- Microblogging Twitter @DEC_ValoFiDB: http://bit.ly/12mapU0"/>
Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise
15 views | +0 today
Follow
Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise
Curation des ressources bibliographiques collectees dans le cadre du memoire d'expertise-comptable (DEC), avec utilisation des outils en ligne suivants:

- Cartographie sur Pearltrees.com: http://bit.ly/1aJ9a9j
- Curation sur Scoop.it: http://bit.ly/17Gijkg (page actuelle)
- Partages sur le groupe Viadeo "Capital immateriel": http://bit.ly/10onwbb
- Microblogging Twitter @DEC_ValoFiDB: http://bit.ly/12mapU0
Curated by OlivierToison
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by OlivierToison from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

PRISM pourrait faire perdre beaucoup d'argent au cloud américain

PRISM pourrait faire perdre beaucoup d'argent au cloud américain | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it

Le secteur américain de l'informatique en nuage (cloud computing) pourrait payer durement les révélations d'Edward Snowden. Une première évaluation des dégâts effectuée par l'ITIF indique que le scandale PRISM pourrait entraîner un manque à gagner de plusieurs milliards de dollars au cours des trois prochaines années.

 

Révélé par Edward Snowden, le programme d'espionnage de la NSA a eu des répercussions multiples, en particulier au niveau politique, diplomatique et civil. Les conséquences commerciales, un tant envisagées avec la suspension de l'accord TAFTA par les Européens en signe de protestation, n'ont en revanche pas été particulièrement vives jusqu'à présent.

 

Mais cela pourrait changer. Un rapport (.pdf) de l'ITIF (the Information Technology & Innovation Foundation) publié début août s'est penché sur les effets de PRISM au niveau du business de l'informatique en nuage (cloud computing). Il ressort de cette étude que les dégâts financiers pour l'industrie américaine pourraient représenter entre 22 et 35 milliards de dollars de perte sur trois ans.

 

La raison est évidente : les usagers actuels ou potentiels, échaudés par les divulgations de l'ancien analyste de la NSA, pourraient quitter les services américains ou différer leur conversion au cloud computing. C'est évidemment une mauvaise nouvelle pour les industriels locaux, en particulier pour les grandes firmes high-tech comme Google, Microsoft et compagnie qui se sont lancées dans l'aventure.

 

L'estimation de l'ITIF sur les conséquences financières de PRISM au niveau affaires américaines dans le cloud computing s'appuie sur un sondage qui s'est déroulé en juin et en juillet de cette année. Conduite par la Cloud Security Alliance, l'enquête auprès de ses membres souligne une défiance croissante à l'égard des prestations fournies par les Américains.

 

Ainsi, 10 % des membres étrangers du Cloud Security Alliance ont indiqué avoir annulé un projet avec une entreprise américaine. Un peu plus de la moitié (56 %) est moins disposée aujourd'hui à utiliser une solution outre-Atlantique. Les membres américains de l'alliance ont estimé à 36 % que les fuites d'Edward Snowden vont compliquer leur développement à l'international.

L'analyse de l'ITIF conclut que les entreprises outre-Atlantique pourraient ainsi perdre entre 10 et 20 % du marché hors-USA au cours des prochaines années. La fondation reste néanmoins prudente sur ces données, dans la mesure où les découvertes, relativement récentes, ont pu entraîner une réaction épidermique qui s'atténuera peut-être d'ici quelques semaines ou quelques mois.

 

Face à cette situation, l'ITIF a suggéré au gouvernement américain quelques pistes à suivre pour calmer le jeu. De façon générale, il est recommandé à Washington de communiquer plus précisément sur la portée de ces programmes et de faire plus de transparence quant aux requêtes gouvernementales pouvant conduire les agences fédérales à accéder à certaines informations.

 

En attendant, ce sont peut-être les firmes étrangères - et en particulier européennes - spécialisées dans le cloud computing qui pourraient tirer leur épingle du jeu. L'ITIF cite le cas d'Artmotion, un hébergeur suisse, qui a vu son chiffre d'affaires croître de 45 % un mois après les révélations d'Edward Snowden sur l'espionnage des communications électroniques.

 


Via Damoclès
more...
Geofrey van Hecke's comment, August 8, 2013 4:56 AM
D'où l'intérêt grandissant pour des solutions comme Bittorent Sync qui permet de sauvegarder ses données sur un réseau décentralisé grâce au protocol p2p de Bittorent; Plus besoin de cloud !
Rescooped by OlivierToison from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

La NSA automatise le travail pour éviter les fuites

La NSA automatise le travail pour éviter les fuites | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it

La NSA va automatiser le travail. Cela dans le but de réduire le nombre de personnes ayant accès à des informations sensibles.

 

La NSA est le service d'espionnage américain chargé de surveiller les communications électroniques étrangères. Son directeur Keith Alexander a expliqué lors d'une conférence à New York sur la cyber-sécurité que le renforcement de la sécurité serait réalisé grâce à l'automatisation d'une grande partie du travail.

 

«Ce que nous sommes en train de faire - pas assez vite il est vrai - est de réduire nos administrateurs de systèmes d'environ 90%», a-t-il déclaré.

 

Edward Snowden, désormais réfugié en Russie, faisait partie du millier d'administrateurs systèmes qui participaient à la gestion des réseaux de la NSA. Il a transmis au Washington Post et au Guardian des informations secrètes sur le programme Prism de surveillance des communications par téléphone et par internet.

 

En automatisant l'essentiel du travail effectué pour l'instant par des employés et des consultants extérieurs, les réseaux de la NSA seront «plus faciles à défendre et plus sûrs» tout en gagnait en rapidité, a assuré Keith Alexander, sans mentionner le nom de Snowden.

 

Keith Alexander envisage aussi de rendre obligatoire la présence de deux personnes pour l'accès à certaines données informatiques de la NSA


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by OlivierToison
Scoop.it!

IBM Flex Systems, une innovation dans la création de datacenters

IBM Flex Systems, une innovation dans la création de datacenters | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it
A l'heure des innovations sans cesse dans le monde des technologies, aujourd'hui toutes les grandes entreprises qui s'activent dans les technologies de l'information et de la communication veulen...
more...
No comment yet.
Rescooped by OlivierToison from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

Le Projet TOR enjoint ses utilisateurs à quitter Windows

Le Projet TOR enjoint ses utilisateurs à quitter Windows | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it

Avec les récentes révélations de différentes agences gouvernementales et autres pirates concernant un espionnage à outrance de tout un chacun, l’ambiance est à la crainte de Big Brother. Le Projet TOR surfe sur la vague et enjoint ses utilisateurs à quitter définitivement le système d’exploitation le plus populaire de la planète.

 

Une agence gouvernementale – le FBI pour ne pas la citer – semblait utiliser une faille de firefox pour espionner les utilisateurs anonymes du web. Seuls ceux sous Windows étaient visés. Un constat qui aura donc permis à l’équipe du Projet TOR d’exhorter haut et fort qui veut bien l’entendre d’oublier une fois pour toute Windows.

 

« Sérieusement, délaisser Windows est probablement un bon gage de sécurité pour de nombreuses raisons. » S’il est vrai que Firefox, et Windows, ne sont pas connus pour être les plus résistants aux attaques, ceux-ci souffrent aussi et surtout de leur popularité. Pour les plus paranoïaques, les alternatives sont variées…

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by OlivierToison from Chinese Cyber Code Conflict
Scoop.it!

Cybercrime as a Service

Cybercrime as a Service | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it

Via Red-DragonRising
more...
No comment yet.
Rescooped by OlivierToison from Libertés Numériques
Scoop.it!

Benoît Thieulin : « Dans de nombreux domaines, les Big Data vont permettre un nouveau cycle d'innovation. »

Benoît Thieulin : « Dans de nombreux domaines, les Big Data vont permettre un nouveau cycle d'innovation. » | Mémoire DEC: Valorisation financière des bases de données d'entreprise | Scoop.it

Les Big Data transcendent désormais tous les domaines et sont au cœur de nombreux débats. Comment les gérer ? Que peuvent-elles apporter à la société ? Dans une interview donnée à l’organisation des Entreprises du médicament, Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique explique l’intérêt des Big Data en matière de santé :

« Par exemple une des premières études Big Data qui avait été faite montrait qu’en utilisant les données des millions de gens qui tapent des symptômes de maladie dans un moteur de recherche, on pouvait cartographier les endroits où une maladie était en train de se répandre. » 

Mais pour en arriver à pouvoir cartographier les déplacements des maladies, encore faut-il avoir les compétences pour ces analyses. Benoît Thieulin prédit donc un nouveau cycle d’innovation autour des Big Data.

 

 


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.