VIDEO ART
108 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by OPTIMUNDI from (Media & Trend)
Scoop.it!

Le marketing innovant et créatif des séries TV aux Etats-Unis

Le marketing innovant et créatif des séries TV aux Etats-Unis | VIDEO ART | Scoop.it

Depuis une quinzaine d’années, les séries TV aux Etats-Unis ont renouvelé la narration audiovisuelle. Influencés par la multiplication des écrans et le développement des nouvelles technologies, les téléspectateurs veulent de plus en plus interagir avec l’univers de leurs programmes. Autrefois regardées de manière passive, les séries sont devenues un divertissement participatif et collectif, que l’on retrouve sur les plateformes de vidéo à la demande, les réseaux sociaux, les jeux vidéos, et sur de multiples supports, allant de la télévision connectée au smartphone, en passant par l’ordinateur et la tablette, où l’on partage, commente, analyse et parodie les dernières séries du moment.

Les networks américains se sont inévitablement mis à exploiter ces nouvelles possibilités « transmédias » pour communiquer autour de leurs séries.

Le « transmedia storytelling » consiste à décliner l’univers d’une histoire sur différents médias (la télévision, Internet, l’affichage publicitaire, l’application mobile, le jeu vidéo, etc…) Chaque média vient enrichir de manière spécifique l’univers et l’histoire développés au départ pour la chaîne.

Dans le cadre du lancement d’un nouveau programme ou d’une nouvelle saison, le transmédia permet de susciter la curiosité chez les téléspectateurs et le buzz autour la série. Une communauté de fans se développe ainsi en amont. Le transmedia permet d’impliquer davantage le public lors de la diffusion (on parle même d’immersion), ou également de le faire patienter d’une saison à l’autre.

Quatre séries américaines récentes et à succès sont devenues des références parmi les œuvres audiovisuelles ayant usé du concept de transmédia. Elles appartiennent toutes au genre du fantastique, qui se prête parfaitement à ce type de stratégie: Lost (2004-2010), Dexter (2006-2013), True Blood (2008) et The Walking Dead (2010).

Susciter la curiosité et générer le « buzz » médiatique

Campagne virale, « The Dexter Hit List »

Chaque lancement d’une nouvelle série ou d’une nouvelle saison est conçu comme un évènement, annoncé à grand renfort d’affiches et de spots télévisés, mais aussi via des moyens de promotion originaux, spécifiquement développés pour chaque univers. Une campagne virale a ainsi été mise en place pour présenter la cinquième saison de Dexter. L’agence marketing Ralph & Co a mis en en ligne une application vidéo qui permettait aux internautes d’envoyer à leurs amis un SMS signé du personnage de la série, «Salut, j’arrive plus tôt que tu ne l’imaginais. Dexter». Le SMS était accompagné d’un mail comprenant une vidéo d’une fausse conférence de presse, où la police annonçait avoir identifié le destinataire du dit message comme étant une cible potentielle du serial killer. L’expéditeur pouvait même personnaliser les questions des journalistes figurant dans la vidéo ainsi que les preuves présentées par la police, dont une lettre portant le nom du destinataire du SMS indiquant « You’re next ». Le tout a été relayé par une campagne d’affichage, TV et presse. La campagne aurait créé un tel buzz que la police aurait réellement reçu des appels alarmés pour dénoncer le criminel. Cependant, les résultats étaient là, et les audiences en hausse.

Street marketing : les « fontaines rouges » de Dexter dans douze grandes villes américaines

Autre exemple : pour la série Dexter (Showtime), l’agence marketing Pop2Life qui a eu l’idée d’installer des « fontaines de sang » dans douze des principales villes du pays, New York, Washington, Boston, Philadelphie, Pittsburg, Miami, Chicago, Saint-Louis, Huston, Denver, Phoenix, Las Vegas et Los Angeles. Chaque ville a ainsi vu une de ses fontaines publiques se transformer en scène de crime devant laquelle des équipes habillées en blouse blanche façon « experts scientifiques » étaient chargées de distribuer gratuitement des DVDs et objets promotionnels liés à la série.

 

 La fontaine du Paris Hotel à Las Vegas, « scène de crime » de Dexter

 



 Parodies et détournements : les fausses couvertures de célèbres magazines américains dédiées à Dexter et le talkshow « Talking Dead » sur The Walking Dead

Afin de promouvoir la saison 3 de Dexter, Showtime a lancé une campagne publicitaire parodiant les couvertures des plus célèbres magazines américains pour présenter Dexter comme la nouvelle star du moment : Wired, Vogue, The New Yorker, GQ, Esquire, Vanity Fair, Rolling Stone…

Un autre chaîne câblée, AMC, dans le cadre du lancement de la saison 2 de The Walking Dead, ne s’est pas contentée de diffuser les épisodes de la série, mais également un talk-show de 30 minutes présenté par le comédien Chris Hardwick, intitulé « Talking Dead ». A chaque diffusion, sont invités des acteurs de la série, des fans et des membres de la production pour venir parler de l’épisode avec humour.

 

 Dexter, « serial-killer de l’année » en couverture de la presse américaine

 


Evénements spéciaux, les « Zombie Walks » de The Walking Dead

The Walking Dead est une série qui surfe sur le retour des films de genre fantastique/horreur dédiés aux morts-vivants. Avant que le programme ne soit lancé, il existait déjà des « zombie walks » organisées à travers le monde, des manifestations publiques où les participants sont grimés en zombies plus ou moins réalistes. Elles ont lieu en particulier dans les grandes villes américaines (mais aussi en Europe) à la période d’Halloween. AMC a donc repris le concept en organisant plusieurs événements de ce type dans de nombreux pays. La manifestation la plus impressionnante a lieu lors du « Comic-Con » de San Diego. Cette convention se déroulant durant l’été et dédiée aux comic-books, au cinéma et aux séries TV de genre, est très importante en Amérique du Nord. L’événement est surtout l’occasion pour les majors et les networks de présenter leurs nouveaux projets. AMC y organise notamment « The Walking Dead Escape », une course d’obstacle avec d’un côté les humains et de l’autre les zombies, formés au préalable à la « Zombie School » d’AMC, en partenariat avec l’University of Cafornia at Irvine (UCI). Les participants ont le choix entre « membre », « chef » ou « héros d’une horde de morts-vivants ». Leurs possibilités d’action varient selon la « hiérarchie » et le prix payé (allant de 19 à 139 dollars pour le statut ultime).

 

 Course d’obstacle de la « Zombie Walk Escape » du Comic-Con de San Diego

 


Les Emmy Awards, porteurs de nouvelles audiences

Les Emmy Awards, les «Oscars de la télévision » récompensant les meilleures séries américaines du moment, sont également une occasion importante pour les chaînes de télévision de promouvoir leurs programmes. Les téléspectateurs sont généralement plusieurs millions aux Etats-Unis à suivre la cérémonie. Ainsi, la dernière cérémonie des Emmy Awards diffusée sur CBS a été suivie par 17,6 millions de spectateurs, un record pour l’évènement. Une récompense est souvent synonyme de gain d’audience et de nouveaux publics. Breaking Bad (2008-2013) a reçu cette année de nombreuses récompenses, dont les prix de « la meilleure série », du « meilleur scénario » et de « la meilleure actrice dans un 1er rôle » dans la catégorie « série dramatique ». Une semaine plus tard, pour l’épisode final, Breaking Bad a connu sa meilleure audience. L’épisode a rassemblé 10,3 millions de téléspectateurs, qui se sont échangé 1,24 million de «tweets » via le réseau social Twitter pendant et après sa diffusion.


Prolonger l’expérience sur les autres médias et valoriser l’implication des communautés de fans

Des « web-séries » développées dans l’univers des séries TV originales : Dexter Early Cuts

Les sites officiels des séries ou des chaînes qui les diffusent permettent souvent aux fans de prolonger l’expérience en découvrant des contenus exclusifs additionnels. Le site officiel de Showtime a ainsi mis en ligne à partir de la saison 4 une web-série autour de Dexter, intitulée « Early Cuts ». Ces mini-épisodes animés de 2 minutes ont été développés par Bellseye Art, un collectif d’artistes de l’animation sur le web. Ils s’agit de ce qu’on appelle un prequel de la série et suivaient ses premiers pas de serial-killer. L’initiative a eu un tel succès qu’une seconde web-saison a été programmée, « Early Cuts : Dark Echo ».

AMC a fait de même en développant une web-série autour de The Walking Dead. Chaque épisode était centré sur un des personnages secondaires de la série, morts-vivants compris.

Les sites officiels sont également l’occasion de présenter d’autres vidéos exclusives, des making-of, des trailers, ou des extraits de talk-shows relatifs à la série. AMC a également mis en ligne un espace de jeu vidéo personnalisé autour de The Walking Dead, « The Ultimate Fan Game ».


Les ARG, Alternative Reality Games, jeux de piste sur Twitter, Facebook, Youtube, application mobiles et sites miroirs: « The Lost Experience », « The Hunter Prey » (Dexter) et « True Blood ».

La première série à avoir mis en place un ARG, « Alternative Reality Game », fut Lost entre la saison 4 et la saison 5. Pionnier dans la mise en pratique du transmédia à grande échelle pour la télévision, J.J. Abrams, le ernative Reality Gamesvant lecréateur de la série, a proposé un jeu de piste à ses fans pour découvrir certains aspects cachés de l’île de Lost, mais aussi pour les faire patienter d’une saison à l’autre. Ses équipes ont développé un scénario qui faisait écho à celui de la série.  Il en reprenait certains éléments et les diffusait sur différents médias. Ont ainsi été créés un site fictif pour la compagnie aérienne Ocean Airlines dont l’avion s’est crashé sur l’île, des énigmes, des spots publicitaires, des livres, des web-vidéos…

Showtime a repris le concept de l’ARG en marge de la saison 5 de Dexter : « The Hunter Prey », cette fois en IRL (« in real life »), en recréant une scène de crime très réaliste durant le Comic-Con 2012 de San Diego. Parsemée d’indices, et n’identifiant Dexter que par le surnom de « Infinity Killer », la campagne jouait sur la confusion entre fiction et réalité. En parallèle, un site Internet miroir a été créé, « serialhuntress.com », renvoyant lui-même vers d’autres sites fournissant divers indices nécessaires à l’enquête, parmi eux Facebook, Youtube, des applications mobiles… HBO a également développé un ARG pour la saison 1 de True Blood, avec une mosaïque de faux sites venant enrichir l’univers de la série : par exemple un site de rencontres pour vampires, un blog écrit par un vampire, et surtout la promotion de la vente du « true blood », boisson de sang humain synthétique que boivent les vampires de la série (en fait une simple bière au colorant rouge).

 

 « True Blood », bière pour vampire, dans le cadre de l’ARG dédié à la série

 


Relais des réseaux sociaux, Twitter et Facebook, et des sites collaboratifs, « Dexter Wiki » et « Lostpedia ».

Le compte Facebook de Dexter administré par Showtime compte 750 000 fans à travers le monde et permet notamment d’accéder à une boutique de vente de produits dérivés. Une application Facebook est aussi disponible, « Dexter know the code ». La page Facebook de The Walking Dead dispose également d’un jeu en accès libre, « The Walking Dead Social Game », qui a rencontré un franc succès avec 1,7 millions d’inscrits, parmi les 14 millions d’internautes ayant « liké » la page de la série.

Le compte « Twitter@SHOW_Dexter » est suivi par 105 000 followers abonnés aux actualités de la série en temps réel, tout comme le compte Twitter de The Walking Dead.

Les fans ont également créé leurs propres sites entièrement dédiés à leurs séries préférées, en particulier des « wiki », sites dont les pages sont écrites en collaboration et modifiables par les utilisateurs. Il existe ainsi un  « Dexter Wiki » et un « Lostpedia », véritables encyclopédies abordant tous les aspects des deux programmes.



Jeux vidéo pour consoles, tablettes et smartphones

AMC est la seule chaîne de télévision à avoir fait développer un jeu vidéo dérivé d’une série qui a remporté un vrai succès public et critique. Développé par Telltale Game et vendu sous la forme d’épisodes en téléchargement, le jeu « The Walking Dead » a été un des plus grands succès de 2012, avec 8,5 millions d’épisodes téléchargés, toutes plateformes confondues. Il a  même été considéré comme le « meilleur jeu de l’année » par la presse spécialisée. Un nouvel opus est d’ailleurs en développement, « The Walking Dead : Survival Instinct », prévu pour la fin de l’année 2013. La série Defiance (2013) est allée encore plus loin dernièrement : la chaîne SyFi l’a dès le départ pensée sous la forme d’un projet transmédia, en partenariat avec le développeur de jeux vidéo Trion Worlds. La série et le jeu ont été écrits et développés conjointement, instaurant de nombreux parallèles et interactions entre les deux médias. En regardant la série, on obtient par exemple des informations qui donnent un avantage significatif dans le jeu ; et inversement, en jouant au jeu, on découvre des indices sur les évènements à venir dans la série.

Des jeux moins ambitieux mais toujours dédiés aux séries sont aussi disponibles en accès gratuit sur Internet, comme sur les applications pour tablettes et smartphones. C’est le cas de Dexter, présent dans de multiples jeux : « Dexter Body Bag Toss » (comme son nom l’indique, qui consiste  littéralement à jeter des sacs de cadavres à la mer), « Where’s Dexter » ou encore « Bloody Spatter Analysis ». Le jeu le plus développé autour de la série prend la forme d’un module de vidéos interactives disponibles sur YouTube, permettant de se mettre dans la peau de Dexter.


Les objets de la série et les partenariats avec des marques

Au-delà des produits dérivés, certaines séries vendent aux enchères les objets ayant réellement servi au tournage. Ce fut le cas de la série Breaking Bad, dont le dernier épisode à être diffusé fin septembre 2013. Ont ainsi été mis en vente la voiture du personnage principal de la série Walter White, ses fameux slips ou encore la chaise roulante d’un des chefs de cartel de drogue tétraplégique.

Dans un autre genre, la marque de prêt-à-porter américaine Banana Republic a conclu un partenariat avec AMC et Lions Gate Television pour exploiter l’image de Mad Men (2007) et proposer une collection de vêtements en accord avec l’univers des années 60 de la série, s’offrant par la même occasion les services de son costume designer Janie Bryant.

La profusion d’inventions marketing, de produits et de services dédiés à la promotion des séries ne doivent pas dénaturer l’univers de départ. Si les fans semblent apprécier ce qui entoure et enrichit l’expérience séries, ils restent cependant très attachés à leur atmosphère originelle.

- See more at: http://mediamerica.org/television/le-marketing-innovant-et-creatif-des-series-tv-aux-etats-unis/#sthash.EuTvdje6.dpuf


Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Scooped by OPTIMUNDI
Scoop.it!

Fiac : les 10 artistes à suivre

Fiac : les 10 artistes à suivre | VIDEO ART | Scoop.it

Qu'ils soient plasticiens, photographes, vidéastes ou les trois à la fois, dix invités de la Fiac (18-21 octobre) ont tapé dans l'œil du Figaroscope.

more...
No comment yet.
Rescooped by OPTIMUNDI from Creative coding
Scoop.it!

Transductions: Expo-concert - www.emmalab.fr

Transductions: Expo-concert - www.emmalab.fr | VIDEO ART | Scoop.it

Transductions est un projet de création arts numériques mis en œuvre dans le cadre de résidences d’artistes organisées à Feliceto en Haute Corse par l’association Emma Lab’ grâce au soutien de la Collectivité Territoriale de Corse.

Artistes associés:
Nathalie Garcia, Bruxelles (musicienne & sound designer)
Céline Vincent, Marseille (vidéaste)
Joy Martin, Paris (Dj & sound designer)
Laurent Gallot, Paris (vidéaste et Dj)
Olivier Broquet, Marseille (vidéaste)

FB event : http://www.facebook.com/events/489433067733357/


Via Jacques Urbanska, Greg Berger
more...
No comment yet.
Rescooped by OPTIMUNDI from Video Breakthroughs
Scoop.it!

CineAsset : Plugin DCP pour Final Cut Pro

CineAsset : Plugin DCP pour Final Cut Pro | VIDEO ART | Scoop.it

Doremi propose un nouvel outil très intéressant pour Final Cut Pro : exporter directement son montage en DCP (package pour le cinéma numérique). Cet outil est notamment dédié aux vidéastes indépendants qui veulent bénéficier d'une projection numérique en salle de leur film. C'est en fait le logiciel CineAsset qui est maintenant livré avec un plug-in pour FCP.


Via Nicolas Weil
more...
No comment yet.
Rescooped by OPTIMUNDI from Complex systems and projects
Scoop.it!

Embrasser la complexité

Embrasser la complexité | VIDEO ART | Scoop.it

La complexité n'est-elle pas devenue une caractéristique de nos sociétés, plutôt qu'un bug ? Comment pourrions-nous regagner le contrôle de nos flots d'information, de notre temps ? Pouvons-nous aborder la complexité d'une façon plus productive ? Pouvons-nous mieux la comprendre, mieux la maîtriser ? Tel étaient les questions adressées par les organisateurs de la seconde édition de la conférence Lift France, à la fois à un designer, à un vidéaste et à une ethnologue. Forcément, cela a apporté des réponses multiples.


Via MERGEL, Philippe Vallat
more...
No comment yet.
Rescooped by OPTIMUNDI from PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT
Scoop.it!

My Open Source Cure

My Open Source Cure | VIDEO ART | Scoop.it

Salvatore a un cancer du cerveau. Ses données médicales ne sont accessibles qu'en format fermé, dans un dossier disponible pour la seule équipe qui suit son parcours de soins.

Salvatore connaît le web, il est ingénieur, artiste, hacker et IxD designer...il ne se laisse pas faire. Son dossier informatique s'ouvre sous ses mains, il est traduit en format accessible et se transforme en prototype tout personnel d’Open Data.

 

"Dans la seule journée d'aujourd’hui j'ai partagé mes données avec 3 médecins, deux d'entre eux m'on déjà répondu. 
J'ai réussi car mes données étaient en format ouvert et accessible: les professionnels ont pu ouvrir mes files sur leurs ordinateurs, sur les tablettes. Ils ont pu me répondre depuis chez eux. 

Progressivement, je mettrai en ligne toute les réponses que j'obtiendrai, toujours en format ouvert, pour que toute personne ayant ma pathologie, puisse bénéficier des solutions que j'aurai trouvées. 

 

Celle-ci est une CURE, mon OPEN SOURCE CURE.
Et celle-ci est une invitation à joindre la CURE.

 

Le mot CURE réponde à des concepts différents selon les cultures.

Certaines cures sont pour le corps, d'autres pour l'esprit, d'autres pour la communication.

 

Prenez les informations sur ma pathologie, si cela vous tente, et donnez moi une CURE: sous forme de Vidéo, d'œuvre d'art, une carte, un texte, une poésie, un jeu, autrement essayez à comprendre comment résoudre mon problème de santé. 

 

Artistes, designers, hackers, chercheurs, patients (n.d.r.), médecins, photographes, vidéastes, musiciens, écrivains...Tout le monde peut m'offrir une cure.

Créez votre CURE sur la base des contenus que vous trouverez dans l'onglet Dati/Data du site http://artisopensource.net/cure/ et envoyez-la à info@artisopensource.net.

Toutes les CURES seront publiées

 

Vous êtes tous invités »

 


Via Giovanna Marsico, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.