DocPresseESJ
424.5K views | +39 today
Follow
DocPresseESJ
Panorama de presse du service Documentation de l'ESJ Lille - L'actualité du journalisme, de la presse et des médias.
Curated by DocPresseESJ
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le secret des sources face à la justice pénale

Le secret des sources face à la justice pénale | DocPresseESJ | Scoop.it

Garantie fondamentale de la liberté de la presse et du droit du public à l’information, le secret des sources journalistiques est protégé par la loi, en particulier dans le cadre d’une procédure pénale. Limité en cas d’«impératif prépondérant d’intérêt public», ce secret peut être menacé par la répression de certaines infractions commises par les sources des journalistes.

par Agnès Granchet

DocPresseESJ's insight:

"La tentative de perquisition au siège de Mediapart en février 2019 a relancé le débat sur les limites du régime juridique actuel de protection du secret des sources."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

La presse écrite part en guerre contre le pillage de ses contenus sur les réseaux sociaux, une Charte de traçabilité est en cours de signature au sein de l'APIG

La presse écrite part en guerre contre le pillage de ses contenus sur les réseaux sociaux, une Charte de traçabilité est en cours de signature au sein de l'APIG | DocPresseESJ | Scoop.it

A lire dans La Correspondance de la Presse du 13 janvier 2020 

 

Plusieurs quotidiens, dont La Montagne, Midi Libre et le JDD, souhaitent mettre fin à la reprise de leurs contenus payants publiés sur les réseaux sociaux via des captures d'écran, parfois le matin même de leur publication.

Liée à la notion de valeur des contenus, la question de la curation, pratique qui consiste pour les journalistes à monter un article en reprenant des informations de confrères, rejoint celle du "pillage".
Une Charte de la traçabilité de l'information sera publiée lorsque les trois-cents éditeurs membres de l'Alliance de la presse d'information générale (APIG) l'auront signée. Elle rappelle tout d'abord que lorsqu'une information d'un confrère est reprise, ce dernier doit être cité.

 

voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"On a parfois oublié de dire que la presse avait de la valeur, Google nous a refédérés sur cette question."

Stéphanie Girard Endrès's curator insight, January 15, 3:43 AM
Une initiative intéressante !
Marie CM's curator insight, January 25, 10:35 AM
Share your insight
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

La réforme de l'assurance chômage va-t-elle précariser davantage les pigistes?

La réforme de l'assurance chômage va-t-elle précariser davantage les pigistes? | DocPresseESJ | Scoop.it
A l'instar des salariés qui alternent les contrats courts et les périodes d'inactivité, les pigistes seront fortement pénalisés par les nouvelles règles d'indemnisation.
DocPresseESJ's insight:

«Pour tous ceux qui enchaînent des contrats courts, cette réforme restreint très fortement l’accès à l’assurance chômage, estime Sandrine Chesnel, coprésidente de l’association Profession: pigiste. Les journalistes pigistes seront touchés, mais comme tous les autres salariés précaires.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Pourquoi nous ne voulons pas que Google nous paie pour référencer nos articles

Pourquoi nous ne voulons pas que Google nous paie pour référencer nos articles | DocPresseESJ | Scoop.it
Nous ne voulons pas que Google nous paie pour enrichir les liens qu'il référence. Alors que les voix qui soutiennent cette redevance n'ont jamais été aussi fortes et médiatisées, Numerama a choisi d'expliquer les raisons pour lesquelles nous trouvons qu'elle est absurde.

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

Google a raison quand il dit qu’il ne faut pas se risquer à créer une relation commerciale pour le référencement naturel, qu’importe l’acteur avec qui il négocie: ce n’est pas son rôle, c’est celui des espaces publicitaires qui apparaissent avant les résultats.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le ton monte entre Google et les éditeurs de presse

Le ton monte entre Google et les éditeurs de presse | DocPresseESJ | Scoop.it
La loi instaurant un droit voisin au droit d'auteur pour la presse en ligne entre en vigueur le 24 octobre prochain. Google a fait savoir qu'il ne payerait pas les éditeurs pour l'indexation de leurs articles. Ceux-ci estiment qu'il bafoue la loi.

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

«Google place les médias devant un fait accompli: soit ils donnent au géant américain leur contenu gratuitement, soit ils seront fortement pénalisés par le moteur de recherche.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Dans les cuisines de l’investigation, par Pierre Péan

Dans les cuisines de l’investigation, par Pierre Péan | DocPresseESJ | Scoop.it

(accès abonnés)

Ils incarnent le contre-pouvoir: des journalistes qui enquêtent sur la corruption des puissants. Ces investigateurs font démissionner des ministres, trembler des conseillers, tomber des patrons — plus rarement. Mais les chantres de la transparence entretiennent toujours une zone d’ombre. Sur la manière dont ils travaillent, sur ce qui les oppose, sur ce qui les motive, le public ne sait rien. Pierre Péan, décédé le 25 juillet, jette sur les coulisses de l'investigation une lumière crue.

DocPresseESJ's insight:

"À quel moment et pourquoi les sources institutionnelles se tarissent-elles soudain, laissant le journaliste sans preuves? La réponse est en général assez simple: quand l'avancée de l'enquête ne met plus en cause un quidam remplaçable et corrompu, mais le système corrupteur lui-même."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le Parlement adopte définitivement l’instauration d’un «droit voisin» pour les éditeurs et agences de presse

Le Parlement adopte définitivement l’instauration d’un «droit voisin» pour les éditeurs et agences de presse | DocPresseESJ | Scoop.it

La France est le premier pays à transposer le «droit voisin» instauré par la directive européenne sur le droit d’auteur adoptée.

Les députés ont voté la proposition de loi donnant à la presse le droit de négocier avec les plates-formes comme Google, Facebook ou Twitter une rémunération pour l’utilisation d’extraits d’articles et de vidéos.

DocPresseESJ's insight:

"Quand ils auront fini leur négociation avec les plates-formes, les éditeurs devront encore en mener une dernière, cette fois avec leurs journalistes, qui doivent, selon la loi, toucher une partie de la rémunération."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Secret des affaires: 36 médias et associations saisissent la justice

Secret des affaires: 36 médias et associations saisissent la justice | DocPresseESJ | Scoop.it

Trente-six associations et médias ont saisi le tribunal administratif contre le secret des affaires, en appui d’un recours déposé par le journal «le Monde», « pour demander à la justice qu’elle protège la liberté de la presse».
Après s’être vu refuser la délivrance de documents relatifs aux dispositifs médicaux par la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) en vertu de la loi protégeant le secret des affaires, « le Monde » avait indiqué fin 2018 qu’il saisissait la justice.

DocPresseESJ's insight:

"Il s’agit de faire de ce procès, le procès de la société civile contre le secret des affaires pour défendre la liberté de la presse, le droit d’informer, le droit à être informé ainsi que le droit d’alerte."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Pourquoi Sibeth Ndiaye se trompe en disant que les journalistes sont des «justiciables comme les autres»

Pourquoi Sibeth Ndiaye se trompe en disant que les journalistes sont des «justiciables comme les autres» | DocPresseESJ | Scoop.it

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a justifié les convocations de journalistes par la DGSI en affirmant que ces derniers étaient «des justiciables comme les autres». Une déclaration qui a fait réagir les premiers intéressés et les spécialistes du droit.

DocPresseESJ's insight:

"Le journaliste a un rôle que les autres citoyens n’ont pas, c’est celui d’informer, de fournir une information de qualité. Pour cela, il doit bénéficier de règles dérogatoires, comme le droit de ne pas révéler ses sources à la justice."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les médias australiens poursuivis en marge de l'affaire George Pell

Les médias australiens poursuivis en marge de l'affaire George Pell | DocPresseESJ | Scoop.it
Ce sont des poursuites sans précédent qui secouent le paysage médiatique australien. 23 journalistes et 13 organes de presse sont convoqués devant la justice pour n’avoir pas respecté le blackout médiatique sur l’affaire George Pell, cardinal reconnu coupable de pédophilie. Ceux-ci sont accusés d’avoir enfreint l’ordonnance de suppression («suppression order») émise par un juge de Melbourne. Le dispositif légal, utilisé très souvent en Australie, interdit aux médias de couvrir certains procès, de mentionner leur existence et de commenter cette interdiction-même.
DocPresseESJ's insight:

«C’est absurde car la presse internationale avait déjà révélé l’affaire, et pourtant il n’y avait rien dans la presse australienne»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Bolloré perd une nouvelle fois face à France TV

Bolloré perd une nouvelle fois face à France TV | DocPresseESJ | Scoop.it

Est-ce la fin du feuilleton judiciaire pour Tristan Waleckx (81e promo ESJ Lille) et France Télévisions? Le service public et son journaliste ont été relaxés, une nouvelle fois, cet après-midi, par la Cour d’appel de Versailles.

DocPresseESJ's insight:

La Cour a retenu «le très grand sérieux», «l’absence d’animosité» et «la présentation prudente, objective et respectueuse du contradictoire» du reportage.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Qwant va rémunérer la presse française

Qwant va rémunérer la presse française | DocPresseESJ | Scoop.it

Le moteur de recherche indépendant français Qwant propose de verser dès à présent 5% des revenus web et news aux éditeurs de presse pour  les rémunérer, selon son patron Éric Léandri, qui propose aussi de créer un système décentralisé pour vérifier facilement à qui appartiennent les photos publiées en ligne.    
Le cofondateur et président de Qwant prend ainsi position sur la meilleure façon, selon lui, d'appliquer la réforme européenne  sur le droit d'auteur, adoptée fin mars par les eurodéputés.   

DocPresseESJ's insight:

Qwant pourrait ainsi verser environ 1 million d'euros aux éditeurs de presse en 2019, si ses résultats se révèlent à la hauteur de ses prévisions. «Si Google applique la même chose, il devra 150 à 200 millions par an à la presse française».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Qwant va rémunérer les éditeurs de presse pour l'indexation de leurs articles»

«Qwant va rémunérer les éditeurs de presse pour l'indexation de leurs articles» | DocPresseESJ | Scoop.it

Eric Léandri, le patron du challenger européen de Google, plaide en faveur de la directive européenne sur le droit d'auteur qui doit être votée la semaine prochaine car la presse et les autres éditeurs de contenus doivent être rémunérés. Sur ce point, Qwant (dont l'éditeur allemand Axel Springer est actionnaire) montrera l'exemple.

DocPresseESJ's insight:

"Nous proposons la mise en place d'une plate-forme publique libre, ouverte et open source dans laquelle les auteurs, les photographes, bref tous les acteurs déposeraient photographies, vidéos et textes."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Média, réseaux sociaux, GAFA... le décryptage des vœux à la presse d’Emmanuel Macron

Média, réseaux sociaux, GAFA... le décryptage des vœux à la presse d’Emmanuel Macron | DocPresseESJ | Scoop.it

Le chercheur spécialiste des médias Jean Marie Charon décrypte le rapport complexe d’Emmanuel Macron aux journalistes et aux réseaux sociaux.

DocPresseESJ's insight:

La loi de 1881 ne dessine pas l’espace d’une presse professionnelle, mais des conditions de la liberté d’expression. La loi de 1935 définit une profession ouverte, sans ordre professionnel, sans autorité, sans formation obligatoire. C’est le geste d’informer (fusse avec un Smartphone) qui définit le journalisme selon la loi de 1881, sans que celle de 1935 ait à redire.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Déontologie journalistique: et si le droit suffisait? 

Déontologie journalistique: et si le droit suffisait?  | DocPresseESJ | Scoop.it
La création lundi 2 décembre du Conseil de déontologie journalistique et de médiation suscite depuis quelques jours de vifs débats. Si des institutions comme le SNJ , y sont résolument favorables, d’autres – dont de nombreuses sociétés de journalistes – s’y opposent. L’Observatoire de la déontologie de l’information, qui travaille depuis des années sur ce projet, a répondu à ses détracteurs. D’un point de vue juridique, on peut se demander si le droit des médias,  très riche en France, ne suffirait pas à garantir un journalisme de qualité, quitte éventuellement à le faire évoluer. Voici l’analyse du professeur Emmanuel Derieux, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris 2), auteur de Droit des médias (Lextenso 2018, 8e éd.).
DocPresseESJ's insight:

"Si la déontologie journalistique ne s’est, jusqu’ici, pas véritablement développée en France, c’est probablement que le droit des médias, et particulièrement leur régime de responsabilité, y est abondant, dans les textes au moins."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le combat des éditeurs voisins de Google

Le combat des éditeurs voisins de Google | DocPresseESJ | Scoop.it
Les éditeurs de presse attaquent le géant auprès de l’Autorité de la concurrence pour abus de position dominante. Comme Facebook, le moteur de recherche se refuse à verser aux journaux une rémunération sous forme de droits voisins.

 

Voir aussi

Les droits voisins sont une chimère: place à une régulation ambitieuse (Spill, 
1er octobre 2019)

DocPresseESJ's insight:

"Il faut diversifier l’accès à l’information comme l’a compris Springer en s’alliant avec Samsung sur Upday. Diversifiez les entrées vers vos sites et le poids de Google devrait baisser mécaniquement!"

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Le droit voisin, quèsaco?

Le droit voisin, quèsaco? | DocPresseESJ | Scoop.it
Depuis un mois, Google et la presse française s'affrontent sur l'application du «droit voisin», qui entrera en vigueur jeudi 24 octobre en France. Que prévoit ce droit, et pourquoi les nouvelles règles que Google a commencé à déployer, pour s'y adapter, lui valent-elles l'ire de la presse et du gouvernement?

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

"Le responsable de l'information chez Google, Richard Gingras, a expliqué que son groupe refusait par principe de payer les éditeurs de presse pour leurs contenus. À la place, il fait valoir l'énorme trafic que Google apporte aux sites de presse, ainsi que ses nombreux outils mis gratuitement à disposition des journalistes et son fonds de soutien à l'innovation dans les médias."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Google refuse de payer les éditeurs de presse

Google refuse de payer les éditeurs de presse | DocPresseESJ | Scoop.it

Le moteur de recherche n'affichera bientôt des extraits et images d'articles de presse dans ses résultats en France que si les éditeurs le demandent… mais sans les rémunérer. Le groupe se met ainsi en conformité a minima avec la nouvelle loi française sur les droits d'auteur,  instaurant notamment un «droit voisin» au profit des éditeurs de presse et agences.

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

Fin octobre, il ne sera ainsi plus possible à Google d'afficher de courts extraits d'articles ou de vidéos sans accord de l'éditeur.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Copyright: la dernière bataille de l’Internet gratuit

Copyright: la dernière bataille de l’Internet gratuit | DocPresseESJ | Scoop.it

(Réservé aux abonnés)

«Désastre» pour les uns, «victoire» pour les autres: la directive sur les droits d’auteur divise les acteurs de l’industrie culturelle et ceux du numérique. Mais tous s’accordent sur le fait qu’elle change le visage du Web, dont la gratuité des contenus est un des fondements.

DocPresseESJ's insight:

La France est devenue le premier pays à se doter d’un «droit voisin» pour la presse afin que les agrégateurs d’actualité sur Internet, comme Google News ou Yahoo! Actualités, rémunèrent les éditeurs de presse et les agences lorsqu’ils utilisent les articles, les dépêches, les photos et les vidéos des journalistes.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Sauvegarder la loi de 1881 sur la presse

Sauvegarder la loi de 1881 sur la presse | DocPresseESJ | Scoop.it

La proposition de Nicole Belloubet de sortir l’injure et la diffamation de la loi de 1881 part sans doute d’une bonne intention: pour parvenir à mieux réprimer la haine sur Internet, la garde des sceaux s’est demandé s’il ne serait pas judicieux de rattacher ces deux délits au droit pénal commun, et non plus à la loi sur la presse, pour juger rapidement les récidivistes en comparution immédiate, et sans formalisme excessif.

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

«Sortir la diffamation de la loi de 1881 reviendrait (...) à remettre en cause le principe fondamental de ce texte selon lequel, en matière d'expression, la liberté est le principe et le traitement pénal son exception»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Il faut toucher à la loi de 1881 sur la liberté de la presse avec énormément de prudence»

«Il faut toucher à la loi de 1881 sur la liberté de la presse avec énormément de prudence» | DocPresseESJ | Scoop.it

Vice-procureur de Lille et secrétaire général du Syndicat de la magistrature, Vincent Charmoillaux réagit à la polémique soulevée par une éventuelle modification de la loi de 1881 consistant à extraire l’injure et la diffamation du droit de la presse et de les inclure dans le droit pénal commun.

 

Voir aussi 

Discours haineux: la loi de 1881 n’est pas le problème, mais la solution (Par Basile Ader, Libération, 18 juin 2019)

DocPresseESJ's insight:

"n’importe qui pourra en profiter pour entamer des procédures en diffamation contre tout ce qui ne lui plaît pas. Si on affaiblit la liberté d’expression en abaissant le niveau de garanties présent dans la loi de 1881, on facilite la tâche à tous ceux qui veulent faire taire les journalistes."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les questions que pose l’interdiction d’exercer pour le journaliste Gaspard Glanz

Les questions que pose l’interdiction d’exercer pour le journaliste Gaspard Glanz | DocPresseESJ | Scoop.it
Après sa garde à vue, le reporter indépendant s’est vu imposer un strict contrôle judiciaire.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Fondateur de la société de production Taranis News, qu’il définit comme «un média de “street journalism”», Gaspard Glanz s’est notamment fait connaître par ses images d’immersion dans les mouvements sociaux.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Liberté de la presse: Challenges contre Conforama, la suite…

Liberté de la presse: Challenges contre Conforama, la suite… | DocPresseESJ | Scoop.it

Le magazine économique Challenges a espéré lundi que la liberté d'informer prévaudrait, lors du procès en appel qui l'opposera jeudi à l'enseigne d'ameublement Conforama, laquelle l'avait fait condamner début 2018 pour avoir publié des informations à propos d'une procédure confidentielle.   

"La liberté de la presse est une chose indispensable en démocratie", a déclaré à des journalistes Claude Perdriel, président du groupe de presse qui édite l'hebdomadaire économique.

 

Voir aussi Le magazine Challenges obtient gain de cause face à Conforama (Les echos, 6 juin 2019)

DocPresseESJ's insight:

"pour la presse économique, c'est particulièrement important, alors qu'un glacis est en train de se former avec la loi sur le secret des affaires", a estimé Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire, pour qui cette affaire est comparable aux "procédures-baillon" initiées par certaines entreprises pour décourager les journalistes d'enquêter sur elles.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Antoine de Tarlé: «Il faut réguler les plates-formes numériques en s’inspirant de la loi de 1881»

Antoine de Tarlé: «Il faut réguler les plates-formes numériques en s’inspirant de la loi de 1881» | DocPresseESJ | Scoop.it

Dans un essai dense et interpellant, intitulé «La fin du journalisme ?», le spécialiste des médias Antoine de Tarlé dépeint une démocratie menacée par une révolution numérique sans contrôle. Il propose aussi des pistes de réflexion, dont celle de soumettre les plates-formes à la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

DocPresseESJ's insight:

"Il y a un gros effort d’éducation du public à faire, et notamment des jeunes dans le cadre des établissements scolaires pour développer l’esprit critique."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Carlo Perrone: «la directive sur le droit d'auteur est une opportunité historique»

Carlo Perrone: «la directive sur le droit d'auteur est une opportunité historique» | DocPresseESJ | Scoop.it
Pour Carlo Perrone, président de l'Association européenne des éditeurs de quotidiens (ENPA), la directive qui doit créer un droit voisin pour les éditeurs en cas d'utilisation commerciale de leurs contenus doit faire évoluer des rapports de force qui étaient déséquilibrés. Le texte va être soumis aux députés européens pour un ultime vote ce mardi.
DocPresseESJ's insight:

"Dans le passé, quand on copiait un livre ou un journal, le coût de la technologie nécessaire pour la copie de masse protégeait de tout abus. Pour diffuser un journal, il fallait acheter une imprimerie."

No comment yet.