Utiliser un pseudo sur Facebook n’est pas suffisant pour protéger sa vie privée | Détective privé Nice Cannes | Scoop.it
Une ex-collaboratrice parlementaire avait attaqué Mediapart pour un article épinglant sa proximité avec l’extrême droite. Seulement, nos confrères s’étaient contentés de glaner des éléments accessibles sur son compte Facebook, ouvert sous pseudonyme. Saisie, la Cour d’appel de Paris a confirmé le jugement de première instance.