Planqués ou dépressifs : un mépris entretenu sur les professeurs documentalistes - prof' doc' | Vive le CDI ! | Scoop.it

Depuis la rédaction de la circulaire de mission de 1986 et la création du CAPES de Documentation en 1989, on observe une évolution très timide de la profession. Deux concepts ont été transférés d’autres domaines, dans les dix dernières années, sans création originale dans un cadre qui le permettrait pourtant. On peut affirmer qu’il n’y a rien eu de fait pour améliorer l’image et la connaissance de la profession auprès des collègues enseignants, auprès des personnels administratifs et de direction, auprès du grand public enfin [2]. L’évolution de la profession dépend également de la politique de recrutement qui la concerne. Sans rôle plus affirmé des fonctions pédagogiques du professeur documentaliste, cette politique peut ressembler à une variable d’ajustement fort pratique.


Via Anne Drivet