Tunisie: Situation paradoxale au nord-ouest, où soif et abondance d'eau se côtoient! | CIHEAM Press Review | Scoop.it

A Fernana, petit village magnifique de la région de Jendouba (nord-ouest de la Tunisie), les centaines de sources d’eau naturelles et artificielles (sources, barrages, lacs) rendent difficile à croire les chiffres des Nations unies sur la pénurie d’eau en Tunisie. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Tunisie se trouve sous le seuil de stress hydrique avec 450 mètres cubes d’eau par an et par habitant. Le pays dispose, cependant, d’une riche infrastructure hydraulique avec plus de 37 barrages (capacité totale de 2,5 Km3), 230 barrages collinaires, 950 lacs collinaires et 138 000 puits fonctionnels depuis 2017, selon Fanack water.com.