« Enseignants et élèves donnent le meilleur d’eux-mêmes » | L'actualité de la politique de la ville | Scoop.it

Le concours national « La Flamme de l’égalité » a déjà sept ans. Conçu sur le modèle du plus connu Concours national de la Résistance et de la déportation, il invite élèves et enseignants ou enseignantes du primaire et du secondaire à mener un projet sur l’histoire de l’esclavage et des traites et leurs héritages contemporains, afin de construire une mémoire partagée sur ces sujets. Son président, l’historien Benoit Falaize, nous en présente le fonctionnement et les enjeux.