Forêt, Bois, Milieux naturels : Interactions Enseignement supérieur - Organisations - Recherche
5.7K views | +1 today
Forêt, Bois, Milieux naturels : Interactions Enseignement supérieur - Organisations - Recherche
Veille sur les interactions entre l'enseignement supérieur, la recherche scientifique et les organisations (insertion professionnelle, innovations, valorisation de la recherche, vulgarisation...) en France et à l'étranger, dans la thématique Forêt - Bois - Milieux naturels. Informations sélectionnées par AgroParisTech - campus de Nancy
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by AgroParisTech Documentation Nancy from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Installation du comité pour la stratégie nationale de l'enseignement supérieur

"Composé de 25 personnalités qualifiées, le comité pour la stratégie de l'enseignement supérieur a pour mission de contribuer à l‘élaboration de la stratégie nationale de l'enseignement supérieur en élaborant des priorités stratégiques et des propositions innovantes. Les résultats de cette concertation sont attendus dès juin 2014."


Via ESR_Info
No comment yet.
Rescooped by AgroParisTech Documentation Nancy from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Etude des mécanismes internes d’allocation des moyens en crédits et en emplois dans les universités - Rapport n° 2012-041, avril 2012

Ça nous avait échappé, mais ça énonce sans complexe tout ce qu’on n’avait jamais osé trouver écrit noir sur blanc concernant la gestion des troupes par les moyens (et les DRH). (...) - Sauvons l'Université !, 08/01/2014

 

 


Via ESR_Info
Gilbert C FAURE's comment, January 14, 2014 8:43 AM
impressionant quand on est un enseignant-chercheur, donc utilisateur final ou plutôt producteur initial d'enseignement et de recherche!
Rescooped by AgroParisTech Documentation Nancy from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Masters : choc de simplification

"D’après G. Fioraso, les offres de formations des universités sont trop foisonnantes. Après avoir travaillé sur les licences et imposé une nomenclature nationale (pour un cadre national des formations), la ministre s’occupe actuellement de la réduction du nombre de masters. L’objectif est de faire passer les 5000 intitulés actuels (1841 mentions, 5806 spécialités) à 246. Les objectifs sont multiples, d’après ce que je peux lire ici et là sur la toile : rendre les diplômes plus lisibles pour les étudiants et pour les employeurs, une meilleure stabilité dans le temps des intitulés des formations, faire des économies en mutualisant certains enseignements, … "


Via ESR_Info
No comment yet.