Si Google a fait grand bruit autour de la faille Poodle qui affecte SSL 3.0, les développeurs du projet OpenSSL n’en font pourtant pas leur priorité dans la série de correctifs dévoilés hier. L’accent est au contraire mis sur 2 autres failles pouvant provoquer des crashs de la machine.