Toulouse La Ville Rose
81.8K views | +0 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse, plus attractive que Montpellier selon l'Insee

Toulouse, plus attractive que Montpellier selon l'Insee | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Place de la Comédie à Montpellier / place Saint-Étienne à Toulouse La région Occitanie est l’une des plus attractives de France selon l'Insee, avec un dynamisme marqué par l’agglomération toulousaine, qui concentre à elle seule plus d’un tiers de la croissance démographique de la région. Montpellier n’est pas en reste avec 6 900 nouveaux habitants par an dans son agglomération.

Vivre à Toulouse ou à Montpellier ? La question taraude chaque année un grand nombre de personnes extérieures à notre région, attirés sans doute par le climat du sud, la proximité de la mer et de la montagne. Mais, à la fin, Toulouse gagne le match. La Ville rose a enregistré 7 999 nouveaux habitants entre 2013 et 2014, contre 3 234 la même année pour Montpellier. Sur cette période, la quatrième ville de France s'affiche donc comme la plus dynamique de France, celle qui attire le plus de nouveaux habitants : Paris a perdu au même moment 9 176 habitants, Marseille en a gagné 2 727 et Lyon 5 900.

Ces chiffres sont ceux rendus publics par l'Insee en ce début d'année 2017 mais ils relèvent de l'observation de l'évolution démographique sur 5 ans : entre 2009 et 2014.

 

Sur 5 ans, l'écart s'estompe

Si l'on regarde cependant la moyenne des années observées, l'écart s'estompe entre les deux grandes villes d'Occitanie. En effet, Toulouse a gagné en moyenne 5 200 habitants par an, contre 4 000 pour Montpellier.

Dans le détail, les communes de la banlieue toulousaine sont restées dynamiques. En particulier Colomiers, deuxième commune du département de Haute-Garonne, qui a gagné en moyenne 850 habitants par an, mais aussi Ramonville-Saint-Agne (+ 3,8 %), Castanet-Tolosan (+ 2,7 %) et Balma (+ 2,9 %).

Dans l'agglomération montpelliéraine, ce sont les communes de Castelnau-le-Lez, Jacou et Juvignac qui ont attiré le plus, avec des croissances démographiques supérieures à 3,5 % sur la période étudiée.

Autre enseignement de cette étude de l'Insee : partout les villes moyennes continuent de gagner de la population. C'est le cas en Haute-Garonne pour Saint-Gaudens (+ 0,4 %), Fonsorbes (+ 2,4 %) et Castelnau-d'Estrétefonds (+ 2,1 %). Dans l'Hérault, on peut citer Agde (+ 1,7 %), Béziers (+ 1,3 %) et Sète (+ 1 %).

 

BÉATRICE GIRARD

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Vidéo de Daech : l'enfant soldat reconnu par ses anciens camarades à Toulouse

Vidéo de Daech : l'enfant soldat reconnu par ses anciens camarades à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'enfant de 12 ans qui exécute un otage dans une vidéo mise en ligne par le groupe terroriste Daech a été reconnu par ses anciens camarades de classe d'un établissement toulousain, selon les informations de La Dépêche Premium.

 

Sur les images dévoilées par le groupe terroriste, on voit un jihadiste s’exprimant en Français avec l’accent de Toulouse en compagnie d’un enfant d’une douzaine d’années qui semble exécuter avec un pistolet un homme présenté comme un espion d’Israël. L'homme serait Sabri Essid, le demi-frère de Mohamed Merah, parti en Syrie au printemps 2014.

Une enquête a été ouverte en France, notamment pour assassinat. Une cellule psychologique aurait été mise en place dans l'établissement toulousain où l'enfant était scolarisé.

 

FRÉDÉRIC ABELA

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

1, 2, 3. Le métro c'est désormais jusqu'à 3H du matin chaque vendredi et samedi.

1, 2, 3. Le métro c'est désormais jusqu'à 3H du matin chaque vendredi et samedi. | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
1, 2, 3. Le métro c'est désormais jusqu'à 3H du matin chaque vendredi et samedi. Et c'est toute l'année !

© Patrice Nin - Toulouse - Google+
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Débat interactif avec Elisabeth Belaubre


Diffusée en direct le 4 mars 2014


Assistez au débat enregistré en direct entre Elisabeth Belaubre, candidate du Rassemblement Citoyen à la mairie de Toulouse, et des internautes.


Jacques Le Bris's insight:

Retrouvez les projets de l'équipe Belaubre2014 pour mieux vivre durablement à Toulouse :

http://le.rassemblement.citoyen.toulouse.midi-pyrenees.over-blog.com/2014/01/le-rassemblement-citoyen-municipales-2014-toulouse.html#Pro


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse Place au Peuple // Sellin 2014 // Premier film : Introduction à la campagne

Publiée le 17 janv. 2014

Premier film de la campagne du Front de Gauche pour les élections municipales de 2014.
Avec Jean-Christophe Sellin et Myriam Martin.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jacques Le Bris from Lacroix-Falgarde
Scoop.it!

Une start-up de Verte Campagne fait le buzz

Une start-up de Verte Campagne fait le buzz | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

De gauche à droite, Olivier Melet, Guillaume Vidoni et Aurélien Clauzel prêts pour une longue soirée de travail./


Les initiatives innovantes ne manquent pas dans notre région ; on peut en effet saluer la création de la start-up «Absolom Design» dont les locaux se situent à Verte Campagne. Avec leur application «Qui dit miam», 3 jeunes entrepreneurs font le buzz sur Internet ; son gérant Aurélien Clauzel, Guillaume Vidoni à l'origine de l'idée et Olivier Melet qui a porté l'application sur smartphone. Ils ont eu l'idée originale de rendre les menus des cantines scolaires consultables par tous, au premier chef les parents d'élèves à partir de leur smartphone. Cela répond à une préoccupation légitime des parents de connaître la composition des menus proposés à leurs enfants. Seul Aurélien Clauzel travaille à 100 % au projet, ses compères ingénieurs ont gardé leur emploi au CNES et entament jusqu'à tard le soir une seconde journée pour finaliser les programmes. Il nous précise : «Notre application initialement appelée «MyMenus» de restauration collective n'avait guère de notoriété. En changeant de nom pour «Qui dit miam», en la simplifiant et en la ciblant sur les cantines scolaires, nous avons suscité un plus grand intérêt, et avons réussi à intégrer le programme Smart City de Toulouse Métropole. Les premiers contacts ont été pris en fréquentant la «Cantine de Toulouse» (nom prédestiné !). C'est à la «nuit de la Mêlée» que nous avons ont fait la rencontre déterminante de Bertrand Serp, vice président Économie Numérique, qui a cru en notre projet et nous a apporté son soutien».

Lancée il y a 2 mois, l'application a été téléchargée 1 000 fois. On peut consulter le menu des 200 écoles toulousaines du primaire et de la maternelle, qui sont approvisionnées par la cuisine centrale avec un menu unique. Ils ont déjà d'autres idées pour améliorer l'application en y ajoutant des conseils diététiques, le menu type du soir en complément de celui de la cantine, et des jeux sur le bien-manger.

Ils sont par ailleurs finalistes du concours national Dataconnexions organisé par la mission Etalab, qui récompensera le 2 février 2016 lors de la cérémonie de remise des prix à l'Hôtel de la métropole de Toulouse, les projets les plus innovants réutilisant des données publiques.

http://www.absolom.fr/



Les menus de vos enfants sur smartphone

Que mangent vos enfants à la cantine aujourd'hui ?

Vous pouvez désormais découvrir le contenu de leurs assiettes directement sur votre smartphone ! L'application «Qui Dit miam» vous permet d'accéder, en un clin d'œil, au menu du jour dans les écoles maternelles et élémentaires de Toulouse. Les allergènes entrant dans la composition des plats sont précises ainsi que tous les composants bio. Et si les repas ne peuvent pas être livrés, vous êtes alertés ! A télécharger, gratuitement, sur Google Play et App store.

Jacques Le Bris's insight:

En savoir plus :


Application téléchargeable gratuitement


Absolom Design

@AbsolomDesign 

#webagency spécialisée dans les solutions #internet Editrice de #logiciels d'encaissement et de gestion de points de vente #connectes #caissethetic #quiditmam

absolom.fr


33 rue du pastel
31120 LACROIX-FALGARDE
0 979 940 779



Aurelien Clauzel 

@aurelienclauzel  Entrepreneur #Toulousain Développeur Web #PHP #jQuery #ZendFramework #Linux #System #Database #Mobile #Application @AbsolomDesign

mymenus.fr

more...
Jacques Le Bris's curator insight, January 13, 2016 5:29 AM

En savoir plus :


Application téléchargeable gratuitement


Absolom Design

@AbsolomDesign 

#webagency spécialisée dans les solutions #internet Editrice de #logiciels d'encaissement et de gestion de points de vente #connectes #caissethetic #quiditmam

absolom.fr


33 rue du pastel
31120 LACROIX-FALGARDE
0 979 940 779



Aurelien Clauzel 

@aurelienclauzel  Entrepreneur #Toulousain Développeur Web #PHP #jQuery #ZendFramework #Linux #System #Database #Mobile #Application @AbsolomDesign

mymenus.fr

Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Depuis le 1er janvier, Toulouse change de statut et devient une métropole

Depuis le 1er janvier, Toulouse change de statut et devient une métropole | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Vous ne vous en apercevez sans doute pas mais la communauté urbaine de Toulouse a cédé la place à une métropole ce jeudi 1er janvier. Un nouveau statut juridique que se partagent neuf agglomérations françaises, dont Toulouse, mis en place pour faciliter la gestion et la mise en place de grands projets.

 

Jeudi 8 janvier, une séance solennelle installera la nouvelle métropole toulousaine. Car en application de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam) du 27 janvier 2014, la communauté urbaine de Toulouse Métropole a changé de statut. Elle est devenue métropole ce 1er janvier, regroupant trente-sept communes et 727.000 habitants.

Qu’est ce qui change ? « Pas grand-chose », note Sacha Briand, vice-président de Toulouse Métropole en charge des finances. « On change de terme pour marquer une étape psychologique. Car la métropole est super communauté urbaine et ce passage est le renforcement d’un processus de coopération entre les communes de l’agglomération toulousaine entamé il y a plus de vingt ans. »

Pas de révolution donc, mais un fonctionnement qui facilitera sans doute la gestion et la mise en place de grands projets autour d’une vision d’ensemble commune. Cette mutualisation devrait permettre également une maîtrise de la dépense publique et des investissements, la métropole étant dotée d’un budget annuel de 1 milliard d’euros.

D’autres étapes à l’horizon 2017

Ainsi, la métropole conserve les compétences de la communauté urbaine, avec quelques ajouts ou ajustements comme la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations, celle du crématorium et l’aménagement, l’entretien et la gestion des aires d’accueil des gens du voyage.

« D’autres étapes sont prévues avec le transfert des compétences du conseil général de la Haute-Garonne en matière de politiques sociales. Les conditions de ce transfert font l’objet de discussions », affirme Sacha Briand. En effet, la loi prévoit que certaines compétences peuvent être transférées du conseil général, du conseil régional et de l’État, à la métropole au plus tard le 1er janvier 2017.

De plus, l’exercice de certaines compétences - la gestion des équipements culturels de Toulouse comme le Muséum ou le Théâtre du Capitole, et sportifs - est soumis à la définition de l’intérêt métropolitain, dont les critères sont à établir par le conseil de métropole au plus tard le 1er janvier 2017.
A.S.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Impôts locaux : Toulouse Métropole se prépare à voter une augmentation en 2015

Impôts locaux : Toulouse Métropole se prépare à voter une augmentation en 2015 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Toulouse Métropole : hausse d'impots en vue


 

En décembre prochain, Toulouse Métropole votera le budget 2015 de la collectivité. Ce budget, fortement impacté par la baisse des dotations de l’État, sera discuté jeudi prochain par le Conseil communautaire. Pour maintenir l’investissement tout en faisant des économies, une augmentation des impôts locaux va être proposée, de l’ordre de +1,5 %. Les élus socialistes n'y sont pas opposés mais ne "signeront pas de chèque en blanc à Jean-Luc Moudenc". Explications.

Exercice de pédagogie imposé aujourd’hui pour Sacha Briand et Joseph Carles, respectivement vice-président de Toulouse Métropole délégué aux Finances, et président de la commission Finances au sein de la Communauté d’agglomération. Les deux élus ont expliqué aux journalistes le contexte budgétaire qui va probablement les contraindre à faire voter une augmentation des impôts lors de l’adoption du budget 2015. Leurs propositions sont issues d’un groupe de travail composé d’élus de la majorité et de l’opposition.

Dotations de l’État : - 54 M€ d’ici 2020 pour Toulouse Métropole

La baisse des dotations de l’État "à un rythme important" représente une diminution des recettes de Toulouse Métropole "de l’ordre de 14 M€ par an jusqu’en 2017", expose Sacha Briand. "Cette baisse se poursuivra jusqu’en 2020 à un rythme plus faible pour atteindre une baisse totale de 54 M€." Ce premier point s’accompagne d’une autre contrainte. "Sur la totalité du mandat, nous avons estimé notre capacité d’investissement à 1,5 Md€ (240 M€ par an). Or, il y a 2,5 Md€ de projets recensés. Il va falloir faire des choix stratégiques." Le contexte est posé. Sachant que 45 % de l’investissement de Toulouse Métropole sont financés par l’emprunt, "il va falloir dégager 104 M€ pour faire face à la baisse des dotations et au remboursement de l’emprunt", estime l’élu UMP.

Augmentation des impôts
Parmi les pistes étudiées, l’augmentation de la fiscalité est celle qui va nécessiter le plus de pédagogie. "Si cette mesure est votée, nous devrons expliquer aux citoyens le contexte de baisse des dotations de l’État et montrer que cet effort est équilibré et responsable", anticipe Sacha Briand. Le calcul est le suivant : "dans l’hypothèse où la fiscalité permet de trouver 54 M€ (le montant de la baisse des dotations de l’État, NDLR), il faudrait une augmentation des impôts qui correspondrait à 25 € par an et par personne", annonce Joseph Carles. Autrement dit, 1,80 euro par mois et par personne. "Cela correspond grosso modo à une augmentation de 1,5 %", complète Sacha Briand. Seraient concernées la taxe d’habitation, la taxe sur le foncier bâti et la contribution foncière des entreprises (29 € par an et par entreprise selon les calculs présentés).

Autres pistes
D’autres solutions seront présentées aux élus du Conseil communautaire pour faire des économies lors du débat d’orientation budgétaire :
-    la mise en place de la redevance spéciale sur l’enlèvement de déchets industriels
-    remonter au niveau métropolitain certains équipements gérés par la Ville de Toulouse (le Stadium et l’Orchestre national du Capitole par exemple)
-    demander aux communes de réduire leurs dépenses de voirie pour dégager des financements pour les "grands projets métropolitains" (le rond point du Ritouret ou l’échangeur de Borderouge par exemple)
-    réduire les dépenses des organismes "satellites" : Tisséo et Décoset (le syndicat mixte de traitement des déchets)
-    ne pas remplacer certains départs à la retraire ou départs volontaires.

"Pas de chèque en blanc" pour les socialistes
Jeudi prochain, le Conseil communautaire procèdera au débat d’orientation budgétaire. Les discussions promettent d'être animées. En effet, le groupe socialiste de Toulouse Metropole a réagi aujourd’hui par la voix de Claude Raynal. "Nous ne signerons pas de chèque en
blanc
à Jean-Luc Moudenc pour augmenter les impôts de Toulouse
Métropole. La question à ce stade n'est pas de s'entendre sur un
scénario financier qui est par ailleurs techniquement correct, mais de
mettre en débat les priorités et les projets qui pourraient justifier,
aux yeux de la majorité de droite mais aussi et surtout aux yeux de
nos concitoyens, une augmentation de la fiscalité. Ce débat sur les politiques publiques que doit conduire notre métropole doit maintenant s'engager sans tarder."

Le vote aura lieu au mois de décembre.

Sophie Arutunian

Jacques Le Bris's insight:


En savoir plus :

Le groupe de travail  les finances de la collectivité est coprésidé par :
 
•    Sacha Briand, adjoint au maire de Toulouse, vice-président délégué aux Finances ;
•    Joseph Carles, adjoint au maire de Blagnac, président de la commission finances.

Il est composé de :
•    Claude Raynal, maire de Tournefeuille, vice-président délégué à la Culture ;
•    Michel Aujoulat, adjoint au maire de Cugnaux, 1er vice-président délégué à l'Environnement et au développement durable ;
•    Grégoire Caeneiro , maire de Castelginest et 11e vice-président en charge de la Voirie
•    Marc Péré, maire de L'Union, vice-président délégué aux Déchets urbains ;
•    Raymond-Roger Stramare, maire de Saint-Alban ;
•    Éric Julla, directeur Sud du cabinet Ressources consultants finances ;   
•    Sandrine Dussenty, DGA Finances et Administration Générale Toulouse Métropole ;
•    Élisabeth Laskawiec, direction Finances Toulouse Métropole.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Municipales 2014 à Toulouse : questionnez Jean-Christophe Sellin en video-chat - France 3 Midi-Pyrénées

Municipales 2014 à Toulouse : questionnez Jean-Christophe Sellin en video-chat - France 3 Midi-Pyrénées | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Jean-Christophe Sellin


Le tête de liste de "Place au Peuple", membre du Parti de gauche, est le premier des candidats toulousains à participer à un hang-out jeudi 6 février à 19h30 en direct sur notre site internet. Si vous êtes Toulousain, inscrivez-vous pour l'interroger depuis votre webcam. 


France 3 Midi-Pyrénées innove dans cette campagne des élections municipales à Toulouse (23 et 30 mars). En partenariat avec Google, nous vous proposons de participer à un débat interactif (un vidéo-chat utilisant l'outil Google Hangout) avec chacun des candidats têtes de listes dans la ville rose.

Le premier aura lieu le jeudi 6 février à 19h30 en direct sur notre site internet avec Jean-Christophe Sellin, tête de liste "Place au peuple" et membre du parti de gauche. 

Comment ça marche ?

Si vous êtes Toulousain, équipés d'un ordinateur connecté avec webcam et micro, que vous vous intéressez à la politique sans être militant, nous vous proposons de vous inscrire via le formulaire ci-dessous.
4 d'entre-vous seront sélectionnés et pourront poser leurs questions et débattre avec le candidat jeudi 6 février à partir de 19h30

Qui peut le regarder ?

Tout le monde. Le video-chat sera diffusé en direct sur la page d'accueil du site internet de France 3 Midi-Pyrénées à partir de 19h30. Accessible à tous, il sera ensuite proposé librement en replay sur notre site internet.

Jacques Le Bris's insight:
Date du Hangout : Jeudi 6 février à 19h30
Invité : Jean-Christophe Sellin, candidat PG aux municipales de Toulouse
Nombre de places disponibles : 4
Matériel requis : ordinateur relié à internet avec webcam et micro
Clôture des inscriptions : Jeudi 6 février à 14h

Un compte Google+ est nécessaire pour participer à un Google Hangout en direct.
Si vous n'en avez pas, veuillez cliquer ici pour en créer un.


Veuillez cliquer sur le bouton "Connexion" [NDC : sur le site FR3]  pour remplir automatiquement votre formulaire d'inscription.



more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sondage : avantage à Cohen face à Moudenc

Sondage : avantage à Cohen face à Moudenc | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

A dix mois du prochain scrutin municipal des 9 et 16 mars 2014, l'enquête réalisée par BVA pour «La Dépêche du Midi» (1) révèle une élection encore incertaine à Toulouse, et un rapport de force politique très serré qui, au final, tourneraient cependant à l'avantage de Pierre Cohen. Dans le cadre d'un duel de second tour face à Jean-Luc Moudenc, le maire socialiste sortant est crédité de 52 % d'intentions de vote, contre 48 % pour son adversaire UMP auquel il a ravi le Capitole en 2008.

(...)

more...
No comment yet.