordinateur.

DocPresseESJ's insight:

"On pense qu’on a aujourd’hui un problème de fake news, mais ce n’est rien comparé à ce qui nous attend avec la généralisation d’images artificielles et de textes écrits par une intelligence artificielle. Vous, en tant que journaliste et moi en tant que photographe, on va avoir de plus en plus de difficultés à déterminer si un article a été écrit par un journaliste du New York Times ou par un ordinateur..."

blasco Louis's comment, April 4, 9:14 AM
Preuve supplementaire que l'on ne peut plus faire confiance a personne et surtout pas aux spécialistes auto-proclamés en fact-checking .!! :-)
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Portraits de presse: "Les hommes ternes, c'est le plus gros stéréotype"

Portraits de presse: "Les hommes ternes, c'est le plus gros stéréotype" | DocPresseESJ | Scoop.it

Qui sont les auteurs des portraits photographiques dans la presse? Y a-t-il une manière particulière de représenter les personnes photographiées pour ces portraits, notamment les femmes et les minorités? Comment les médias choisissent un cliché parmi des dizaines d’autres? Deux invités cette semaine pour répondre à toutes ces questions: Sébastien Calvet, responsable de la photo à Mediapart, photographe pendant 15 ans à Libération et ancien directeur photo du site Les Jours, et Marie Docher, photographe et membre du collectif féministe "La Part des femmes", qui milite pour une meilleure reconnaissance des femmes photographes.

DocPresseESJ's insight:

"Le grand paradoxe inexplicable c'est que les services photos, les iconographes notamment, sont majoritairement féminins. Ce sont ces femmes qui font appel à ces hommes photographes".

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Eric Zemmour dans «Paris Match»: vraie ou fausse «paparazzade»?

Eric Zemmour dans «Paris Match»: vraie ou fausse «paparazzade»? | DocPresseESJ | Scoop.it
L’hebdomadaire publie en une ce jeudi une photo d’Eric Zemmour se baignant avec sa jeune conseillère Sarah Knafo. Autorisée ou non, cette photo permet au journaliste quasi-candidat à la présidentielle de faire le buzz tout en «humanisant» son image.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Dans un tweet lapidaire, Éric Zemmour a accusé Paris Match d'être le «caniche du pouvoir».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Correspondants de guerre: le 28e Prix Bayeux du 4 au 10 octobre

Correspondants de guerre: le 28e Prix Bayeux du 4 au 10 octobre | DocPresseESJ | Scoop.it

Le coût humain des smartphones, la Birmanie, les juifs de Sarajevo, la Syrie sont au programme des expositions, projections et débats du 28e Prix Bayeux des correspondants de guerre, prévu du 4 au 10 octobre.

Le président du jury sera cette année Manoocher Deghati, un photoreporter franco-iranien qui a couvert plus de 40 guerres ou révolutions.

DocPresseESJ's insight:

Cinquante reportages ont été présélectionnés sur les 350 reçus. Beaucoup portent sur Gaza. Plusieurs sont en immersion avec les talibans, avant leur conquête de Kaboul puisque les reportages en compétition ont été réalisés avant le 1er juin.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Les années argentiques»: 1ère vente aux enchères photo de l’AFP

«Les années argentiques»: 1ère vente aux enchères photo de l’AFP | DocPresseESJ | Scoop.it

L’AFP lance sa première vente aux enchères avec quelque 200 photos tirées de son fonds argentique, autant de moments d’Histoire ou de découvertes photographiques.

(communiqué)

DocPresseESJ's insight:

La sélection mise en vente est composée de photographies illustrant l’actualité de 1944 – date fondatrice de l’AFP – à 1998, qui marque la généralisation des boitiers numériques à l’Agence.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les lauréats du World Press Photo 2021

Les lauréats du World Press Photo 2021 | DocPresseESJ | Scoop.it

Le photographe danois Mads Nissen a remporté jeudi le prestigieux World Press Photo de l'année 2021.

Retrouvez, en images, les premiers prix de l'édition 2021du célèbre concours international de photojournalisme.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Mads Nissen, photographe au quotidien danois Politiken, avait déjà remporté le World Press Photo de l'année en 2015.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Agression d’un photojournaliste à Reims: «Protégeons la liberté d’information»

Agression d’un photojournaliste à Reims: «Protégeons la liberté d’information» | DocPresseESJ | Scoop.it

Alors que Christian Lantenois, le photographe de «L’Union» agressé le 27 février, est toujours dans un état grave, l’Alliance de la presse d’information générale (Apig), qui regroupe près de 300 titres dont «Le Monde», dénonce les agressions de plus en plus fréquentes de journalistes.

DocPresseESJ's insight:

"Les enfants d’aujourd’hui, sont les citoyens de demain. Nous demandons la mise en place d’une politique structurée d’éducation aux médias auprès des plus jeunes et tout au long du parcours scolaire."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Photos de presse: l’agence Ciric ferme ses portes

Photos de presse: l’agence Ciric ferme ses portes | DocPresseESJ | Scoop.it

L’agence photographique Ciric a été fermée par sa maison mère, le groupe Bayard Presse.

Cette fermeture conduit "la direction à envisager l'arrêt de l'exploitation, voire la destruction matérielle de plus de trois millions de clichés, un fonds inestimable créé pendant plus de 60 ans", s'alarme un collectif de photographes collaborant avec l'agence, spécialisée dans l'information religieuse et sociale.

DocPresseESJ's insight:

"Cela témoigne une fois de plus de la situation de la photographie de presse aujourd'hui: chute des tarifs et difficultés à maintenir des activités pourtant indispensables"

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Hubert Henrotte, ancien patron des agences photo Gamma et Sygma, est mort

Hubert Henrotte, ancien patron des agences photo Gamma et Sygma, est mort | DocPresseESJ | Scoop.it

Décédé le 20 novembre, à l’âge de 86 ans, il était le dernier géant de la grande époque du photojournalisme, celle où des dizaines de journalistes vendaient leurs clichés à la presse du monde entier. Il connaîtra ensuite, dans les années 1990, l’effondrement du secteur.

Il avait co-fonde en 1966 l'agence photographique de presse Gamma puis en mai 1973, l'agence Sygma.

Article réservé aux abonnés

DocPresseESJ's insight:

Henrotte a été le plus important patron de presse photo dans le monde. Il défendait deux lièvres à la fois: les conflits au Vietnam ou au Proche-Orient, qui sont une vitrine, et les portraits de personnalités – cinéma ou têtes couronnées – qui sont lucratifs.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Le Monde» primé au Prix Bayeux des correspondants de guerre

«Le Monde» primé au Prix Bayeux des correspondants de guerre | DocPresseESJ | Scoop.it

Le journaliste du Monde, Allan Kaval, a remporté le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre dans la catégorie presse écrite pour son reportage «Dans le nord-est de la Syrie, la mort lente des prisonniers djihadistes» publié en octobre 2019. Le photographe Laurent Van Der Stockt a également reçu le troisième prix dans la catégorie photo.

DocPresseESJ's insight:

Depuis 1994, la ville de Bayeux, associée au Département du Calvados et à la Région Normandie, organise ce prix destiné à rendre hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d’accéder à une information libre.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Patrick Chauvel: «Journaliste de bataille, c’est ma vie»

Patrick Chauvel: «Journaliste de bataille, c’est ma vie» | DocPresseESJ | Scoop.it

A 72 ans, le photoreporter couvre la guerre en Ukraine pour «Paris Match». Dans un entretien au «Monde», il détaille les évolutions du métier de photographe de guerre sur les cinquante dernières années.

(Réservé aux abonnés) 

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"J’ai vu des photographes faire plus de photos lors d’une demi-journée de manifestation de «gilets jaunes» que moi en trois semaines au Vietnam."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Comment le photographe Jonas Bendiksen a berné le monde de l'art

Comment le photographe Jonas Bendiksen a berné le monde de l'art | DocPresseESJ | Scoop.it

Signé du photographe norvégien Jonas Bendiksen, «The Book of Veles» est un reportage fabriqué de toutes pièces, avec de fausses images et de faux textes. Même les professionnels du photojournalisme n'y ont vu que du feu.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«Depuis toujours, les gens émettent de fausses informations et retouchent des photos. Mais ce qui est nouveau, c'est que, désormais, les fake news sont générées quasi automatiquement. À l'heure actuelle, l'intelligence artificielle permet de produire des documents aussi précis que des essais scientifiques, ou des journaux en live, actualisés en continu, sans qu'aucune information ne soit réelle.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les amusantes paparazzades de Mazaccio & Drowilal

Les amusantes paparazzades de Mazaccio & Drowilal | DocPresseESJ | Scoop.it

La célébrité s’étale dans la presse people avec son lot de clichés volés donnant à voir les stars dans la banalité de leur quotidien. Ces photos, le duo les détournent et les cumulent pour mieux se jouer des codes véhiculés par les vedettes. Un travail réuni dans leur ouvrage «Paparazzi».

Réservé à nos abonnés

DocPresseESJ's insight:

"Qui crée l’image? Quelle est la part de spontanéité et de mise en scène dans ce que l’on voit? Pourquoi ces scènes banales nous captivent-elles?"

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Ouverture du prix Bayeux des correspondants de guerre

Ouverture du prix Bayeux des correspondants de guerre | DocPresseESJ | Scoop.it
La vie sous le nouveau régime taliban en Afghanistan, le coût humain des téléphones intelligents pour les enfants de la République démocratique du Congo, le conflit en Birmanie sont au programme du 28e prix Bayeux des correspondants de guerre qui s’ouvre lundi en France.

Le prix Bayeux, événement annuel destiné à rendre hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses, va s’étaler sur une semaine.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Le Mémorial des reporters de Bayeux, inauguré en 2006, construit en partenariat avec Reporters sans frontières, a pour but de garder la mémoire des journalistes et reporters tués lors de conflits ou assassinés dans le cadre de leur travail.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les trésors cachés des années argentiques

Les trésors cachés des années argentiques | DocPresseESJ | Scoop.it

L’AFP a dans ses entrailles des archives dignes d’un musée: plaques de verre, négatifs, anciennes planches bardées de commentaires à la plume… 6 millions de clichés argentiques, 15 millions de documents numériques. On y trouve de vrais regards d’auteur sur des décennies d’actualité. Une sélection des années argentiques, de 1944 à 1998, revit désormais hors les murs à travers trois expositions et bientôt chez les collectionneurs qui pourront acquérir des tirages uniques lors d’une première vente aux enchères, le 3 octobre. Voici le récit de la découverte de ces trésors cachés. 

DocPresseESJ's insight:

Dans la sélection mise aux enchères, on trouve des images culte, des moments d'actualité emblématiques, des scoops, des faits divers, des scènes de la vie quotidienne et des célébrités. Elle s’arrête en 1998, année de la généralisation des boîtiers numériques à l’agence.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Photojournalisme: le Visa d’or News remis à un photographe anonyme birman

Photojournalisme: le Visa d’or News remis à un photographe anonyme birman | DocPresseESJ | Scoop.it

La répression en Birmanie a été mis sous les projecteurs du festival international de photojournalisme Visa pour l’image. Un photographe birman, resté anonyme pour des raisons de sécurité, s’est vu décerner, samedi 4 septembre, à Perpignan le Visa d’or News, récompensant son travail sur la «révolution du printemps» en Birmanie.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«Sur le terrain, nous avons cessé de porter nos casques marqués “PRESS” quand nous nous sommes rendu compte que les militaires ciblaient les photographes»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

La 33e édition de Visa pour l’image débute samedi 

La 33e édition de Visa pour l’image débute samedi  | DocPresseESJ | Scoop.it

Le festival international de photojournalisme Visa pour l'image, l'un des plus importants évènements consacrés au photojournalisme dans le monde, expose à partir de samedi à Perpignan le travail de ceux qui, malgré les difficultés du métier, ont toujours la même soif d'être "témoins du monde".
A l'occasion du 10e anniversaire de la guerre en Syrie, une exposition met à l'honneur toute une génération de jeunes photographes syriens, qui n'avaient souvent aucun lien avec le journalisme et ont documenté le conflit au péril de leur vie.

DocPresseESJ's insight:

une double particularité cette année: parmi les quatre nominés au Visa d'or News, l'un expose de façon anonyme son travail sur les évènements en Birmanie, et un autre est décédé dans l'exercice de son métier.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Jean Ker, le roublard chasseur de scoops

Jean Ker, le roublard chasseur de scoops | DocPresseESJ | Scoop.it
Article réservé aux abonnés


L’ex-photographe de «Paris Match» a longtemps fait le métier en enquêteur canaille, de l’affaire Grégory au château de Fourniret.

DocPresseESJ's insight:

"Ker résume sa méthode en quelques principes: planquer pour être le premier («les gens ne donnent qu'une fois»), «faire le forcing», «avoir des couilles» et «ne jamais rien brader». Quant à la «meute» des concurrents, il s'agissait de «bien les fourrer»."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Covid-19: pourquoi les médias continuent-ils à illustrer leurs sujets avec des images de foules en extérieur?

Covid-19: pourquoi les médias continuent-ils à illustrer leurs sujets avec des images de foules en extérieur? | DocPresseESJ | Scoop.it
Depuis le début de la pandémie, les médias illustrent les risques liés au Covid par des photos de gens prenant le soleil sur la plage ou dans des parcs, alors que la plupart des contaminations se passent en lieux clos.
DocPresseESJ's insight:

"Dans beaucoup de médias, ce sont les rédacteurs qui choisissent les images qui accompagnent leurs papiers en ligne. Ils se servent donc dans des stocks dans lesquels ils ont plus de chance de trouver des photos d’extérieur que des images de dîners privés, d’entreprises qui ne télétravaillent pas, de cantines…"

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les photographes de la presse régionale en première ligne

Les photographes de la presse régionale en première ligne | DocPresseESJ | Scoop.it

En écho à l’agression subie en février à Reims par Christian Lantenois, photojournaliste de «L’Union», Pierre Le Masson, qui fête ses quarante-cinq ans de collaboration avec «La Voix du Nord», témoigne de la dégradation de leurs conditions de travail.

Article réservé aux abonnés

DocPresseESJ's insight:

"Les «photographes de province» débarquent sur ce qui n’est encore qu’une nouvelle de proximité et deviendra –peut-être, peut-être pas– un ­événement national. Ils interviennent alors que rien n’est décanté, quand leurs confrères parisiens, qui passent comme une ­deuxième lame, savent à peu près de quoi il retourne et viennent jouer des coudes."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Where the headlines are made: inside newsrooms around the world - in pictures

Where the headlines are made: inside newsrooms around the world - in pictures | DocPresseESJ | Scoop.it

Noel Bowler photographed some of the largest newsrooms across the world, exploring the physical spaces that house our modern press. With declining readership, reduced advertising and persistent questions about ‘truth’ and relevance of newspapers in the 21st century, the structures of print media are in a state of flux. 

DocPresseESJ's insight:

"This is a glimpse into the places that are separated by geography, culture and politics, yet linked by the commitment to informing an ever-more distracted public"

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les deepfakes, une «arme d’illusion massive»?

Les deepfakes, une «arme d’illusion massive»? | DocPresseESJ | Scoop.it

Deepfakes et autres montages trompeurs se répandent sur Internet, et ce sont même parfois les gouvernements qui les relaient. S’ils n’inquiètent pas les rédactions pour l’instant, ils pourraient représenter un défi pour les journalistes.

À l’instar de Factuel, le service de vérification de l’AFP ou des Observateurs, celui de France 24, c’est davantage la prolifération de ce qu’on appelle les shallow fakes ou cheap fakes qui préoccupe les journalistes du Monde.fr.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"L’hypothèse même de l’existence des deepfakes jette la suspicion sur l’ensemble des contenus audiovisuels d’information. Si je ne peux plus me fier à ce que je vois, comment croire à ce qui m’est présenté dans les médias?"

No comment yet.