Agroforesterie
577 views | +0 today
Follow
 
Scooped by de Kerhor Yannick
onto Agroforesterie
Scoop.it!

Le retour au Saltus (2/2)

Le retour au Saltus (2/2) | Agroforesterie | Scoop.it
Recréer un système agronomique artificiel : ager/saltus/silva   Cette hyper fertilité (matières organiques, minéraux, associations microbiennes et fongiques) présente sur place est conditionnée...
more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

La permaculture, une vision des sociétés de demain – Journal d’un jeune écologiste –

La permaculture, une vision des sociétés de demain – Journal d’un jeune écologiste – | Agroforesterie | Scoop.it
https://journaldunjeuneecologiste.wordpress.com/2018/03/11/la-permaculture-une-vision-des-societes-de-demain/ La permaculture, une vision des sociétés de demain Voir tous les articles par Piero Amand La permaculture, c’est une philosophie née dans les années 70 en Australie, dont les pères fondateurs sont le biologiste Bill Mollison et son élève David Holmgren, et remise sous le feu des projecteurs avec le mouvement de la Transition. De l’expression anglaise « permanent agriculture« , elle est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (habitats humains ou systèmes agricoles par exemple) en s’inspirant de la nature. La permaculture se base d’abord sur l’observation des écosystèmes naturels, et peut s’appliquer à la fois à des sociétés humaines et à des paysages, pour les rendre plus productifs, plus esthétiques, tout en permettant de fournir moins d’énergie et de travail. Plus qu’une technique agricole, c’est une nouvelle vision pour les sociétés de demain, qui seront confrontées aux effets du changement climatique, de la perte de la biodiversité, et aux pénuries de pétrole bon marché qui annoncent une descente énergétique, voire un effondrement des sociétés industrielles. Ce n’est donc pas une nouvelle mode de « bobo-écolo », mais une véritable conception de l’avenir ancrée dans la réalité des ressources et des crises qui découlent de notre modèle économique productiviste et consumériste. L’éthique de la permaculture L’éthique, ce sont les principes moraux qui guident nos actions vers le bon et le bien, et nous éloignent du mauvais et du mal. La permaculture a ses propres principes éthiques, à comprendre et à respecter avant d’attraper sa bêche… Prendre soin de la Terre, Prendre soin des Humains, Accepter les limites de la planète, Partager l’abondance C’est donc une philosophie clairement écologiste, qui met l’accent sur le partage, la sobriété, et le respect du vivant. On pourrait considérer la permaculture comme le fer de lance d’une révolution dans notre rapport à la nature, tout comme une nouvelle manière de vivre de manière résiliente dans un monde qui va dans le mur. Des principes universels Théorisés par David Holmgren et Bill Mollison, les 12 principes de la permaculture sont les fondamentaux de cette philosophie, applicables partout, à des sociétés humaines, rurales ou urbaines et dans des espaces de culture. Observer et interagir : observer le milieu et en tirer le meilleur. Collecter et stocker l’énergie : se passer des énergies fossiles, et utiliser au mieux l’énergie et les ressources fournies naturellement et localement. Obtenir une production : produire un maximum sur l’espace disponible et le rendre autonome. Appliquer l’autorégulation et accepter la rétroaction : transformer le problème en solution, et être attentif aux signaux du milieu. Utiliser les ressources et les services renouvelables : utiliser de manière soutenable les ressources du territoire et en tirer le meilleur (bois de chauffage, plantes médicinales,…) Ne pas produire de déchets : dans la nature il n’y a pas de déchets, tout comme dans un jardin en permaculture. Les limaces et escargots nourrissent les hérissons et les canards, les herbes fauchées servent de couvre-sol,… Partir des structures d’ensemble pour arriver aux détails : l’approche permaculturelle est une vision globale qui s’intéresse au fonctionnement des systèmes dans leur ensemble au lieu de considérer chaque élément séparément. Intégrer plutôt que séparer : favoriser la coopération plutôt que la compétition, et créer des interactions positives entre les éléments du système (combinaisons de plantes, déjections animales pour amender le sol,…). Préférer les solutions lentes, à petite échelle : comme le dit le slogan écologiste, « penser global, agir local« . Commencer sur de petites parcelles et être patient. Utiliser et valoriser la diversité : la diversité des espèces et des éléments d’un territoire favorisera sa résilience et son adaptation aux aléas climatiques, aux maladies, etc. De plus, la diversité est source de richesse et de solutions adaptées. Valoriser les interfaces et les bordures : valoriser le moindre mètre carré. Répondre au changement de manière créative : accompagner le changement et l’utiliser comme une opportunité pour s’adapter, et en tirer les leçons. La permaculture au jardin : quelques techniques La permaculture touche de nombreux domaines : habitat, eau, énergie, agriculture,… mais surtout la production alimentaire. Il est possible d’intégrer la permaculture dans un changement à grande échelle d’une exploitation agricole, mais cela s’accompagne souvent d’autres approches, telles que l’agriculture biologique, la polyculture, le bio intensif, ou encore l’agrofresterie. La plupart du temps, la permaculture est expérimentée dans un jardin et au potager. Le design En premier lieu, il est essentiel de concevoir un plan et une étude du paysage que l’on veut transformer, et se fixer des objectifs clairs, que l’on est sur de pouvoir respecter. Chaque élément doit être placé de manière réfléchie, dans une vision globale du projet, en tenant compte de ses besoins, des combinaisons possibles avec d’autres éléments, de l’énergie et du temps qu’il est nécessaire d’y consacrer. N’oubliez pas : commencer petit ! Photo prise lors de ma visite à la Ferme du Bec Hellouin, en Normandie, e septembre 2016 Les combinaisons bénéfiques Favorisez la coopération entre les plantes et les éléments du potager. Chaque espèce animale ou végétale a des atouts qu’il faut mettre en valeur, et des relations bénéfiques peuvent se tisser entre certains éléments. Prenons l’exemple des trois sœurs, utilisées depuis longtemps par les mayas et qui a fait ses preuves : courges, haricots et mais sont cultivés ensemble et mutualisent leurs forces. Chaque élément prend ses nutriments à des profondeurs différentes dans le sous-sol, et certaines plantes fertilisent même leurs collègues. Le maïs va pousser et servir de tuteur aux haricots, la courge, quant à elle, va couvrir le sol avec ses grandes feuilles, stopper l’évaporation et donc retenir l’humidité. Nous aurons donc une triple coopération et récolte sur un même espace. Les buttes de cultures Il en existe plusieurs sortes, que je ne détaillerai pas ici. Mais elles ont toutes des avantages et des inconvénients, et elles sont même parfois inutiles dans certains cas. Voici quand même quelques avantages : Plus d’espace disponible pour cultiver, pour la même emprise au sol, Une quantité de substrat augmentée pour un développement plus important du système racinaire et par incidence une meilleure production, Moins d’effort pour le jardinier qui se baisse moins, l’eau ne stagne pas dans la butte, La température du substrat est améliorée car le soleil la réchauffe plus facilement et plus rapidement… Voici 2 exemples de buttes souvent utilisées : Le jardinage bio-intensif Le jardinage bio-intensif est de plus en plus utilisé par les permaculteurs notamment dans les petits espaces. Il s’agit de préparer la terre par un double-bêchage, soit environ 60 cm, ce qui permet d’aérer fortement le sol, et de permettre aux racines de s’implanter très profondément dans celui-ci. Il faut savoir qu’une racine de Laitue peut descendre à -60cm ! Les semis et plantations seront installés très serrés avec cette méthode, de manière à vraiment intensifier le rapport rendement/espace et pour créer un couvre-sol vivant. Pour cela le sol devra être enrichi en nutriments régulièrement et la recette miracle est un compost bien réalisé. Le compost Le compost est un élément fondamental dans tout potager, surtout en permaculture. Ce compost devra être bien équilibré, composé de : une couche de matériaux azotés (verdure), une couche de matériaux carbonés, un peu de terre, des minéraux, ou plantes qui en apportent : algues, consoude, ortie, os brulés, coquilles d’œufs broyées,… du fumier de vache, de cheval, de la fiente de poule etc… éventuellement un peu de cendres pour sa teneur en potasse, mais avec modération Plus les apports dans le compost seront diversifiés, plus les plantes seront renforcées contre les agressions. Sans oublier d’apporter la matière principale à la réussite du compost, beaucoup d’eau ! Veillez également à ce que l’humidité et la température reste constante (pas plus de 55°C, le compost perdra sinon beaucoup de carbone et donc de sol dans la réaction). Le mulch Aussi appelé couvre-sol, couvert végétal, ou encore paillage, c’est une des clés pour réussir un jardin en permaculture. Cela consiste à couvrir les sol avec de la paille, des herbes, des feuille, du carton, du bois fragmenté,… Car dans la nature, le sol n’est jamais nu ! Ce mulch, déposé sur la terre, entre les cultures et lors des périodes creuses, va permettre plusieurs choses : Conserver l’humidité du sol Le protéger des fortes pluies et de l’érosion Nourrir sa fertilité avec l’aide des micro-organismes et des vers Couper l’arrivée de la lumière Diminuer l’invasion des cultures par des indésirables (ou « mauvaises herbes ») Pour aller plus loin… Permaculture, de David Holmgren, éditions Rue de l’échiquier. » Dans Permaculture, désormais le livre de référence sur le sujet, David Holmgren théorise et illustre concrètement douze principes sur lesquels s’appuyer pour concevoir un mode de vie soutenable et s’adapter à la « descente énergétique ». » Résumé : Comment vivre dans le respect des limites et des ressources de la nature ? Alors que la production mondiale de pétrole a atteint son maximum et que c’en est désormais fini de l’énergie fossile bon marché, la permaculture constitue une réponse pragmatique aux enjeux de notre époque. Elle utilise la pensée systémique pour « élaborer en toute conscience des paysages qui imitent les schémas et les relations observés dans la nature et fournissent en abondance nourriture, fibres et énergie afin de subvenir aux besoins locaux ». En moins de quatre décennies, la permaculture est devenue un mouvement mondial, apportant une contribution pratique au débat sur la soutenabilité. Dans Permaculture, désormais le livre de référence sur le sujet, David Holmgren théorise et illustre concrètement 12 principes sur lesquels s’appuyer pour concevoir un mode de vie soutenable et s’adapter à la « descente énergétique ». 2. Introduction à la Permaculture, de Bill Mollison, éditions Passerelle Eco » La permaculture est une philosophie et une approche de l’usage de la terre visant la conception de lieux de vie et d’activités écologiquement soutenables. En s’inspirant des écosystèmes naturels, la permaculture établit des interactions favorables entre les composantes des sites dont elle conçoit l’aménagement : les humains et leurs besoins, le territoire et ses caractéristiques, les plantes annuelles et pérennes qui y poussent, les animaux, les sols, les microclimats, l’eau, etc. En connectant ces éléments, elle forme des associations productives, résilientes et aussi autonomes que possible. » Ce livre présente : L’analyse efficace d’un site, les méthodes de planification et de conception en permaculture. L’emplacement de la maison et son plan, sous climats tempérés, secs et tropicaux. La permaculture urbaine : dessins de jardins, accès à la terre et systèmes de financement communautaires. L’usage des clôtures, des treillis, des serres et ombrières en allant au plus économe. Les systèmes fourragers pour les cochons et les poules ; culture mixte d’arbres & prairies pour les troupeaux. Les vergers & forêts cultivées sous climats tempérés, secs et tropicaux. Les jardins en permaculture : techniques et conceptions économes en énergie. La céation de microclimats autour de la maison & du jardin. Une importante liste d’espèces végétales sélectionnées, détail leur tolérance au climat, leur taille & leurs usages. Un site spécialisé dans la permaculture, qui donne pleins de bons conseils : https://www.permaculturedesign.fr
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

» La permaculture, toute une philosophie

» La permaculture, toute une philosophie | Agroforesterie | Scoop.it
GRAND ENTRETIEN : Comment vivre autrement ? Éternelle question aussi philosophique que politique. Parmi les réponses contemporaines, la permaculture. Une manière différente d'habiter la terre, qui bouleverse autant la culture des légumes que notre rapport à l'autre.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

La ferme en permaculture de Ben Falk aux Etats-Unis : autonomie et résilience

La ferme en permaculture de Ben Falk aux Etats-Unis : autonomie et résilience | Agroforesterie | Scoop.it
Recherchant autonomie et durabilité, Ben Falk a créé, il y a 13 ans, une ferme en permaculture devenue aujourd’hui luxuriante dans une région pourtant peu fertile des États-Unis.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Les petites parcelles agricoles favorisent l'abondance des pollinisateurs

Les petites parcelles agricoles favorisent l'abondance des pollinisateurs | Agroforesterie | Scoop.it
Les petites parcelles agricoles favorisent l'abondance des pollinisateurs Fanny Rousset, journaliste Rédactrice © Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [30662] / utilisation du flux d'actualité. Vidéo sur le même thème L'agroforesterie appliquée à la viticulture, ça marche ! Didier Barral, vigneron bio à Lentheric (Hérault) a opté pour un système de polyculture-élevage. Il a délimité ses vignes de haies pour lutter contre l'érosion des sols, protéger la biodiversité et la zone de captage d'eau. - 11/02/2015
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

L'UE autorise les agriculteurs bio à vendre leurs propres semences

L'UE autorise les agriculteurs bio à vendre leurs propres semences | Agroforesterie | Scoop.it
Les eurodéputés ont voté une nouvelle législation qui autorise les agriculteurs bios à vendre leurs propres semences. Jusqu'ici, seules les espèces figurant dans le cahier officiel pouvaient être commercialisées.
de Kerhor Yannick's insight:

En 2021...

more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Biodiversité : Le monde paysan en première ligne

Biodiversité : Le monde paysan en première ligne | Agroforesterie | Scoop.it
Permaculture, agroforesterie… En France, des agriculteurs ont fait le pari d'adopter des méthodes plus respectueuses de la nature et de ses cycles, pour régénérer la biodiversité. Des pionniers qui pavent la route de l'agriculture de demain.
more...
No comment yet.
Rescooped by de Kerhor Yannick from Agriculture et Alimentation méditerranéenne durable
Scoop.it!

Rapport 2018 du HLPE : Nutrition et systèmes alimentaires - FAO

Rapport 2018 du HLPE : Nutrition et systèmes alimentaires - FAO | Agroforesterie | Scoop.it

À sa quarante-deuxième session, en octobre 2015, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a demandé au Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) de préparer un rapport sur le thème Nutrition et systèmes alimentaires en vue de le présenter à la quarante-quatrième session du Comité en octobre 2017. Ce sujet présente un grand intérêt du point de vue des objectifs de développement durable (ODD), de la mise en oeuvre de la Déclaration de Rome sur la nutrition adoptée en 2014, de la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition qui a été lancée par la suite, et de la concrétisation du droit à une alimentation adéquate. Le présent rapport vise un double objectif: i) analyser quelle est l’influence des systèmes alimentaires sur les modes d’alimentation et les résultats nutritionnels; et ii) mettre en avant des politiques et programmes efficaces qui pourraient façonner les systèmes alimentaires, contribuer à améliorer la nutrition et promouvoir des modes de production, de distribution et de consommation alimentaires durables, qui protègent le droit à une alimentation adéquate pour tous. De courtes études de cas sont proposées pour illustrer la grande variété des expériences pratiques dans divers contextes. Par ailleurs, le rapport dresse une série de recommandations concrètes destinées aux États et autres parties prenantes en vue de fournir des orientations quant à la mobilisation du CSA au service de la nutrition et à la contribution du Comité à la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition (2016-2025).


Via CIHEAM News
de Kerhor Yannick's insight:

Les analyses macro de cette étude pointent elles aussi sur l'épuisement de la biodiversité et ses conséquences ultimes

more...
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

UP Magazine - L'agroécologie peut nourrir le monde

UP Magazine - L'agroécologie peut nourrir le monde | Agroforesterie | Scoop.it
Alors que se tient actuellement à Rome le 2e symposium international consacré par la FAO à l’agro-écologie au service des objectifs du développement durable (ODD), l’ONU annonce que l’agro-écologie pourrait être l’une des solutions pour répondre aux défis à venir de l’humanité : nourrir et sauver la planète. Pour satisfaire les besoins alimentaires et économiques des communautés rurales et urbaines en croissance, répondre à des consommateurs de plus en plus exigeants, préserver les ressources naturelles et s’adapter au changement climatique, il devient urgent de produire différemment.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

24 Plantes Comestibles Faciles à Reconnaître.

24 Plantes Comestibles Faciles à Reconnaître. | Agroforesterie | Scoop.it
Savez-vous que certaines plantes sauvages sont comestibles ?Qu'elles poussent dans votre jardin, sur les bords d'un chemin ou dans la forêt, ces plantes existent depuis l'aube des temps.&nb
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Les incroyables bienfaits de l’huile de nigelle - rusty james news

Les incroyables bienfaits de l’huile de nigelle - rusty james news | Agroforesterie | Scoop.it
L’huile de nigelle provient de graines noires (nom scientifique: Nigella sativa) qui ont des bienfaits étonnamment incroyable
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Interview de Leentje Van Doorslaer, responsable de campagne « Semences Sans Frontières » chez Kokopelli

Interview de Leentje Van Doorslaer, responsable de campagne « Semences Sans Frontières » chez Kokopelli | Agroforesterie | Scoop.it
Leentje, responsable de la campagne "Semences sans frontière" de l'association Kokopelli nous explique ici l'importance et le but de ce programme.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Numérisation : les Maisons des semences (...)

Numérisation : les Maisons des semences (...) | Agroforesterie | Scoop.it
Les maisons des semences paysannes (MSP) sont de plus en plus nombreuses dans les territoires. Pour gérer les nombreuses (...)
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Agriculture bio, permaculture, agroécologie… Quelles différences ?

Agriculture bio, permaculture, agroécologie… Quelles différences ? | Agroforesterie | Scoop.it
L'agriculture biologique L'agriculture biologique garantit que le mode de production est respectueux de l'environnement et du bien-être animal.  Les produits issus de l'agriculture biologique portent le logo officiel européen " l'Eurofeuille ", et parfois le logo AB français, qui prouvent le respect du cahier des charges : 
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Il était temps : l'Union européenne autorise les agriculteurs bio à vendre leurs semences

Il était temps : l'Union européenne autorise les agriculteurs bio à vendre leurs semences | Agroforesterie | Scoop.it
L'histoire de la petite graine avant qu'elle arrive dans nos assiettes. ...
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Entretien avec Steve Read, « le génie de la permaculture » -

Entretien avec Steve Read, « le génie de la permaculture » - | Agroforesterie | Scoop.it
Les éditions de Terran viennent d'éditer le premier livre de Steve Read intitulé « le génie de la Permaculture ». ...
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Les semences traditionnelles enfin en vente et échange libre

Les semences traditionnelles enfin en vente et échange libre | Agroforesterie | Scoop.it
C'est une victoire immense pour le vivant : la loi Egalim a été adoptée le 2 octobre à l'Assemblée nationale. On peut désormais donner, échanger ou vendre librement des semences traditionnelles non inscrites au catalogue officiel, mettant ainsi fin à l'interdiction qui classait ces semences...
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

La vie néopaysanne, mode d'emploi - Libération

La vie néopaysanne, mode d'emploi - Libération | Agroforesterie | Scoop.it
Plusieurs associations aident les urbains en quête de retour à la terre à concrétiser leur projet de ferme écologique. Mais les possibilités ne se limitent pas aux micro-fermes en permaculture, et il reste à créer des ponts avec les paysans déjà installés.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Tout savoir sur les semences : menaces, résistances et avenir

Tout savoir sur les semences : menaces, résistances et avenir | Agroforesterie | Scoop.it
« Les semences en questions », de Catherine Flohic, analyse les véritables enjeux de l’agriculture, du développement des biotechnologies et des semences, l’essor du bio et l’économie, et la santé et le plaisir du bien manger.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Semences paysannes : les députés souhaitent autoriser les échanges commerciaux

Semences paysannes : les députés souhaitent autoriser les échanges commerciaux | Agroforesterie | Scoop.it
En commission Développement durable, dans le cadre de l'examen du projet de loi agricole le 29 mars, les députés ont adopté un amendement visant à rétablir les possibilités de cession à titre onéreux des variétés de semences relevant du domaine publ...
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

La permaculture, ça n'est pas que du jardinage

La permaculture, ça n'est pas que du jardinage | Agroforesterie | Scoop.it
Une personne qui va sérieusement commencer à la pratiquer, va très vite comprendre que la permaculture est bien plus qu’une simple approche de jardinage.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Comment enrichir naturellement la terre de votre jardin

Comment enrichir naturellement la terre de votre jardin | Agroforesterie | Scoop.it
Le sol en permaculture, du docteur en agronomie Blaise Leclerc, donne quelques pistes pour enrichir son sol avant de cultiver
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Les oiseaux disparaissent de nos campagnes à une «vitesse vertigineuse» - Libération

Les oiseaux disparaissent de nos campagnes à une «vitesse vertigineuse» - Libération | Agroforesterie | Scoop.it
Les populations d'oiseaux des campagnes françaises ont chuté d’un tiers en quinze ans, alertent des chercheurs du Muséum national d'histoire naturelle et du CNRS. En cause : l'agriculture intensive et les pesticides.
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Semences paysannes : les députés souhaitent autoriser les échanges commerciaux

Semences paysannes : les députés souhaitent autoriser les échanges commerciaux | Agroforesterie | Scoop.it
En commission Développement durable, dans le cadre de l'examen du projet de loi agricole le 29 mars, les députés ont adopté un amendement visant à rétablir les possibilités de cession à titre onéreux des variétés de semences relevant du domain
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

En Belgique, ces retraités défendent la permaculture depuis près de 50 ans

L’association les Fraternités Ouvrières à Mouscron dispense depuis les années 1970 des cours de jardinage naturel et possède depuis 2015 sa propre chaîn
more...
No comment yet.
Scooped by de Kerhor Yannick
Scoop.it!

Forte baisse des oiseaux des campagnes : alouette, perdrix...

Forte baisse des oiseaux des campagnes : alouette, perdrix... | Agroforesterie | Scoop.it
Les oiseaux vivant en milieu agricole disparaissent à une « vitesse vertigineuse » en France, avec des populations qui se sont en moyenne réduites d'un tiers en 15 ans, alertent mardi le CNRS et le Museum d'histoire naturelle.
more...
No comment yet.