Web et immobilier ?
30 views | +0 today
Follow
Web et immobilier ?
Veille sur l'évolution de l'immobilier sur le web
Curated by Cyril_Belaich
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Cyril_Belaich from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Conseils pour investir dans l’immobilier

Conseils pour investir dans l’immobilier | Web et immobilier ? | Scoop.it

On dit souvent que « la pierre » est le placement préféré des Français et, qu’il s’agisse de la résidence principale, de la résidence secondaire ou d’un investissement à but locatif, l’immobilier constitue souvent le socle du patrimoine des ménages.

 

Dans cette rubrique, nous nous intéresserons particulièrement aux investissements à but locatif, sous toutes leurs formes.

 

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

 

La revalorisation du patrimoine

La croissance démographique, le solde migratoire, l’augmentation du nombre de familles monoparentales et la destruction des logements insalubres maintiennent une demande de logements constante augmentation sur une grande partie du territoire français. En parallèle, les contraintes réglementaires imposées aux promoteurs limitent le nombre de logements construits chaque année. En conséquence, et malgré des baisses conjoncturelles, les prix de l’immobilier sont structurellement orientés à la hausse depuis la seconde guerre mondiale.

L’un des intérêts de l’investissement immobilier réside donc dans la revalorisation sur le long terme de l’actif acquis.

 

L’indexation de la rente

Les loyers aussi obéissent à la loi de l’offre et de la demande. Comme la valeur des biens immobiliers, ceux-ci sont en augmentation structurelle. D’autre part l’IRL, indice de révision des loyers, qui permet à un propriétaire d’augmenter son loyer en dehors de tout changement de locataire, est principalement fondé sur l’inflation.

Investir en immobilier permet donc de se construire une rente de revenus qui sera peu ou prou corrélée à l’inflation, protégeant ainsi l’investisseur contre l’érosion monétaire.

 

L’effet de levier du crédit

L’investissement immobilier est le seul support finançable intégralement à crédit. Les banques ne prêtent pas pour acheter des actions ou des obligations mais le crédit immobilier est accessible à la plupart des investisseurs, sous réserve d’être salarié en CDI ou indépendant depuis 2 ans ou plus et de ne pas excéder un taux d’endettement de 33% environ.

Le principe de l’effet de levier consiste à faire travailler immédiatement une somme que l’on va rembourser sur le long terme. Ainsi, un investissement immobilier de 200 000 € à 4% engendrera dès la première année des revenus de 8 000 € ; quand bien même il est remboursé au rythme de 1200€ par mois sur 20 ans. Comparativement, un investissement progressif de 1200 € par mois sur un support financier avec la même rentabilité de 4% n’engendrerait la première année qu’un revenu de moins de 300 €.

Grâce à cet effet de levier, on peut dire que l’investissement immobilier permet de « s’enrichir avec l’argent de la banque ».

 

Pour qui est fait l’investissement immobilier ?

L’investissement immobilier est, avec l’épargne financière, l’un des deux piliers d’une construction patrimoniale équilibrée. Théoriquement, tout investisseur désireux d’accroitre son patrimoine sur le moyen ou le long terme doit s’intéresser à l’investissement immobilier. Pour autant, tout le monde ne put pas investir en immobilier et ce pour deux raisons.

La première est liée au ticket d’entrée de l’immobilier. Il n’existe que très peu de biens immobiliers de moins de 100 000 €. Investir en immobilier nécessite donc d’avoir les moyens d’un tel montant, que ce soit en épargne disponible ou en capacité d’emprunt. Une solution néanmoins permet de contourner cette limite : l’investissement par le biais de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) dont les tickets d’entrée ne dépassent jamais quelques milliers d’euros.

 

L’autre limite est liée aux aléas de l’immobilier d’investissement. La vacance locative, les loyers impayés, les charges de copropriétés peuvent être intégrés dans un budget mais ils restent aléatoires. Il faut donc pour investir sereinement avoir la capacité d’absorber quelques aléas sans que cela remette en cause l’équilibre financier du ménage de l’investisseur.

 

En résumé, tout investisseur peut être gagnant à investir en immobilier mais il est préférable de réserver ce type de placement à des épargnant ayant l’aisance qu’acquérir dans de bonnes conditions et capables d’assumer quelques aléas éventuels.

 

Comment investir dans l’immobilier ?Direct ou indirect ?

Lorsqu’on parle d’immobilier, on pense généralement à l’acquisition d’un bien, appartement ou maison, détenu en propre ou via une SCI (Société Civile Immobilière).


Une autre solution consiste à acheter des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui investissent sur des immeubles entiers, assurent leur gestion et apportent une solution « clef en mains » à leurs associés.

 

Le choix entre les deux modes de détention dépend de la situation et des attentes de l’investisseur. Pour investir dans l’immobilier commercial, dont les seuils d’accès sont très élevés la SCPI sera souvent préférée. De même, la SCPI sera adaptée à l’investisseur désireux de s’affranchir de toute problématique de gestion d’un bien en direct.

En revanche, si l’objectif de l’investisseur est d’acheter un bien qu’il pourrait utiliser pour ses besoins propres, ou ceux de sa famille, il optera forcément pour une acquisition directe. En outre, limitant les intermédiaires, l’investissement direct est généralement plus rentable que la SCPI sur un marché comparable.

 

Neuf ou ancien ?

L’immobilier neuf est généralement un peu plus cher que l’immobilier ancien, toutes choses égales par ailleurs. Il y a deux raisons à cela. La première est fiscale, l’immobilier neuf étant soumis à TVA, ce qui n’existe pas dans l’ancien. La deuxième raison est que le prix de l’immobilier ancien intègre une décote pour vétusté, ce dont ne souffre pas le neuf, par nature. En théorie donc, à loyer équivalent, il serait préférable d’investir en immobilier ancien, la rentabilité en étant plus élevée.

 

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Scooped by Cyril_Belaich
Scoop.it!

Twitter et Facebook ne sont pas des outils de com : 6 cas d’utilisation ! | Veille RSE

Twitter et Facebook ne sont pas des outils de com : 6 cas d’utilisation ! | Veille RSE | Web et immobilier ? | Scoop.it
Twitter et Facebook peuvent vous aider à étudier votre marché, identifier des partenaires, les contacter, vous faire connaître, gérer votre relation client... (Twitter et Facebook ne sont pas des outils de com : 6 cas d’utilisation !
more...
No comment yet.
Scooped by Cyril_Belaich
Scoop.it!

Quel poids ont les réseaux sociaux sur votre trafic ? | Blog AT Internet

Les réseaux sociaux sont une source de trafic de plus en plus importante. Pour affiner vos stratégies d'acquisition, vous devez être capable de comparer le trafic provenant de Google +, Facebook, Twitter, etc.
more...
No comment yet.
Scooped by Cyril_Belaich
Scoop.it!

NetPublic » Maîtriser 10 outils Web gratuits pour faire de la veille (présentation tutoriel)

NetPublic » Maîtriser 10 outils Web gratuits pour faire de la veille (présentation tutoriel) | Web et immobilier ? | Scoop.it
NetPublic » Maîtriser 10 outils Web gratuits pour faire de la veille (présentation tutoriel) http://t.co/yvVBnOyy via @netpublic...
more...
No comment yet.
Scooped by Cyril_Belaich
Scoop.it!

La génération Y et les agences immobilières

Très bon article parlant de la génération Y et les agences immobilières. Comme quoi, notre génération n'est pas à négliger!

http://www.immobilier2.0-le-blog.com/tendances-immobilier/pourquoi-la-generation-y-va-tuer-les-agences-immobilieres

more...
No comment yet.