Toulouse La Ville Rose
80.8K views | +5 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La 4G est dans le métro

La 4G est dans le métro | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Le 10 novembre, il sera possible de consulter ses mails, d’envoyer un sms, de faire un tweet, d'envoyer une vidéo... assis dans le métro toulousain. Le réseau de métro devient 100% connecté en très haut débit mobile sur les lignes A et B et dans toutes les stations. Une véritable innovation pour des millions de voyageurs !

Le métro toulousain est désormais connecté  ! Il est même couvert en très haut débit mobile (en 2G, 3G et 4G), et ce par tous les opérateurs et pour toutes les technologies, sur ses 2 lignes, ses 38 stations et 30 kilomètres de tunnels. Cette véritable innovation fait du métro toulousain le premier métro français intégralement couvert par une couverture haut débit.
En juin 2016, les élus de Toulouse Métropole ont donné le GO de cette installation qui est l'une des actions emblématiques réalisée dans le cadre de la démarche Smart City. Les travaux ont démarré au printemps 2017.

Un partenariat avec les 4 opérateurs

Cette innovation, née de la co-construction public-privé est le fruit d'un partenariat avec plusieurs acteurs dont les quatre opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Free, SFR, Bouygues) qui ont signé une convention.

Elle a permis de définir les interventions de chacun : Tisséo Collectivités pilote le projet ; Tisséo Voyageurs se charge de la coopération opérationnelle ; Toulouse Métropole a libéré des flux sur son réseau numérique Zefil.

Orange a été désigné comme opérateur pilote et interlocuteur unique. L'opérateur a réalisé et déployé les infrastructures d'antennes et techniques réparties le long des deux lignes (dans les tunnels, sur les quais, dans les stations et dans les salles des billets). Les équipements sont aisni mutualisés par les différentes opérateurs pour  permettre aux usagers de bénéficier d'un service de qualité.

Le coût de l'opération représente 10 millions d'euros financés par les opérateurs avec le soutien de Toulouse Métropole.

 
Toulouse, ville connectée

 

Les ports USB dans les bus
Les bus aussi se modernisent et se connectent. 27 bus Tisséo sont équipés, depuis juillet, de ports USB sur les Linéo 6 et 7.

 

Wifi
Enfin, la Mairie de Toulouse a étendu son offre de wifi gratuit : plus de 35 bornes sont disponibles et le réseau a battu un record avec 40 000 connexions au mois d'août 2017. Tous les points d'accès sur toulouse.fr

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse, un patrimoine d'exception !

Pour tous les amoureux du patrimoine, des lieux et des images de Toulouse à découvrir ou à redécouvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les frontons à la conquête de la Ville rose

Les frontons à la conquête de la Ville rose | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Lors de la présentation du livret, lundi, à la Cendrée.

 

Cités dans des revues américaines, stars des tables anglaises, chinoises ou canadiennes… les vins de Fronton parcourent de plus en plus le monde avec succès.

 

Chez eux, en revanche, la partie n'est pas toujours gagnée, notamment à Toulouse. La Ville rose, si elle ne boude pas vraiment son vignoble, ne le porte pas forcément aux nues. C'est donc une véritable conquête, à une trentaine de kilomètres du terroir où ils naissent, que les frontons ont entrepris ces cinq dernières années. A coups de manifestations intra muros, et via une campagne de publicité régulière, ils dévoilent leur nouveau visage, à la fois plus adapté à la demande, tout en valorisant leur typicité fondée sur la célèbre négrette. Lundi, une nouvelle tentative de séduction des Toulousains a été lancée, au restaurant la Cendrée, à travers deux opérations. La première est un affichage en ville d'une série de photos de vignerons grimés selon leur cuvée phare ou leur passion. Le château La Coutelière, se retrouve par exemple star de la rue… des Couteliers. La cuvée Astrolab, de la cave Vinovalie, est l'invitée du musée Paul Dupuy, le Secret des étoiles, de Joliet, s'affiche à l'observatoire de Jolimont… Au total une vingtaine de vignerons se sont prêtés à ce jeu visant à les sortir de l'ombre en attirant le regard sur des vins issus de leurs personnalités parfois fortes.

Mais la nouveauté est aussi et surtout la sortie du deuxième opus du livret «Un chef un vigneron». Le premier exemplaire, l'an dernier, s'est écoulé à 20 000 exemplaires. Le second a été édité à 30 000, toujours réalisé en partenariat avec le label national Tables et Auberges de France. Son président, Jean Lanau, a salué ce livret parlant de «réussite due aux alchimistes de la négrette et aux chefs investis». Une vingtaine d'entre eux propose donc une recette associée à un fronton que l'on retrouve sur leurs tables. Des grands noms de la restauration, les étoilés Franck Renimel, Jérémy Morin ou Yannick Delpech côtoient de talentueux chefs toulousains et Tarn-et Garonnais.

Deux départements main dans la main

Frédéric Ribes, président du syndicat des vignerons, en a profité pour mettre l'accent sur l'«importance des circuits courts que révèle ce livre» tout en saluant «la collaboration entre les deux départements Haute-Garonne et Tarn et Garonne». Le livret, au titre d'une synergie grandissante sur l'œnotourisme, est en effet soutenu par le Comité départemental du tourisme 31 (CDT) et l'agence départementale touristique de Tarn-et-Garonne. Didier Cujives, président du CDT, a ainsi salué «la mobilisation et l'énergie mise en œuvre par les vignerons et les chefs toulousains qui mettent en avant la grande qualité des frontons indispensable à l'obtention du label Vignoble et découverte que nous attendons tous !». «Il était normal de travailler ensemble. Un grand pas a été fait mais il reste encore beaucoup à faire» a renchéri son homologue tarn- et -garonnaise, Francine Debiais.

Aujourd'hui, les vins de frontons, c'est environ 8 millions de bouteilles annuelles, dont 52 % sont vendues en grande distribution, 20 % en vente directe, 13 % chez les cavistes et restaurateurs, et 15 % à l'export.

Le livret est disponible le chez les restaurateurs, les vignerons et à la maison des vins de Fronton.

 

Quels restos ?

Les restaurants haut-garonnais et de tarn-et-Garonne participant : Bistrot Constant L'Etang d'O ; La Cendrée ; La Croisée des Saveurs ; Au fil de l'eau ; En Marge ; La Pente Douce ; La Table du Belvédère ; Le D'Cadéi ; le Bistro des Capucins ; Les Petits Fayots ; Solides ; Xavier Fromager Affineur, L'Affine Bouche ; Emile ; l'Amphitryon ; L'Aparté ; L'Estanquet ; La Pergola ; Le M. 1474 ; Les Jardins de Fanette.

 

Emmanuel Haillot
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nos meilleures guinguettes à Toulouse

Nos meilleures guinguettes à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

À Toulouse aussi le thermomètre affiche de belles températures estivales et un soleil radieux. À défaut d’avoir à portée de tongs les paillotes et plages privées du littoral méditerranéen, on a une bonne alternative avec les magnifiques berges de la Garonne et alentours. Alors que vous soyez en vacances ou pas, pour vous aider à passer un été festif et à la fraîche, voici notre sélection d’adresses de guinguettes authentiques, simples et chaleureuses. Profitez-en, elles ne durent que la saison !

 

La Guinguette : embarcation sur la Garonne

Pour la troisième année consécutive, la terrasse flottante de La Guinguette s’installe quai de Tounis du 18 juillet au 15 septembre.
La formule reste la même : en bord de Garonne, on se laisse bercer par l’eau et on profite de la douceur estivale pour boire un verre ou déguster des plats et autres tapas dans un cadre à l’esprit années 50. La terrasse rafraîchissante est très prisée des Toulousains qui se sont habitués à cette nouvelle forme de lieu estival et convivial avec vue sur le Pont-Neuf.

La Guinguette©DR

Chaque soir, des animations musicales mettent une belle ambiance. On se croirait presque en vacances ! Côté assiette, c’est Vincent du Café Chouchou aux Carmes qui régale, avec du fait maison et des producteurs locaux.
En 2016, La Guinguette a vu passer 20 000 visiteurs. C’est dire le succès ! Gageons que cette année encore, le cadre exceptionnel attire les Toulousains comme les touristes tout au long de l’été.

Ouvert tous les jours de 11h à 22h de juin au 15 septembre.

La Guinguette – Quai de Tounis, Toulouse.
Page Facebook : La Guinguette

 

Le Canaille Club : cadre surprenant pour gourmets

Début juin, Le Canaille Club a ouvert ses portes pour une troisième saison au cœur du quartier Saint-Michel.
Situé dans un cadre confidentiel et chaleureux, on ne soupçonne pas un tel lieu dans ce quartier du centre-ville. Transformer un ancien bâtiment du Rectorat, il fallait oser.
Tout se passe dehors à l’ombre des tilleuls, assis sur des canapés en palettes, autour d’une table ou encore autour du bar central.

Canaille Club©DR

Le Canaille Club est résolument un lieu de gastronomie. Il nous emmène cette année sur la route des vins du Sud. Bercés par les derniers rayons du soleil, vous pourrez déguster une cuisine locale, fraîche et savoureuse déclinée en tapas de qualité. Des maisons de renom ont associé leur nom sur la carte de ce lieu plein de promesses.

Canaille Club©DR

N’hésitez pas à (re)découvrir cette adresse, le personnel est chaleureux et souriant, l’ambiance décontractée et les mets délicieux !

Ouvert du mardi au samedi de 19h à 2h jusqu’au 2 septembre.

Le Canaille Club – 41 rue Achille Viadieu, Toulouse. Tél. 06 35 44 81 71
canailleclub.com – Page Facebook : Canaille Club – Instagram : canailleclub

 

La Plage du Moulin : tout nouveau

Même lieu mais on change le nom, la déco et le concept. Tout un programme pour l’ancienne Croisette qui se transforme en La Plage du Moulin pour la saison 2017.

La Plage du Moulin©DR

Ouverte depuis juin dernier, la plage vous accueille jusqu’en septembre au bord de la rivière du Touch. Vous avez donc trois mois pour découvrir ce cadre chaleureux : petite cascade, du sable blanc, de grandes tables pour les groupes, du mobilier contemporain associé aux cagettes rustiques dans un esprit guinguette revisité.
Au menu : grillades, tapas, grandes salades… et un bar à cocktails dans une ambiance festive. Musique, bonne humeur et convivialité vous attendent avec impatience.

La Plage du Moulin©DR

Ouvert tous les jours de 19h à 2h (samedi jusqu’à 3h) du 16 juin au 16 septembre.

La Plage du Moulin – 90, route de Bayonne, Toulouse. Tél. 06 45 43 78 92
Page Facebook : La Plage du Moulin

 

Pêcheurs de sable : les pieds (presque) dans l’eau

Pour la sixième année consécutive, la jolie terrasse de la Daurade prisée des Toulousains ouvre ses portes. Depuis la réhabilitation du quai de la Daurade, le snack gourmand Pêcheurs de sable ravit les pressés qui prennent à emporter, les groupes qui s’installent pour l’apéritif, les familles qui veulent se rafraîchir sous les parasols ou les solitaires qui aiment simplement profiter de la vue.

Les produits sont locaux et de saison. La carte change donc au gré des arrivages. En plus de la formule apéro, des assiettes gourmandes et des glaces artisanales, cette année Pêcheurs de sable propose également une formule goûter, brunch, un bol vegan ou sans gluten. Il y en a vraiment pour tous les goûts, et on profite, à la bonne franquette, de l’ambiance musicale en soirée.

Ouvert tous les jours de 10h à 22h de mai à octobre.

Pêcheurs de sable – Quai de la Daurade, Toulouse. Tél. 06 66 65 42 74
pecheursdesable.wordpress.com – Page Facebook : Pêcheurs de Sable

 

L’Éphémère Guinguette : un écrin de verdure artistique

Elle s’installe à partir du 2 juin au Ramier de Lacroix-Falgarde, à une dizaine de km au sud de Toulouse, pour sa 6e édition. Plantée dans son décor naturel, L’Éphémère Guinguetteest un lieu associatif accessible à tous. L’équipe de bénévoles travaille toute l’année pour offrir le meilleur accueil au public et aux artistes qui viennent animer ce joli coin de verdure le temps d’un été.

L’Éphémère Guinguette©DR

Cette année encore, la programmation s’annonce colorée, douce, tonique, légère, festive, suspendue… un beau métissage musical. En plus de la restauration de La Cuisine Qui Roule, on pourra ainsi se régaler de soirées swing, jazz manouche ou encore de samba. De nombreuses animations et ateliers sont organisés pour valoriser toute forme d’art. N’hésitez pas à suivre la programmation de la saison sur leur site.

Ouvert du 2 juin au 2 septembre les vendredi de 17h à 00h, samedi 12h à 00h, dimanche de 12h à 22h (fermeture du 17 juillet au 17 août). Attention, l’établissement ne prend pas de réservation.

L’Éphémère Guinguette – Lacroix-Falgarde. Tél. 07 68 77 10 95
lephemereguinguette.com

Et aussi…

La Guinguette de Saint-Cyprien – Jardin Raymond VI, Allées Charles-de-Fitte, Toulouse. (située derrière le musée des Abattoirs)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Déménagement : demande d'occupation du domaine public 

Déménagement : demande d'occupation du domaine public  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Si votre déménagement/emménagement doit impacter sur la circulation ou le stationnement dans votre rue, vous devez demander préalablement à la Ville une autorisation d'occupation du domaine public.

 

Quand et comment effectuer la demande ?

Les délais

Votre demande doit parvenir au service Réglementation Circulation dans les délais suivants :

  • 5 jours ouvrés (du lundi au vendredi) pour du stationnement
  • 10 jours ouvrés (du lundi au vendredi) pour une rue barrée

Pour les emplacements payants (avec horodateur), une facture vous sera envoyée début du mois suivant pour paiement : 5€ par place et par jour, hors dimanche et jour férié (la période demandée sera due en totalité)

 

Les informations indispensables à indiquer sur la demande écrite :

  • Coordonnées du demandeur (entreprise ou nom, prénom, adresse)
  • L'adresse d'intervention et/ou celle du stationnement (si différente)
  • Les dates de début et de fin d’occupation
  • Motif de l'occupation
  • Le téléphone (obligatoire)
  • Le numéro de SIRET pour les professionnels (obligatoire)
  • Pour l’hyper-centre, l’immatriculation du (des) véhicule(s) si possible

Où adresser votre demande : 
Par email (en priorité)
ou

Par courrier (attention aux délais postaux) ou sur place à cette adresse : 
Mairie de Toulouse
Campus Trafic
Service Réglementation Circulation
2 impasse Alphonse Brémond
31 200 Toulouse

 

Pour les demandes complexes uniquement, vous pouvez contacter le :
05 62 27 47 32 de 8h30 à 12h00.

Après acceptation de la demande

La mise en place de la signalisation réglementaire pour la neutralisation du stationnement est à votre charge : elle se présente sous la forme de panneaux de "stationnement interdit et gênant". La pose de clôtures pour réserver du stationnement est strictement interdit.
Cette mise en place doit avoir lieu minimum 2 jours avant le début de l’occupation et être déclarée à la Police Municipale au 05 62 27 68 36 (#2)
Attention pour une rue barrée, la signalisation ("rue barrée", "déviation",etc.) devra être positionnée par vos soins à l’entrée de la portion de voie qui vous sera indiquée dans le document reçu.

Pour la location et/ou la mise en place de la signalisation, vous pouvez contacter le professionnel de votre choix : (liste non exhaustive)
Location des panneaux
Sté Girod - Chelle (05 61 41 25 05 / fax : 05 61 44 10 52)
Sogecer Location (05 62 23 38 47 / fax : 05 34 46 19 10)
Location / Mise en place des panneaux (prestation complète)
Sté Loubet (06 16 07 48 30 / fax : 05 61 66 72 32 / email )
Guilde des transporteurs (05 61 58 11 26 / fax : 05 61 61 55 89)

 

Dans toute la zone soumise à contrôle d'accès, le stationnement n'est autorisé que le matin.
Selon la charte livraison de la Ville de Toulouse, l’accès est autorisé dans ces rues tous les matins sans autorisation, de 07h30 à 12h00 pour une occupation de 20 minutes maximum, avec disque européen de livraison.


Cet accès est possible, sans entraver la circulation, pour permettre les approvisionnements, les déchargements, et autres petites opérations ponctuelles.


Au-delà de ce délai de 20 minutes, une solution de stationnement doit être envisagée mais en dehors de cet axe prioritairement dédié aux piétons.


ATTENTION : dans ces rues et dans tout l’hyper-centre (ceinture des boulevards) l’accès est limité aux véhicules de longueur inférieure à 9 m.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse: mes boulangeries préférées - Je veux tout goûter

Toulouse: mes boulangeries préférées - Je veux tout goûter | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Avec le pain, je suis rude en affaire. Quitte à en manger peu, autant qu’il soit bon! C’est pourquoi je mets un point d’honneur à bien le choisir et ne pas hésiter à faire quelques kilomètres en vélo pour l’acheter. Je trouve les adresses rares à Toulouse, il me tient d’aurant plus à coeur de les partager avec vous.

❝ A lire : Les Français aiment-ils vraiment le pain? ❞

Les pains que j’aime sont au levain naturel et non à la levure. Ils ont une mie alvéolée, colorée (pas de farine blanche), dense, douce et fondante. Leur croûte n’abîme pas le palais et renferme des arômes agréables et des odeurs gourmandes. Je n’achète jamais de baguette, leur index glycémique est trop élevé et elles rassissent trop vite (la baguette est une grande victime du gaspillage alimentaire pour cette même raison). Ceci dit, voici ma sélection qui, je l’espère, s’étoffera avec le temps et les futures ouvertures de boulangeries.

》Ma boulangerie préférée : le Panivore《

Boulangerie de pain bio, quartier Saint-Cyprien. C’est le paradis, cette boulangerie. Tout est bon et il y a beaucoup de choix, ce qui permet de varier les plaisir. Testez les viennoiseries aussi, un petit régal sur la route des pistes de ski !
J’aime y acheter : la tourte de seigle, très bonne et parfumée.

》Les pains de l’Amap FMR《

Nous sommes inscrits, mon copain et moi, à l’Amap FMR où nous recevons tous les mardis deux pains et un panier de légumes bio. Les pains sont extra, bien croustillants le jour-même et ils se conservent une semaine dans un torchon ou en tranches au congélateur. On a un pain aux noix et un pain surprise, les deux à la farine semi-complète bio. Un pur régal!

》Le pain du dimanche : le Cadenet《

Le fournil de la boulangerie Le Cadenet est à Garidech mais les pains sont vendus dans deux loges à Toulouse: l’une dans le marché des Carmes, l’autre au marché Victor Hugo.
J’aime y acheter : le pain Cadenet. C’est un pain à miche très large qui se vend à la coupe. Très bonne conservation dans un torchon ; mie moelleuse et fondante, croûte fine mais croustillante. Le Cadenet a un goût de levain mais qui n’est pas excessif. Prix : 5€/kg.

》Le pain bio aux graines : chez Ceci & Cela《

C’est un artisan boulanger de la région qui livre ses pains avec ou sans gluten à la boutique Ceci & Cela. Comme j’y fais la plupart de mes courses, j’ai souvent acheté son pain qui est très bien, en particulier pour le petit-déjeuner.
J’aime acheter : le pain aux graines. Bon et très moelleux, il a la forme d’un pain de mie artisanal. Sa croûte est plus moelleuse que croustillante (sauf sur le dessus). C’est un pain pratique à toaster.

╔ A lire : Réussissez vos pains sans gluten grâce au livre de Laurent Dran ╝

》Marché de Saouzelong: pains bio avec/sans gluten《

C’est un groupement de fermiers qui vient du Béarn pour vendre ses pains à Toulouse les mardis et dimanches. Le mardi, on les retrouve sur les marchés de Bonnefoy et de place du Salin, le dimanche à Saouzelong et Saint-Aubin. Ils vendent donc des pains bio, avec ou sans gluten, mais aussi des barrés d’énergie au maté, des biscuits, des green juices (jus de fruits et légumes)… Tout est proposé à la dégustation et tout est très bon! Côté pains, attendez-vous a bien sentir le goût du levain. Les pains sans gluten ont un autre goût de levain, plus léger, et parfois une mie un peu humide mais très fondante. Je les trouve très réussis pour des pains sans gluten (à gauche sur la photo).
J’aime y acheter: le pain semi-complet à 4€.
Stand fermier (originaire de Sus 64190). Contact : 06 52 05 90 49.

》Le pain bio de la Biocoop Grandeur Nature《

Etant donné que j’habite quartier Saint-Agne, c’est pour moi un des plus faciles à acheter quand on a écoulé nos deux boules de pain de l’AMAP.
J’aime y acheter : le pain bis et le pain complet, tous deux à la coupe, à 4,30€/kg (farine Moulin du Roc, Aude). Ils sont un peu comme le pain Cadenet : une miche large, jolie couleur grisâtre, moelleuse, croûte croustillante, petit goût de levain. Très bonne conservation et bonne tenue de la mie.

》La nouvelle boulangerie de Saint-Cyprien : L’Invitation《

Située juste après le Pont-Neuf, en haut de l’avenue de la République, cette boulangerie a récemment ouvert dans le local d’une ancienne pâtisserie-viennoiserie (que, au passage, je ne trouvais pas top). La vitrine de L’Invitation est très gourmande avec des viennoiseries qui présentent un beau feuilletage. La vendeuse m’avait dit lors de mon premier passage qu’elle et son mari boulanger ont ensemble monté cette affaire en 2016, après 10 ans de travail auprès d’un compagnon boulanger et d’un MOF boulanger parisien.
J’aime y acheter : le pain aux raisins et pistache (oups, ce n’est pas du pain!) et le pain au raisins secs et noisettes, ci-dessous (qui ressemble à celui que je reçois par l’Amap). Très gourmand, parfait pour le petit-déj, il se suffit à lui-même.

》L’or du pain, quartier Arnaud-Bernard《

L’adresse m’a été recommandée par Mathilde (Rockmycasbah) justement pour cette miche de pain en vente à la coupe. On n’a pas été déçus, bien au contraire. On a découvert un pain magnifique, recouvert d’une farine couleur or. Il est très parfumé au nez et en bouche, avec une croûte qui s’émiette autant qu’elle croustille et une mie jolie et goûteuse.
Boulangerie L’or du pain, 21, avenue Honoré Serres 31000 Toulouse.

》Le presque étoilé : la boulangerie En Pleine Nature《

Pas simple d’y aller car la boulangerie est accolée au restaurant 1 étoile de Quint-Fonsegrive, MAIS, une épicerie du quartier Saint-Agne fait dépôt de pain. J’ai eu l’info par le chef de La Table de William qui se fait fournir par cette boulangerie le même jour que l’épicerie. On est très heureux de pouvoir profiter de ces excellents pains qui nous donnent encore plus envie d’aller acheter quelques viennoiseries le dimanche matin à Quint. Seul problème : il faut absolument se ravitailler le mardi pour être sûr d’en trouver.
J’aime acheter : le pain raisins secs et noisettes. Pas très riche en raisins et noisettes mais avec des notes de grillé, une croûte qui s’émiette en bouche. La baguette aux céréales aussi est délicieuse et se garde bien.

》Le plus exceptionnel : Lacroix-Falgarde《

C’est un pain que je n’ai goûté qu’une seule fois mais pour lequel j’ai eu une sorte de coup de foudre. Il était parfaitement à mon goût, avec une jolie couleur foncée et un goût cacaoté. Un très beau pain!

 

Et bientôt de nouvelles adresses, on l’espère ! Dites-moi en commentaires quelles sont vos pains et boulangeries préférées à Toulouse et alentours, cela m’intéresse ! A bientôt

 

 

Lucie Paimblanc

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Journée internationale des droits des femmes : les rendez-vous, à Toulouse

Journée internationale des droits des femmes : les rendez-vous, à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Pour la journée internationale des droits des femmes, la ville de Toulouse organise plusieurs rendez-vous, de mercredi 8 mars à dimanche 12 mars 2017.

 

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, mercredi 8 mars 2017, la ville de Toulouse propose des rendez-vous jusqu'à dimanche. La liste des événements.

 

Débats, découvertes, initiatives sportives… le mercredi 8 mars 2017, Toulouse et le reste de la France fêteront la journée internationale des droits des femmes. Pour l’occasion, différents rendez-vous sont programmés, dans la Ville rose. Voici une liste non-exhaustive.

 

Mercredi 8 mars

  • Une rencontre-débat est organisée à l’Espace diversité et laïcité, à partir de 19 h 30. Elle mettra en lumière la participation des femmes à la vie de la cité, étayée par de nombreux témoignages de citoyennes et citoyens. Les récits se feront autour de la présentation d’initiatives (embellissement extérieur, bien-être, culture, etc.). L’espace est situé au 38 rue d’Aubuisson (métro A et B à la station Jean-Jaurès). Plus d’infos au 05 81 91 79 60 ou sur ce visuel.
  • Des rencontres se tiendront, autour d’un bon café, à partir de 9 h 30, sur la place commerciale du quartier Bellefontaine, près de la station de métro éponyme. L’objectif ? Affirmer la présence féminine, dans des lieux où l’affluence est majoritairement composée d’hommes. Plus d’infos avec l’association Lien Horizon danses, au 05 34 60 13 08.
  • La médiathèque Grand M sélectionnera, à partir de 11 heures, des ouvrages valorisant les parcours de femmes. Cet événement sera suivi par un concert de Lili Rosalee, sur le parvis de l’établissements. Plus d’infos au 05 81 91 79 41.
  • À partir de 14 heures, la salle de Gironis, qui se situe dans la rue éponyme du quartier de Lafourguette, présentera des saynettes de femmes, « qui témoignent ». Regroupées sous le thème « elles ont lutté, elles ont vaincu », elles seront suivies par un débat. Plus d’infos auprès de l’association Bell’arc-en-ciel, au 05 61 76 56 39.

> Téléchargez le programme, en cliquant ici <

 

Vendredi 10 mars

conférenceest organisée à l’Espace diversité et laïcité, à 20 h 30. Le thème : « l’égalité, parité imposée ou conquête des femmes ? ». Un membre de l’Institut de recherches et d’études de la libre pensée (IRELP), qui abordera des noms de grandes figures féminines de la libre pensée.

Pour réduire les inégalités entre les sexes, les institutions politiques ont notamment mis des quotas en place. Une mesure vraiment utile, dans la lutte contre la discrimination ? Éléments de réponse, vendredi soir.

Infos pratiques :
Espace diversité et laïcité, au 38 rue d’Aubuisson (station Jean-Jaurès, métro A et B).
Début à 20 h 30.
Plus d’infos au 05 81 91 79 60.

 

Le week-end de samedi 11 et 12 mars

Le jardin des plantes de Toulouse accueillera, tout au long du week-end, des découvertes et initiations sportives. De 10 h 30 à 18 heures, l’ASPTT de Toulouse invite les femmes à découvrir, gratuitement, différentes disciplines :

  • Samedi et dimanche, de 10 h 30 à 18 heures : athlétisme, badminton et tennis de table.
  • Samedi à 16 heures et dimanche à 11 h 30 : danse tahitienne.
  • Dimanche, de 14 heures à 16 heures : atelier clown pour les enfants de trois à neuf ans.
  • Dimanche, de 10 h 30 à 18 heures : Kidisport ou parcours d’éveil sportif.
  • Samedi, à 11 heures puis à 15 heures : marche nordique (randonnée d’une heure).
  • Samedi, à 11 heures : Qi Gong.
  • Samedi et dimanche, de 15 heures à 16 heures : self défense.
  • Samedi, de 14 heures à 15 heures, et dimanche, de 13 heures à 14 heures : Zumba.

Infos pratiques :
Samedi 11 et dimanche 12 mars, au jardin des plantes de Toulouse.
À partir de 10 h 30, jusqu’à 18 heures.
Plus d’infos au 06 14 96 18 10 (Marion Vayre).
Le mail de l’ASPTT : dvpt.toulouse@asptt.com.
Le site Internet de l’association.

 

Sur le long terme

Du 8 au 25 mars, le centre social des quartiers Izards et Borderouge propose une exposition intitulée « Portraits de femmes », qui sera visible dans le hall du Carrefour Market Les Maourines. Une vraie curiosité, ces croquis de femmes grandeur nature ayant été réalisés par les adhérentes du centre social en collaboration avec la plasticienne Violette de Toulouse. Le vernissage se déroulera mercredi 8 mars à partir de 16h, dans l’hypermarché.

Du 8 au 25 mars, au Carrefour Market Les Maourines. Place de la Maourine, à Borderouge (métro, ligne B).

Jusqu’au samedi 25 mars, l’Espace diversité et laïcité organise une exposition qui retrace, en 15 panneaux, les réalités vécues par les femmes venues s’installer en France, du XXe siècle jusqu’à nos jours. Migrations au féminin présente différents parcours de vie, met en valeur des documents exclusifs… et donne la parole aux nounous suisses des années 1 900 comme aux coiffeuses sans-papiers d’aujourd’hui.

 

Infos pratiques :
Espace diversité et laïcité, au 38 rue d’Aubuisson (station Jean-Jaurès, métro A et B).
Le lundi de 14 heures à 18 heures, du mardi au vendredi de 9 heures à 18 h 30 et le samedi de 14 heures à 18 heures.

 

Plus d’infos au 05 81 91 79 60 ou sur ce visuel.

 

 

Alice Patalacci

Journaliste à Côté Toulouse.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Au Muséum de Toulouse, un livre « tact-illustré » pour faire découvrir les collections aux aveugles

Au Muséum de Toulouse, un livre « tact-illustré » pour faire découvrir les collections aux aveugles | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le Muséum de Toulouse se lance dans la réalisation d'un livre tact-illustré qui pourrait être proposé au public en 2018.

 

Le Muséum de Toulouse se lance dans la réalisation d'un livre « tact-illustré » qui doit à terme permettre aux aveugles et mal-voyants de découvrir ses collections plus aisément.

 

Déjà récompensé par le prix « Patrimoines pour tous » en 2014 et par un label Tourisme et Handicap, le Muséum de Toulouse va poursuivre ses efforts pour rendre ses collections encore plus accessibles au plus plus grand nombre.

Découverte des thématiques incontournables du Muséum

C’est dans cette logique d’ouverture qu’il se lance dans un projet de création d’un livre « tact-illustré ».

Dans ce projet, nous voulons élaborer un livre multi-sensoriel pour permettre au jeune public voyant et non-voyant de découvrir, de façon ludique et adaptée au toucher, une sélection d’objets exposés au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse. L’idée sera de contempler les thématiques incontournables de tous les Muséums (entomologie, ethnographie, botanique, paléontologie, minéralogie, préhistoire, zoologie et pétrologie) cherchant ainsi à bénéficier d’un très large public, indique le Muséum.

Cette initiative va être menée conjointement avec quatre partenaires : l’Institut des Jeunes Aveugles, l’Université de Genève, l’Université Toulouse Jean-Jaurès et la maison d’édition associative spécialisée dans la production de livres tact-illustrés pour les enfants malvoyants et non-voyants, Les Doigts qui Rêvent.

Le public non-voyant va participer à la création du livre

« En partenariat avec l’Université de Genève, ce projet applique une méthodologie particulière ayant pour objectif de faire participer les médiateurs et le public non-voyant à toutes les étapes du processus de création du livre. Cette démarche, fortement collaborative, intègre toutes les parties prenantes du projet pour concevoir un livre tactile inédit sur l’histoire naturelle destiné aux activités de médiation dans un Muséum ou une découverte en famille à la maison. Le but est donc de concevoir un livre-outil de médiation qui met en valeur les autres sens en même temps qu’il crée un univers de partage entre voyants et non-voyants », précise le Muséum.

Le travail de conception va durer un an jusqu’en mars 2018. Ce n’est qu’à ce moment-là, quand le prototype sera fini, que le Muséum fera des demandes de financement pour produire ce livre « tact-illustré ».

 

David Saint-Sernin

Journaliste
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse. l’Aparté obtient une étoile au guide Michelin 2017

Toulouse. l’Aparté obtient une étoile au guide Michelin 2017 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

A l’Aparté le chef Jérémy Morin est originaire de Normandie.

Le restaurant propose des repas à partir de 31 euros à midi.

 

Les éditions du célèbre Guide Michelin ont présenté ce jeudi la liste des restaurants étoilés pour l’année 2017. A Toulouse, et dans sa banlieue, 9 restaurants sont classés parmi les meilleurs restaurants de France et disposent d’au moins une étoile. L’Aparté situé à Montrabé obtient sa première étoile. Ensuite et sans surprise :

 

– L’Aparté : 21 Rue de l’Europe, 31850 Montrabé, France
– O Saveur : 8 Place des Ormeaux, 31180 Rouffiac-Tolosan
– En Pleine Nature : 6 Place de la Mairie, 31130 Quint-Fonsegrives
– La Table des Merville : 3 Place Pierre Richard, 31320 Castanet-Tolosan
– En Marge : 1204 Route de Lacroix Falgarde, Lieu dit Le Birol, 31320 Aureville
– Le Puits Saint Jacques : 57 Avenue Victor Capoul, 32600 Pujaudran,
– Michel Sarran : 21 Boulevard Armand Duportal, 31000 Toulouse
– Les Jardins de l’Opéra : 1 Place du Capitole, 31000 Toulouse
– Pyr- 19 Descente de la Halle aux Poissons, 31000 Toulouse

Il est à noter, au sommet du goût que Yannick Alléno au 1947, hôtel Cheval Blanc, à Courchevel rejoint le club très fermé des trois étoiles.

 

Plusieurs deux étoiles sont attribuées cette année et notamment à Marc Veyrat, ou le Pressoir d’Argent à Bordeaux.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La vidéo verbalisation contre le stationnement gênant 

La vidéo verbalisation contre le stationnement gênant  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

En janvier 2017, le stationnement anarchique (stationnement interdit, gênant ou très gênant) pourra être vidéo verbalisé à l’intérieur des boulevards toulousains.

 

La vidéo verbalisation, pourquoi ?

L'objectif est de mieux faire respecter les couloirs de bus, les pistes cyclables, les zones piétonnes ainsi que lutter contre le stationnement gênant en double file, sur les emplacements réservés aux livraisons les trottoirs ou les passages réservés aux piétons.

Il s’agit de conforter la place des piétons, en particulier les plus fragiles (fauteuils roulants, landaus…) tout en valorisant les aménagements urbains du centre-ville et son aspect touristique.

 

Comment ça marche ?

En s’appuyant sur les caméras situées à l’intérieur du périmètre – volontairement resserré pour plus d’efficacité –, la police municipale pourra verbaliser à distance, 24 h / 24 et 7 j / 7, les contrevenants. Ils recevront directement à leur domicile la contravention.

 

Un déploiement concentré sur le centre historique

Parmi les rues les plus touchées par ces incivilités, les rues  :

  • Saint Rome
  • Gambetta
  • de la Pomme
  • mais aussi la place du Capitole
  • la place Esquirol
  • ou encore les zones de livraison autour du marché Victor Hugo ou de la Daurade.

Une signalétique adaptée sur le périmètre concerné est prévue. 

 

 

À noter : ce dispositif ne concerne pas les infractions liées aux horodateurs.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Et si plus grand domaine bio d'Occitanie était en ville ?

Et si plus grand domaine bio d'Occitanie était en ville ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La régie agricole de Toulouse gère le plus grand domaine cultivé en bio de la région. Deux cent cinq hectares de grandes céréales et de vignes, installés à Toulouse.

 

La première cuvée en bio est attendue pour la fin de l’année. Les vins du domaine de Candie, régulièrement primés, font la fierté des toulousains. Il faut dire que Toulouse est la seule ville française à posséder un domaine de deux-cent cinq hectares cultivés en agriculture biologique dont vint-cinq hectares de vignes, exploités par la régie agricole de la ville. Les parcelles dédiées aux grandes cultures - blé, orge, soja, sorgho - sont dans les quartiers de Ginestous, Pech David et Gabardie et les vignes autour du chateau du domaine de Candie situé au sud-ouest de la ville.

« Nous vendons la plus grande partie de la production à une coopérative bio. Une partie du vin et du jus de raisin sont utilisés en cuisine centrale, dans les restaurants des seniors ainsi qu’à la table des buffets de la mairie », expose Martine Susset, conseillère à la ville de Toulouse déléguée à la gestion du domaine. Autre exception : les six tonnes de lentilles produites chaque année destinées à la consommation des trente trois mille enfants qui fréquentent les cantines scolaires.

 

Renforcer la vocation urbaine

Subventionné par la ville à hauteur de deux cent mille euros sur un budget annuel de sept cent mille, la régie agricole réfléchit à transformer le modèle économique actuel et voudrait développer le concept d’agriculture urbaine. Parmi les projets figurent l’ouverture du domaine avec la création de chemins ruraux, la création d’un agroparc avec des parcelles ouvertes au public ainsi que la valorisation du concept de vignes en ville. Un projet de développement de vergers est également à l’étude pour approvisionner la cuisine centrale.

« Ces projets prendront des années mais nous avons la volonté de développer le domaine aussi bien sur le plan de l’agrément, de l’éducation et de la vocation alimentaire, » conclut l’élue.


A de V.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Merci !

Point d'étape 2014/2017 : découvrez ou redécouvrez en vidéo le chemin parcouru après 3 ans de réalisations, grâce à vous !
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Stationnement : en janvier, le PV passera de 17 à près de 30 €

Stationnement : en janvier,  le PV passera de 17 à près de 30 € | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le 1er janvier 2018, il n'y aura plus de PV à 17 € pour le non-paiement de l'horodateur. Le montant de la nouvelle amende relève des mairies. Et le Capitole envisage de passer à près de 30 €.

 

Coup dur pour le porte-monnaie des automobilistes toulousains, tout au moins pour ceux qui ne payent pas l'horodateur ou dépassent la limite horaire. Et ils sont nombreux puisque dans la Ville rose, à l'image de bien d'autres agglomérations, 17% des automobilistes seulement - un sur cinq- glisseraient les pièces nécessaires dans le parcmètre. Ne pas payer, on le sait, est un sport national...

La révolution attendue en matière de stationnement approche. Au 1er janvier 2018, la loi dépénalise le non-paiement de l'horodateur. Ce qui était une infraction pénale, sanctionnée par l'État, d'une même somme partout en France, soit 17 €, devient un «forfait post-stationnement» dont chaque ville décide le montant. Plus d'amende proprement dite mais, pour l'automobiliste, cela revient au même. Quand il dépassera la durée maximale de stationnement, c'est-à-dire deux heures d'affilée dans le centre de Toulouse, il se verra appliquer ce forfait.

 

La mairie y planche depuis «deux ans déjà en raison de la complexité de la loi», souligne Jean-Michel Lattes, premier adjoint au maire en charge du stationnement (notre édition du 21 août). L'élu attend encore des études de ses services pour déterminer le montant exact de la douloureuse ainsi qu'un arbitrage politique à l'occasion d'un prochain conseil municipal.

Mais l'estimation est connue : «de l'ordre de 30 €, voire un peu moins», avance Jean-Michel Lattes.

 

50 € à Paris

L'adjoint au maire tient surtout à expliquer son approche pour tenter de faire passer la pilule sur un sujet sensible. Pas question, en résumé, affirme-t-il, de remplir les caisses du Capitole. La mise en place du dispositif, avec le paramétrage des horodateurs, a un coût. Et c'est cette charge que le Capitole veut équilibrer avec ce que rapportera le forfait. L'objectif déclaré est donc «de rester dans la moyenne nationale» des hausses. Ne pas augmenter serait synonyme, selon Jean-Michel Lattes, de coût supplémentaire pour la collectivité.

Bordeaux veut passer à 35 € dans l'hyper-centre et 30 € ailleurs. Et Paris à 50 € (35 € avec un paiement dans les trois jours). C'est de ce dernier cas, et d'une politique jugée anti-voiture, dont veut se distinguer Jean-Michel Lattes. «Nous devons gérer l'occupation de l'espace public», c'est-à-dire la «rareté» des places mais sans bannir la voiture. D'où la volonté d'imposer ici «la rotation» des véhicules.

 

Repères

En 2018, une verbalisation automatisée

Il n'y a pas que le montant du PV qui augmentera en 2018. La façon de vérifier si les automobilistes ont bien payé leur stationnement à l'horodateur sera aussi révolutionnée par la technologie. La lecture automatisée des plaques d'immatriculation, déjà utilisée par la police et la gendarmerie, devrait voir le jour à Toulouse. Et cela courant 2018. L'adjoint au maire en charge de la sécurité, Olivier Arsac, l'a déjà annoncé. À l'étranger, un tel dispositif, géré par des sociétés privées, existe. A Madrid, les scooters de la société Indigo contrôlent jusqu'à 1 500 voitures par heure. Du coup, dans la capitale espagnole, 80 % des automobilistes payent. Paris va ainsi déléguer le contrôle du stationnement.

 

Le chiffre : 4, 6

millions d'€> Ce que rapportent les horodateurs. Dans le budget prévisionnel 2017, 4,65M€ sont attendus au titre des droits de stationnement. Selon le rapport de la chambre régional des comptes de 2016, les PV auraient rapporté 2,1M€ en 2013.

 

Jean-Noël Gros
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cas de dengue à Toulouse: «C’est assez fréquent sur la région»

Cas de dengue à Toulouse: «C’est assez fréquent sur la région» | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Illustration d'une demoustication, ici à Fort-de-France.

 

Un cas de dengue a été recensé jeudi à Blagnac, à côté de Toulouse ( Haute-Garonne). Des opérations de démoustication ont eu lieu ce vendredi matin dans les alentours du foyer de la personne infectée. Le but est d’éviter une prolifération de la maladie, dont le vecteur est le moustique tigre. Christophe Garro est médecin, il est le responsable de la cellule veille des risques épidémique et infectieux à l’agence régionale de santé (ARS) d’Occitanie.

 

Est-ce que ce cas de dengue est un événement isolé ou est-il fréquent d’en recenser ?

C’est assez fréquent sur la région. L’ensemble de l’Occitanie est concerné depuis le début des années 2000. On constate des cas de dengue, du chikungunya et de zika, mais dans la majorité des cas il s’agit de cas importés, comme celui de Blagnac. Les cas autochtones, c’est-à-dire des infections sur le territoire national, sont beaucoup plus rares. On a pu constater des foyers de ces virus en Italie il y a deux ans, et plusieurs petits foyers dans le Var, mais aucun dans la région. A titre d’exemple, on a procédé à huit démoustications depuis la fin de l’hiver, aucun cas n’était autochtone.

>> A lire aussi : Dengue: La Nouvelle-Calédonie veut rendre les moustiques inoffensifs grâce à une bactérie

Comment procédez-vous lorsqu’on vous signale un cas de dengue ?

On procède dans un premier temps à une enquête épidémiologique afin de savoir si la personne est bien porteuse de la dengue. Dans un deuxième temps on mène une enquête pour voir si le moustique tigre, vecteur de la maladie, est présent. On essaye d’évaluer les possibilités de contamination sur d’autres personnes, comme les proches. Si la personne est porteuse du virus, et que des moustiques tigres sont présents, on procède à une démoustication.

Plusieurs cas de dengue à Toulouse : des opérations de démoustication prévues vendredi https://t.co/2irh8KXw7Q #Toulouse pic.twitter.com/xUrsfXrL7I

— Actu Toulouse (@actutoulouse) August 10, 2017

 

Comment se déroule-t-elle ?

On se base sur l’écologie du moustique tigre qu’on connaît très bien. On sait qu’il se nourrit là où il est né et qu’il ne se déplace quasiment pas. On pulvérise un insecticide dans un rayon de 150 mètres autour du lieu d’infection, de préférence tôt le matin pour éliminer tous les moustiques tigres présents, et éviter qu’ils ne piquent la personne infectée et qu’ils transmettent le virus en piquant d’autres humains.

>> A lire aussi : Polynésie française: Un enfant de 7 ans décède de la dengue

 

Comment surveillez-vous la progression des cas de dengue ?

Il y a deux niveaux de surveillance. L’agence régionale de santé surveille les risques, que l’on suit depuis une quinzaine d’années. Il s’agit d’une question de santé publique. L’autre niveau de surveillance se situe sur la prolifération du moustique tigre, qui ne cesse de s’étendre. Mais là on se situe plus sur une question de désagrément et de gêne que sur une question de santé publique. Le plan de lutte contre ces maladies répond parfaitement à la problématique.

 

Il n’y a rien d’inquiétant.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le retour des bus de nuit pour ramener les fêtards de Toulouse à bon port...et gratuitement

Le retour des bus de nuit pour ramener les fêtards de Toulouse à bon port...et gratuitement | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Les fêtards de Toulouse vont retrouver une service de bus la nuit à partir de la rentrée de septembre

 

Lancée en février 2017 puis interrompue au printemps pour des raisons administratives, la proposition des bus de nuit sillonnant Toulouse pour ramener les fêtards à bon port va reprendre du service à la rentrée de septembre 2017.

Les noctambules peuvent se frotter les mains, le nouveau dispositif «Votre Chauffeur» va redémarrer sous la houlette de  la société de cars Duclos accompagnée par l’association Toulouse Nocturne.

 

Sécuriser les retour des boîtes de nuit

L’objectif reste le même qu’à la genèse du projet : « Permettre à tous les jeunes de sortir sans avoir à prendre leur voiture ou à marcher dans les rues de Toulouse après avoir fait la fête», indique Christophe Vidal, le président de Toulouse Nocturne.

Le service sera proposé aux fêtards mais aussi aux travailleurs de nuit les jeudis, vendredis et samedis, toute la nuit.

 

Des dessertes à déterminer

Les circuits empruntés par le ou les bus ne sont pas encore connu. Le nombre de bus et les lieux desservis ne sont pas encore connus puisque chaque établissement de nuit voulant être sur le trajet du bus ou des bus devra signer une convention avec la société Duclos. Ce sont ces mêmes établissements qui paieront ce service. Conséquence importante : le service sera…gratuit pour les fêtards contrairement à la première expérimentation. 

Une première expérimentation qui avait été arrêtée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Cette dernière avait considéré qu’en tant qu’association, Toulouse Nocturne ne pouvait être porteur du projet.

C’est cette même DREAL qui a validé le nouveau dispositif au mois de juin 2017.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Carte interactive : découvrez les spots de l'été 2017 à Toulouse

Carte interactive : découvrez les spots de l'été 2017 à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La Guinguette de Saint-Cyprien en bord de Garonne. Dr, Parc Raymond VI

 

 

Le thermomètre frise les 30 degrés, les petits petons arborent fièrement leurs plus belles claquettes et les glaçons tintent dans les verres de rosé. Pas de doute, c’est l’été ! Loin de se plaindre du climat toulousain, ceux qui n’ont pas forcément la chance de partir en vacances s’apprêtent à traquer les bons plans fraîcheur dans l’agenda des sorties de la Ville rose. Et cette année, il y a des nouveautés. Avec les Robins du Bois, les dimanches n’auront plus la même saveur, à l’ombre du parc de Sesquières-Ginestous.

En ville, l’éphémère Canaille-Club remet ça rue Achille-Viadieu quand La Centrale réinvestit les berges de La Garonne le 8 juin sur l’Île du Ramier.

Avec le restaurant gastronomique Le Bellevue, à Lacroix-Falgarde, les rives de l’Ariège n'ont pas à rougir.

Et on n’oublie pas les classiques, les «impondérables» que sont L’Envol, La Voile blanche et la Piscine du Canard sur le toit qui ont compris depuis des années comment surfer sur la vague.

 

N'hésitez pas à afficher la carte en mode plein écran, via le menu, en haut à gauche.

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/27/2582838-carte-interactive-decouvrez-spots-ete-2017-toulouse.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les restaurants pour manger en terrasse à Toulouse et alentours |

Les restaurants pour manger en terrasse à Toulouse et alentours | | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

J’écris rarement des articles sur les restaurants car les informations à leur sujet ne seront souvent plus d’actualité après quelques mois : changements d’adresse, de prix, fermetures… Mais ici, il s’agit plus d’un « mémo » pour passer la saison estivale qui arrive En effet, dès l’arrivée des beaux jours, nous aimons tous, dans le sud, déjeuner en terrasse. Un moment fort agréable qui permet de s’évader une heure ou deux avant de reprendre le boulot.

Déjeuner mais aussi dîner, pendant les douces soirées d’été qui  n’en finissent plus. La dolce vita à la toulousaine. Voici un petit recensement des tables de Toulouse et alentours qui disposent d’une terrasse et parfois d’un écrin de verdure… Nous n’avons pas récemment mangé à toutes ces adresses. Je cite là des lieux agréables plus que des références gastronomiques. Vos commentaires enjoués ou critiques sont donc les bienvenus. Partageons nos petits coins secrets de la ville rose.

 

Les terrasses gastronomiques, un peu chic, un peu étoilées, souvent bien placées

Les jardins de l’Opéra
Le cœur du cœur de la ville rose, puisque ce restaurant se situe au 1 place du Capitole. La terrasse se trouve dans une cour intérieure (comme souvent à Toulouse), après l’entrée dans ce très beau lieu. Mais attention, elle reste confidentielle avec peu de tables. Le 1ermenu est à 30€.
http://lesjardinsdelopera.fr
1 Place du Capitole, Toulouse

4 petits cochons
Un restaurant excentré (quartier Lardenne) mais son jardin intérieur est très prisé. Dans l’assiette, comptez déjeuner à partir de 16€ et diner à 30-40€
99 Avenue de Lardenne, Toulouse

Le Cantou
J’en ai parlé dans ce billet : le Cantou, restaurant gastronomique au pays des avions. A partir de 35€
98 Rue Velasquez, Toulouse

Le Cantou, Toulouse

Au Poids Gourmand
Une belle bâtisse toulousaine loin du centre-ville. Déjeuner brasserie à 25€. Puis de 39 à 70€.
http://www.pois-gourmand.fr
3, rue Emile Heybrard, Toulouse

Bibent
La maison du chef Constant, en plein sur la place du Capitole. A partir de 34€, à la carte et aussi une formule petit-déjeuner chic pour une vingtaine d’euros.
http://www.maisonconstant.com/bibent
5 place du Capitole, Toulouse

Table des Merville
L’un des restaurants qualivores, situé à Castanet-Tolosan, au sud de Toulouse. Il a obtenu le prix Lucien Vanel 2013 qui récompense les bonnes tables de la ville.
http://www.table-des-merville.com
Le menu du midi est à 22€
3 place Richard, 31320 Castanet-Tolosan

L’Autan Tic
Le restaurant de l’hôtel Crowne Plazza situé place du Capitole. La terrasse se situe dans une cour intérieure. Ambiance piano-bar.
7 place du Capitole, Toulouse

O Saveurs
Un restaurant étoilé dans la campagne, où il est agréable de profiter de la place du village aux briques roses et de sa fontaine. Menus entre 28 et 98€. Une très bonne table de la région.
http://www.o-saveurs.com
8 Place des Ormeaux, 31180 Rouffiac-Tolosan

Les écuries de la Tour
Un hôtel restaurant au cadre splendide, quel bel ensemble rénové (des écuries donc) !
http://lesecuriesdelatour.fr
Formule du jour à 20€
3, route de Toulouse, 31700 Mondonville

Mas de Dardagna, En Marge, En pleine nature : voir plus bas

 

Les terrasses en mode brasserie et/ou grillades et/ou club-house

Brasserie le Capoul
Une ancienne maison (1927). La terrasse, c’est la place Wilson. Le restaurant est ouvert 7jours/7
http://www.capoul.com
13, Place Wilson, Toulouse

Club-house du tennis du TOEC
Une terrasse au milieu des courts et à l’ombre des platanes. On y croise souvent le petit monde du sport local et les business men en costumes mais décontractés. C’est un endroit bien connu des viandards (les fameuses grillades au feu de bois, au brasero, la spécialité de la maison)
108 rue des Amidonniers, Toulouse. Tél : 05 61 23 33 41

Le bistrot des Halles
La terrasse sur la place Roguet, en face des halles St Cyprien
Du classique et copieux au menu (13,5€ à midi, 25€ le soir)
http://www.bistrot-des-halles31.fr
17 place Roguet, Toulouse

Le Ribouldingue
Situé dans le vieux-Blagnac, ce restaurant propose des formules à 14€ à midi, à partir de 18€ le soir avec quelques fois des soirées musicales bien agréables en été. Label Maître-Restaurateur.
http://www.tableonline.fr/restaurant/blagnac/le_ribouldingue
1 Boulevard Firmin Pons, 31700 Blagnac

L’esprit du Sud-Ouest
Comme son nom l’indique, il s’agit d’une cuisine traditionnelle, de bistrot et du sud-ouest. L’établissement est fréquenté par les salariés du coin (proche de l’aéroport)
http://www.lespritdusudouest.com
84 Rue de Bordebasse, 31700 Blagnac

La Brasserie du Golf
Nous sommes ici au cœur du golf de Seilh, le golf international de Toulouse, à 15 minutes du Capitole. La terrasse panoramique donne sur le golf.
http://www.labrasseriedugolf.fr
Hôtel Mercure Toulouse Golf de Seilh, route de Grenade, 31840 Seilh

Carthel, restaurant bar jardin
Ce restaurant propose des produits locaux, de filières courtes. Une formule complète à 17€ à midi. Des plats à la carte et des tapas le soir, dans une terrasse-jardin.
http://restaurant-carthel.com
230 Avenue de Grande Bretagne, Toulouse

La pelouse interdite
Un endroit secret dont on ne soupçonne pas le cadre et le jardin depuis l’extérieur. Le rapport qualité/quantité/prix semble cependant laisser perplexes quelques clients…
http://www.pelouseinterdite.net
72 Avenue des États Unis, Toulouse

 

Les terrasses au musée

La Noria, les jardins du Muséum
Au nord de Toulouse, dans le quartier Borderouge, se trouve la Noria, nichée dans les jardins du Muséum au cœur du Parc de la Maourine. Une terrasse végétale!
11 Rue Édouard Pailleron, 31200 Toulouse

Café du musée St Raymond, le jardin des Antiques
Mon petit coup de coeur pour prendre un verre ou un café à prix réduits qui plus est (car c’est plus une buvette qu’un bistrot). C’est minuscule, 3 ou 4 tables mais qu’est ce que c’est agréable !
http://saintraymond.toulouse.fr/Le-jardin-des-Antiques_a28.html
1 ter place Saint-Sernin, Toulouse

Le Moaï, restaurant du Muséum d’Histoire Naturelle
Ici, la terrasse donne sur le jardin botanique du Muséum. Je trouve cet endroit particulièrement apaisant. Fait salon de thé l’après-midi.
http://www.lemoai.com
35 allées Jules Guesde, Toulouse

L’Hémicycle, café-restaurant du musée d’art moderne des Abattoirs
Là encore, superbe cadre, dans la cour arrière du musée des Abattoirs.
http://restaurant-lhemicycle-toulouse.com
76 Allées Charles de Fitte, Toulouse

Salon de thé-restaurant de la Fondation Bemberg
Un cadre magnifique, celui de l’hôtel d’Assézat. Ce salon de thé au calme de la cour pavée est ouvert de fin avril à fin octobre et propose des petites formules à midi.
http://www.fondation-bemberg.fr/fr/vie/index.asp
Place d’Assézat, Toulouse

 

Les terrasses proches de l’eau (ici c’est la Garonne ou le Canal du Midi)

L’Émulation Nautique
Une chouette terrasse sur l’île du Ramier, pas loin du centre-ville. 14,50€ pour le menu de midi, une trentaine d’euros le soir.
http://www.emulation-nautique.com
22 Allée Alfred Mayssonnie, Toulouse

L’écluse de Castanet
C’est l’arrêt bien connu des cyclistes et promeneurs du dimanche le long du Canal du Midi. Prix assez élevés. Fait salon de thé l’après-midi. Un endroit charmant et reposant, si près de la grande ville.
http://www.l-ecluse-de-castanet.fr
Chemin d’Augustin, 31320 Castanet-Tolosan

Les 4 Zarts
Une petite terrasse avec une grande vue sur la Garonne
http://www.restaurant-4zarts.com
11 place de la Daurade, Toulouse

Brasserie des Beaux Arts
Quelques tables en terrasse avec une belle vue sur le Pont Neuf. Cadre Art Déco et Belle Époque.
http://www.brasserielesbeauxarts.com
1 quai de la Daurade, Toulouse

Le Bellevue
Il faut quitter la ville en suivant la Garonne par le Sud pour arriver au village de Lacroix Falgarde. La terrasse, dans la verdure et au bord de l’eau ! Le menu du marché est à 18€. Formules jusqu’à 44€. Une cuisine régionale.
http://www.restaurant-lebellevue.com
1 av. des Pyrénées, 31120 Lacroix Falgarde

Le Bellavista (Moulin Toulousain)
Un ancien moulin du XVIIème siècle, briques roses, cuisine d’inspiration italienne, rives de la rivière Touch. Il s’agit d’un ensemble restaurant, boîte de nuit, bar, afterwork, tapas, cocktails les pieds dans le sable.
http://le-moulin-toulousain.com
90 Route de Bayonne, Toulouse

Les pêcheurs de sable
Esprit guinguette assuré. Confère le billet d’Enflammée.
Facile à trouver, il suffit de descendre vers le Quai de la Daurade.

 

Les terrasses avec piscine (euh et plages… ?)

Le Pavé des Minimes
Pour déjeuner ou dîner au bord de la piscine. Formules entre 15 et 30€.
http://www.lepavedesminimes.fr
173 avenue des Minimes, Toulouse

Compagnie des Pergos, Pergola du Sporting
Ambiance lounge avec piscine, cuisine du Sud-Ouest, entre 15 et 35€
http://www.lacompagniedespergos.fr
272 route de Launaguet, Toulouse

La paillote
Terrasses, patio, plage, piscine, sable, grillades, planchas … Tout cela en banlieue nord de Toulouse
http://www.la-paillote.fr
31 route de Fronton, 31140 Aucamville

 

Les terrasses prennent la clé des champs

Je pourrais citer à nouveau le Bellevue de Lacroix-Falgarde pour son cadre champêtre.

Autan des Saveurs
Ambiance village mais chic au centre de Blagnac. Une formule à midi puis entre 29 et 67€
http://www.autandessaveurs.fr
2, Boulevard Firmin Pons, 31700 Blagnac

Mas de Dardagna
Un restaurant semi-gastro, sur les coteaux. Menu midi 21,50€, des menus dès 40€ le soir.
http://www.masdedardagna.com
1 chemin de Dardagna, Toulouse

En Marge
Restaurant 1 étoile à Aureville, dans la campagne au sud de Toulouse. Une bien belle bâtisse. Menus à partir de 30€ (midi)
http://www.restaurantenmarge.com
1204, Route de Lacroix Falgarde, Birol, 31320 Aureville

En pleine nature
Le restaurant dont tout le monde parle. Le chef Sylvain Joffre vient d’obtenir une étoile au guide Michelin. Il faut se déplacer jusqu’au village de Quint-Fonsegrives à l’est de Toulouse, au centre du village. Menus entre 28 et 55€, avec aux beaux jours, une terrasse ombragée côté jardin aromatique.
http://www.en-pleine-nature.com
6 Place de la Mairie, 31130 Quint-Fonsegrives

 

Les terrasses avec vue

La Table du Belvédère
La terrasse panoramique la plus haute perchée de la ville rose ? Fort possible ! Un restaurant « Maitre-Restaurateur », cuisine du marché, menus entre 24 et 32€.
http://www.latabledubelvedere.com
11 boulevard des Récollets, Toulouse

La terrasse des Galeries Lafayette
…occupée actuellement par un Sushi-Shop. Bon, ça vaut le coup d’aller prendre un sushi sur les toits de Toulouse. Sublime emplacement.
http://www.galerieslafayette.com/magasin-toulouse-lapeyrouse/restaurant-sushi-shop-au-6eme-etage-de-galeries-lafayette-toulouse
4-8 rue Lapeyrouse, Toulouse

Les terrasses pour une petite faim, un café, un verre, une douceur entre potes

Le Café des artistes
Pour prendre un verre face à la Garonne. Une adresse bien connue des étudiants de l’Université pas loin.
13 Place de la Daurade, Toulouse

Le Flower’s Café
On ne présente plus le Flower’s, salon de thé très couru sur la place toulousaine, justement pour sa terrasse sur la charmante place Salengro.
http://www.theflowerscafe.com
6 place Salengro, Toulouse

La Plage
Pas de plage mais un resto-bar-tapas pas prise de tête. Très sympa entre amis en sortant du boulot. On viendra plus pour prendre un verre que pour manger.
http://www.laplage-toulouse.fr
60 grande rue St Michel, Toulouse

Le Chacha
Terrasse barcecue et cuisine traditionnelle.
http://www.lechacha.fr
50 avenue d’Italie, Toulouse

Les amis du Port
Un resto-bistrot situé le long du Canal, au port St Sauveur. Je ne connaissais pas. Lucie du blog Je veux tout goûter en parle par ici : Les Amis du Port se croient à la mer
5 port St Sauveur, Toulouse

Le Moderni’Thé
Une bien jolie terrasse dans le vieux Toulouse pour ce salon de thé. Propose des brunchs.
http://www.lemodernithe.com
2 rue du Coq d’Inde, Toulouse

Les terrasses un brin « m’as-tu vu »

L’Envol, côté plage
Une table sous la pergola courue midi et soir par la jeunesse branchouille de Toulouse… Ambiance paillote chic St Trop’, où l’on peut siroter un Caïpirinha les pieds dans le sable. Attention au porte-monnaie ! Et les avis sont plus que mitigés.
http://www.envol-restaurant.com
32 avenue Jean René Lagasse, 31130 Balma

 

Les terrasses des buvettes aux jardins

Buvette Prairie des Filtres, Jardin des Plantes, Jardin Japonais
Toujours très sympa de s’attabler à ces buvettes un peu ginguettes, histoire de faire une pause loin du brouhaha du centre-ville.
Les parcs et jardins de Toulouse

Évidemment, il y a d’autres adresses d’établissements avec terrasse. Quelle est, pour vous, la plus belle terrasse de Toulouse ?

La terrasse la plus improbable

Lisez ceci…quelque part…vers la Garonne…mais chut

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Attractivité économique. La Ville rose est-elle assez So Toulouse ?

Attractivité économique. La Ville rose est-elle assez So Toulouse ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Jean-Luc Moudenc, président de So Toulouse et de Toulouse Métropole.

 

 

Avec 610 emplois créés d’ici trois ans, l’agence d’attractivité So Toulouse dresse un premier bilan encourageant. Mais la marque So Toulouse elle-même souffre d’un déficit de notoriété.

 

Toulouse est-elle suffisamment attractive ? « Après un travail mené avec des intervenants extérieurs, il apparaît une distorsion entre le fort dynamisme de la métropole, classée première de France, et le ressenti de ce dynamisme. Cette attractivité de la métropole toulousaine doit devenir plus évidente », estime Jean-Luc Moudenc, président de So Toulouse et de Toulouse Métropole. La marque même So Toulouse souffre d’un déficit de notoriété et reste en débat.. La stratégie d’image et de promotion de la métropole, pour une durée de quatre ans, sera d’ailleurs confiée, dans quelques semaines, à une agence de communication qui devrait permettre de statuer.

Déjà, en février 2016, en créant l’agence d’attractivité So Toulouse qui regroupe désormais l’office du tourisme, l’agence de développement économique Invest in Toulouse et la Sem Convention Bureau pour le tourisme d’affaires, Jean-Luc Moudenc avait souhaité mettre en place « une force de frappe cohérente pour vendre la destination ». En clair, sont ciblés par l’agence les investisseurs pour le développement économique et l’emploi, les congrès et les touristes.

 

610 emplois créés d’ici trois ans

So Toulouse a ainsi accompagné en 2016 l’implantation de dix-sept entreprises extérieures représentant 610 emplois d’ici trois ans. Les secteurs du numérique et des sciences de la vie sont les plus fortement représentés. Et le projet de « creative district » à l’image de Berlin, autour des quartiers Marengo, Bayard et Saint-Aubin, regroupant aujourd’hui cinq projets numériques parmi les dix-sept, reste d’actualité.

A citer par ailleurs, l’arrivée de l’Américain Hyperloop à Francazal, et du Suisse Clariant dans le bioparc Oncopole, classé parmi les leaders mondiaux de la chimie, qui crée à Toulouse une entité de R&D spécialisée dans les ingrédients actifs pour le marché de la cosmétique. « Nous devrions constituer à Toulouse une équipe de vingt-cinq personnes d’ici 2019 », témoigne Ernesto Horikoshi, responsable de Clariant Active Ingredients.

Un écosystème favorable, mêlant acteurs de l’aéronautique, universités et recherche, a aussi amené Nexess à s’installer à Blagnac. Leader européen des objets connectés dans l’industrie, l’entreprise envisage d’embaucher une trentaine de personnes à Toulouse dans les trois ans.

 

Record de fréquentation en 2016 pour l’aéroport et la Cité de l’Espace

Toujours au quatrième rang national en termes de congrès, Toulouse brigue la troisième place d’ici 2021. Le Hall 7 de l’actuel Parc-Expos du Ramier a été modernisé pour permettre d’accueillir des prestations de plus de 1500 personnes, en attendant l’offre du nouveau parc des expositions d’Aussonne en 2020. Côté tourisme, la barre des 8 millions de passagers a été franchie pour la première fois par l’aéroport de Toulouse-Blagnac soit une progression de 5,4% en 2016. De plus, la Cité de l’Espace a enregistré une année record avec 323.000 visiteurs en hausse de 8%.

Par contre, le musée Aeroscopia et Let’s Visit Airbus pointent en baisse à 19%. Le taux d’occupation dans l’hôtellerie a augmenté de 2,4 points pour atteindre 79,3% en semaine et 51,3% le week-end. Un baromètre partagé avec les acteurs touristiques (musées, aéroport, hôteliers) a été mis en place pour un meilleur suivi. Ces ingrédients de l’attractivité économique et touristique restent à conforter. Jean-Luc Moudenc propose un bilan annuel des actions de So Toulouse, qui permettra d’en mesurer l’impact.


Isabelle Meijers

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

table d'hôte numérique | La Cantine Toulouse

table d'hôte numérique | La Cantine Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

ATTENTION :

les Tables d’Hôtes Numériques ont désormais lieu à La Cantine du Quai des Savoirs, allées Jules Guesde Toulouse.

 

C’est un temps de rencontre hebdomadaire entre seniors, utilisateurs de différents appareils numériques, tablettes, PC, smartphones, appareils photos et autres pour échanger entre eux sur certaines difficultés ou blocages et aussi sur les usages que les uns et les autres en font.

C’est chaque vendredi de 14h00 à 16h00. Sauf congés scolaires et vendredis précédents les congés scolaires.

Deux animateurs accueillent, repèrent les attentes et organisent les échanges de savoirs entre les participants. Dans la simplicité, la bonne humeur et la convivialité.

 

Comment participer ?

Il suffit de s’inscrire à la prochaine séance sur le site internet www.lacantine-toulouse.org ou en téléphonant au 05 32 10 81 27. Puis de venir à la session souhaitée avec l’appareil numérique de son choix.

L’accès est totalement libre.

 

L’initiative est proposée conjointement par :

  • - La Cantine, lieu d'échange, de rencontres et d'expérimentation ouvert à tous les curieux et passionnés du Numérique y compris les particuliers seniors.
  • - actisse: association qui promeut la place et le rôle des seniors et retraités dans la vie en société. www.actisse.net

 

Rendez-vous à la Cantine du Quai !

 

Inscription

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

[Bons plans] Nos astuces pour vivre moins cher à Toulouse en 2017

[Bons plans] Nos astuces pour vivre moins cher  à Toulouse en 2017 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La rédaction de Côté Toulouse vous propose une compilation d'astuces pour vivre moins cher au quotidien dans la Ville rose à l'occasion de la nouvelle année. Tour d'horizon.

 

 

Faites la chasse aux invendus

Envie de faire des économies sans rogner sur la qualité de votre alimentation ? Il suffit pour cela de changer l’heure à laquelle vous faites votre marché. En optant pour la toute fin de marché, vers 12h30-13h, comme sur les boulevards près de Jeanne d’Arc avec le marché du Cristal du mardi au dimanche, vous pourrez par exemple profiter d’invendus.

À cette heure-là, de nombreux commerçants bradent en effet leurs derniers produits… voire abandonnent certaines cagettes de fruits et légumes, trop mûrs pour être remballés mais toujours consommables.

Pour les plus connectés, deux nouvelles applications permettent de profiter à petits prix d’invendus mis en ligne directement par les commerçants toulousains : il s’agit des concepts« To Good To Go », venu de Norvège, et « Aubaine », développé à Toulouse.

 

> LIRE AUSSI : À Toulouse, la start-up Aubaine veut révolutionner les bons plans en ville

 

Une coupe en école de coiffure

Pas besoin de se ruiner pour changer de tête ! Vous pouvez pour cela pousser la porte d’une des nombreuses écoles de coiffure que compte la Ville rose (Académie Coiffure, Lycée Jasmin, École Supérieure de Coiffure Jean-Claude Aubry…), qui disposent toutes d’un salon d’application.

En acceptant que les élèves s’exercent sur vos cheveux, vous bénéficiez de sérieuses ristournes – souvent plus de 50 % par rapport aux tarifs moyens pratiqués en salon traditionnel. Rassurez-vous, les risques de ressortir avec une crête verte sont minimes : les élèves opèrent sous la surveillance des professeurs.

 

Friperies et vide-dressings

La mode est au vintage, tant mieux : un bon plan pour réduire ses dépenses tout en renouvelant sa garde-robe, c’est d’acheter en « deuxième main ». Toulouse fourmille de friperies, qui permettent de trouver des pièces vintage de marque (Groucho, Grenier d’Anaïs) ou à touts petits prix (Kilostock, Super Fripes…).

Autre option : les dépôts-ventes, qui permettent à la fois de renouveler ses vêtements, tout en faisant de la place dans sa penderie puisque vous pouvez y déposer les articles dont vous souhaitez vous séparer. On peut entre autres citer Rebelote, dépôt-vente spécialisé dans les grandes marques, ou encore Troc Bébé, dédié aux vêtements pour enfants et matériel de puériculture.

Pensez enfin aux vide-dressings : outre la saison des vide-greniers du printemps à l’automne, le Vide-dressing des Toulousaines revient (presque) chaque mois rue du Poids de l’huile, tandis que Secret de Commode s’installe chaque saison à l’hippodrome de La Cépière.

Des groupes Facebook de vente de vêtements à petits prix sur le secteur de Toulouse sont aussi bien suivis, comme Vide dressing Toulouse avec ses plus de 8000 membres.

 

Économisez sur vos déplacements

Avec le logement, se déplacer est un des postes qui impute le plus le budget des ménages. à Toulouse, des initiatives permettent cependant de le réduire. Ainsi l’association Garage Pour Tous se veut un garage solidaire où l’on peut, en mettant la main à la pâte, réparer son véhicule à des tarifs abordables (tout en apprenant!). Dans le même esprit, la Maison du Vélo propose régulièrement des ateliers d’initiation à la mécanique de base pour réparer son cycle.

Et si vous n’avez pas besoin d’un véhicule tous les jours, pourquoi ne pas essayer l’autopartage : les concepts Citiz et Yea ! permettent de louer à petits prix une voiture pour une heure, une journée ou plus… Un bon moyen de supprimer les frais d’entretien d’un véhicule personnel.

 

Equipez-vous grâce à la récup’ !

Côté aménagement, la tendance est à la récup’. En plus d’être bénéfique pour l’environnement (moins de déchets), elle rendra le sourire à votre portefeuille.

Le magasin de la Glanerie, c'est 2500 m2 consacrés à la récupération ! (Photo : Ville de Toulouse)

Si l’on peut déjà trouver des merveilles à pas cher sur des sites comme Le Bon Coin, des groupes se sont constitués sur les réseaux sociaux pour aller plus loin. Petit à petit, ce sont en effet de véritables réseaux de trocs ou de dons qui se mettent en place sur l’agglomération toulousaine. Objets, mobilier et même coups de main sont ainsi offerts sur des groupes comme « Toulouse à Récup’ », qui compte plus de 6600 membres.

Toujours dans l’idée d’éviter la poubelle à de nombreux objets, trois Toulousains ont lancé en mai 2016 l’application Rue Cup, qui permet de signaler objets et meubles abandonnés au coin de la rue, pour permettre à d’autres de les récupérer.

 

> LIRE AUSSI : Récupérez des objets abandonnés dans les rues de Toulouse grâce à une application mobile

 

Et parce qu’il y a même une vie après la mise en déchetterie, la Glanerie collabore avec les déchetteries toulousaines pour revaloriser ce qui peut l’être.

À l’instar des magasins Emmaüs (Saint-Aubin, Saint-Cyprien, Labarthe-sur-Lèze), les deux boutiques de la Glanerie, située dans les quartiers de La Glacière et de La Gloire proposent vêtements, accessoires, meubles, électroménager, décorations, livres, etc.

 

Delphine Russeil

Journaliste
more...
Dora Garreau's curator insight, February 3, 9:41 AM
Des astuces pour vivre moins cher à Toulouse
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Découvrez la maison des associations 

Découvrez la maison des associations  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 

La maison des associations, dans le quartier Saint-Agne, héberge de nombreuses associations,  à l'année ou de manière ponctuelle, en mutualisant les bureaux.

 

Située au cœur du quartier St-Agne, dans le bâtiment de l'ancienne caserne Niel, la Maison des associations est le lieu municipal dédié au tissu associatif toulousain.

Elle propose bureaux, salles de réunion, espace reprographie et informatique, salle polyvalente et espaces d'exposition. Elle réceptionne les demandes de subventions des associations et relaie l'information associative.

Sur deux étages et 1100m2 se côtoient près de 200 associations toulousaines qui œuvrent dans le domaine du social, de la santé et du handicap, de la culture, du sport, de l'éducation et de  l'insertion.

La Maison des Associations accueille des manifestations de promotion des actions des associations.

Elle ouvre son espace d'expositions aux artistes issus du monde associatif.

 

Suivez la Maison des associations sur facebook !


Vous y trouverez des informations sur la vie associative toulousaine, la programmation de la maison des associations et des manifestations organisées par les associations avec l'aide de la Ville de Toulouse.
http://www.facebook.com/AssociationsToulouse

 

Jacques Le Bris's insight:
Maison des associations

3 place Guy Hersant
BP 74184
31031 Toulouse cedex 4
05 62 26 81 00

 

Horaires d'ouverture
> du lundi au samedi, de 9h à 23h30.


 

Accès
Bus n°11 / 34 / 115 (arrêt Saint-Agne)
Métro ligne B (station Empalot / Saint-Agne)
Parking gratuit (accès rue Férétra)
VélôToulouse (station 38 avenue Jean Moulin  / rue Saint-Roch)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Stationnement sauvage : Toulouse va adopter la vidéo verbalisation

Stationnement sauvage : Toulouse  va adopter la vidéo verbalisation | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Sur les quais de la Daurade, les trottoirs sont interdits au stationnement. L'infraction pourra être verbalisée depuis une caméra, sans patrouille sur le terrain de la police municipale./ Photo DDM, archives
 

Les élus toulousains vont voter la mise en œuvre de la vidéo verbalisation pour sanctionner, via les caméras, le stationnement sauvage dans le centre-ville.

 

C'est une étape de plus dans le déploiement du réseau de caméras dans les rues de Toulouse. La mairie veut utiliser cet outil pour réprimer à distance, sans patrouille sur le terrain, les infractions liées au stationnement gênant et interdit dans l'hypercentre.

Depuis le PC vidéo de la police municipale, un agent assermenté pourra constater la présence d'une voiture mal garée. Puis dresser une amende qui sera ensuite envoyée au titulaire du certification d'immatriculation. Voilà le fonctionnement envisagé de la vidéo verbalisation.

 

Plaintes des riverains

Son domaine d'application reste limité. Par stationnements gênants et interdit, définis par le Code de la route, il faut entendre toute une série de situations précises que connaissent bien d'ailleurs les habitants du centre-ville. Cela concerne notamment : le stationnement sur un trottoir, un passage piéton mais aussi sur les espaces partagés ou zones de rencontres, telles la rue Pargaminières, la rue Alsace, les quais de la Daurade, nés avec la rénovation du centre.

Mais aussi le stationnement en double file, devant l'entrée d'un garage d'un particulier, dans une file de bus, sur une piste cyclable, un emplacement réservé aux taxis, aux véhicules de livraison, etc.

Les automobilistes qui se garent par exemple le long du théâtre du Capitole rue du Poids-de-l'Huile, sur les quais de la Daurade, ou la place Esquirol le soir, devront donc y réfléchir à deux fois. Dans certains sites, la mairie est ainsi confrontée à un problème qui a entraîné quelques opérations coup de poing et elle espère tenir là un outil contre une certaine anarchie à l'origine de nombreuses plaintes d'habitants, excédés de trouver des voitures sur le trottoir ou devant chez eux.

Précision importante : le non-paiement des horodateurs, autre spécialité toulousaine, n'est pas concerné par la vidéo verbalisation.

«L'objectif est d'agir de manière ciblée sur le stationnement anarchique et non pas d'en faire un outil de répression massive», précise le Capitole qui présentera officiellement le dispositif ce vendredi. L'adoption de la vidéo verbalisation est à l'ordre du jour du conseil municipal du vendredi 21 octobre pour une mise en œuvre dans la foulée.

 

Le chiffre : 350

caméras> Objectif 2020. Le Capitole entend déployer quelque 350 caméras dans les rues de Toulouse d'ici 2020, fin du mandat. Toulouse comptait 21 appareils en 2014 lors de l'alternance politique.

Bientôt des logiciels

Les caméras se répandent à vitesse grand V dans les rues de Toulouse. On en comptait 21 en 2014, en début de mandat. Lors du dernier bilan présenté à l'occasion de la conférence de presse de rentrée du maire, le 12 septembre, la moitié des 350 appareils envisagés avaient été posés, avait indiqué Jean-Luc Moudenc. Fin septembre, 210 caméras devaient être opérationnelles. Et 240 annoncées pour la fin de l'année. Ce déploiement va de pair avec l'arrivée de nouveaux outils : caméras thermiques sur les berges de la Garonne contre les noyades, vidéo verbalisation mais aussi, dès que le système sera validé, logiciels pour repérer, de façon automatique, certaines situations.

 

Jean-Noël Gros
more...
No comment yet.