Après avoir ouvert une enquête à l’encontre de TripAdvisor en mai dernier, l’Autorité de la concurrence italienne vient d’infliger une amende administrative de 500 000 euros à l’entreprise américaine. En cause, les commentaires laissés sur le célèbre site d’avis (restaurants, hôtels...), qui sont présentés comme fiables alors que ce n’est pas toujours le cas.